• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Pas de retour de couches à 3 ans !

LauraB

Montée de lait
Bonjour,
J'ai besoin de témoignage... Je suis maman d'une petite fille qui vient de fêter ses trois ans. 36 mois donc qu'elle est allaitée, sans problème. J'aime cette relation d'allaitement par dessus tout mais... J'ai beau diminuer le nombre de tétées (elle tète 2 à 3 fois par jour maintenant), ne plus l'allaiter la nuit depuis ses 13 mois... Je n'ai toujours pas de retour de couches ! Nous souhaiterions vivement avoir un nouvel enfant. Et ma fille n'est pas encore tout à fait prête pour le sevrage. Nous voulions une famille nombreuse avec mon mari mais, là, c'est mal parti... Je me dis que nos enfants auront 4 voire 5 ans d'écart, c'est énorme ! S'il y a d'autres mamans dans mon cas, je lirais volontiers vos témoignages. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un ayant eu une si longue aménorrhée. Merci d'avance.
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour @LauraB

Je me renseigne et je te partage les témoignages dès que j'ai pu en rassembler.

Je n'ai pas le livre sous la main actuellement mais il me semble que Carlos Gonzales évoque l'espacement des naissances dans les sociétés où l'allaitement est très présent et je crois qu'il dit que l'écart moyen entre les enfants est de 4ans, ce qui donnerait une régulation des grossesses "naturelle" avec un retour de couches entre 3 et 4 ans
 

LauraB

Montée de lait
Bonjour Alix,
Merci pour ta réponse. Effectivement, je me suis déjà beaucoup documentée sur le sujet, j'ai lu diverses sources (et je traduis même un ouvrage sur le sujet) et je sais que cela est parfaitement naturel. Mais je cherche seulement de témoignages, comme tu le précises, afin de ne pas me sentir seule face à cette "traversée du désert"... Merci pour ton aide.
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Désolée @LauraB , je n'ai pas encore de témoignages à te partager mais je continue ma recherche. Je ne t'oublie pas !
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
J'ai contacté d'autres animatrices, j'ai eu ce retour :
Une de mes amies à vécu une situation similaire, aménorrhée de 3 ans même en espaçant les tétées et en sevrant de nuit. Elle a fini par devenir enceinte de nouveau sans retour de règles. Du coup elle était très surprise, et heureuse !
On m'a aussi recommandé ce numéro de la revue allaiter aujourd'hui :
http://www.lllfrance.org/boutique/revues/allaiter-aujourdhui-60-detail
 

LauraB

Montée de lait
Bonjour Alix, merci pour ce retour. Je sais combien des témoignages sur ce sujet sont difficiles à trouver. Je viens de relire le numéro d'AA que tu me proposes (il se trouve que je l'avais dans mes archives) mais... il reflète plutôt des retours de couches précoces... Si tu as d'autres choses, je suis preneuse...
Merci beaucoup !
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour @LauraB

Il s'avère que j'ai posé ta question sur notre liste d'animatrices, si bien qu'à nous toutes, nous avons réussi à trouver des témoignages (merci les copines).

Je te mets des témoignages complets de mamans, sachant bien sûr que chaque expérience est unique et que ce qui a déclenché (ou semblé aider à déclencher) le retour de couches chez une mère n'est pas forcément valable pour une autre, d'autant plus qu'il n'y a aucune preuve scientifique qu'un aliment ou un complément favorise le retour :

