• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Ninou

Voie lactée
Bonjour à vous toutes!

Je suis nouvellement inscrite sur le Forum, j'ai parcouru le site de la LLL mais je viens juste de découvrir le forum suite à des recherhces sur le frein de lévres supérieurs.

Je vais essayer d'être succincte mais de vous en dire le plus possible.

Depuis la naissance de ma petite demoiselle, l'allaitement est difficile, galère, catastrophique.
Il y a eu des complications à la naissance qui ont engendré une hémorragie et une anesthésie avec intubation me concernant, du coup presque pas de montée de lait...
Épuisée avant l'accouchement, je ne vous raconte pas après...
N'ayant pas été allaité, l'allaitement à toujours était pour moi une évidence, et un projet qui me tient plus qu'à coeur, sauf que la, je lache tranquillement la rampe....
A la maternité, pas de reprise de poids pendant 2 jours donc on a compléter à la tasse, puis tjrs rien. La mise au sein était difficile la puce ne s’accroche pas au mamelon, il faut la stimuler tt le temps car s'endort, peu efficace... Il est nécessaire d'utiliser des téterelles car ma puce n'arrive pas à prendre le mamelon comme il faut...Je ne veux pas croire que d'entrée de jeux ça ne va pas être possible.
On essaye l'homéopathie que la SF nous prescrit (on est tjrs à la maternité) : Alfafa et ricinus commun + galactogyl + tisane d'allaitement.
L'équipe voyant ma détermination ressort des fonds d'un placard un D.A.L je m'accroche à cela et je donne le sein+le complément au D.A.L, les tétée dure 3 heures.... J'en pleure de cette incompréhension de ne pas y arriver, de ne pas être capable....
Mes parents m'aide en m'indiquant que ma puce ne sera pas la première à ne pas être allaiter que ce n'est pas grave et ne comprennent ni mon entêtement, ni la difficulté psychologique que cela représente pour moi... Ma mère n'a pas pu allaiter ses enfants et on en ai pas mort... Certes mais moi je veux allaiter ma fille!!

Le séjour se prolonge à la maternité justement à cause des complications et de l'allaitement qui ne démarre tjrs pas bien...
Au final après 7jrs, on doit sortir, mais avec prescription d'un tire-lait et obligation de compléter la puce... A contre cœur nous allons acheter du HA car allergie dans la famille, intolérance à la protéine de vache pour ma part etc.

On prend donc la location du symphony en double de chez Medela, on achète des téterelles et nous devons acheter un biberon... Personne ne nous dit qu'il y a chez Medela le seul biberon qui permet au bébé de tirer le lait comme au sein.... Donc on prend un bib basique...On se renseigne sur l'achat d'un D.A.L. mais bien trop cher pour nous ayant déjà des difficultés financières, il faut faire des choix!

A la maison c'est difficile, je m'accroche je tire mon lait, je la mets au sein, c'est en tétant que le bb apprend à tété et que la maman apprend à allaiter non? J’insiste et aux yeux de mon entourage je me met une pression de plus inutile, le bib est là! Je suis épuisée, je fais un abcès à mon sein droit, celui qui donne le plus... Je continue de tirer mon lait mais je le jette (je saigne)...
Je m'accroche, puis j'en parle au professionnel de la santé, je me document peu, car ma puce ne dort pas je m'épuise encore plus et quand on est seule ben on a pas trop d'énergie en réserve.
Mon conjoint me soutien car il est hors de question d'abandonner l'allaitement, il n'a jamais touché un bib lui étant enfant. Donc je n'ai cas faire des efforts et ça va venir...
Le temps passe je vais voir la SF de la maternité pour voir la mise au sein, le poids etc. Elle m'écoute, m'encourage mais on doit continuer de compléter ...
Le premier mois passe, je ne fais que ça de ma journée, on reste dans le fauteuil des heures, elle tête, s'endort 10 minutes, s'énerve car ça vient peu, crie/hurle... Etc.

Je prend :
- le matin et le soir de la tisane de fenouil et d'aneth (par mug de 750ml)
- la journée le mélange de tisane du père blaize ou de la pharmacie (par mug de 750ml)
- le galactogyl en cure de plusieurs boîtes
- la levure de bière dans toutes mes crudités à midi et soupe le soir
- l'huile essentiel de fenouil
- le mélange d'huile essentiel de chez Pranarom allaitement harmonieux
- ricinus commun le matin et le soir entrecouper de ricinus complexe en milieu de matinée et d'après-midi

Je consomme tous les aliments galactagogue :
- noix de cajou
- potiron
- lentilles
- carottes
- fenouil (encore)
et des épices : cumin, carvi...

