• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Coliques bébé de 10 JOURS

Constance008

Montée de lait
:calin: c'est difficile. Et en plus on se sent vite seule et/ou nulle et/ou incapable...

Je ne suis pas convaincue que la laisser pleurer en journée fera qu'elle pleurera moins la nuit. Elle va juste apprendre que pleurer en journée ne sert à rien car on ne répond pas à ses pleurs (et cela risque d'augmenter son insécurité)

En revanche, dis lui clairement ce que tu ressens, que tu la laisses pleurer là maintenant parce que tu es démunie, que tu ne sais plus quoi faire pour la soulager et que tu as besoin de te reposer et que pour ça, tu as BESOIN qu'elle dorme ou soit calme aussi.

Parfois être sincèrement convaincu au moment du coucher que c'est le mieux pour elle peut aider.

Une anecdote d'une amie pour illustrer mon propos : sa fille aînée de 18 mois environ se faisait vomir à force de pleurer depuis la naissance de numéro 2. Plusieurs fois par jour. Cela la dévastait d'angoisse et de désespoir. Elle ne savait plus quoi faire pour soulager le mal être de sa fille. Elle était épuisée à essayer de gérer les 2 enfants du mieux qu'elle pouvait.
Puis le 11 septembre 2001, sa fille venait de vomir partout dans son petit lit et hurlait en larmes. Elle allait "gérer ça" quand quelqu'un l'a appelée pour lui dire d'allumer sa télé. Son choc à été tellement grand qu'elle a tout relativisé en 20 secondes. Elle est allée dans la chambre de sa fille et lui a dit ultra calmement que cette fois, son vomi ne la tracassait pas, que ce n'etait vraiment pas important en réalité, qu'elle ne changerait ni les draps ni elle et qu'elle lui souhaitait une bonne nuit et à demain.
Ce fut la dernière fois où sa fille a vomi en chantage affectif.

Ta puce ne fait pas de chantage à son âge. Elle exprime juste son malaise ou son besoin. Mais toi tu as le droit d'exprimer tes émotions et tes limites. Et plus ce sera fait sincèrement et calmement et plus ta fille le ressentira. Au pire, cela ne changera rien. Au mieux, elle acceptera de lâcher prise plus facilement à un moment donné (jour où nuit, je dirais peu importe ;))

Bon courage :calin:
Merci pour le conseil et les encouragements !
 

Constance008

Montée de lait
On dirait bien que tu es en train de vivre les tétées en grappe dont parlait @Sylvie et l'article sur la connaissance des rythmes en première page.. L'as-tu relu récemment ? J'ai dû le lire une bonne vingtaine de fois les premiers mois :lol:
Ton bébé vit peut-être une période de pointe, même si une semaine c'est long et je comprends que tu sois bien fatiguée...
Est-ce qu'elle dort pendant le tetouillage ? Dans quelle position allaites-tu ?
Mon fils faisait ça aussi, alors je me suis mise à l'allaiter allongée, avec une couverture entre nous pour ne pas qu'il sente le moment où je m'en allais avec le froid.
Pour lui retirer le sein de la bouche je m'y prenais à 3 ou 4 reprises en m'eloignant de plus en plus, parfois j'avais de la chance et il continuait de tetouiller sa langue, souvent il se mettait à pleurer et je recommençais.. Petit à petit j'ai trouvé des stratégies pour comprendre quand lui enlever le sein de la bouche sans le réveiller, puis je me faxais hors du lit, pour avoir 1h ou 2 à moi le soir..! (enfin plutôt 45 min au débuts :ennui:
) C'était une victoire de tous les noms quand, 1 soir tous les 15 jours je pense, j'arrivais à sortir du lit avant 21h :pom pom:

Courage, ce sont vraiment les premiers temps, ça paraît une éternité quand on est dedans mais je t'assure que dans quelques mois tu regarderas ça avec beaucoup plus de recul.
Tu es géniale et la meilleure maman qui soit pour ton bébé :joie:
J'ai relu l'article (et pour les compliments) :) et je m'y retrouve en effet. Je vais m'inspirer de votre technique pour faciliter l'endormissement !
 