Avec mon aîné, un bébé puis un bambin aux besoins intense, mon retour de couche s'est fait attendre 42 mois (3ans 1/2 donc)
Je désespérais de voir notre famille s'agrandir ... J'ai diminué les tétées de jours, mais c'est le sevrage de nuit qui a été décisif. Et surtout aussi un changement dans ma perception de l'accueil d'un second enfant. Avec du recul, je peux dire que j'avais du mal à imaginer comment en aimer un autre moi qui ai toujours été très exclusive dans tout ce que je faisais, et un plus après un BABI+++
Pour mon second, le retour de couche est survenu à 21 mois, même co allaité avec son aîné et non sevré la nuit. Le retour de couche est arrivé quand j'avais échafaudé mon plan pour le sevrage de nuit.Ce qui a renforcé mon idée qu'il faut être prête dans sa tête et dans son corps pour accueillir un enfant.
Et pour mes jumelles, co allaitée avec le cadet, (à trois c'est moins équitable, j'ai que 2 seins!) le retour de couche est arrivé à 26 mois d'aménorrhée. A l'heure actuelle on ne parle pas de sevrage de nuit actif, je laisse faire, ce seront les dernières !
Voilà mon témoignage, s'il peut aider. ...
Mon 1er fils était (est?) un grand téteur. Vers ses deux ans on voulait avoir un 2eme enfant. Je n'avais toujours pas eu de retour de couches!
J'ai fais de l'ostéo et puis j'ai consulté une super acupunctrice. La première fois elle m'a dit qu'il faudrait 3 scéances maxi. 1er scéance rien. 2eme scéance 1 mois plus tard retour de couche!!!!
En parallèle je buvais des tisane de trèfle rouge et prenais de l'huile d'onagre en bonne dose.
Ce qu'il faut dire c'est que j'ai aussi un SOPK (syndrome polykystique ovarien).
Bref aussitot le retour de couche eu, aussitot bébé niché!
Il y a plein de solution naturelle pour favoriser un retour de couche , autant au niveau alimentaire qu'avec certaines pratiques holistiques.
J'ai eu des RDC de plus en plus tardifs, le dernier, pour mon 3 eme enfant est arrivé à ses 3 ans et 8 mois ! Mon RDC arrive lorsque je descends en dessous d’un certain seuil de tétées , (et je crois que c’est le cas pour un certain nombre de mères?) . Ce seuil est différent pour chacune. Chez certaines femmes, le RDC n’arrive qu’après un sevrage total … Mais c’est un choix difficile de sevrer afin de tomber enceinte alors que son bambin a encore besoin de téter et que l’on n’a aucune garantie d’être enceinte dans la foulée… Là, j’attends mon 4 eme et je suis curieuse voir combien d’années d'aménorrhées vont suivre…!
J'ai des RDC de plus en plus tardifs: 25 mois pendant le 3e allaitement... mais lors du 4e allaitement j'ai entrepris une cure de rhodiola et maca: mes regles sont arrivées aussitôt! Ce sont des plantes adaptogenes mais elles peuvent augmenter la fertilité.
 

LauraB

Montée de lait
Merci Alix, j'ai dévoré ces témoignages ! Ouf, je ne suis pas seule et ces mamans ont quand même eu plusieurs enfants après... Je vais explorer les pistes qui me paraissent intéressantes... Merci encore, et pour la réactivité et pour les info !
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je déterre ce vieux sujet. Y a t il d'autres témoignages depuis? Je sais qu'il n'y a pas de normalité en la matière mais en octobre petit castor va avoir 3 ans et toujours pas de retour de couche. Elle tète minimum 4 fois par jour + 2 fois la nuit si je suis là (mais demande davantage, je négocie). Quand elle est gardée, c'est une fois le matin, une fois en rentrant, une fois pour se coucher et une à deux fois la nuit. Trop pour un retour de couche ?
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je déterre ce vieux sujet. Y a t il d'autres témoignages depuis? Je sais qu'il n'y a pas de normalité en la matière mais en octobre petit castor va avoir 3 ans et toujours pas de retour de couche. Elle tète minimum 4 fois par jour + 2 fois la nuit si je suis là (mais demande davantage, je négocie). Quand elle est gardée, c'est une fois le matin, une fois en rentrant, une fois pour se coucher et une à deux fois la nuit. Trop pour un retour de couche ?
Je ne pense pas que ca soit lié, tu trouveras tout plein de témoignages de mamans qui ont eu un retour de couche bien plus tot avec des bébés qui tétaient beaucoup (c'est mon cas !)
Tu aurais un gynéco ouvert sur la question à aller voir ? ca vaut peut etre le coup de vérifier si tout va bien ?
 

Maman-chat

Période de pointe
Pour moi, le retour de couche de Petit Chat est arrivé le jour de ses 1 ans, 15 j après le passage à 1 tétée/24h. J'ai immédiatement eu des cycles "quasi normaux".
Petite Lionne a 14 mois, rien a l'horizon, mais je suis à 2 tétées /24h (2x la nuit). J'imagine que cela viendra quand elle arrêtera de teter.
De base j'ai des cycles très réguliers dans leurs "anormalité", phase folliculaire de 3 semaines, soit 37j de cycle, signe qu'il faut vraiment que mes hormones se cassent la gueule pour déclencher les règles.
Pour les cycles, indépendamment de l'allaitement et de pb medicaux, il y a aussi d'autres facteurs : fatigue, masse graisseuse trop faible, une petite part de psy, des facteurs inconnus (il est connu que dans des communautés de filles type internat, il y a des phénomènes de synchronisation des cycles).
Si cela t'inquiètes, tu peux effectivement consulter, au moins pour écarter un pb médical.
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je ne pense pas que ca soit lié, tu trouveras tout plein de témoignages de mamans qui ont eu un retour de couche bien plus tot avec des bébés qui tétaient beaucoup (c'est mon cas !)
Tu aurais un gynéco ouvert sur la question à aller voir ? ca vaut peut etre le coup de vérifier si tout va bien ?
Pour mon gynécologue, l'allaitement n'est de loin pas un contraceptif mais chez la plupart des femmes il empêche le retour de couches. Il n'a jamais vu un allaitement aussi long et pour lui je n'ai qu'à arrêter l'allaitement pour voir si les règles reviennent. Tant que j'allaite, il ne voit aucune raison de vérifier s'il y a un problème car les hormones de l'allaitement bloquent l'ovulation. Il pense aussi que prendre quelques kilos ne me ferait pas de mal et peut contribuer au retour des règles.
Je n'aime pas aller chez le gynécologue, j'aime bien le mien alors je n'ai aucune envie d'en chercher un autre pour le moment.
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Si c'est quelque chose qui te parle tu peux voir du côté acupuncture ou autre chose du style ( magnétisme, kinesiologie etc ... )
 

