1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Mycose aux deux seins

Discussion dans 'Maladie de la maman' démarrée par Emmy, 15 Mars 2011.

  1. Emmy

    Emmy Colostrum

    Bonjour,

    Je souffre de mycose depuis plus d'un mois et 3 semaines aux deux seins suites à deux morsures de ma choupette de 2 ANS. J'en ai pleuré et saigné !!! J'ai mis du temps avant de consulter car je pensais que c'était une simple crevasse (je mettais lansino) et au bout d"'un mois j'ai compris que j'avais une mycose.

    J'ai pris pendant un peu plus de 10 jours mupiderm et bethneval en même temps et daktarin pour ma fille et en local. Plus violet de gentiane pendant 3 jours. Rien y fait ! Je devais faire un prélévement sur le mamelon et de lait mais dans ma ville aucun labo ne s'y risque ! Alors en plus j'ai pris de l'amoxiciline en cas d'infection.

    Après une rechute lors d'"un oublie de traitement de 1 jour, mon doc m'a conseillé de ne prendre que l'anti mycosique (daktarin en local) car plus inflammé mais Horreur rechute et ouï les douleurs reviennent de plus belle comme au tout début où je souffrai au point de vouloir stopper mon allaitement (jamais eu de pb avant) ! En plus j'ai le téton blanc ! j'ai peur !

    Que faire svp !!
    Dois je me faire prescrire un anti mycosique oral + une préparation de la pommade tout usage ? Ou dois je explorer une autre piste ?

    Merci de m'avoir lu
    :)
     
  2. linette649

    linette649 Guest

    Peut être un vasospasme?
     
  3. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    C'est vraiment désarmant de ne pas trouver d'aide ! :( :mad:

    Les labos les plus à même de faire ce type d'analyse (lait + prélèvement au niveau de la peau du mamelon) sont situés dans les hopitaux où il y a un service de néo-nat. = dans ma ville, c'est la même chose, les labos ne savent pas faire et une maman confrontée à ce problème m'a donné cette astuce d'aller au labo du CHU.

    Il se peut tout à fait que ce ne soit pas une mycose. Les pistes à explorer : infection bactérienne ou eczéma.

    Pour soigner un peu tout ça, ton médecin peut se référer à l'article de Newman dont la composition de la crème a été modifiée pour être adaptée aux produits que l'on trouve en France par une pharmacienne et une consultante en lactation = l'article est ici : http://www.lllfrance.org/Dossiers-d...-Pommade-tous-usages-a-la-mode-francaise.html
     
  4. linette649

    linette649 Guest

    Pour les tétons blancs :

    "4. Traitement pour le phénomène de Raynaud (blanchiment du mamelon)

    Le phénomène de Raynaud est causé par le spasme de vaisseaux sanguins qui empêche le sang d’arriver à une région de l’organisme. Il se manifeste en réaction à une baisse de température. Habituellement, ce phénomène se voit aux doigts, par exemple quand quelqu’un sort d’une maison bien chauffée, par temps froid. Les doigts blanchissent et sont douloureux à cause de l’arrêt de la circulation sanguine. Le phénomène touche plus de femmes que d’hommes et est souvent associé à des maladies comme l’arthrite rhumatoïde.

    Le phénomène de Raynaud peut aussi se manifester aux mamelons. En fait, il est plus courant qu’on ne le croit. Il peut s’associer à toute autre cause de douleur aux mamelons, mais peut aussi parfois se présenter seul.

    Habituellement, le phénomène se produit après la tétée, quand le bébé n’est plus au sein. On peut présumer que l’air ambiant est plus froid que l’intérieur de la bouche du bébé. Quand le bébé relâche le sein, le mamelon a sa couleur habituelle, mais en quelques minutes ou en quelques secondes, il blanchit. Les mères décrivent une douleur de type brûlure quand change la couleur. Après quelques minutes, le mamelon reprend sa couleur normale (l’irrigation sanguine a repris), et la mère ressent un élancement. Le mamelon peut blanchir de nouveau, puis revenir à sa couleur normale (la douleur varie aussi), en alternance, pendant quelques minutes ou même pendant une heure ou deux.

    Le traitement pour le phénomène de Raynaud consiste à éliminer la première cause de la douleur (mauvaise prise, candidose, etc.). Dans presque tous les cas, à mesure que disparaît la douleur au mamelon résultant de l’autre cause, celle associée au phénomène de Raynaud s’estompera aussi, mais plus lentement. On doit centrer le traitement sur la cause première de la douleur (améliorer la prise, guérir la candidose, etc.). Certaines mères, toutefois, n’éprouvent plus de douleur aux mamelons, ou n’en ont jamais eu. D’ailleurs, le phénomène de Raynaud se manifeste parfois pendant la grossesse. Si la douleur est légère, il n’est peut-être pas nécessaire de traiter la mère, et il suffit parfois de la rassurer. Par contre, dans certains cas, il vaut la peine de donner un traitement, surtout si la douleur est pénible et si elle ne diminue pas pendant la tétée, puisque le manque d’irrigation du mamelon peut en retarder la guérison.