On fait du co-dodo, j'essaie le peau à peau la nuit...
Au travers de tout cela, je la met au sein le plus possible, je tire mon lait, mais je fatigue de tout cela de ne pas y arriver plus sereinement... J'ai même une pierre de lune dans mon soutien gorge d'allaitement!!!!

On va voir une psy pour savoir si je met trop de pression à ma puce car c'est le ressentie de l'osthéo que nous avons vu au bout des 13 jrs de vie de ma fille....
Un petit mieux pointe le bout de son nez, une auréole le matin sur mon te-shirt, j'arrive à tirer 100ml de lait, elle prend enfin du poids même je dois continuer de la compléter c'est en quantité de moins en moins importante, j'annonce la bonne nouvelle à ma famille, et ma mère me dit " fait attention, elle a pris trop de poids, tu vas la rendre obèse"... un sacré coup au moral, et une baisse de lait qui n'a fait que s'aggraver s'en est écoulé.

Au bout de tte mes ressources, je fini par appeler l'animatrice de la LLL du coin, qui vient chez nous, à bien pris en note tout ce que je fait, et désire m'aider... Elle regarde une mise au sein avec la puce, me dit vous permettez, et elle inspecte la bouche de ma puce pour nous montrer un frein de lèvres supérieurs très tendu et allant jusqu’à la base des gencives... En plus d'un menton en retrait...! Mais on est le 20 décembre...Enfin tout s'éclaire, on appel tout un tas de personnels de la santé, mais soit c'est trop tard car on a quitté la maternité, soit il ne le font pas car pas nécessaire, soit il faut attendre que ma puce est 10 ans. Je n'en crois pas mes oreilles, je fini par aller à Dijon rencontré un orl "pro-allaitement", mais au comble du désespoir : "Madame vous avez allaiter votre fille presque deux mois déjà, si cela est trop compliqué car avec ce que vous me décrivez c'est compliqué et énergivore, le bib existe et ce n'est pas pour rien c'est déjà bien ce qu'elle a eu, une opération est nécessaire certes mais pas avant c'est 18 mois."....
Je rentre en pleure...
La SF de la maternité que je vois pour la dernière fois me dit vous en savez autant que moi sur l'allaitement maintenant avec votre vécu, vos recherches et votre ténacité... Essayé les réceptacles de chez Medela pour recueillir le lait, cela va stimuler l'autre sein pendant que vous allaiter.
J'en achète donc deux...

Je recontacte Vivianne de la LLL, qui me conseil un autre orl sur Lons, puis me transmet une liste de spécialistes sur Paris.
RDV pris sur Lons très rapide compte tenu de ce que j'explique à la secrétaire.

On fini par acheter un D.A.L car vu que je dois la compléter autant que cela stimule ma production de lait par la même occasion...
Les difficultés perdurent, je passe ma journée assise, ma puce accroché au sein, c'est une perf de sein en fait que je vie depuis plus de deux mois.

Les téterelles ne sont utilisées maintenant que lorsque ma puce s'énerve de trop, mais j'évite, car elle mord fort et les téterelles me font mal à la longue..

Mon ptit Koala ne prend plus de poids depuis avant Noel, elle a déjà deux mois et demi, ne dors que 3x10min par jour, et la nuit max 3heures et pas ttes les nuits, je suis à bout de ttes mes réserves, de ttes mes ressources et mes possibilités.

Lors d'une consultation, ont doit se faire hospitaliser ttes les deux, car elle ne dort toujours pas plus, et ne prend tjrs pas de poids, et maman à des crevasses au mamelon car les 20min max par sein n'existe pas chez nous depuis le début... On passe 8 jrs en pédiatrie, on me demande d'arrêter le D.A.L. car les tétées sont trop longues, qu'elle s’énerve trop, crie/hurle de colère, de frustration, de faim... Mais c'est mon quotidien depuis plus de deux mois...
J'explique que je ne souhaite pas arrêter l'allaitement, mais la vie de ma fille n'est pas paisible et sa courbe de poids inquiétante....
On trouve un accord, je la mets à un sein, lorsqu'elle s'énerve, je lui donne avec le bib Calma de chez Medela le lait que j'ai tiré de la tétée précédente, puis je complète avec du lait HA...(pour un total de 120 ou 150ml les 2 confondus). Mais fini le sein à volonté, je dois attendre 3hrs....
Ma puce commence à dormir un peu en journée et aussi un peu plus la nuit, mais au bout de 6jrs...
Le rdv avec l'orl à lieu pendant notre hospit. je dois donc annulé.
J'arrive à dormir quelques heures en même temps qu'elle ENFIN, j'arrive à tirer à nouveau un peu plus de lait 50/60ml... Contre 25/30 les derniers temps. Quelques signes d'une reprise de lactation se font sentir, je prend en plus une préparation magistrale en homéopathie de :
-triticum vulgare 3Dh + hordeum vulgare 3Dh + avena sativa 4Dh (prescrit par la SF libérale).
On rentre à la maison, puis à nouveau sommeil moins régulier, prise de sein moins bonne, fatigue de ma part qui reviens car vous imaginez votre maison au bout de 8jrs d'absence... Et au tire lait je recommence à ne tirer que 40/45...
Nous avons rendez-vous demain à Lons car j'ai rappelé ce matin et la secrétaire à réussi à notre casé entre deux car elle entend bien ma détresse.
Je n'attend plus rien de ce rendez-vous j'ai tellement était déçu par tous les rdv précédents. Je me dis juste que c'est mon dernier essai avec un orl, et que la j'accepte tout simplement que malgré tout ce que je mets en place depuis deux mois et trois semaines maintenant, je ne pourrais pas allaiter plus longuement ma fille, car je suis arrivée au bout de tout ce que je peux faire seule avec et pour ma fille depuis deux mois. Je me dis que je fais de l'acharnement maintenant alors que tout me prouve que je dois maintenant faire le deuil de l'allaitement :'(

