• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

 Besoin de succion, trop plein (ref?), régurgitations... que se passe-t-il ??

FannyEtMarius

Montée de lait
Bonjour à toutes !

Je suis confuse et triste, j'aurais besoin de votre aide. Je sens que "quelque chose" s'est modifié dans mon allaitement. J'ai l'impression que mon bébé boit trop, ne digère pas bien, et j'ai aussi du mal à gérer son besoin de téter. Je ne sais plus comment réagir...

Bébé n'a que 10 jours ! L'allaitement s'est mis en place les premiers jours comme un charme, il tète super bien, j'ai eu une montée de lait fulgurante, une production abondante, et sa prise pondérale est top (+350g à 6 jours de vie). J'allaite à la demande et il me réclamait le sein toutes les 1h/1h30 la journée, 2h/3h la nuit, environ. Ça pouvait être plus souvent mais ça m'allait très bien.

Depuis la montée de lait il lui arrive de tousser et de "s'étrangler" en cours de tétée. J'ai pensé à un REF car mon lait coule toujours beaucoup et facilement, ça m'arrive de l'asperger par mégarde. Du coup je l'allaite couchée de côté ou inclinée en arrière autant que possible, mais ça arrive quand même souvent. J'essaie aussi de bien drainer un sein avant de passer à l'autre. Ses selles, qui étaient devenues vertes et explosives, sont tout de suite revenues à la normale.

Puis, depuis 2 jours, il s'est mis à me réclamer le sein constamment. Il ne dort presque plus de la journée. Il fait mine de téter à tout moment, tire la langue et tétouille ses mains, son pyjama, mes vêtements, mon cou, mon visage, ceux de son père. Il ne s'apaise pas d'être bercé ou pris à bras et finit par pleurer si je ne lui donne pas le sein. Le portage en écharpe fonctionne mais pas à tous les coups.

Mais si je lui donne le sein tant qu'il le demande... alors il tète, tète, tète en abondance, laissant du lait couler de sa bouche, même s'il déglutit bien, et finit 3 fois sur 4 par régurgiter le trop plein, mais c'est en grande quantité ! Il vomit parfois en jet, du lait caillé. Et il régurgite quasi systématiquement, surtout la journée, même si je l'interrompt à mi-chemin pour faire un rot. Il a aussi des gaz.

Il peut passer des heures au sein, s'endort ou s'arrête pour réclamer à nouveau moins de 5 min plus tard, et régurgiter de plus belle. Il tète avec déglutitions et beaucoup de lait, ce ne sont pas des tétées-câlins. J'ai parfois l'impression que le lait vient "malgré lui", qu'il ne voudrait pas se nourrir autant mais ça vient quand même.

Ça me fait tellement mal au coeur de le voir se remplir et se vider en permanence comme ça... pourtant il n'a pas l'air de souffrir. C'est quand même handicapant niveau logistique. Je n'ai pas le temps de changer son pyj plein de lait qu'il pleure déjà pour le sein. Je le nourris, je le change, et s'il doit attendre 2min que je change sa couche ou reprenne ma respiration, il pleure et je le console, au sein, donc je ne fais que ça.

Aujourd'hui, n'y tenant plus et ne voulant pas le remettre encore au sein 2min après qu'il ait vomi, je lui ai donné une tétine, à mon corps défendant. Et il s'est endormi avec alors que tout le reste a échoué ! Mais moi je suis trop triste, ça me tord le ventre, j'ai peur que cela ne perturbe la mise au sein... je déteste déjà cette tétine car j'ai peur qu'elle me prive de mon fils et de ces moments tellement magiques. Bien sûr je suis soulagée de le voir enfin paisible mais j'en ai aussi tellement peur et mal au coeur que je lui ai retirée de la bouche dès la seconde où j'ai pu le faire sans le réveiller.

Bref, je ne veux pas croire que c'est ma seule solution, j'aimerais comprendre ce qui cloche et pourquoi mon bébé se "remplit" autant. J'ai l'impression que c'est mon corps qui nous joue des tours, je voudrais juste donner à mon bébé ce qu'il me réclame, mais j'ai l'impression de le gaver...

Je ne sais plus quoi faire. Auriez-vous des conseils à me donner ?
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour et bienvenue !