Constance008

Montée de lait
J'ai relu l'article (et pour les compliments) :) et je m'y retrouve en effet. Je vais m'inspirer de votre technique pour faciliter l'endormissement !
J'allaite déjà allongée la nuit mais je n'ose pas m'endormir de peur de l'écraser ou qu'un morceau de couette lui tombe dessus et qu'elle ne puisse pas respirer... comment vous gérez ce risque ?
 

Doobida

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
À part en cas de prise de médicaments, de drogue douce ou forte, ou en cas de fatigue vraiment extrême, les mamans protègent naturellement leurs petits. Voici une brochure de l'unicef
 

Pièces jointes

Leca

Hyperlactation
Pour la couette, je ne la mets jamais plus haut que la taille et je mets un pyjama très chaud pour compenser. Bébé est en gigoteuse à côté.

Je me retrouve tout à fait dans la brochure de @Doobida . Alors que je bouge en temps normal, quand je m'endors en allaitant, je reste immobile sur le côté face à bébé. Je dirais que le danger d'écrasement vient davantage des autres personnes qui partagent le lit.
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Et je trouve qu'on a les sens en alerte aussi. Dès que bébé gigote un peu, hop on entrouve un œil. Dès qu'elle bouge je vérifie si son nez est toujours bien dégagé. Je suis un peu plus sereine maintenant qu'elle a grandi mais je le faisais beaucoup les premiers mois.
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Vers 18h en général
Si je te demande l'heure du bain, c'est que l'heure des tétées en grappe de ton bébé ( 23h et plus ) m'a rappelé une formation d'une consultante en lactation qui disait qu'en faisant prendre un bain à un bébé allaité aux heures "normales" des tétées en grappe, on retrouvait souvent cet épisode de tétées les unes après les autres plus tard dans la nuit.
Ca pourrait correspondre pour vous, tu ne crois pas ?
 

Constance008

Montée de lait
Si je te demande l'heure du bain, c'est que l'heure des tétées en grappe de ton bébé ( 23h et plus ) m'a rappelé une formation d'une consultante en lactation qui disait qu'en faisant prendre un bain à un bébé allaité aux heures "normales" des tétées en grappe, on retrouvait souvent cet épisode de tétées les unes après les autres plus tard dans la nuit.
Ca pourrait correspondre pour vous, tu ne crois pas ?
je ne me souviens plus si j'ai donné un bain les jours de tetees groupees tardives mais je vais faire attention ds les jrs qui viennent pour voir s'il y a un lien.
 

Constance008

Montée de lait
Pfff ya pas moyen que ca s'arrete ca va faire 7h d'affilée qu'elle ne veut que le sein sinon elle pleure (il est 1h du matin) ! C'est pas humain. Et de mon côté impossible de m'endormir en la faisant téter, ca pince, elle gigotte, perd le sein, il faut lui remettre dans le bec, j'ai mal au dos et au bras dans la position allongée (j'ai une petite poitrine donc ce n'est pas évident dans cette position, au moindre ecart de l'une ou l'autre elle perd le sein). Si quelqu'un a une solution que je pourrais tester... Je suis partante car là je suis de nouveau à bout... merci !
 

Caribouc

Hyperlactation
Pas d'idée mais je te donne toute ma compassion. :calin:
Hier mon loulou m'a fait un truc du genre et je n'en pouvais plus... de fatigue, de déprime et de désarroi.

Ah si... une idée. Arrivez-vous à faire la tétée si tu es allongée sur le dos ou semi-assise et ta fille sur toi (moi je le mets travers) ? Ça te permettrait d'au moins somnoler.
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Pas d'idée mais je te donne toute ma compassion. :calin:
Hier mon loulou m'a fait un truc du genre et je n'en pouvais plus... de fatigue, de déprime et de désarroi.

Ah si... une idée. Arrivez-vous à faire la tétée si tu es allongée sur le dos ou semi-assise et ta fille sur toi (moi je le mets travers) ? Ça te permettrait d'au moins somnoler.
C'est ce que j'allais dire. Je la couche en travers sur moi.
 
Haut