Merci d'avoir pris votre courage à deux mains pour me lire jusque là...
 

Gamète

Période de pointe
Bonjour ninou,
J ai lu avec intérêt ton message. Tu es très motivée pour allaiter ta fille, bravo! Ton parcours jusqu ici montre que la motivation te pousse a trouver la solution la meilleure pour ta fille, encore bravo!
Mais ce n est pas facile de se sentir seuls (toi et ton conjoint, et bien sur toi et ta fille au sein) face aux discours des proches, des professionnels de santé, n est ce pas?

Nous sommes beaucoup sur le forum a avoir rencontrer des soucis de freins. Je pesée que tu obtiendras des témoignages, en tout cas tu auras du soutien.
Tu espères pouvoir conserver l allaitement et enfin le vivre sereinement après la prise en charge des freins de ta fille, n est ce pas?

Si j ai bien compris, le frein n est toujours pas coupé? Arrive t elle a prendre quand même le sein avec le DAL? Et le calma? A t elle repris du poids?

En attendant des réponses plus expertes (je ne connais les freins que pour y avoir été confrontée, c est plus du partage d expérience), je t envoie plein de courage !
 

lamiss

Hyperlactation
Bonjour,

d'abord je suis touchée par ta volonté et ta perseverence !

Ma petite s'endormait au sein au debut et la reveiller ne suffisait pas. As tu essayer la compression du sein pendant qu'elle tete ?

Pour la prise de poids chaque bebe a la sienne. Ici elle a pris beaucoup au debut et a stagner pendant 1 mois et demi... Est ce qu'elle mouille bien ses couches ? Est ce qu'elle est vive ?

Des remarques de la part des proches j'en ai eu plein : elle tete deja, mais elle vient de teter; laisse la pleurer... en fait ils ont peur parce qu'ils ne savent pas. Alors j'essaie de leur epliquer en quoi je pense que je fais bien. Si non je les ignore. Parfois cela m'enerve et pour me defouler je mets la petite en echarpe et je vais marcher. Meme quand je suis fatiguee car ca me vide la tete mais je marche que 10min.

Courage. Je t'envoie tout mon soutient. Accroches toi.
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Je croise les doigts très fort pour que quelqu'un regarde avec attention la bouche de ta petite. Il y a vraiment des personnes compétentes qui coupent les freins avant 10 ans !!!
Courage !!!
 

Isabelle

Fontaine de lait
Je vois que tu es à bout de force, c'est épuisant de nourrir un bébé qui ne peut pas bien téter, quel cauchemar !

Personne n'a coupé le frein de langue de ton bébé, avec toutes ces difficultés de lactation et prise de poids, c'est navrant.

J'espère que ce sera vite réglé, c'est tellement fréquent malheureusement que les mères doivent chercher par elle même comment améliorer leur quotidien, le frein de langue de ton bébé aurait du être contrôlé à la naissance, et il est même parfois coupé à la maternité, tu n'as pas eu de chance !

Il y a un très bon orl à Besançon, si çà n'avance pas à Lons.

Si à Lons il coupe le frein de langue, il faudrait aussi qu'il voit pour traiter le frein de lèvre aussi, pour t'éviter une autre consultation dans quelques semaines... ce serait bien.

Le galactogyl ce n'est pas assez puissant, c'est surtout du sucre. Le fenugrec serait bien plus efficace.

