• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Pilule et baisse de la lactation

marion689

Montée de lait
Bonjour,

Je ne sais pas si je suis au bon endroit mais je ne savais pas trop où poster...

Mon bébé à 9 mois et demi et j'ai repris le travail quand il avait 6 mois. Je tirais jusqu'alors mon lait 3 fois par jour (après la tétée du matin, en fin de matinée et vers 15h). Cela me permettait jusqu'alors de fournir assez de lait à la nounou pour que mon Loulou en ai à volonté (il le boit à la tasse).
J'ai eu mon retour de couches mi janvier et j'ai commencé la pilule progestative dans la foulée comme convenu avec mon gynécologue (j'ai de l'endometriose et on s'était dit que cette pilule permettrait de limiter les risques de développement de la maladie pendant mon allaitement, c'est mon premier bébé et j'en veux d'autre). Le problème est qu'au bout de 10jours j'ai constaté une baisse de ma lactation notamment au niveau des tirages. Ayant déjà eu des petites baisses, j'ai ressorti mon arsenal : homéopathie, fenugrec, huile de massage allaitement weleda et ajout d'un tirage 1h30 après la dernière tétée du soir. (Mon bébé tète le matin, le soir et au coucher les jours où il va chez la nounou soit 4jours par semaine et matin, midi, goûter, soir et coucher quand il est avec moi).
Cela fait 15 jours que je tourne à ce régime et je ne constate pas d'amélioration alors que les fois précédentes c'était revenu en 4 jours maximum.
Est ce dû à la pilule (j'ai lu un article sur le site qui indique que c'est possible)? Est ce que ça peut être naturel suite au retour de couches ?
Je me pose en effet la question de devoir ou non poursuivre ma prise de pilule... Si elle n'est pas l'unique responsable et que l'arrêter n'améliore pas ma lactation ce serait prendre un risque inutile...
Sur quoi agit la progestérone, sur la production de lait uniquement ? Sur la physiologie de la glande mammaire ? La lactation va t elle finir par remonter même en gardant la pilule ? Cette baisse est elle réversible ? Pendant combien de temps l'est elle ? J'ai peur de prendre la mauvaise décision...
Une autre solution serait de faire avec et de se dire que mon bébé n'a pas besoin d'autant de lait et qu'il n'a pas besoin des 350ml qu'il boit en journée chez la nounou et lui donner un yaourt en substitution du lait au goûter par exemple. Il me reste dans la tête la peur que ma lactation baisse encore et que mon allaitement s'arrête...

Bref vous l'aurez compris, ce long message traduit mon stress vis à vis de cette baisse de la lactation (même si j'ai bien en tête que ce n'est pas un drame). La peur que mon lait se tarisse de plus en plus, de ne plus pouvoir inverser la tendance si je réagis trop tard...

J'aimerais avoir des avis et des témoignages... Si vous avez vécu cette situation, n'hésitez pas à le faire part de votre expérience...
Merci d'avance,
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour Marion,

Effectivement, certaines mamans constatent que leur lactation baisse quand elles reprennent un contraceptif hormonal.
C'est réversible quand elles arrêtent la pilule.

Il me semble qu'il y a des discussions là dessus sur le forum ( en cherchant le mot clé "pilule" dans le moteur de recherche ?)
 

marion689

Montée de lait
Merci pour ta réponse Sylvie.
En effet j'ai trouvé quelques témoignages sur le forum et sur internet.
Ça reste compliqué pour moi car je ne connais pas l'impact que l'arrêt de la pilule pourrait avoir sur mon endométriose. J'aimerais préserver ma fertilité tout en gardant mon allaitement... Il y a peu d'études sur le sujet et les médecins n'ont que peu d'informations alors ca se termine facilement par "de toutes façons vous avez allaité assez longtemps, il faut passer à autre chose et reprendre la pilule de 3eme génération qui vois convenait très bien avant votre grossesse"...
Du coup je me sens livrée à moi même...
J'ai un tout petit espoir car depuis 2 jours je tire 20ml de plus sur la journée que la semaine dernière... Ce n'est pas beaucoup mais ça ne semble plus baisser au moins.
 