    Le premier plan de traitement à offrir :

    * la vitamine B6. On a constaté son efficacité par essais et erreurs, mais elle semble bien réelle. Aucune donnée scientifique ne prouve cette efficacité, mais on ne peut la nier. C’est un traitement sûr, qui ne peut pas faire de tort. La dose recommandée est de 150-200 mg, une fois par jour pendant quatre jours, puis 25 mg/jour, une fois par jour. La mère poursuit le traitement jusqu’à ce qu’elle ait passé quelques semaines sans douleur. Elle peut reprendre le traitement, au besoin. Si la douleur se résorbe avec la dose plus élevée mais revient avec la dose plus basse, vous pouvez reprendre la dose plus élevée. Si vous êtes sans douleur durant une semaine ou deux, essayez de cesser la vitamine B6. Si la vitamine B6 reste sans effet après quelques jours, rien ne sert de poursuivre ce traitement.
    Il est alors utile d’essayer :
    * la nifédipine. Il s’agit d’un antihypertenseur. Un comprimé de 30 mg à libération lente, une fois par jour, soulage souvent la douleur associée au phénomène de Raynaud. Après deux semaines, cesser le traitement. Si la douleur revient (ce qui arrive dans environ 10 % des cas), reprendre le traitement. Après deux semaines, cesser le traitement. Si la douleur revient de nouveau (ce qui arrive chez un petit nombre de mères), reprendre le traitement. A ma connaissance, aucune mère n’a eu à suivre trois fois le traitement. Les effets secondaires sont peu fréquents, mais des maux de têtes ont été signalés. C’est un médicament d’ordonnance. Si un comprimé n’est pas suffisant, la dose peut être augmentée.
    * la pâte de nitroglycérine n’est plus recommandée, car elle est fréquemment associée à des maux de têtes sévères. De plus, elle ne fonctionne pas plus que dans 50 % des cas."
     
  5. Emmy

    Emmy Colostrum

    Merci de vos réponses. :)

    J'ai pensé au vasospasme et lu les feuillet mais il faut que je trouve l'origine du mal déjà et je pense que ça passera

    J'avais trouvé le lactarium de ma ville mais pour qu'ils acceptent j'ai du batailler ferme pendant 15 minutes au téléphone. Dès le début de la conversation, la conseillère du lactarium m'a cassé en me disant que le prélévement ne servait à rien. Il a fallu que je contre touts ces arguments pour qu'elle accpete (elle avait jamais entendu qu'on pouvait le faire). Je lui ai tout de même montré mes connaissances en allaitement et limite lui réciter les feuillets LLL. Oui parce qu'avant de demander de l'aide j'avais bien tout lus et même suis allée fouiller dans les sites canadiens :).
    Je n'y finallement pas allée car je savais que j'aurais du bataller de nouveau ( et puis ça allait mieux) et je n'étais en grande forme mon mari se fesant opérer quelques jours après :(.

    Bref, d'ordinaire j'aide plutôt autour de moi mais là ça me resiste et pfff c'est hard. Faut dire que j'ai passé une semaine stressante et fatigante qui pourrait être un facteur pour une "rechute" et aussi je pense l'arrêt brutal des crèmes.

    J'ai rdv demain avec ma doc et je vais lui demander la préparation du doc newman (je n'avais demandé que le mupiderme et bethneval) et un taitement oral.
    Ma fille a beauuuucoup de mal avec le daktarin et je ne suis même pas sûre qu'elle ait du muguet.

    Il faut que je trouve aussi un labon pour faire un analyse des mamelons....
    Merci de votre aide
     
  6. linette649

    linette649 Guest

    il faut qu'elle soit traitée pourtant... tu as pensé au violet de gentiane sinon?
     
  7. Emmy

    Emmy Colostrum

    Oui je l'ai traité deux fois 3 jours avec un espace de trois entre les deux cures.
    Penses tu que ce soit suffisant ?
     
  8. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Autre option : voir un dermato.