Déjà, une bonne nouvelle :
il n'a pas l'air de souffrir
:)

Lui, ça ne le gêne pas !
C'est toi, et la logistique que ça implique, qui est plus dérangé par le phénomène.
Voici un document qui a l'air de bien correspondre avec ce que tu vis au niveau des régurgitations : https://www.lllfrance.org/vous-info...bebe-souffrant-d-un-reflux-gastro-oesophagien
https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/dossiers-de-l-allaitement/1401-da-41-allaiter-un-bebe-souffrant-d-un-reflux-gastro-oesophagien
Penses-tu que ça puisse être pathologique pour lui ?
ou seulement un trop-plein ?

Tu parles d'un ref.
Ce que tu décris y fait penser, effectivement.
Certaines mamans ont trouvé qu'en donnant le même sein plusieurs tétées de suite, elles parvenaient à limiter le phénomène.
As-tu essayé ?

Tu as essayé en variant les positions.

Certaines mamans vident le sein dans un bavoir avant de proposer au bébé pour évacuer les premiers jets trop fort.
Certaines mamans utilisent un tire lait pour évacuer ce premier jet, d'autres font téter leur bébé, jusqu'aux premiers jets, retirent le bébé du sein et épongent l'excédent.

Voilà quelques pistes.
Les mamans qui vivent un ref vont pouvoir te donner d'autres astuces.

Courage !
 

FannyEtMarius

Montée de lait
Merci Sylvie pour ta réponse et ton soutien,

Tu as raison, c'est surtout moi que ça frustre. Même si je vois bien de mes propres yeux que pour lui aussi, la tétée n'est plus le même plaisir qu'il y a seulement quelques jours : il n'arrive pas à trouver la satisfaction et l'apaisement qu'il cherche et je suis persuadée que c'est pour cela qu'il réclame encore et encore et encore.

Il ne "tient" pas longtemps au sein, quelques minutes seulement, et parfois je le vois qui essaie de prendre du bout des lèvres seulement. Autant de petits indices qui me font dire, au fond de moi, qu'il voudrait juste une tétée-câlin et non pas se retrouver la bouche inondée à peine il m'approche.

Du coup, je ne pense pas qu'il ait un RGO patho. Je ne l'exclus pas car je ne suis pas médecin et c'est mon premier bébé. Les symptômes ressemblent, c'est surtout le fait qu'il ait déjà vomi franchement 2 fois qui me fait quand même hésiter. Mais d'un autre côté, il n'a pas du tout l'air d'avoir mal, et je n'ai absolument aucun problème la nuit.

Il passe la nuit entière dans son berceau et peut dormir 4h à 5h sans se réveiller pour téter. Parfois il se réveillera au bout d'1h30 aussi, mais sans pleurs.
Les tétées se passent mieux la nuit : il tète 5/10min, fait une pause, je le change si besoin, on repart pour 5/10min et puis redodo. Je peux le recoucher de suite, il ne va pas réclamer d'être pris et tenu. Et il ne régurgite que très peu voire pas du tout. Mais la nuit je vois aussi que mes seins sont plus souples, plus mous. Alors que dans la matinée c'est du béton armé.

Dans la journée en revanche, quand je le met au sein (c'est à dire tout le temps), il y a toujours un moment où il va se dégager du sein en s'énervant, tousser, recracher du lait, puis re-réclamer immédiatement, et rebelote dans la minute. Parfois il prend juste le mamelon entre ses lèvres et le suçote. Il n'a pas un comportement qui me dit "j'ai faim". Moi je veux bien qu'il tète juste pour le réconfort, il le faisait beaucoup pour s'endormir la première semaine, mais dès qu'il prend le mamelon en bouche, bam, du lait partout, il avale de travers, crache, s'énerve... ou alors il avale, avale, avale puis régurgite, parfois même sans lâcher le sein !

J'exprime à la main le premier jet dans un lange, ça aide pour le début de la tétée en effet, mais il va tousser ou s'étrangler un peu plus loin. Est-ce qu'il y a plusieurs réflexes d'éjection dans une tétée ?

J'essaie de rester sur un sein mais je n'ai jamais tenté plus de 2 tétées d'affilée. Je m'emmêle un peu les pinceaux dans les côtés à la longue... je vais essayer ça pour voir si les tétées sur un sein plus "vide" se passent mieux.

Quand il s'est réveillé de sa sieste post-tétine (de pas loin de 4h !!), il me faisait des grands sourires et avait l'air tellement reposé, quel bonheur ! Tout ce que je voudrais c'est pouvoir lui offrir ça sur le sein, comme avant.

Je ne perds pas courage !!
 
