• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Contraception par implant (nexplanon ) et allaitement

FatimaZohra

Colostrum
Bonjour à toutes,
Nouvelle sur le forum je ne sais pas trop si mon post est au bon endroit. :)
Maman de mon 1er bb de tout juste 1 mois, allaité exclusivement, j' avais prévu comme contraception la pose de l implant nexplanon, mais maintenant avec l allaitement je me demande si cela ne va pas jouer sur ma lactation.
Je suis hypothyroïdique ce qui peut deja causé une baisse de lactation et j ai peur que les hormones contraceptives en fassent autant.

Merci pour vos retours et conseils :)
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @FatimaZohra

Heureusement tu vas avoir le temps de réfléchir à cette question car généralement le retour de couche n'intervient que plusieurs mois après l'accouchement lorsqu'on allaite :)
(Ici à 7 mois, mais ça peut être beaucoup plus)

J'avoue ne pas savoir dans le cas de l'hypothyroïdie quelle est la meilleure contraception mais moi j'ai penché chez pour la moins hormonale (stérilet), effectivement en partie pour ne pas perturber mon allaitement. Mon gynécologue m'a déconseillé les implants mais je ne me souviens de la raison invoquée :oops:
J'espère que d'autres mamans pourront mieux te renseigner que moi.
 

cagouille

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @FatimaZohra je lis que tu te poses des questions sur la contraception hormonale et son influence sur l'allaitement.
As tu consulté le dossier sur le sujet sur le site LLL?
Cet article est très complet sur les différents moyens de contraception utilisables pendant l'allaitement.
"Certains auteurs, ainsi que l’OMS, considèrent donc préférable d’attendre 6 semaines post-partum avant de commencer à les utiliser, et d’éviter l’utilisation d’un progestatif injectable, tout au moins avant 3 mois post-partum."
Chez certaines femmes la contraception hormonale peut entraîner une baisse de lactation en effet.
Ta sage femme pourra certainement t'aider à te décider.
 

FatimaZohra

Colostrum
Bonjour @FatimaZohra je lis que tu te poses des questions sur la contraception hormonale et son influence sur l'allaitement.
As tu consulté le dossier sur le sujet sur le site LLL?
Cet article est très complet sur les différents moyens de contraception utilisables pendant l'allaitement.
"Certains auteurs, ainsi que l’OMS, considèrent donc préférable d’attendre 6 semaines post-partum avant de commencer à les utiliser, et d’éviter l’utilisation d’un progestatif injectable, tout au moins avant 3 mois post-partum."
Chez certaines femmes la contraception hormonale peut entraîner une baisse de lactation en effet.
Ta sage femme pourra certainement t'aider à te décider.
Merci cagouille :)
Je n ai lu que sur les contraceptifs oraux ayant un taux elevé d oestrogènes. Je vais lire l article dont vous parlez .
Pour ma sage femme en fait j ai peur qu elle ne soit pas assez documentée car on en avait parlé, je lui avais fait par de lon souhait d allaiter et pourtant elle m a fait l ordonnance pour l implant à poser à la maternité. Je ne l ai pas fait de moi meme car ayant eu une césarienne j étais vraiment chamboulée émotionnellement parlant . Et pareil à la mater aucune ne m'a dit d'attendre.
 

cagouille

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Arf, en effet, dans l'article cité au dessus il est dit que si on choisit une contraception par progestatif il vaut mieux attendre au moins 6 semaines, donc la pose à la maternité, ça me semble très (trop) tôt (d'autant plus que comme ça a été dit au dessus, l'allaitement retarde généralement le retour de la fertilité).
Mais dans tous les cas, c'est à toi de décider ;)
Tu as le droit d'attendre un peu ou de changer d'avis sur la contraception que tu souhaites. Tu as aussi le droit de consulter un autre professionnel de santé si tu penses manquer d'infos.
 