Il y a quelques très bons praticiens sur Paris qui coupent les freins de lèvre et langue, pour ma fille j'ai consulté sur Paris, je suis près de Belfort. Mais en 2 semaines j'ai eu un rendez-vous pour ma fille et c'est réglé en quelques secondes ! Quelques mois après je devrai reconsulter pour le frein de lèvre. Mon fils a été traité en clinique sur Belfort, mais il y avait 2 mois de délai et c'était avec hospitalisation, car anesthésie générale.

Mais pour ma fille, j'ai tenu le bébé sur mes genoux et l'orl a coupé, direct, un frein de langue serré type4, il avait l'habitude.

Ne perd pas espoir, tu sembles épuisée, tu protèges ta lactation avec un bon tire lait et le plus important est que ton bébé prenne bien du poids. Même si pour le moment du doit donner du LA, ta lactation reviendra après la frenotomie, ne t'inquiète pas.

En tant qu'utilisatrice de DAL, tu es la bienvenue sur Allaitement pour tous.
http://aptforum.forumactif.com/

Tu trouveras divers documents, témoignages et photos sur les freins serrés ici : http://www.allaitementpourtous.com/frein-de-langue-lecircvre-supeacuterieur-palais-creux.html

Pour le dal, tu peux déclamper le 2e tuyau pour que le flux coule plus facilement. Si ton bébé s'épuise trop au sein, tu peux finir la tété au doigt, elle fatiguera moins.

Je te mets un lien vers les vidéos d'utilisation des DALs : http://www.allaitementpourtous.com/dals-sns-lact-aid-dals-fait-maison-lequel-pour-moi.html

Tu vas y arriver, je te souhaite que cette période horrible cesse très vite et que tout s'arrange très vite, une consultation efficace qui va enfin améliorer votre quotidien.

Tu peux commander du fenugrec en gelules en pharmacie, ou acheter des graînes en magasin bio pour te faire de l'eau de fenugrec, c'est moins chère de faire de l'eau de fenugrec.

Tu peux si tu arrives à prendre une photo, nous mettre une photo du frein de langue, frein de lèvre et palais de ton bébé, tu peux la mettre dans ton topic si tu veux.

Tu es vraiment tombé sur des drôles de gens !!! C'est lamentable ! J'ai connu une mère qui comme toi a eu d'énormes difficultés à allaiter son bébé, avec chirurgie mammaire en plus ! Sa sage femme lui disait qu'elle avait des problèmes psychologiques, qu'elle devait se faire à l'idée du sevrage, qu'elle ne pouvait pas allaiter son bébé etc.... finalement la maman a pris rendez-vous chez le Dr M sur Paris. Il a coupé les deux freins du bébé en quelques secondes et la maman est rentrée chez elle. Sur Lyon, aucun orl qu'elle a consulté n'a voulu couper les freins. L'un d'eux a constaté un frein serré mais n'a pas voulu couper car selon lui, ça n'a aucun rapport avec les difficultés d'allaitement. Bref, après l'intervention, la lactation s'est arrangé, la maman a pu enfin allaiter son bébé, après une simple frenotomie faite, en quelques secondes par un professionnel.

Je suis navrée pour toi de cette situation horrible pour ton bébé et toi.
 

Pièces jointes

Dernière édition par un modérateur:

Ninou

Voie lactée
Bonsoir,

Merci de vos réponses, et de votre soutien!!! :)

Le galactogyl étant cher et très sucré, je le prend par période c'est à dire une fois toutes les trois semaines environ...
Je prends des tisanes déjà prête en pharmacie ou chez le père Blaize, auxquelles je rajoute de l'anis vert et du fenugrec en graines...
Nous verrons bien demain, car l'orl de Dijon nous a indiqué qu'il fallait attendre 18 mois car frenotomie ou frenectomie sous anesthésie générale pour le frein de lèvre supérieure....
Je trouve cela très délicat une anesthésie générale pour un nourrisson...
En fonction de ce qu'il se passe demain, je me permettrai de vous demander les coordonnées des différents orl sur Besançon, ou sur Paris le Dr M ou le Dr L, car j'ai vu des topics ou certaines maman étaient déçues par la réponse du Docteur M.
Ensuite, je ne souhaite pas m'acharner plus que de raison, car cela devient très difficile aussi bien pour mon ptit Koala que pour moi.
J'ai eue a deux reprises 48heures avec 3-4 couches mouillées grand max, et très peu de selles voir une selle par 7/10 jrs pour la puce... Donc elle ne mangeait pas assez.
Elle a mis longtemps avant de reprendre son poids de naissance. Elle est née à 3520kg, et pèse aujourd'hui 5290kg... Mais reprise du poids grâce au complément de lait ha avec le Calma, puisqu'en pédiatrie on m'a demandé d'arrêter le D.A.L. car les tétées étaient trop longues (elle mettait entre 1h30 et 3h pour boire 90/120ml).
La reprise de poids est du au fait que je la mets au sein, ensuite quand elle s'énerve je lui donne le lait que j'ai tiré dans le calma et je complète avec du ha pour que cela fasse un total de 120/150ml ttes les trois heures, ce qui explique sa reprise de poids...
D'ailleurs elle a repris 500grs pendant nos 8 jours en pédiatrie, vu le protocole qui a était établi...
Elle est vive bien que colérique et frustré depuis quelques temps. C'est un bébé qui ne dormant pas en journée est très éveillée, curieuse et intéressée... Elle a une endurance pour un bébé impressionnante.
Demain est un autre jour, je suis perplexe couper des freins de lèvre sans anesthésie, a part le frein de langue je l'ignorais...! Merci à vous
 