Dernière édition:

FannyEtMarius

Montée de lait
Bon j'ai été particulièrement attentive sur la dernière tétée et voilà ce que j'ai remarqué :

Quand bébé tète un sein, l'autre coule aussi. Ça je l'avais déjà constaté mais en dénudant les deux seins je remarque que le second coule aussi spontanément "en jet" et pas goutte à goutte.

Quand je vois/sens qu'il commence à avoir la bouche pleine, que du lait coule de ses lèvres, je l'arrête et j'exprime un peu sur le lange. Là aussi ça coule en jet quelques secondes, puis reprend goutte à goutte. En procédant comme ça il n'a pas toussé et ne s'est pas étranglé pendant la tétée ! :)

Par contre il a quand même régurgité tout de suite après avoir lâché le sein, je n'ai même pas eu le temps de me redresser il a recraché direct sur moi. Et encore un coup 5 min plus tard alors qu'il était sur la table à langer, et encore 3/4 min après ça pour finir.

Il a de nouveau réclamé le sein en suivant mais sans pleurer ni chigner. Je l'ai pris en écharpe et il s'est endormi de suite, je l'ai gardé comme ça 1 petite heure.

Là il dort dans son berceau, RAS.

Est-ce que je dois m'inquiéter du reflux systématique s'il semble physio/sans douleur ? Est-ce qu'il peut avoir des renvois à chaque tétée sans que ce soit problématique ? Est-ce que cela peut être dangereux, dans son sommeil par exemple ?

Je suis désolée d'être si bavarde mais je m'inquiète pour son bien être autant que sa santé...
 

Jujumeo

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @FannyEtMarius ,
Je me revois presque un an en arrière.
Ma puce avait le même comportement.
En fait elle hurlait, pleurait, tétait, recrachait le téton, tétait, régurgitait....

Bref TEF + reflux interne.

J'avais beau exprimer mon lait, le REF était permanent.

Ce qui a fonctionné pour réduire le REF et le reflux :

- surélever la tête de lit de bébé
- éviction des PLV pendant au moins 4 semaines.
- faire le rot à bébé souvent pdt la tétée
- position BN biological nurturing pour limiter le REF.
- éviter tout ce qui est galactogène (amandes, chocolat, tisanes allaitement, ...).
- nettoyage du nez de bébé matin et soir à cause du reflux.
- garder bébé à la verticale pdt 30 min après la tétée
- tu peux lui donner du gel de polysilane avant la tétée pour tapisser son oesophage et éviter les oesophagites.
- tétées à volonté. Mieux vaut plein de petites tétées car le lait est cicatrisant.
- portage +++ pour réconforter bébé.
- ostéo pour libérer les tensions
- vérification des freins de langue et de lèvre

(C'est un copier-coller d'un autre post il reste peut-être des imprécisions).
 

FannyEtMarius

Montée de lait
Bonjour @Jujumeo,

D'abord merci pour tes conseils. Venir ici et être écoutée et soutenue c'est essentiel pour moi et franchement ça me change la vie.

Depuis mon premier message, j'ai déjà mis en place plusieurs des solutions que tu proposes et je suis heureuse de dire que ça a beaucoup amélioré notre situation.

Pour ce qui est du REF, pas de miracle en effet. Position BN et exprimer au fur et à mesure de la tétée dans un bavoir nous aide bien, mais ça ne fait pas disparaître les fausses routes et étranglement. Et quand mes seins sont trop engorgés j'utilise des bouts de seins sinon c'est la cata. Parfois je peux tirer mon lait avant mais j'ai rarement la possibilité d'anticiper. Ceci dit si je prends bien mon temps, sans stresser moi même, ça se passe nettement mieux.

J'allaite encore en madone surtout si je suis dehors mais j'adapte un peu pour garder la tête de bébé plus haute que le tronc. En faisant bien attention, il régurgite moins. Je vais appliquer ton conseil et ne pas zapper les rots fréquents en cours de route.

Je vais essayer de surélever la tête de lit. J'espère que ça aura un effet sur son rendormissement après les tétées de nuit car je constate qu'il chigne et se tortille pas mal quand je le recouche, je me demande s'il n'a pas mal au ventre.

Il a vraiment pas mal de gaz, c'est le truc que j'ai le plus de mal à soulager malgré les pauses en cours de tétée, les massages... Je ne consomme pas de PLV. Je pensais qu'il était trop petit pour l'osteo mais je vais suivre ton conseil et l'y emmener finalement.