FatimaZohra

Colostrum
Le souci c'est que sur la notice ou le vidal c'est noté que le nexplanon( anciennement implanon ) n entraine pas de baisse de lactation ou de modifications du lait. Alors que dans l'article c'est noté que si, c'est pour ça j aimerais avoir des retour de mamans ayant eu recours à l'implant pendant l allaitement.
J'avoue avoir peur de ne pas prendre de contraception , meme si la méthode MAMA devrait suffire :).
 

zhusson

Colostrum
Bonjour FatimaZohra,

J'étais sous Implanon avant ma grossesse et je me le suis fait re-poser après la naissance de mon fils. La pose a eu lieu autour de 6-8 semaines après mon accouchement et je n'ai pas observé de problèmes avec ma lactation à ce moment là, ni après d'ailleurs.

J'espère que ca t'aidera!
 

FatimaZohra

Colostrum
Bonjour FatimaZohra,

J'étais sous Implanon avant ma grossesse et je me le suis fait re-poser après la naissance de mon fils. La pose a eu lieu autour de 6-8 semaines après mon accouchement et je n'ai pas observé de problèmes avec ma lactation à ce moment là, ni après d'ailleurs.

J'espère que ca t'aidera!
Merci pour votre réponse !
Oui ça m insite à garder ce choix de contraception.
:)
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Pardon @FatimaZohra mais je ne comprends pas cette "précipitation" pour prendre un contraceptif. As-tu déjà eu ton retour de couche ?
Si non pas besoin d'avoir peur de quoi que ce soit !

Pour ma part, je te comprends : on m'avait conseillé un médicament pour provoquer un retour des règles (pour poser le stérilet) et même si sur le site du Crat il est noté qu'il n'est pas contre indiqué en cas d'altération et bien chez moi ça a tout perturbé !!
Je crois que tu as bien raison de te méfier de tous ces trucs hormonaux en te renseignant avant.
 

jomarts

Montée de lait
Bonjour,

Après mes deux accouchements, j'ai pris une pillule microdosé. La deuxième fois, je l'ai prise sans en être convaincue, j'avais très envie d'arrêter de prendre des hormones.
J'ai découvert le diaphragme caya à taille unique, très simple d'utilisation.
J'ai arrêté la pillule.
Mon bébé va avoir 8 mois, je l'allaite toujours, et j'ai eu mon retour de couche le mois dernier.
Je me suis remise à la méthode symptothermique, découverte pour comprendre mes cycles et tomber enceinte, mais cette-fois comme méthode contraceptive associée au diaphragme.
 

Nerialka

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Le mien avait été posé le dernier jour à la maternité, pas d'effet notable. (Au moins, j'étais débarrassée du sujet, tête de linotte que je suis )
 

FatimaZohra

Colostrum
Pardon @FatimaZohra mais je ne comprends pas cette "précipitation" pour prendre un contraceptif. As-tu déjà eu ton retour de couche ?
Si non pas besoin d'avoir peur de quoi que ce soit !

Pour ma part, je te comprends : on m'avait conseillé un médicament pour provoquer un retour des règles (pour poser le stérilet) et même si sur le site du Crat il est noté qu'il n'est pas contre indiqué en cas d'altération et bien chez moi ça a tout perturbé !!
Je crois que tu as bien raison de te méfier de tous ces trucs hormonaux en te renseignant avant.
Bonjour,
Non je n'ai pas eu mon retour de couche, je ne suis pas pressée :) mais il est vrai sue ma sage femme m'a donné son avis ( de le poser rapidement ) et que je me suis laissée guider meme si j ai repousser finalement, a mon rdv post op (20jrs) on m'a redit l importance de la contraception et que pour l implant il fallait 10 jrs pour qu il soit efficace.
On nous pousse à faire des choses que l'on veut pas forcément à la base mais avec le doute on se laisse faire...
Du coup tant que je n ai pas mon retour de couche inutile de le poser , mais est ce sur a 99% qu il n'y a pas de risque de grossesse pendant cette période ?
Merci pour votre reponse :)
 