Dernière édition par un modérateur:

Ninou

Voie lactée
Bonjour,

Je tiens tout d'abord à m'excuser pour les fautes d’orthographes dans mon message :/

Alors le rendez-vous de jeudi fut rapide, mais extrêmement intéressant.
Notre ptit Koala va subir vendredi prochain (le 14) une petite intervention de frenectomie ou frenotomie je ne sais pas de son frein de lèvre supérieure.
L'O.R.L. nous a rassuré car cela ne nécessite nullement une anesthésie générale et que cela se fait en quelques minutes... Cela ressemble plus aux renseignements que j'avais pu trouver sur le site et sur le partage d'expériences des mamans sur le forum.
Je vous tiendrais au courant, et surtout je fais une photo pour la mettre dans l'album de freins du forum!
 

Gamète

Période de pointe
Bonne nouvelle ninou!
Tu vois le bout de ton parcours, ta demande est entendue!
Comment te sens tu?

Au fait, j ai relu ton message, apparemment il n y a pas de souci de frein de langue?

(Frenotomie: on coupe le frein, frenectomie: on enlève complètement le tissu)
 

Ninou

Voie lactée
Oui je sais la différence entre les deux, mais j'ignore le choix de l'ORL, on verra dans 6jrs...

Je me sens fatiguée, inquiète et en doute, ma production est en souffrance... Je me dis que cela aidera pour le positionnement dentaire de ma fille, mais que pour mon allaitement, cela fait 11 semaines que je galère et qu'il n'y a pas vraiment d'amélioration... Ou se trouve la limite entre l'acharnement et la volonté/ténacité???
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
L'acharnement, c'est quand ça ne sert à rien !
Et là, ça va servir, c'est certain ! ça sert déjà ! notre lait est un lait précieux qui est très important pour ta fille ! c'est super qu'elle puisse en profiter !
Vous êtes très attentifs à sa prise de poids et votre petite ne manque de rien !

Courage !!!
 

Isabelle

Fontaine de lait
C'est très étrange qu'il ne touche pas au frein de langue, c'est le frein de langue qui est le plus important pour la succion et la lactation. Le frein de lèvre peut causer des douleurs et irritations aux mamelons, mais pour la lactation et l'efficacité de succion, c'est le frein de langue qu'il faut regarder.

Si tu souhaites protéger ta lactation, il vaut mieux continuer d'exprimer ton lait régulièrement avec le tire lait.

Le plus important est que votre bébé prenne bien du poids et mange à sa faim, que ce soit avec ton lait ou du LA. Ce n'est pas dramatique de compléter avec du LA en attendant que la situation s'améliore, cela permet un bon développement normal à ton bébé et beaucoup moins de stress.

Bonne continuation.
 

Gamète

Période de pointe
Je comprends tes doutes, tu te demandes si tu fais le bon choix. Ton jugement est peut être aussi biaisé par la fatigue, vous avez fait un parcours compliqué durant des semaines, ce n est pas facile de prendre du recul sur sa situation avec la fatigue, la crainte et l inquiétude sur la prise de poids de ta fille.

Tu t inquiètes aussi pour ta production mais tu la protège avec des galactogènes et en tirant ton lait c est super!

De plus, si la freno/ectomie résoudre le souci comme ça l a fait pour d autres mamans, ta fille va pouvoir téter et stimuler correctement la production quand elle aura découvert qu elle est libérée.

Courage ninou, je pense que tu es proche du but!
 