    J'ai vécu un tel épisode quand ma fille avait 10 mois. Ça a commencé par une crevasse inexpliquée et au fur et à mesure des jours, ça devenait de plus en plus douloureux.:(

    En fait, il s'agissait d'un exczéma surinfecté : une première crème antibio est venue à bout de la surinfection et ça ne me brulait plus, mais la crevasse ne cicatrisait pas et j'avais tjs la peau rouge au niveau du mamelon. J'ai donc mis pendant des mois une crème avec un mélange (cette crème n'est plus commercialisée). Dès que j'arrêtais, ça repartait, mais en moins fort car je faisais attention du coup.
    Ça a duré tout le reste de l'allaitement (ma fille s'est sevrée à 6 ans), mais je ne souffrais plus car dès que je voyais les symptomes réapparaitre, je mettais une goutte de cet onguent.

    Une dermato m'a confirmée qu'il s'agissait d'un eczéma de contact et m'a prescrit une crème à la cortisone ...

    Cet épisode a vraiment été très douloureux, d'autant plus que je ne savais vers qui me tourner :(
     
  9. Emmy

    Emmy Colostrum

    Bonne idée !
    Mais ma poupette n'est pas prêt de stopper...
    Le dernato ici c 6 mois d'attente alors je vais voir si pour une urgence on peut me prendre avant.

    C'était un ezcéma de contact mais contact avec quoi ?
     
  10. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Pourquoi écris-tu que ta poupette n'est pas prêt de stopper ?

    Dans mon cas, je pense que c'était un eczéma de contact lié à sa salive car la peu du mamelon était rouge et luisante à l'endroit qui était en bouche (ça faisait une sort d'ovale) , le reste (les bords du mamelon)était intact.
     
  11. labrioche

    labrioche Hyperlactation

    tiens isabelle c'est "marrant" ce que tu décris là !
    j'ai eu comme Emmy des mycoses au 2 seins suite à 10 jours d'antibio !
    mon doc n'a rien voulu me prescrire autre que Daktarin .. j'en suis au 4eme tube 1 mois aprés ..
    je continue à en mettre 1 à 2 fois par jour ... car j'ai encore de temps en temps des sensations de brulures sur l'aréole ...et aussi une partie luisante et rosée ....
    serait-ce ce que tu décris ?

    est ce "normal" qu'en cas de tétee prolongée j'ai mal au tétons comme un début de crevasses ...
    je me passe de la crème casto tous les jours plusieurs fois par jour...
     
  12. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Et est-ce que ces crèmes te font du bien ?

    Je me suis aperçue par exemple que je réagissais assez mal à la lanoline purifiée = ça me gratouillait à chaque fois que j'en mettais ... et pourtant, je persistais, pensant faire au mieux !!!
     
    Dernière édition: 23 Mars 2011
  13. labrioche

    labrioche Hyperlactation

    Oui Sur le moment Ca me fait du bien ...
    Mais des que Ca va un peu mieux une tetee un peu plus longue que d' habitude me relance la douleurs ...
    A savoir aussi que j ai un vasospame
     
  14. lafleur74

    lafleur74 Colostrum

    Coucou,
    pour ma part, j'ai eu des mycoses pendant plus d'un an. Le traitement au Daktarin gel buccal ne marchait pas trop mal mais récidives fréquents. Lors d'une crise vers leur 18 mois, j'en ai eu vraiment marre. Cela me démangeait et me lançait. J'ai eu un traitement oral au Fluconazole (qui déménage, prévoir des probiotiques). C'est à La leche Leaugue qu'on en a parlé. A lafin du traitement les douleurs sont parties. J'ai quand même attendu que les filles soient assez agées. J'ai dit que je tirerais et jetterais le lait au Doc qui ne se fiait qu'à son Vidal (connaissait pas le site lecrat)/ Ouf, ça a failli finir mon allaitement.
    A voir si tu as des mycoses (avéres) récidivantes
     
  15. Emmy

    Emmy Colostrum

    Coucou
    Je reviens vers. J'ai consulté encore et ecore mais rien n'y fait.
    Je suis sous fluconazole depuis deux semaines et demi ( 2 semaines à 100MG/J depuis jeudi à 200mg) pfff c'est pire depuis hier...
    Chaque jour, je nettoie à lepp dilué dans l'eau et en plus j'en prend 3*30Gouttes. Je mets l'onguent du doc newnamm (mais sans le miconazole car la pharmacie m'a dit impossible à préparer). Je viens de trouver une qui a commander la creme comme celle prescrite par la lll. Donc en attentant d'avoir cet onguen je complete avec du daktarin local.
    Je fais une cure de sel de magnésium un verre par jour. ET reviolet de gentiane depuis deux jours.

    Ma derniere carte c'est de prendre des probiotiques (lactibian candisis) comme m'a conseillé la conseillere de la lll.
    Je vais commencer aujourd'hui et lundi rdv homéopathe.

