• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Envie ou non d'un deuxième

Picachou

Colostrum
Bonjour à toutes,
Je viens ici parce que je ne sais pas où trouver une oreille attentive pour mes questionnements actuels. Après une première grossesse difficile (avec forte suspicion de T21) j'ai du mal à me projeter dans une éventuelle deuxième grossesse. J'ai peur que mon premier (27 mois Nathanaël) se sente rejeté, j'ai peur de ne pas aimer ce deuxième, j'ai peur aussi de sevrer mon bébé et je n'ai aucune envie de co-allaiter pour la simple raison que je n'ai pas la constitution pour satisfaire deux enfants (1m66/50 kgs). Bref, ma libido est à zéro ou presque (trop de stress) et mon mari me presse un peu parce que, pour lui, 3 ans entre deux enfants c'est déjà trop.
En plus, mon bébé a souvent tendance à faire de la gym sur mon ventre, je vois déjà les scènes d'angoisse si, par malheur, il me donne un coup et que je suis enceinte.
Par dessus tout j'ai peur de devoir vivre de nouveau une grossesse stressante.
Dans l'espoir que votre aide me permettra d'y voir plus clair.
 

Papillon

Voie lactée
Bonjour Picachou,
Je lis beaucoup d'angoisse et de stress dans ton message. Je pense que pour avoir un deuxième enfant il faut en avoir le désir, c'est un cheminement personnel que certaines feront rapidement et d'autres auront besoin de plus de temps. Il me semble que lorsqu'on respecte son rythme à suivre son chemin on se détache progressivement de ses angoisses et de ses peurs et même si certaines peurs sont encore là (et c'est normal!) à un moment on finit par se dire: "Allez je me lance!!". Je dis "je" mais il est important que les deux membres du couple fassent ce cheminement et l'un peut le faire plus vite que l'autre, mais dans ce cas il faut que celui qui est en avance attende l'autre.. (je sais pas si je suis clair... :( )
Je crois pas que ce soit une histoire de différence d'âge entre les enfants!! Je connais des enfants qui n'ont pas beaucoup d'âge de différence et qui ne s'entendent pas et d'autres qui ont beaucoup de différence et qui s'adorent!! Peut-être que pour le moment tu dois encore cheminer, c'est important que tu puisses en parler avec ton mari, car te dire d'avancer plus vite ne sert à rien, il est préférable de t'accompagner dans ton cheminement, non? Courage à toi!!
 

Picachou

Colostrum
Merci Papillon !
Oui, j'ai l'impression que je dois faire ce chemin à mon rythme. Tu as été très claire. Déjà d'avoir pu dire excatement ce qui me trotte dans la tête m'aide. Je me sens moins "lourde" à présent. Encore merci.
 

vincamine

Montée de lait
Bonsoir Picachou,
J'avais moi aussi au départ une idée ancrée dans la tête d'âge idéal entre 2 enfants...
Mais la vie en a fait autrement, j'ai vécu des grossesses difficiles et ma fille aînée souffrant d'un trouble autistique, nous avons "reculé" l'arrivée du 2ème enfant. Pendant des mois, je ne me sentais pas prête. Puis un concours de circonstances est arrivé, me rendant plus confiante pour entamer une nouvelle grossesse (nous avons eu la même semaine un compte-rendu médical disant que les pb de mon aînée n'étaient vraisemblablement pas héréditaires, et aussi un résultat d'examen montrant que je n'avais pas de malformation utérine). D'un coup, tout le poids est tombé de nos épaules, et nous nous sommes ouverts à ce nouvel enfant, qui a été conçu moins d'une semaine après ces résultats... alors que quelques jours avant il en était hors de question...

Bref, comme Papillon, je crois que le moment venu tu te sentiras prête...
J'en suis un peu au même stade maintenant, songeant à la venue d'un 3ème... Je sais que ce n'est pas le moment, je ne le sens pas, alors qu'au fond je rêve de revivre une grossesse, un accouchement... ce sont des moments tellement forts. Je suis persuadée que je le sentirai si le moment redevient propice, et que ça se passera beaucoup mieux qu'en accélérant les choses.
 

aurellly

Hyperlactation
J'entends tout ton stress, et même si tu n'as pas envie d'enfant tout de suite, essaie peut-être de trouver , dès maintenant par ton entourage ou le bouche à oreille,un personnel soignant pour ton futur suivi et accouchement, qui sache te rassurer, te respecter et prendre du temps pour toi. Comme ça quand tu commenceras à l'envisager, ta grossesse commencera plus tranquillement.
tu ecris aussi que "ta libido est à zéro", avoir un bon contraceptif évite l'appréhension d'être enceinte, parfois ça peut aider ; et aussi les basiques...: s'occuper un peu de soi, s'épiler( si tu en a l'habitude), ressortir la culotte en dentelle oubliée au fond du tiroir, aller chez le coiffeur, une soirée en couple sans bambin (même à la maison), bref se mettre en situation...après, l'envie vient ou pas mais tu ne peux pas te reprocher de n'avoir pas essayé.
Parfois nos hommes sont maladroits pour nous dire qu'ils ont envie de nous , et même si son envie d'un 2° enfant est sincère, c'est aussi l'occasion de calin...
si ton désir est fragile, mais que tu fais des efforts vers lui, peutêtre patientera -t-il mieux?
Tous les couples sont différents, mais ce qui fait durer, je pense que c'est le dialogue. bon courage,
 
Haut