Nana12

Hyperlactation
Je n'ai pas du tout allaité aussi longtemps, mais j'ai personnellement un IMC (trop ?) faible, je "sens" que je suis très sensible aux hormones d'allaitement, et je sens aussi que l'allaitement me prend beaucoup d'énergie au sens physique. Je suis persuadée (mais sans preuve) que j'aurais été dans ton cas si j'avais continué. Mais après, si tu veux être sûre, a part voir un autre médecin ou diminuer/arrêter, je sais pas trop si tu peux faire grande chose d'autre..
Tu penses avoir des symptômes d'un trouble hormonal ?
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je n'ai pas du tout allaité aussi longtemps, mais j'ai personnellement un IMC (trop ?) faible, je "sens" que je suis très sensible aux hormones d'allaitement, et je sens aussi que l'allaitement me prend beaucoup d'énergie au sens physique. Je suis persuadée (mais sans preuve) que j'aurais été dans ton cas si j'avais continué. Mais après, si tu veux être sûre, a part voir un autre médecin ou diminuer/arrêter, je sais pas trop si tu peux faire grande chose d'autre..
Tu penses avoir des symptômes d'un trouble hormonal ?
Non, aucun symptôme de trouble hormonal. Jamais eu de problèmes avec mes règles qui sont par contre irrégulières en temps normal et s'arrêtent quand je perds trop de poids (il paraît que c'est normal) et reviennent quand j'en reprends.
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Non, aucun symptôme de trouble hormonal. Jamais eu de problèmes avec mes règles qui sont par contre irrégulières en temps normal et s'arrêtent quand je perds trop de poids (il paraît que c'est normal) et reviennent quand j'en reprends.
Ben tu sais ce qu'il te reste à faire alors ! Cervelas, saucisson vaudois, Taillé aux greubons...
C'est dommage pour les produits laitiers, tu aurais l'embarras du choix ;)

(J'ai une copine qui avait des problèmes de poids trop faible, elle prenait des gélules en herboristerie pour stocker un peu plus de gras...)
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Ben tu sais ce qu'il te reste à faire alors ! Cervelas, saucisson vaudois, Taillé aux greubons...
C'est dommage pour les produits laitiers, tu aurais l'embarras du choix ;)

(J'ai une copine qui avait des problèmes de poids trop faible, elle prenait des gélules en herboristerie pour stocker un peu plus de gras...)
Je pars une semaine à la montagne, c'est le royaume des charcuteries là bas, on va voir si ça fonctionne 😝 dommage pour la fondue et la raclette, en effet, ça aurait été efficace. J'ai testé la raclette sans lait (avec un fromage vegan) mais c'était atroce. Autant boire de l'huile :whistle:
 

Nana12

Hyperlactation
Non, aucun symptôme de trouble hormonal. Jamais eu de problèmes avec mes règles qui sont par contre irrégulières en temps normal et s'arrêtent quand je perds trop de poids (il paraît que c'est normal) et reviennent quand j'en reprends.
Je ne chercherais pas plus loin.. Sauf si ça t'inquiète ?
Et pour reprendre du poids, perso j'avais essayé plein de choses, mais tant que j'allaitais, rien à faire.
Est ce que ça t'ennuie de ne pas avoir ton retour de couches ?
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je ne chercherais pas plus loin.. Sauf si ça t'inquiète ?
Et pour reprendre du poids, perso j'avais essayé plein de choses, mais tant que j'allaitais, rien à faire.
Est ce que ça t'ennuie de ne pas avoir ton retour de couches ?
Non ça ne m'inquiète pas vraiment mais j'aimerais pouvoir passer à autre chose. Nous parlions deuxième enfant avec mon mari, je n'en ai pas envie maintenant mais le fait de savoir que ce n'est de toute façon pas possible m'ennuie. J'ai l'impression que mon corps stagne. C'est bizarre comme impression, difficile à expliquer.
Oui effectivement avec l'allaitement la prise de poids est impossible pour moi. J'ai repris quelques tous petits kilos mais à chaque fois cela me semble un combat surhumain.
 
Haut