Une autre question : depuis 2/3 jours il ne souille qu'une couche de selles par jour. Elle est conséquente en général, jaune d'or, très fluide, mais il n'y en a qu'une, le matin. Dois-je m'inquiéter à ce sujet ?
 

MamanRose

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Coucou @FannyEtMarius ,
Mon bébé a eu le même "problème" à peu près au même âge, mais avec moins de régurgitation.
Ce qui as marché chez moi :
- supprimer le chocolat et toutes les choses à base de tomate : sauce etc...
- Donner le même sein pendant 3h (je ne comptait pas le nombre de tétée mais uniquement l'heure) par contre j'ai fais cela très progressivement pour éviter les engorgement et surtout garder une lactation suffisante (la production augmente ou baisse en fonction de la fréquence des tétés et non de la durée).
Pendant les pics de croissance je reprends les 2 seins à chaque tétée ou presque.
Au fur et à mesure qu'elle grandit je suis revenu au 2 seins à chaque tétée ou presque. Par contre la nuit je donne toujours le même (celui qui donne le moins).
Je suis sûre que tu trouveras ton rythme avec ou sans sucette en fonction de ce que tu veux (Mon bébé n'en a jamais eu malgré un ref, une hyperlactation, une Iplv et des besoins intenses).
Je t'envoie plein de courage
 

Jujumeo

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Pour les gaz, tu peux lui faire des massages et tu peux également lui donner du biogaia. Ce sont des probiotiques.
 

FannyEtMarius

Montée de lait
Bonjour à toutes et encore un grand MERCI pour votre soutien, vous n'imaginez pas comme il m'a été précieux pour nous rebooster ces derniers jours !

Cette nuit nous avons testé le fond de lit légèrement incliné, une chance que le berceau soit réglable. Quand je recouche bébé, il m'a semblé qu'il grogne moins et moins longtemps avant de se rendormir. Je l'ai même recouché sans lui faire faire son rot de fin de tétée, pas le courage et il dormait si bien... c'est pas terrible de ma part mais à ma grande surprise il est resté endormi quand même sans se tortiller dans tous les sens.

Pour ce qui est de le garder sur le même sein plusieurs tétées d'affilée : pour moi pas de doute que la digestion est facilitée. Le comportement pendant la tétée est différent aussi, j'ai toujours besoin d'exprimer ici et là en cours de route mais il est très calme, j'ai enfin le droit à ces beaux sourires de contentement qui me réchauffent le coeur !

Par contre hier soir en arrivant à la toute fin du sein, je l'ai vu qui s'énervait, sa tétée n'était plus efficace et il tirait fort sur mon mamelon avec sa bouche ! Il restait pourtant du lait mais j'ai l'impression que cette fois, il s'agacait que cela ne coule plus assez fort ??

Les regurgitations se sont calmées, 1 ou 2 fois par jour maintenant après une grosse tétée, mais il réclame toujours en suivant et je ne me sens pas de le remettre au sein de suite... Mais je n'ai pas ressorti la tétine, il tète mon doigt, son pouce, son doudou...

Les gazs continuent, surtout en fin de journée. Hier on s'y est mis à deux avec son papa pour le masser, le faire "pédaler", lui réchauffer le ventre... Il pleurait beaucoup et son abdomen était dur et gonflé, mais après 45 bonnes minutes d'efforts il a fini par nous remplir une couche... atomique !!

Je crois que je vais essayer les probiotiques et passer un coup de fil à la pédiatre à ce sujet, je suis désemparée quand je le vois souffrir.
 

Jujumeo

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Pour les probiotiques je te conseille biogaia car pas de PLV.
En cas de régurgitations je te conseille de le mettre au sein juste après car ça les soulage. Le lait à un pouvoir apaisant.
 

MamanRose

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
j'ai l'impression que cette fois, il s'agacait que cela ne coule plus assez fort ??
Oui ma petite avait eu la même attitude ! Dans l'article sur le ref (disponible sur le site lll) il y a le témoignage d'une maman de jumeaux dont l'un provoquait le ref et pas l'autre !
On a des petits goulus ;) ils sont trop mignons avec leurs grosses joues :rolleyes:
 

FannyEtMarius

Montée de lait
Bonjour à toutes,

Bon c'est parti pour les probiotiques, je donne du biogaia depuis 2 jours et la pharmacienne avait aussi l'air enthousiaste sur le produit. Je verrais les effets éventuels au fil du temps.

