• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Apprentissage du sommeil=sevrage nocturne?

MagPuceron

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Euh... personnellement je n’ai pas l’impression de refuser de voir grandir ma fille. Je l’allaite encore la nuit en cododo car c’est, actuellement, la seule solution pour que le sommeil du plus grand nombre soit préservé. Si je ne lui donne pas le sein, elle se lève et se réveille pour de bon ou bien pleure.

Chacun(e) fait comme il/elle peut, chaque enfant est différent.
 

MagPuceron

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Ici nous avons exploré la piste du reflux interne, des allergies, des dents... rien de bien concluant à ce jour.

Quant au sevrage nocturne, non ce n’est pas miraculeux pour tout le monde. J’ai sevré de nuit mon aînée vers 16 ou 18 mois, convaincue que c’était l’endormissement au sein qui l’empêchait d’enchaîner ses cycles. Pour elle, il n’y a jamais eu de cododo, elle a toujours dormi dans son lit et faisait « nos » nuits entre 21h et 6-7h entre 2 mois et 6 mois. Bah vous savez quoi? Même sevrée la nuit, les réveils se sont poursuivis. Parfois 3 réveils, parfois plus, parfois aucun. Elle a près de 4 ans, et maintenant elle fait des cauchemars.
Bref, je ne dis pas que le sevrage nocturne ne fonctionnerait pas pour votre petit. Je rappelle simplement que ça ne marche pas pour tous.
 

Coralie88

Montée de lait
@vanessa67 tu as très bien ciblé mes souhaits. Je ne cherche pas à ce qu'elle dorme 12h00 d'affilée mais simplement qu'elle ait un sommeil plus serein.
Je vais essayer de voir un professionnel en chiro..... histoire de commencer par un bout.
Les coliques du nourrisson je n'ai pas connu. Pour la simple et bonne raison que chaque pleur le soir ne sont a mes yeux pas dû a des colique. Donc pour dire qu'elle n'a pas eu de reflux ou brûlures d'estomac. J'ai ce même avis ou l'on met tout dans la case colique du nourrisson.
On a eu des soirée difficile mais plus due à un besoin de proximité de câlin de ne me pose pas je ne veux pas être seule...
Un grabd merci pour toutes ces pistes. Je vais les creusée une a une pour voir ou cela nous mène et j'espère pas au sevrage de nuit. Car je suis aussi la maman d'un petit garçon de 3 ans pas encore scolarisé et avec la fatigue je n'ai parfois pas beaucoup de patiente et cela me dérange quil en fasse les frais.
Première étape je recherche la cause et si je trouve j'essaie de la résoudre.

En tout cas merci à vous toutes. Qu'est ce que ca fait du bien de se dire que c'est pas juste nous ou notre enfant c'est beaucoup de parents qui traverse de nuits compliquées.
 

Lyse

Hyperlactation
Je sens pas mal de tension sur ce topic... certainement la fatigue :D:D quoiqu'il en soit il y a des périodes plus faciles que d'autres pour nos bébés et pour nous aussi. J'espère sincèrement que chaque couple bébé/maman trouve le sommeil et la solution qui lui convient car je sais combien c'est difficile (et culpabilisant) de ne pas se sentir à la hauteur la journée avec bébé car on est trop fatiguées ! Bon courage à toutes :rolleyes:
 

Judilie

Montée de lait
Je ne pensais pas lire autant en postant, même si je sais que ce sujet est vaste et intarissable!

Alors bien sur, Les besoins de bebe sont importants, mais prendre la décision a un an (l âge actuel de ma fille mais peut être à d'autres ages pour d autres mamans) est réfléchi et surtout est le résultat de plusieurs mois à tenter de trouver un équilibre entre ce dont à besoin bebe, ce dont nous avons besoin, ce que nous sommes capables d'accepter et de supporter etc.
Ici, je sens le virage de la première année franchi avec le fameux regain d'intérêt pour le sein, c est compliqué, de l'endormir et de ne pas parvenir à la poser. C est compliqué de ne pas se laisser dépasser quand elle se tortille dans tous les sens de colère parce qu'elle demande le sein ++ en journee a n'importe quel moment et que ce n'est pas toujours possible. Bref, ce n'est pas une science exacte et parfois on se sent dépassé ou pleine de doute comme en ce moment. Surtout quand on est de moins en moins en accord avec son conjoint parce que la situation s'installe...
 
Dernière édition:

Lyse

Hyperlactation
@Judilie Qu'est ce que je te comprends ! Ici aussi ça commence à être tendu avec Papa... Je suis fatiguée donc irritable et lui est frustré de ne pas pouvoir prendre le relais pour me soulager. Sachant que Minipouce finit toutes les nuits dans notre lit et vu qu'elle est pendue au sein, les coups de pieds sont pour lui :D Donc ça commence à être dur ! Je sais que ce n'est qu'une phase - peut être due à un apprentissage elle dit pas mal de nouveaux mots - mais c'est pas facile de garder confiance. Il faut essayer de dormir en mm temps que bébé à chaque fois que cela est possible et ne pas trop se remettre en question... plus facile à dire qu'à faire ! Je ne sais plus à qui parler dans mon entourage sans me sentir jugée et sans que mon choix d'allaiter ne soit montré du doigt. Et du coup effectivement au lieu de soutien on se sent mauvaise mère et on culpabilise... On ne sait même pas vraiment de quoi mais on culpabilise quand même, c'est forcément nous qui avons raté quelque chose : allaitement trop long, cododo, ou choix de sevrage :zen::zen:
 
Haut