FatimaZohra

Colostrum
Bonjour,

Après mes deux accouchements, j'ai pris une pillule microdosé. La deuxième fois, je l'ai prise sans en être convaincue, j'avais très envie d'arrêter de prendre des hormones.
J'ai découvert le diaphragme caya à taille unique, très simple d'utilisation.
J'ai arrêté la pillule.
Mon bébé va avoir 8 mois, je l'allaite toujours, et j'ai eu mon retour de couche le mois dernier.
Je me suis remise à la méthode symptothermique, découverte pour comprendre mes cycles et tomber enceinte, mais cette-fois comme méthode contraceptive associée au diaphragme.
Bonjour,
Ah je ne connais pas du tout la methode symptothermique, je me doute de ce que c'est mais jamais entendu parler.
Je vais me renseigner un peu sur le sujet.
Pour le diaphragme, j y avais pensé mais j etais plus partie pour l implant
 

cagouille

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,
Non je n'ai pas eu mon retour de couche, je ne suis pas pressée :) mais il est vrai sue ma sage femme m'a donné son avis ( de le poser rapidement ) et que je me suis laissée guider meme si j ai repousser finalement, a mon rdv post op (20jrs) on m'a redit l importance de la contraception et que pour l implant il fallait 10 jrs pour qu il soit efficace.
On nous pousse à faire des choses que l'on veut pas forcément à la base mais avec le doute on se laisse faire...
Du coup tant que je n ai pas mon retour de couche inutile de le poser , mais est ce sur a 99% qu il n'y a pas de risque de grossesse pendant cette période ?
Merci pour votre reponse :)
Ta sage femme est prudente car en effet l'allaitement protège d'une nouvelle grossesse selon certains critères.
"En allaitant exclusivement avec au moins 6 tétées par 24 heures (au moins toutes les 4 heures pendant la journée et toutes les 6 heures pendant la nuit), le risque de conception est nul pendant les 6 premières semaines, et quasiment nul pendant les 4 semaines suivantes. Toutefois, dans les pays occidentaux, les professionnels de santé considèrent le plus souvent ce mode de régulation des naissances comme inefficace, à juste titre dans un certain sens. En effet, la pratique d’allaitement de la plupart des Occidentales n’a pas grand chose à voir avec la pratique traditionnelle d’allaitement. Dans les cultures traditionnelles, les femmes allaitent pendant plusieurs années avec des tétées fréquentes, et restent couramment infertiles pendant 18 mois et plus. Dans les pays occidentaux, de nombreuses femmes restreignent la fréquence des tétées (en particulier la nuit), donnent une tétine à leur bébé, allaitent rarement plus de quelques mois, et introduisent rapidement des compléments ; avec ce type d’allaitement, elles ont leur retour de couches au bout de 6 à 8 semaines." https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/dossiers-de-l-allaitement/1343
C'est ce qui incite souvent fortement les professionnels de santé à recommander un autre moyen de contraception rapidement après l'accouchement.
Mais encore une fois, c'est à toi de faire le choix. Tu peux estimer que tu conduis l'allaitement d'une façon telle que le risque de grosses est quasiment nul et repousser la pose de l'implant. Tu peux te dire que tu n'as pas envie de prendre le 1% de risque, et le poser tout de suite. Tu peux aussi changer d'avis et préférer un autre moyen de contraception (préservatif, DIU au cuivre....).

Personnellement, après mes accouchements, je ne voulais plus prendre d'hormones, j'avais fait le choix du DIU au cuivre, mais je ne me suis pas pressée pour le faire poser, sachant que j'allaitais. Mais comme je flippais quand même un peu d'être à nouveau enceinte, on utilisai les préservatifs (de toutes façons, dans les semaines qui suivent l'accouchement, ma vie sexuelle n'avait rien à voir avec celle des bonobos, donc préso pour un rapport de temps en temps, ça allait bien!)
 

anicetlaviolette

Hyperlactation
Du coup tant que je n ai pas mon retour de couche inutile de le poser , mais est ce sur a 99% qu il n'y a pas de risque de grossesse pendant cette période ?
Pour compléter Cagouille,

Selon un consensus international établi à Bellagio, il y a une vingtaine d'année, l'allaitement préserve d'une nouvelle grossesse dans les conditions suivantes :

-allaitement exclusif au sein (donc pas de lait maternel tiré, pas de lait artificiel, pas d'eau, pas d'aliments solides)
- 6 tétées par jour au minimum
- pas de retour de couches ou de saignement après les 56 premiers jours du post partum
- enfant de moins de 6 mois.

