• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Impossible de corriger prise au sein du bébé

Annelu

Colostrum
Bonjour à toutes,
Je suis au bord du désespoir et je viens chercher un peu de soutien auprès de vous...
Ma fille a 18j et nous avons eu des débuts déjà bien difficiles: crevasses, mastite infectieuse à gauche puis mastite à droite, frein de langue coupé, bébé qui ne tète plus pendant 24h...les choses sont presque rentrées dans l'ordre sauf que ma fille prend toujours mal le sein: elle n'ouvre pas assez grand donc tête en pinçant le mamelon qui ressort en biseau...c'est très douloureux pour moi et frustrant pour elle puisque le débit de lait est faible dans ce cas...les tétées sont interminables!
Bien sûr j'essaie de la corriger mais je dois mal faire car impossible d'obtenir une bonne prise, elle remonte toujours la machoire inférieure...je mets le mamelon vers le haut, ss son nez etc...j'ai vu toutes les videos posdibles, je comprends donc bien les gestes mais rien à faire. Pour moi elle n'ouvre quasiment jamais assez grand, et quand elle le fait elle referme sur le bas du mamelon. Je n'ai pas le courage de la décrocher à chaque fois, après 5 minutes d'essai elle pleure et ça empire les choses...
Bref, certaines peuvent elles témoigner si elles ont réussi à rééduquer et quelles sont les choses qui ont vraiment marché? Je lis parfois qu'en 3 petits essais le pb est réglé et je me sens encore plus mal de ne pas réussir alors que d'autres y arrivent facilement.
Je ne tiendrai pas longtemps avec ces tétées douloureuses et si longues...
Merci d'avance pour votre soutien...

PS: j'ai déjà vu une super consultante Iblc qui a diagnostiqué le frein de langue, mais ns sommes maintenant en vacances dans les Alpes et pas de consultante a proximité...
 

Jujumeo

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @Annelu,
J'imagine que ça doit être frustrant et douloureux.

As-tu pensé à consulter un ostéopathe ?
Elle a peut-être qq chose de coincé.
 

Meriliam

Montée de lait
Bonjour @Annelu, je rejoins @Jujumeo concernant l'osteopathe. Il n'est pas certain qu'il puisse faire quelque chose mais ça vaut la peine d'être tenté si tu le peux. Ma fille 8 mois hier, a eu le frein de langue sectionné à la maternité à notre demande. Malgré cela elle prenait très mal le sein, du bout des gencives, et se décrochait systematiquement si j'insistais. Pendant la semaine qui a suivi sa sortie, nous l'avons nourrie au DAL. J'ai cru tout abandonner et puis la sf qui nous suivait a conseillé un tres bon ostheopathe. Dans notre cas, une seule seance a résolu le problème. Les os formant la voûte de son palais se chevauchaient légèrement occasionnant une douleur, genre "caillou dans la chaussure" quand sa lange pressait le sein contre son palais. Il peut aussi y avoir des tensions au niveau du crâne suite à l'accouchement. Accroche toi, tu as déjà tellement fait.
 

Annelu

Colostrum
Merci pour vos messages!
Elle a vu l'ostéo 2 fois déjà, la 2eme a clairement débloqué qqchose car en sortant elle reprenait enfin le sein après 36h où elle ne réussissait plus à s'accrocher...ce rdv était lundi, il faut voir l'évolution sur 8 jours...si ça ne va pas mieux on y retournera! Et le frein de langue est bien resté ouvert depuis l'opération.

Lueur d'espoir tout de même: sur 2 tétées aujourd'hui, elle a un peu corrigé sa prise toute seule, après s'être accrochée...ça ne tient pas longtemps mais je me dis qu'elle apprend petit à petit...
Au-delà de ses soucis je pense aussi que mon geste n'est pas assez efficace...mais je ne sais pas mieux faire...

Je vous tiendrai au courant de l'évolution - bonne journée à toutes!
 

Thècle

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour Annelu,
je ne te serai peut-être pas d'une grande aide mais je voulais poster un petit mot d'encouragement : il m'est arrivé des soucis semblables lors de la mise en route de l'allaitement de mon fils (aujourd'hui un peu plus de six semaines !).
Les mamelons ressortaient en biseau, je sentais ses gencives me pincer et parfois aussi sa langue frotter au lieu d'être bien positionnée en gouttière.
Cela a donné lieu à de belles crevasses et même à la perte d'un bon morceau de mamelon d'un côté ! J'étais persuadée qu'il avait (et a toujours) un frein de langue un peu court mais postérieur (caché).
La lanoline n'y faisait rien et empirait même les choses.
Cela a été très difficile pendant un mois. J'ai arrêté d'allaiter trois fois sur cette période ! (puis repris quelques heures après car malgré l'épuisement la perspective d'arrêter m'attristait trop.)