Ninou

Voie lactée
@Isabelle : Il n'y a jamais eu de frein de langue, mais de lèvre supérieure. Depuis son premier jour la puce ne téte pas efficacement....Ce n'est pas dramatique car c'est sa croissance/santé qui compte, mais c'est délicat surtout quand on voit ce qu'il y a dans les LA et quand on essaie de faire tout soi même, que l'on est pro allaitement et que c'est un projet qui nous tiens à cœur. Je rajouterais ce n'est pas grave en soi mais cela à des répercussions sur mon image de femme qui n'arrive même pas à faire ce qu'il y a de plus naturel au monde : nourrir son enfant...
@Gamète : je ne prend plus que des tisanes, d'ailleurs je prends deux fois 750ml de fenugrec seul suite à ton conseil. Mais est ce que les tisanes et la levure de bière vont être suffisant???
@lamiss: oui j'ai essayé la compression du sein pendant la tétée... :( merci de ton soutien :)
Merci de votre encouragement et soutien en tous les cas
 
Dernière édition:

Isabelle

Fontaine de lait
Ton bébé serait-il le seul au monde qui n'a pas de frein de langue ?

Tu peux nous mettre des photos dans ton topic si tu veux, du frein de lèvre et du dessous de la langue, quand bébé pleure, tu peux prendre une photo de sa langue en extension.

Certains praticiens ne coupent que les freins longs, type 1 ou 2. Mais même les freins courts type 3 et 4 peuvent empêcher une mobilité normale de la langue, avec toutes les difficultés qui vont avec, mal de dos, reflux.... et évidemment de grandes difficultés d'allaitement ! C'est d'ailleurs grâce à ses nombreuses difficultés d'allaitement qu'on peut très tôt dépister et traiter un frein de langue serré, qui doit être traité au plus tôt !

Tout est très bien expliqué dans les documents, cf le lien plus haut.

Evidemment beaucoup de gens vivent avec un frein de langue serré, avec les soucis d'élocution et de santé qui vont avec. Ce n'est pas qu'une question de dentition, même si beaucoup de dentistes traitent les freins de lèvre pour raisons esthétiques.

Ce qui est très surprenant c'est que selon le praticien que tu vas consulter, on ne te proposera pas le même traitement ! Certains praticiens ne font que le frein de langue !

Quoi que tu décides, tu peux toujours consulter et prendre un autre avis, tu ne risques rien à prendre le temps de consulter quelqu'un d'autre. Ensuite, personne ne vous oblige à quoi que ce soit, c'est votre choix selon l'avis du praticien.

Mais je t'encourage à continuer de t'informer par toi même, continuer de t'entourer de mères allaitantes qui peuvent partager leurs expériences avec toi, c'est la grande richesse du forum, la grande diversité de témoignages et le soutien au jour le jour dont on a besoin en cette période difficile.

Le fenugrec devrait vraiment bien t'aider, on peut renforcer son effet galactogène avec la tisane 3 plantes : ortie blanche, chardon beni, et galega, que tu peux acheter en herboristerie.

Avec une fréquence régulière d'expression tu protèges ta lactation.

En faisant un peu de super extraction, tu peux augmenter ta lactation, c'est très efficace.

Ton bébé a un frein de langue qui l'empêche de téter, sauf que pour le moment personne ne s'en soucie.

L'épuisement peut aussi favoriser le découragement, mais pour le moment, tu assures que ton bébé prend du poids et mange du mieux que tu peux, c'est le plus important. Tu protèges ta lactation et tu as toutes mes félicitations, c'est épuisant de devoir exprimer son lait en plus de materner un nouveau né.

Reposes-toi autant que tu peux, c'est très important. Et quand tu pourras, il sera toujours temps de s'informer ou consulter pour le frein de langue. Il n'est jamais trop tard ! Tu peux prendre le temps de t'informer.

Mais la situation est épuisante, très souvent, les mères consultent au plus vite, pour très rapidement commencer la remise au sein efficace, pour pouvoir ensuite se passer du tire lait.

Le dal peut te servir, ton bébé peut arriver à se nourrir avec le sns, c'est le seul accessoire qui peut te permettre de nourrir ton bébé au sein, et assurer qu'il mange en quantité normale.

On sait que c'est extrêmement difficile pour le bébé de se nourrir avec un dal avec un frein de langue serré. Mais après une frenotomie complète, il peut y arriver et apprendre à bien mobiliser sa langue.
 

Gamète

Période de pointe
Ninou, sauf erreur, je ne pense pas que ça soit moi qui t ai donné les conseils galactogènes, j avais juste dit que je prenais des tisanes et du fenugrec, donc j adhère a ce qui t a été dit, mais je pense que c ets une autre maman qui était entrée dans ces détails. Le fenugrec donne de bons résultats normalement.

Pour ce qui est des freins de langues potentiels, tu peux écouter isabelle, elle est pro sur ces problèmes et m avais beaucoup aidée dans le diagnostic et le soutien des freins de mon bébé il y a un an (encore merci d ailleurs isabelle!).
Si tu as des photos, cela pourrait être intéressant de les poster ici, qu en penses tu?
 

