• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Pma et allaitement

Chiara

Colostrum
Bonjour,

Je suis l'heureuse maman d'une petite poupette de 9 mois née suite à une Fiv.
Nous souhaitons dès le début de l'été tenter le numéro 2.
Ma fille est toujours allaitée, et je voulais savoir si certaines d'entre-vous ont eu des protocoles fiv tout en allaitant leur bébé.
Je m'interroge surtout sur l'effet de l'allaitement sur l'éventuelle nidation après transfert, à l'accroche des embryons.
Est-ce que l'allaitement pourrait réduire les chances de fonctionnement du traitement? De la stimulation? Et surtout d'une possible accroche?

Merci à toutes pour vos réponses que j'espère nombreuses.
 

Sorcelica

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Coucou @Chiara il y a ici plusieur discutions ouverte de ce que j'ai compris l'allaitement est compatible avec les traitement PMA cependant les médecin ne sont pas pour et demande souvent le sevrage a toi de voir

bienvenue parmis nous
 

Chiara

Colostrum
Bonjour Sorcelica...
Merci pr ta réponse.
Les traitements PMA sont effectivement compatibles avec l'allaitement.
Mais je crois que l'allaitement peut diminuer les chances que la fiv fonctionne, mais je ne suis pas sûre.
Il me semble qu'il y a une histoire de taux de prolactine modifié par l'allaitement, ce qui pourrait empêcher la nidation.
Si quelqu'un pouvait m'éclairer sur le sujet...
Car je n'ai bien-sûr pas envie de réduire mes chances, mais je n'ai pas non plus envie de sevrer ma pitchoune... je pensais la sevrer d'ici cet été mais je crois que ça ne va pas être si simple! (Et pour elle et pour moi!!)
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Bonjour Sorcelica...
Merci pr ta réponse.
Les traitements PMA sont effectivement compatibles avec l'allaitement.
Mais je crois que l'allaitement peut diminuer les chances que la fiv fonctionne, mais je ne suis pas sûre.
Il me semble qu'il y a une histoire de taux de prolactine modifié par l'allaitement, ce qui pourrait empêcher la nidation.
Si quelqu'un pouvait m'éclairer sur le sujet...
Car je n'ai bien-sûr pas envie de réduire mes chances, mais je n'ai pas non plus envie de sevrer ma pitchoune... je pensais la sevrer d'ici cet été mais je crois que ça ne va pas être si simple! (Et pour elle et pour moi!!)
Le taux de prolactine est effectivement un peu plus haut que la normale les tout premiers mois après l'accouchement... voir par exemple :
Dans le lait :
La prolactine est retrouvée dans le colostrum à un taux élevé : environ 150 µg/l. Ce taux baisse rapidement, pour ne plus être que d’environ 50 µg/l à J7, et 20-25 µg/l à J14. Par la suite, ce taux variera suivant le moment de la lactation. Par exemple, il baisse légèrement entre 1 et 2 mois, est au plus bas à 4 mois, remonte ensuite. Il est plus élevé dans le lait de début de tétée que dans le lait de fin de tétée. Il semble que la prolactine présente dans le lait soit en partie synthétisée par la glande mammaire.
Dans le sang de la maman :
Dans le sang, la prolactine est liée à une protéine (Prolactin Binding Protein, PBP) à 36% ; un taux circulant élevé de PBP inhibe l’activité de la prolactine. Cette protéine fixe aussi l’HGH. Pendant la première semaine post-partum, le taux de prolactine baisse de 50% (environ 100 µg/l). Jusqu’à 2-3 mois, le taux basal est de 40-50 µg/l, avec des pics liés aux tétées. A partir de 3 mois, le taux basal de prolactine est revenu au niveau antérieur à la grossesse ou légèrement supérieur, avec des pics liés aux tétées qui sont constatés jusqu’à au moins 6 mois.
https://www.lllfrance.org/vous-info...itement/1424-da-62-le-point-sur-la-prolactine
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
J'ai "rencontré" sur des forums des mamans qui sont tombées enceintes par FIV tout en allaitant. C'est donc possible.
Je ne sais pas en revanche si ça fait diminuer les chances, et si oui à quel point.
 

Chiara

Colostrum
Coucou les filles,
Merci pour vos retours.
Depuis que j'ai posté le message, j'ai envoyé un mail à mon gyneco pma pour lui dire que le sevrage risquait de ne pas être si facile. Je lui ai demandé si je pouvais allaiter pdt les protocoles et si ça pouvait réduire les chances de réussite.
Il m'à répondu que c'était tout à fait possible d'allaiter pdt ma fiv...
Il ne s'est pas étendu sur le sujet.
Je vais prendre un rdv pr le debut de l'été et nous verrons si ma puce ou moi seront prête pour un sevrage d'ici là...
 
Haut