    Je suis désespérée car j'ai peur de transmettre un truc à ma fille et j'ai peur tout court

    merci de m'avoir lu :)
     
  16. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    C'est vraiment décourageant !!!

    Pour l'analyse, tu peux demander une ordonnance à ton médecin et aller dans le premier labo venu ... ou au lactarium ...

    Le medecin peut demander une analyse du lait à la recherche de stapylo aureus, de strepto , de candida et de tout autre germe pathogène avec mise en culture.
    L'ideal est de prélever sur place ou peu de temps avant.

    Tu crains de transmettre des trucs à ta fille, cela te fait peur. En fait, le risque est vraiment minime car il y a plein de défenses qui se mettent en place : le lait par lui-même détruit les microbes, puis la salive du bébé, puis les sucs gastriques .

    Je trouve vraiment étonnant que le lactarium pourtant si à cheval sur l'hygiène et qui réalise des tas de contrôles sur le lait des donneuses ne comprenne pas que tu veuilles faire analyser ton lait pour comprendre l'origine de tes douleurs !
     
  17. Emmy

    Emmy Colostrum

    Je suis allée voir aujourd"hui une homéo qui m'a demandé de voir un dermato car avec tout ce que j'ai fait elle ne comprend pas que ça resiste. (je fais un régime eviction du sucre et levure et prise de probiotique lactibian et j'ai bu du chlorure de magnésium et je nettoie les mamelons aux bicarbonate de sodium tout ça depuis une semaine)
    J'y vais jeudi à voir si elle pourra me faire le prélévement ! espoir :)
    Le lactarium, bah la conseillère m'a pris de haut d'entrée et j'ai argumenté pour lui montrer que je suis pas totalement dingo même elle n'avait jamais entendu qu'on pouvait prélevé le lait. Elle m'a même dit "mais pour les mamelons comment voulez vous faire, les coupr en rondelles ???" Je pensais qu'elle fesait de l'humour mais NON j'ai vite compris qu'elle me prennait pour une niaise. J'ai alors dégainer tous les numéros de feuillet de LLL pour lui montrer mes connaissances en allaitement. Après elle m'a rapellé pour me dire mon chef est d'accord venez tel jour. Je n'y suis pas allée car pas la force de batailler de nouveau à cause d'événement perso...

    Enfin, je cherche par moi même et continue mon petit bonhomme de chemin.
    Merci du soutien
    vive la lll
     
  18. Emmy

    Emmy Colostrum

    Alors j'ai vu mon homéo lundi et elle a préféré d'abord avoir l'avis de sa collègue dermato.
    En attendant le rdv d'aujourd'hui je n'ai plus mis d'onguent depuis et lundi et ohhh MIRACLE plus de rougeur du tout depuis mardi matin :)))
    Je pense que j'ai mal réagis à L'un des composants. C'est déjà un vrai plus.
    Maintenant il me reste des picotements dans le sein plus ou moins trois fois par jour. J'ai aussi une trace de la mycose du début sur les mamelons comme une cicatrice. Je pense que je n'ai pas fini avec, d'où les picotements.
    J'ai même une protubérance au téton qui me pique encore.

    Si vous savez de quoi vient le fait d'avoir le téton un peu gonflé en dessous, je prend vos avis.

    La dermato n'a pas confirmé le diagnostique de mycose car la trace sur les seins n'est pas assez prononcé et m'a dit que ça aurait pu être un exczéma (pour l'onguent ok) mais les symptomes initiaux sont arrivés après les morsures de ma fille.

    Bref elle m'a dit de stopper le fluconazole mais no no no je continue car les aiguilles dans le sein sont pour moi un avertissement (pas guérie).

    Bref je cherche encore par moi même mais après 10 jours de régime sans sucre (glucose, fructose, lactose) ni levure et aliment acidifiant je suis épuisée !
     
  19. Emmy

    Emmy Colostrum

    En réflechissant je me demande si mon téton qui est gros d'un coté enfin qui à comme deux veines qui sortent, n'est pas une mastite ou canal bouché...
    Comment puis je le savoir ? J'ai lu les feuillet mais pas tout suivi sur coup là
     
  20. Emmy

    Emmy Colostrum

    Aujourd'hui grose cata !!
    Je pèle et ça recommence comme au début : crevasse et ça suinte.
    Ma dermato jeudi m'a dit : ps sur que ce soit une mycose alors je dois essayer cicalfate de avene.
    Je viens d'en mettre.
    Mes tétons sont tout gonflés et ma fille n'a pas bu depuis hier soir alors ça vient pas d'elle comme les docs aimeraient me le faire croire !!
    pfff chui dégouté !
     

Partager cette page

Chargement...