Dans ces conditions, l'allaitement protège d'une nouvelle grossesse avec un minimum de 98%. C'est la Méthode MAMA (méthode de l'allaitement Maternel et de de Aménorrhée).
Ce sont aussi des conditions qui permettent un allaitement optimal pour le bébé.

Avant 6 six mois et dans ces conditions, si jamais des saignements se produisaient, ils ne seraient en principe pas précédé d'une ovulation. En revanche ceux-ci mettent fin à la méthode.

Si une de ses conditions n'est plus remplie, il y a un risque que la fertilité revienne.

https://www.lllfrance.org/vous-info...hui-extraits/1146-60-allaitement-et-fertilite

Évidemment, cela les professionnels de santé, ne le dissent pas car il pensent que c'est naturel donc pas aussi efficace que l'artificiel. Qu'ils n'ont pas la main dessus, ça nécessite de faire confiance aux mères, que cela ne correspond pas aux pratiques de la majorité des femmes qui sèvrent très tôt, travaillent très tôt, essaye de faire dormir leur bébé toute la nuit, donne des biberons ou diversifient avant 6 mois...
Cependant majorité ne veut pas dire tout le monde.

De mon côté, avec ses critères, j'ai eu mon retour de couches à 7 mois et demi. mais ce n'est qu'un exemple et non une preuve de quoi que ce soit.
 

FatimaZohra

Colostrum
Ta sage femme est prudente car en effet l'allaitement protège d'une nouvelle grossesse selon certains critères.
"En allaitant exclusivement avec au moins 6 tétées par 24 heures (au moins toutes les 4 heures pendant la journée et toutes les 6 heures pendant la nuit), le risque de conception est nul pendant les 6 premières semaines, et quasiment nul pendant les 4 semaines suivantes. Toutefois, dans les pays occidentaux, les professionnels de santé considèrent le plus souvent ce mode de régulation des naissances comme inefficace, à juste titre dans un certain sens. En effet, la pratique d’allaitement de la plupart des Occidentales n’a pas grand chose à voir avec la pratique traditionnelle d’allaitement. Dans les cultures traditionnelles, les femmes allaitent pendant plusieurs années avec des tétées fréquentes, et restent couramment infertiles pendant 18 mois et plus. Dans les pays occidentaux, de nombreuses femmes restreignent la fréquence des tétées (en particulier la nuit), donnent une tétine à leur bébé, allaitent rarement plus de quelques mois, et introduisent rapidement des compléments ; avec ce type d’allaitement, elles ont leur retour de couches au bout de 6 à 8 semaines." https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/dossiers-de-l-allaitement/1343
C'est ce qui incite souvent fortement les professionnels de santé à recommander un autre moyen de contraception rapidement après l'accouchement.
Mais encore une fois, c'est à toi de faire le choix. Tu peux estimer que tu conduis l'allaitement d'une façon telle que le risque de grosses est quasiment nul et repousser la pose de l'implant. Tu peux te dire que tu n'as pas envie de prendre le 1% de risque, et le poser tout de suite. Tu peux aussi changer d'avis et préférer un autre moyen de contraception (préservatif, DIU au cuivre....).