Et puis, presque subitement, au bout du premier mois, tout a fini par rentrer dans l'ordre. Les mamelons ont fini par être beaucoup moins douloureux, éventuellement biseautés après quelques tétées, puis de moins en moins. J'ignore si c'est grâce aux mesures prises :
- utiliser une pommade à base de vaseline (castor equi) plutôt que la lanoline, à laquelle je crois être allergique ou du moins trop sensible
- aller deux fois chez l'ostéopathe, qui a débloqué la base du crâne et permis à la langue de sortir un peu plus,
- traiter un RGO, à cause duquel la position en "C" en arrière gênait a mise au sein,
- insister fermement pendant quelques jours sur l'ouverture de la bouche en répétant "ouvre grand" et en mimant devant bébé (puis arrêter cela de peur de trop "muscler" les mises au sein et traumatiser bébé)
- rééduquer la succion en faisant téter mon pouce au bébé et en faisant doucement pression sur sa langue,
...
ou si tout simplement, bébé ayant grandi, et ayant beaucoup appris (en même temps que les mamelons se "faisaient" et que j'apprenais moi aussi !), tout serait rentré dans l'ordre tout seul...

en tout cas, je sais comme on peut être épuisée dans ce cas, et voir arriver la nuit ou l'heure de la tétée suivante avec angoisse, ou se croire "cas désespéré".
Courage, tiens bon ! Je suis sûre qu'avec un peu plus de temps tout va s'arranger. Tu as déjà tellement fait !
Il n'y a pas de raison pour que tout ne s'enclenche pas ; les tétées indolores et agréables sont au bout du chemin...
 
Dernière édition:

Annelu

Colostrum
Bonjour Annelu,
je ne te serai peut-être pas d'une grande aide mais je voulais poster un petit mot d'encouragement : il m'est arrivé des soucis semblables lors de la mise en route de l'allaitement de mon fils (aujourd'hui un peu plus de six semaines !).
Les mamelons ressortaient en biseau, je sentais ses gencives me pincer et parfois aussi sa langue frotter au lieu d'être bien positionnée en gouttière.
Cela a donné lieu à de belles crevasses et même à la perte d'un bon morceau de mamelon d'un côté ! J'étais persuadée qu'il avait (et a toujours) un frein de langue un peu court mais postérieur (caché).
La lanoline n'y faisait rien et empirait même les choses.
Cela a été très difficile pendant un mois. J'ai arrêté d'allaiter trois fois sur cette période ! (puis repris quelques heures après car malgré l'épuisement la perspective d'arrêter m'attristait trop.)

Et puis, presque subitement, au bout du premier mois, tout a fini par rentrer dans l'ordre. Les mamelons ont fini par être beaucoup moins douloureux, éventuellement biseautés après quelques tétées, puis de moins en moins. J'ignore si c'est grâce aux mesures prises :
- utiliser une pommade à base de vaseline (castor equi) plutôt que la lanoline, à laquelle je crois être allergique ou du moins trop sensible
- aller deux fois chez l'ostéopathe, qui a débloqué la base du crâne et permis à la langue de sortir un peu plus,
- traiter un RGO, à cause duquel la position en "C" en arrière gênait a mise au sein,
- insister fermement pendant quelques jours sur l'ouverture de la bouche en répétant "ouvre grand" et en mimant devant bébé (puis arrêter cela de peur de trop "muscler" les mises au sein et traumatiser bébé)
- rééduquer la succion en faisant téter mon pouce au bébé et en faisant doucement pression sur sa langue,
...
ou si tout simplement, bébé ayant grandi, et ayant beaucoup appris (en même temps que les mamelons se "faisaient" et que j'apprenais moi aussi !), tout serait rentré dans l'ordre tout seul...

en tout cas, je sais comme on peut être épuisée dans ce cas, et voir arriver la nuit ou l'heure de la tétée suivante avec angoisse, ou se croire "cas désespéré".
Courage, tiens bon ! Je suis sûre qu'avec un peu plus de temps tout va s'arranger. Tu as déjà tellement fait !
Il n'y a pas de raison pour que tout ne s'enclenche pas ; les tétées indolores et agréables sont au bout du chemin...
 

