• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

l'invention du biberon ou les raccourcis de journalistes...

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Par ailleurs, au sujet de la place de la femme préhistorique nomade, j'avais lu que le fait que les femmes vivaient après la ménopause, contrairement a beaucoup de mammifères pouvait être un avantage adaptatif car les grands-mères aidaient les jeunes femmes avec leur enfants, ce qui permettait aux femmes jeunes de conduire d'autres travaux pour le groupe.
Très intéressant ! Ça veut dire que c'était vaguement "prévu" dans la nature de vivre au-delà de 50 ans (même si rare, ça reste utile !).
J'aurais pensé aussi qu'avoir beaucoup d'enfants peut être très très épuisant pour le corps, et qu'à 50 ans avoir une grossesse qui est potentiellement la 12e (ou la 20e !) peut être dangereux et causer plus de risques de mort pour la mère et le bébé, donc un avantage adaptatif a "arrêter" la machine à un certain âge, sachant que si la femme survit elle apporte un apport très intéressant à la tribu de par son expérience et son aide pour les jeunes mères : cet apport peut être supérieur au fait de prendre le risque de mourir en couches à 50 ans... d'où avantage évolutif. Au final ça rejoint ton argument !

C'est un peu comme quand on constate que l'homosexualité, dans la plupart des espèce où ça existe (il y en a une flopée), permet d'avoir une petite proportion d'adultes "de secours" qui ne pondent pas "naturellement" d'enfants : par exemple pour adopter les enfants orphelins de la tribu, ou être co-parents des enfants des autres (rien ne dit que c'était forcément le géniteur qui servait de "papa", il y a des chances que ça soit le ou les adultes que la mère désigne comme son ou ses partenaires).
 
Haut