Gaelle67

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Il y a plusieurs témoignages sur le forum de maman sui ont eu une baisse de lactation lors de la reprise de la pilule. Heureusement, la lactation a fini par repartir sans passer par la case arrêt Courage! Ca m'est également arrivé, j'avais boosté le tout avec de l'homeo et au bout d'une dizaine de jours, c'était revenu a la normale
 

marion689

Montée de lait
Merci Gaelle67 pour ton soutien.
Cela fait bientôt 6 semaines que je prends de l'homéopathie et du fenugrec et que je passe mes seins avec l'huile d'allaitement... Mes nerfs sont mis à rude épreuve... Mais je tiens bon... Si seulement ca voulait bien repartir comme avant...
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Merci pour ta réponse Sylvie.
En effet j'ai trouvé quelques témoignages sur le forum et sur internet.
Ça reste compliqué pour moi car je ne connais pas l'impact que l'arrêt de la pilule pourrait avoir sur mon endométriose. J'aimerais préserver ma fertilité tout en gardant mon allaitement... Il y a peu d'études sur le sujet et les médecins n'ont que peu d'informations alors ca se termine facilement par "de toutes façons vous avez allaité assez longtemps, il faut passer à autre chose et reprendre la pilule de 3eme génération qui vois convenait très bien avant votre grossesse"...
Du coup je me sens livrée à moi même...
J'ai un tout petit espoir car depuis 2 jours je tire 20ml de plus sur la journée que la semaine dernière... Ce n'est pas beaucoup mais ça ne semble plus baisser au moins.
J'arrive un peu tard marion ... je suis aussi atteinte d'endométriose (enfin j'étais mais la grossesse m'a permis de mettre tout cela en sommeil).
Je n'ai jamais repris de progestatif car en fait mon endométriose s'était agravée lors de la prise de l'anneau et du coup je l'avais découvert à l'époque en même temps que ma stérilité.

A la fin de ma seconde grossesse j'ai attendu mon retour de couche, qui grâce à l'allaitement est arrivé aux 11 mois de mon fils. Tout ce temps sans règles tu imagines le "rêve" !!!!

Je n'ai pas pris de pilule par choix car j'avais trop peur que cela relance l'endométriose. J'avais donc choisi de suivre mes cycles avec le petit boitier d'ovulation de clearblue. Au final, je suis tombée enceinte aux 16 mois de mon fils et aujourd'hui j'en suis à mon 7ème mois de grossesse.

Je ne suis pas une spécialiste de l'endo mais techniquement, à part la mise sous ménopause artificielle il me semblait que les progestatifs augmentaient le développement de l'endo ?
 

marion689

Montée de lait
Merci bad mom de ta réponse.
Ça fait du bien de ne pas se sentir seule.
Moi pour traiter mon endométriose j'étais sous pilule oestro-progestative en continu depuis 7 ans avant ma grossesse. Pendant tout ce temps, plus de règles, plus de douleurs et mon endométriose à totalement régressé (Echo avant d'arrêter la pilule pour essai bébé : plus rien de visible). Bébé a été conçu sans difficultés particulière (j'étais tellement soulagée !).
Ma Gynéco m'a dit que normalement l'endométriose ne flambait pas pendant l'allaitement. Mais elle me conseillait quand même la pilule progestative pour essayer de créer à nouveau une absence de règles qui visiblement me convenait très bien. Du coup j'ai repris la pilule après mon retour de couche (aux 8,5 mois de bébé, pas si mal !).
Elle ne m'a jamais parlé que les progestatifs pouvaient être pire que de ne rien prendre... Inquiétant ça !
Je ne sais pas trop quoi penser... Mon géneraliste m'a dit qu'il fallait attendre 3 mois pour savoir si une pilule convient ou non... C'est long 3 mois...
C'est stressant cette endométriose... Si il n'y avait pas cette épée au dessus de ma tête c'est certain que j'arrêterais la pilule... Mais là j'ai trop peur de galerer pour avoir un autre bébé...
 
Haut