Ninou

Voie lactée
@gamète: tu as raison, c'est Isabelle qui m'avait donné ce conseil là, je m'excuse. Merci de rétablir les choses :)
J'ai demandé à mon conjoint de m'aider à faire des photos de la bouche de ma puce afin de vous les montrer, je vais le relancer.
Pour avoir votre avis, car cela fait deux spécialistes plus la sage-femme de la maternité (qui fait aussi les consultations en lactation) qui nous ont dit qu'elle n'avait pas de frein de langue. Et j'avoue que parfois je me demande.. Photos à venir donc!!

@Isabelle : Depuis hier, je consomme le fenugrec en direct, en plus d'une a deux tisanes dans la journée.

Qu'est ce que la super-extraction?

J'ai une préparation de fenouil, houblon, aneth, ortie verte et ortie blanche que je consomme en plus.
Je vais réessayer avec le D.A.L...
Merci à vous toutes :)
 

Isabelle

Fontaine de lait
Il est tout à fait possible qu'on ne voit pas le frein de langue de ton bébé. On ne voit pas le frein, on ne voit rien du tout, comme si il n'y en avait pas. C'est un frein de langue très court, type4. On évalue les freins selon leur emplacement sous la langue. Plus il est long, plus il va au bout de la langue, un frein type 1 est très long. Un frein type 2 est attaché vers le milieu de la langue. Un frein type 3 est très court, au fond de la langue, mais on le voit. Un frein type 4 ne se voit pas. Pour évaluer un frein type 3 ou 4, il faut sentir avec le doigt. Si tu passes ton doigt sous la langue de ton bébé, tu vas sentir le frein de langue qui fait "barrière".

Avec un outil spécial, un spécialiste peut faire apparaître le frein de langue pour le couper. J'ai vu comment faisait le Dr M pour ma fille qui avait un frein serré type 4.

Maintenant que le frein a été coupé une fois, il a cicatrisé normalement, et on voit un frein beaucoup plus détendu.

Une fois coupé, le frein va cicatriser très vite, tu n'y verras plus rien, sauf qu'il sera moins serré, et ne gênera plus.

J'ai connu une maman qui a du consulter 5 ou 6 spécialistes et personne n'a traité son bébé qui souffrait énormément de reflux et multiples soucis de santé. Elle est sur Allaitement pour tous et si tu le souhaites, en tant qu'utilisatrice de dal, tu peux demander ton inscription, et tu pourras partager avec elle et lire son parcours extraordinaire. Le spécialiste qui a traité son bébé est sur Besançon, il n'a pas compris comment ses confrères n'ont pas vu le frein extrêmement handicapant pour ce bébé. Ce bébé prenait divers médicaments dont il n'a plus besoin maintenant, son état de santé s'est bien amélioré depuis l'intervention.

Nous avons une page galactogènes aussi : http://www.allaitementpourtous.com/galactogegravenes.html

Pour la super extractions, avec un bon tire lait et le fénugrec c'est très efficace. Comme ton bébé ne peut pas être assez efficace au sein, il faut faire comme un pic de tété avec le tire lait. Normalement avec un bébé qui tète efficacement, il fait lui même les pics de tétés pour augmenter ou maintenir la lactation. Mais quand le bébé ne peut pas téter, on peut le faire avec le tire lait.

Faites de la « super-extraction » c'est-à-dire 10-15 minutes d’extraction, repos 10 minutes et reprendre ainsi sur 1 heure ou 2.
Pendant l’extraction, compresser et masser votre poitrine
Pendant le repos, masser ou secouer votre poitrine.


http://www.allaitementpourtous.com/tire-laits.html

J'ai conscience que c'est énormément de documents à lire, et que tu es épuisée. J'essaye de te guider vers ce qui peut t'aider en priorité. Je te mets une vidéo de mise au sein d'un enfant qui a d'énormes difficultés à téter, je t'assure que tu es loin d'être la seule !

Tu as bien choisi ton titre, c'est bien un parcours du combattant, un combat pour allaiter, pour sauver sa lactation, pour nourrir son bébé.

Tant que ton bébé ne peut pas téter, tu la nourris du mieux que tu peux pour assurer une bonne prise de poids. Le dal est le mieux pour protéger la relation au sein et la technique de succion du bébé. Avec un dal, le bébé est obligé de faire des efforts pour téter, comme avec le sein. Mais avec une mobilité réduite de la langue, il peut s'épuiser sans pouvoir se nourrir suffisamment. Avec un biberon, le bébé prend beaucoup de lait, avec peu ou pas d'effort, c'est très pratique pour gaver le bébé, mais il avale beaucoup d'air, et il est aussi possible que le bébé ait du mal à se nourrir avec le biberon.