Annelu

Colostrum
Merci infiniment à toutes pour vos conseils, et particulièrement à toi Thècle, ton témoignage me remonte le moral...
Je pense retourner chez l'ostéo cette semaine - je ne sais pas s'il y a encore qqchose à débloquer mais cela ne pourra pas lui faire de mal...et je vais essayer de faire ouvrir plus grand, mais mon Dieu que c'est difficile...
Demain je vais à la pmi pour faire peser ma fille, j'ai très peur qu'elle n'ait pas suffisament pris...comme elle ne fait plus de selles régulières (rien depuis 48h!) je pense qu'elle ne reçoit pas assez de lait...ça m'inquiète beaucoup.
Enfin, patience jusqu'à demain, je vous tiendrai au courant!
 

Thècle

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Oui reviens nous dire ce qu'il en est...
Je ne sais pas si tu es concernée, mais j'avais remarqué que pincer était la façon qu'avait bébé de se protéger du flux de lait très abondant de début de tétée.
J'ai cru à un REF (d'ailleurs c'en est peut-être un, mais je ne cherche plus à comprendre maintenant) et vidé les premiers jets dans le lavabo sur les tétées de nuit et du matin... Cela n'a pas été immédiatement efficace mais au moins ça lui a montré que le sein pouvait être un ami "inoffensif" :-D
Après coup j'ai réalisé que toute la théorie du monde n'y changerait rien : c'était l'adaptation de bébé et cela lui permettait de téter, douloureusement certes pour moi, mais l'autre option était peut-être pour lui un refus du sein...


Si ta fille ne reçoit pas assez de lait tu peux peut-être essayer l'option tire-lait et DAL pendant quelques jours...en as-tu entendu parler ?
Elle mouille ses couches ? Elle te paraît bien éveillée entre deux phases de sommeil ?
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @Annelu

Ton bébé est tout petit et tu fais très bien de te renseigner et de consulter une conseillère en lactation, quelque part on oublie qu'on apprend petit à petit, toi comme lui. Comme @Thècle je pense que tout va rentrer dans l'ordre progressivement. Je sais que c'est facile de dire ça a ma place mais je le pense sincèrement, surtout ne te décourage !
Je voulais aussi te dire de ne pas t'inquiéter pour les selles, ce n'est pas grave chez les nourrissons ces épisodes de selles rares, ça peut durer beaucoup plus longtemps. À part si tu le sens gêné bien sûr. Il fait plutôt contrôler le nombre de couches mouillées par les urines pour s'assurer d'une prise de lait suffisante : entre 4 et 6.
 

Annelu

Colostrum
Bonjour à toutes,
Je reviens vous donner quelques nouvelles...d'abord le moral est meilleur même si nos soucis sont loin d'être résolus!
A la pesée de lundi, coup de massue: Agathe avait perdu 80gr depuis la visite chez le pédiatre...c'est à dire qu'elle était à son plus bas comme à j2 à la maternité (3, 280kg pour 3,520 à la naissance)...dur à encaisser...heureusement la puéricultrice m'a vraiment encouragé à continuer l'allaitement en mettant mon bébé au sein au maximum et en la stimulant pour qu'elle ne s'endorme pas...c'est déjà ce que j'ai l'impression de faire mais bon...j'y retourne demain pour un autre contrôle, et là j'ai peur qu'elle me dise de donner des compléments si elle n'a pas repris...j'essaie de ne pas trop y penser.
Sinon, j'ai réussi à trouver une consultante IBCLC qui vient demain matin, j'espère vraiment qu'elle pourra nous aider car pour moi, c'est clairement la position au sein qui n'est pas bonne et que je ne sais pas améliorer. Pour l'ostéo pas de chance, il est parti en vacances donc pas de rdv possible avant septembre.
Pour l'instant j'allaite au sein des 2 côtés au maximum...j'ai pensé à tirer mon lait mais j'avoue que je n'ai pas le courage...je trouve ça très fatiguant et je n'arrive à tirer que très peu de lait (moins de 10ml en 10 min)...si je n'ai pas le choix je le ferai, et bien sûr je donnerai au petit doigt + sonde ou pipette pour éviter les tétines...mais je ne désespère pas que ma puce finisse par trouver (et moi aussi!)
la bonne technique!
Ma sœur qui est une maman expérimenté avec 5 enfants m'a rassuré en me disant que c'était normal que cela prenne du temps pour trouver notre alchimie maman-bébé, surtout avec tous les soucis que nous avons eu depuis le début...ça m'encourage bien, avec tous vos messages aussi!
Merci et à demain pour les nouvelles suivantes...

PS: enfin des selles hier soir, après 4 jours!! Ouf! Ca aussi ça m'a rassuré....
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Merci de donner des nouvelles. Bravo à toi d'avoir trouver une consultante. J'espère que ça t'apportera beaucoup cette visite de demain.
 
Haut