• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 frein de levre chez un plus grand ?

Vio59

Hyperlactation
Bonjour a toutes (et tous ?)

Les images d'une autre discussion m'ont fait comprendre que ma deuz avait un gros frein de levre, et possiblement mon troiz aussi. Bon, ma deuz est sevree depuis quelques mois deja, elle a 3 ans et demi. Mais est-ce que ca pose un probleme sur le long terme ? ou est-ce que ca risque juste de creer les dents du bonheur (elles sont deja legerement ecartees chez elle). Pour le frein de langue, on entend que ca pose des problemes d'elocution et de mastication, voire des tensions. Quelqu'un sait ce qu'il en est pour le frein de levre ?
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
J'ai en tête un rapport possible entre carie et frein de lèvre.
Il faudrait que je retrouve le hors série des dossiers de l'allaitement dans lequel il y a cette info...
Si @Myriam passe par là, elle sera certainement plus efficace et plus rapide que moi ! :)
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
J'ai en tête un rapport possible entre carie et frein de lèvre.
Il faudrait que je retrouve le hors série des dossiers de l'allaitement dans lequel il y a cette info...
Si @Myriam passe par là, elle sera certainement plus efficace et plus rapide que moi ! :)
Peut-être est-ce cet article : https://www.lllfrance.org/vous-info...nte-dentaire-de-lenfant-allaite-et-de-sa-mere et en particulier dans le paragraphe Caries ou pas caries ?
Or, pour toutes les raisons évoquées plus haut, ces arguments ne tiennent pas dans le cas de l’allaitement. D’ailleurs, les études qui ont cherché à établir un lien entre durée d’allaitement, conduite d’allaitement et prévalence carieuse n’y sont pas parvenues (17) ou présentaient des biais importants. D’autres études ont permis de mettre à jour des facteurs associés à la carie lors d’un allaitement : un frein labial supérieur trop court entraînant une stagnation anormale du lait au niveau des incisives supérieures (18), un très petit poids de naissance suivi d’une minéralisation défectueuse de la dent (19)...

Le résumé de l'article en référence est :
Impact d'un frein labial sur le risque de caries chez les enfants allaités
The influence of the maxillary frenum on the development and pattern of dental caries on anterior teeth in breastfeeding infants : prevention, diagnosis and treatment. Kotlow LA. J Hum Lact 2010 ; 26(3) : 304-8. Mots-clés : allaitement, caries dentaires, frein labial.
On recommande un premier examen dentaire à environ 1 ans, ou 6 mois après la sortie des premières dents de lait. En effet, des caries peuvent se développer très rapidement dès la sortie des premières dents. Cet examen devrait inclure une inspection de la cavité buccale à la recherche d'une quelconque anomalie. Un frein lingual ou labial est l'un des problèmes à rechercher. L'auteur fait le point sur l'impact d'un frein labial supérieur sur le risque de caries chez les enfants allaités.
En 1997 a été publié le premier rapport de caries des dents antéro-supérieure chez des enfants allaités, dont les caractéristiques étaient différentes des caries dites « du biberon ». Ces enfants étaient allaités à la demande, dormaient près de leur mère et tétaient 2 à 3 fois par nuit, ces tétées nocturnes pouvant être poursuivies jusqu'à 2-3 ans. Les caries du biberon touchent essentiellement les incisives centrales et latérales, puis les premières molaires, et ce à la mâchoire supérieure. Les canines et les secondes molaires sortent souvent alors que le bébé ne prend plus de biberon la nuit, et sont donc épargnées. La langue protège les dents inférieures vis-à-vis des caries. Chez les bébés présentant un frein labial supérieur, les caries touchent les incisives supérieures, avec présence fréquente d’incisives crantées
A partir de son expérience professionnelle, l'auteur a mis au point une échelle d'évaluation clinique du frein labial supérieur, fondé sur l'examen de plus de 350 enfants de 0 à 3 ans. Un frein normal est classé 1. En classe 2, le frein est fixé au-dessus ou au niveau de la jonction entre le tissu gingival libre et attaché. Le frein devient franchement anormal lorsqu'il est fixé au niveau de la zone entre les 2 incisives centrales supérieures, c'est la classe 3. Pour la classe 4, le frein passe entre les incisives et est fixé au niveau du palais. Ces 2 dernières classes peuvent induire des caries chez le bébé allaité, car la lèvre ne peut pas bouger normalement, et forme une poche qui va retenir le lait. Le frein induit la formation d'un diastème entre les 2 incisives centrales supérieures, une décalcification de ces dents, et il rend difficile le brossage des incisives supérieures. Par ailleurs, un frein labial peut avoir un impact négatif sur l'allaitement, comme le frein lingual : problème de succion chez le bébé, douleur chez la mère.
Actuellement, rien ne permet de penser que la situation se corrige avec le temps lorsqu'un bébé présente un frein labial supérieur de classe 3 ou 4. Il est donc recommandé d'intervenir. Corriger le problème est simple et sans danger lorsque la freinotomie est effectuée par un professionnel compétent. Elle peut être effectuée au cabinet dentaire, sous anesthésie topique et locale. Le bébé est placé dans un petit berceau spécial afin d'éviter qu'il bouge, un gel anesthésique est appliqué au niveau de la zone du frein, puis une faible dose d'anesthésique local est injectée directement dans le frein, en injection lente pour éviter de le déformer. Des lunettes de protection laser doivent être portées par le bébé et par toutes les autres personnes assistant à la section. L'auteur effectue cette dernière avec un laser. La procédure prend moins de 60 secondes. Les soins post-opératoires sont simples : mobiliser la lèvre supérieure 2 fois par jour, et appliquer un peu de vitamine E sur la zone du frein. La cicatrisation est rapide et souvent indolore. Un suivi à 6 jours sera effectué.
Un frein labial supérieur de classe 3 ou 4 peut contribuer de façon importante à la survenue de caries chez un bébé allaité. Lorsque les dents de lait commencent à sortir, les parents doivent veiller à assurer une bonne hygiène dentaire chez leur bébé. Dès l'apparition d'une quelconque anomalie (décalcification dentaire, taches ou décolorations sur les dents...), une visite chez le dentiste sera nécessaire. Le diagnostic rapide d'un frein labial supérieur permettra de limiter les problèmes liés à un tel frein, et le traitement est simple et sans danger.
Cet article est consultable là : https://www.borstvoeding.com/files/JHL2010_kotlow.pdf
En page deux de ce document... photos de freins et de caries
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Oui, c'est tout à fait ça !!! kotlow 2010 ! il faut que je note la référence exacte :)
 

Vio59

Hyperlactation
Merci beaucoup pour tous ces articles !
C'est hyper interessant, je n'imaginais pas du tout un lien avec des caries. Heureusement, ma puce a evite ca ! Du coup, si pas de carie et pas de probleme pour l'allaitement, avec l'article d' @Eclira, j'ai l'impression qu'il vaut mieux tout laisser en place, et esperer que l'espace entre les dents de devant se resorbe de lui-meme avec les dents definitives.
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je ferais pareil si pas de problème ! Puis si t'as un dentiste pas trop naze, il surveillera ça lors des contrôles normalement...

Perso, j'ai longtemps eu un petit espace (pas vraiment les dents du bonheur), genre je m'amusais à coincer un grain de riz entre les dents :D
Et au final, ça s'est resserré y a quelques années, avec la sortie des dents de sagesse je pense ! Mais je suis super "atardée" niveau dents, à 15 ans j'avais encore mes molaires de lait !
 
Haut