Personnellement, après mes accouchements, je ne voulais plus prendre d'hormones, j'avais fait le choix du DIU au cuivre, mais je ne me suis pas pressée pour le faire poser, sachant que j'allaitais. Mais comme je flippais quand même un peu d'être à nouveau enceinte, on utilisai les préservatifs (de toutes façons, dans les semaines qui suivent l'accouchement, ma vie sexuelle n'avait rien à voir avec celle des bonobos, donc préso pour un rapport de temps en temps, ça allait bien!)
Bonsoir,
Alors je réponds aux critères d un allaitement "contraceptif" si je peux dire mais oui je ne veux vraiment pas prendre de risque surtout que je crois avoir mon rdc alors que j'ai accouché il y a 5 semaines.
Je pense que ça va etre le preservatif pour le moment ( car comme vous et beaucoup j'imagine) les gros calins sont pas trop d'actualité :)
 

FatimaZohra

Colostrum
Pour compléter Cagouille,

Selon un consensus international établi à Bellagio, il y a une vingtaine d'année, l'allaitement préserve d'une nouvelle grossesse dans les conditions suivantes :

-allaitement exclusif au sein (donc pas de lait maternel tiré, pas de lait artificiel, pas d'eau, pas d'aliments solides)
- 6 tétées par jour au minimum
- pas de retour de couches ou de saignement après les 56 premiers jours du post partum
- enfant de moins de 6 mois.

Dans ces conditions, l'allaitement protège d'une nouvelle grossesse avec un minimum de 98%. C'est la Méthode MAMA (méthode de l'allaitement Maternel et de de Aménorrhée).
Ce sont aussi des conditions qui permettent un allaitement optimal pour le bébé.

Avant 6 six mois et dans ces conditions, si jamais des saignements se produisaient, ils ne seraient en principe pas précédé d'une ovulation. En revanche ceux-ci mettent fin à la méthode.

Si une de ses conditions n'est plus remplie, il y a un risque que la fertilité revienne.

https://www.lllfrance.org/vous-info...hui-extraits/1146-60-allaitement-et-fertilite

Évidemment, cela les professionnels de santé, ne le dissent pas car il pensent que c'est naturel donc pas aussi efficace que l'artificiel. Qu'ils n'ont pas la main dessus, ça nécessite de faire confiance aux mères, que cela ne correspond pas aux pratiques de la majorité des femmes qui sèvrent très tôt, travaillent très tôt, essaye de faire dormir leur bébé toute la nuit, donne des biberons ou diversifient avant 6 mois...
Cependant majorité ne veut pas dire tout le monde.

De mon côté, avec ses critères, j'ai eu mon retour de couches à 7 mois et demi. mais ce n'est qu'un exemple et non une preuve de quoi que ce soit.
Merci pour cette réponse très complete!
Pour le coup je suis une peu perdue j ai eu des lochies pendant 20 jours puis plus rien et là depuis hier je saigne je dirai que ce sont des règles mais je trouve ça tellement tot!!
 

anicetlaviolette

Hyperlactation
bonjour Fatima Zhora,

Ah mince! :(
Donc si je compte bien votre bébé à 5 semaines environ, et il s'est passé environ 20 jours sans saignement?
Et comment c'est aujourd'hui, toujours comme des règles?

Avoir son RDC aussi tôt, cela concerne surtout les femmes non allaitantes...
Enfin, on est pas toutes égales, sur la question des hormones...
Je comprends que vous soyez perturbée...
Si on en croit la Leache League (lien au dessus), les petits saignements dans les 56 j après la naissance ne sont pas le retour de couches...
M'enfin, si ça ressemble vraiment à des règles, ce doit en être...

Dans mon cas, j'ai eu aussi des saignements à environ 7 semaines. Au départ, j'ai cru à un retour de couches, vu que ça faisait 2 semaines que les lochies étaient finies... (j’étais estomaquée!) mais ça s'est révélé être vraiment très très léger pour des règles et très courts... après discussion avec mon médecin sur le sujet, il penchait pour des saignements sans ovulation préalable.. mais a dit d'observer voir si je voyais des signes des fertilité... en fait le vrai retour de couches est arrivé que vers 7 mois, et précédé d'un certain nombres de signes, donc je n'étais pas surprise.

je vous met un article d'une conseillère en lactation.
Sinon vous aviez bien pas plus de 6 h entre les tétés? pas de tétine? Bébé qui se met soudain à dormir des nuits complètes?
http://www.magicmaman.com/,allaitem...eat-conseillere-en-lactation,3151,1902812.asp
 
Haut