Il existe d'autres accessoires medela, pour les bébés avec grandes difficultés à se nourrir, il y a par exemple la tétine Haberman ( calma est beaucoup trop difficile pour un bébé avec frein serré, il est possible que le bébé s'y arrive pas, surtout avec succion désorganisée ). Elle peut être un bon complément avec le dal. Mais si tu donnes le dal avec ton doigt, le plus gros doigts, l'index par exemple, avec le gros calibre, et que tu ouvres le 2e tuyau, le flux va couler très facilement, ça coule tout seul, et tu peux presser un peu sur la gourde pour aider la petite. Ne la couche pas trop pour qu'elle puisse avaler à son rythme, sans trop être gênée par un flux qu'elle a du mal à contrôler. Bébé pas trop couché pour manger, le plus vertical possible. La gourde du dal plus haut que le bébé, plus tu baisses la gourde, moins ça coule vite. Lèves la gourde avec le gros tuyau et le 2e déclampé et çà va couler tout seul !

Tu peux aussi te faire un dal de fortune et pousser le lait avec une seringue si le bébé n'y arrive pas. ça permet de nourrir le bébé "comme avec le sein", et éviter le gavage avec biberon ou sonde.

Tu peux proposer à manger plus souvent, aux signes d'éveil, car ton bébé s'épuise très vite et pour qu'elle mange plus, tu peux proposer plus souvent, et qu'elle mange jusque satiété, jusqu'à ce qu'elle lâche le sein ou le doigt, d'elle même.

La prise de poids va t'aider à savoir combien de compléments elle a besoin pour bien prendre du poids.

Pour un nourrisson, la prise de poids est très importante.

Pour le dal, tu peux chauffer le lait au bain mari ou juste passer la gourde sous le robinet d'eau chaude, tu peux aussi donner ton lait à température ambiante, tu n'es pas obligée de chauffer chaque fois. J'ai connu une maman qui avait toujours le sns autour du cou et le bébé en écharpe, son bébé tétait "comme sans sns", toujours avec le dal et le lait maternel à température ambiante.

Par contre avec le LA, il faut jeter si le bébé n'a pas pris dans l'heure qui suit, donc tu peux préparer de petits compléments pour moins jeter, par 30ml ou 60ml et refaire un complément si il faut.

Pour bien rincer les tuyaux, tu rinces à l'eau froide, puis à l'eau tiède savonneuse. Tu peux aussi rincer avec du vinaigre pour décrasser. Puis tu rinces bien à l'eau pure et tu peux souffler dans le tuyau pour évacuer l'air. Pour le stériliser, si tu veux le stériliser ( ce n'est pas obligatoire ), tu peux trouver des pastilles de stérilisation en pharmacie. Surtout ne pas faire bouillir les tuyaux !

Il est très important que tes mamelons cicatrisent. Si ton bébé te fait trop mal aux mamelons, tu peux donner le reste du complément au doigt !

Traiter le frein de lèvre aidera probablement beaucoup à atténuer l'irritation des mamelons et favoriser enfin leur cicatrisation. Mais pour la lactation et la succion, il est possible que ce ne soit pas suffisant, puisque cela dépend surtout de la dextérité de la langue.
 
Dernière édition par un modérateur:

Ninou

Voie lactée
Isabelle,
Je viens de lire ton long message, je te remercie sincèrement de tout le temps que tu prends pour nous!
En lisant ton message, j'en ai eu les larmes aux yeux..

Mon Koala se fatigue en effet aux seins, mais elle arrive à boire avec le Calma.
Quand elle téte, elle s'arrête assez vite de faire de grands mouvements, elle fait de petits mouvements de langue, je dois la repositionner très souvent et à un moment donné elle en a marre, frustration, colère et s'énerve. Je ne souhaite plus être en lutte pour son alimentation...
Mais ça c'est depuis la naissance.....
Même avec le D.A.L. c'est le même scénario (je lui donne le D.A.L. aux seins)

Cette après-midi j'ai repris le D.A.L. J'ai même fait quelques photos, mais je n'arrive pas seule à prendre des photos de la bouche de ma puce, mais ce soir je mets le papa à l'ouvrage!
Elle ne tire pas la langue, je me dis que peut être est ce le frein qui l'en empêche? Quand elle pleure sa langue ne sort pas non plus. Je vais vraiment essayé d'arriver à voir/photographier cela!

P1060195.jpg

P1060196.jpg

Pourrais tu me donner en privé les coordonnées de l'ORL De Besançon que j'essaie de le contacter demain?
Merci pour tout
 
Haut