Les régurgitations se sont bien calmées mais je crois qu'il a quand même des reflux, je les entends au niveau de son sternum après la tétée. Mais toujours pas de signe de douleurs alors je ne m'inquiète pas plus que ça.

Maintenant mon principal problème c'est de gérer la fin des tétées. Au bout d'un moment il finit toujours par s'énerver et me fait toutes sortes de têtes... mais je n'arrive pas à savoir si ce sont les gaz qui le font souffrir, le ref qui le déborde ou autre chose. Je ne suis jamais sûre qu'il a fini quand il lâche le sein ! Je n'aime pas l'allaiter quand il est énervé alors j'attends un peu qu'il se calme mais c'est vrai que remballer et redéballer le sein toutes les 5 min c'est un peu pénible... tant pis, faut ce qu'il faut.

J'ai quand même hâte que ces douleurs digestives lui passent, parce que oui c'est un petit glouton aux joues bien dodues et il ne ménage pas son appétit, ni son estomac !
 

MamanRose

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Est-ce que tu as l'impression que ses gaz évoluent en fonction de ton alimentation ou rien de particulier ? Moi j'avais trouvé le chocolat d'instinct. Il y a une liste d'aliments difficiles à digérer même dans le lait (dont le chou, le lait, la tomate, le café etc..). Ecoutes ton coeur de maman et tu sauras si c'est une piste à explorer <3
Par contre si c'est un reflux je ne peux pas t'aider car ma princesse n'en a pas fait.
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @FannyEtMarius

Ton témoignage me fait penser à ce que j'ai vécu quelques temps pendant mon allaitement.
Je ne sais pas trop pour le RGO mais pour le REF je pense que tu as très bien identifié le problème. Effectivement bébé cherche à pouvoir téter sans avoir constamment plein de lait qui arrive dans la bouche: l
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
pardon, fausse manip...:oops:

c'est pour ça que la tétine marche bien. Ici Esteban s'est mis à sucer son pouce pour compenser.
Tu as mis plein de super choses en place et les filles t'ont donné d'excellents conseils. Je me permets d(insister sur celui d'éliminer les plv de ton alimentations pendant au moins 3 semaines. Tu peux aussi emmener bébé chez un ostéopathe pour voir s'il n'y a pas de tension : http://forum.lllfrance.org/threads/bonnes-adresses-pro-allaitement.5312/page-6#post-180997
Chez nous ce qui posait problème en fait c'est un traitement hormonal: rien de ce côté là?
 

FannyEtMarius

Montée de lait
Bonjour à toutes,

Les nouvelles sont plutôt bonnes, bébé en est à son 4eme jour de probiotiques (BioGaia sur tes conseils @Jujumeo ) et je ne sais pas si c'est ça ou une intervention du saint esprit mais l'effet sur son transit est radical, selles beaucoup plus fréquentes et beaucoup moins de ballonements douloureux. Il en reste toujours surtout après les premières tétées du matin ou mes seins sont particulièrement pleins mais bon, on fait du petit vélo et des mouvements du bassin pour faire passer le mauvais moment. Rendez-vous chez l'ostéo jeudi ! J'espère que ça pourra nous aider à gagner encore un peu de terrain.

Niveau reflux/régurgitations ça reste stable, les moments où il réclame le plus et a le plus gros besoin de succion, le soir à partir de 18h et tout de suite en se réveillant le matin, restent les plus critiques mais j'apprend doucement à repérer quand l'arrêter sur la tétée pour éviter le trop-trop-trop-plein. Je m'acharne à lui faire trouver son pouce mais c'est pas évident pour lui niveau coordination, c'est assez cocasse.

Sinon je ne prend pas la pilule ni aucun traitement hormonal (ou autre d'ailleurs).

@MamanRose Je n'ai pas vraiment repéré de possibles relations entre ce que je mange et le reflux ou les gazs... je ne consomme pas du tout de PLV, je suis végétalienne à la base, mais j'ai introduit du poisson et des oeufs pendant la grossesse et je continue pendant l'allaitement. Par contre c'est vrai je mange pas mal de choux et haricots, surtout en cette saison, je vais essayer de ralentir tout en mettant le paquet sur les fibres pour voir si ça a un impact. Je vais aussi arrêter la sauce tomate un moment. Par contre le café... aïe aïe aïe. Je n'en bois pas beaucoup mais j'y tiens. Est-ce que du déca ferait l'affaire ?

@Christine13 Je vis à Marseille, il me semble que tu es dans la region également, alors si tu as de bons praticien.ne.s à me recommander je serais ravie d'avoir tes conseils !

Merci encore à toutes, je m'accroche grâce à votre bienveillance et vos bonnes idées !
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @FannyEtMarius

Ah je disais bien aussi qu'avec un pseudo pareil :):)
Alors je me permets juste de te recommander un excellent ostéopathe qui est spécialisé dans les mamans et les bébés allaités. Ses coordonnées m'ont été transmises par une maman LLL et il est juste extraordinaire. Je t'envoie ses coordonnées en mp si jamais tu peux essayer d'avoir un rdv très vite (même si j'ai bien noté que tu avais déjà un rdv jeudi mais vraiment celui-ci est vraiment remarquable).

Sinon le rythme de bébé est normal : le soir ce sont les tétées grappes, et le matin il veut téter après sa nuit. Je te conseille de ne pas le détacher, malgré les régurgitations : l'idée est toujours de faire à sa demande et lui faire confiance car s'il reste accroché c'est qu'il a besoin de téter ou de tétouiller pour manger, se rassurer, s'endormir... En plus c'est excellent pour stimuler ta lactation :)
Le pouce en revanche le privera de tétées nutritives importantes, s'il en a envie pareil, il le trouvera tout seul.

Je suis contente de lire que biogaia à l'air de fonctionner, et c'est super si tu ne consomme aucun plv! Pour les régurgitations, rappelle toi que la plupart sont dues à l'immaturité du clapet des bébés.
 

FannyEtMarius

Montée de lait
Merci @Christine13 pour le lien vers cette fiche, j'y ai appris - et réappris ! - un tas de choses. Je reconnais volontiers qu'il y a une grande part d'inquiétude maternelle chez moi (c'est mon premier bébé et je suis complètement bouleversée par son arrivée dans ma vie !) qui parfois vient se mettre en travers de la route, et une bonne information m'aide et m'apaise beaucoup. Et pour le pseudo c'est vrai qu'il est évocateur mais aussi je m'appelle Fanny, et mon ptit gars s'appelle Marius !

Aujourd'hui fin de journée infernale, malheureusement... J'ai tenté bien fort de rester sereine jusqu'au bout mais avec mon petit bonhomme qui piquait crise sur crise aux tétées du soir j'ai complètement craqué :( ...

Alors qu'il tétait tranquille vers 19h mon bébou s'est de nouveau mis à s'énerver : il se met à grogner et lâche le sein, pleure, le réclame à corps et à cris, le reprend, le relâche aussitôt en pleurant de plus belle !!
Je ne sais pas comment répondre, j'ai essayé de lui proposer l'autre sein, mais c'est pareil, de le laisser reprendre son calme 2min, mais rebelote, de ne pas le toucher ni le stimuler, ou au contraire de le rassurer et le contenir contre moi, rien n'y a fait ! Je voyais bien qu'il y avait du lait en abondance (il en avait plein la figure) mais il ne voulait pas de mon petit doigt, ni de l'écharpe non plus ! Il a fallu que son père me le prenne car j'en avais les gros sanglots en travers de la gorge. Ça ne l'a pas calmé pour autant mais moi je pleurait tellement comme une madeleine que je ne pouvais même pas le prendre dans mes bras...

Et rebelote à la tétée suivante ! En "moins pire" quand même puisqu'il a fini par s'endormir...

Moi qui ai démarré l'allaitement presque nonchalante, convaincue que je n'avais qu'à me laisser guider par mon bébou d'amour, je ne m'attendais certainement pas à me retrouver comme une crétine devant des pleurs que je ne comprendrais pas !

Mais comment réagir quand ça tourne au vinaigre comme ça ? J'ai l'impression qu'il passe un si mauvais moment, ça me brise le coeur.
 

MamanRose

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Coucou @FannyEtMarius , wow tu es courageuse d'être végétaliene, ma mère aussi l'était pendant ses grossesses et allaitements et du coup je l'étais aussi enfant.
Pendant ma grossesse j'ai eu besoin de plus de viande (grosse fatigue et anémie) et cela continue pendant l'allaitement et j'ai une végétarienne qui est dans le même cas que moi. :confused:o_O
À mon avis tu devrais continuer les haricots pour avoir des protéines et rajouter du carvi, cumin et/ou fenugrec qui sont des épices digestives. Je crois que la marjolaine aide la digestion des choux.
Pour le café je ne sais pas, essaie quelques jours si tu as l'intuition que c'est nécessaire. Bisous à ton bébé <3
 
Haut