• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Apprentissage du sommeil=sevrage nocturne?

Judilie

Montée de lait
Bonjour à toutes (et tous)

Alors voilà, je me demandais...
Ma fille a eu un an il y a une semaine, et Si je fais un point sur tout ce qu'on a vécu depuis la naissance, il y a eu un sacré chemin. Je peux d'ailleurs dire que je n'aurais jamais pensé allaiter jusqu'à son premier anniversaire !
Bon, jusque là, la nuit (et même le jour) les techniques d endormissement ont été trouvées un peu sur le tas, aux bras, en portage, au sein, etc.
Du coup, a un an, pour la nuit, elle s'endort au sein systématiquement quand je suis la , entre 20h et 21h30 (on essaye de respecter son rythme et les signes de fatigue) ou en porte bebe avec papa quand je rentre du travail vers 22h. Il y a bien souvent une tetee nutritive aux alentours de cet horaire, mais le reste de la nuit, c est surtout du "confort". Sauf que:
-Papa ne peut pas la toucher la nuit quand elle se réveille, elle ne veut que maman et téter. (La journee aussi d'ailleurs quand je suis la elle rejette son papa)
-j'ai peur de lui avoir donner de mauvaises "habitudes d'endormissement" (je viens la voir systématiquement des qu' elle se réveille, toutes les heures/ heures et demi en moyenne) et je finis toutes les nuits par la prendre à côté de moi car je suis fatiguée de ce rythme
-elle tetouille tres fréquemment et se réveille entre 5 et 10fois la nuit, Le cododo me permet de tenir plus ou moins car je me rendors mais je sens que je ne vais pas tenir indéfiniment (je travaille en horaires décalées)

Je ne sais pas par quoi commencer pour l'aider à s'endormir/se rendormir seule. On en parle avec cheri et on envisage le sevrage (pas forcément comme solution au sommeil mais parce que... c est un choix quon fait à deux, maintenant qu'elle mange plutot bien diversifié, etc) j'ai l'impression d'être au bout de ce que je voulais lui apporter avec l'allaitement même si je culpabilise un peu de lui "enlever ça".
Je suis un peu perdue et l'entendre pleurer pour avoir le sein ne m'aide pas...

Merci à vous..
 
Dernière édition:

MagPuceron

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonsoir @Judilie
Pas vraiment de conseils à t’apporter, juste du soutien... ma fille de 15 mois se réveille toutes les heures (deux heures au mieux), seule la tétée l’apaise. Je bosse et c’est dur.
Mon aînée se réveillait la nuit à cet âge, mais pas autant. Je l’avais sevrée de nuit vers 18 mois (ce qui ne l’a pas empêchée de continuer à se réveiller... mais après le papa s’y collait!).
Bref, COURAGE !
 

Lyse

Hyperlactation
Bonjour @Judilie. Ma petite a 15 mois et je me retrouve dans ton post, je me baladais dans ce theme à la recherche de pistes pour un sevrage. Quand je suis là il n y a que moi et le sein... l'endormissement avec Papa est compliqué en mon absence et impossible si je suis là. J'ai l'impression de faire que ça le wk... alors qu'elle sieste très bien seule chez sa nounou ! J'ai moins de reveils nocturnes mais j'en ai quand mm et elle finit toutes les nuits dans notre lit sur les 5 ou 6h du matin :)
Je ne sais pas vraiment comment m'y prendre non plus. J'ai lu qu'on pouvait retirer 1 tétée par jour puis voir sur qq jours et en retirer une autre... mais moi c'est anarchique quand je suis la du coup je ne sais pas comment faire... Je reviendrai te faire part de ce que je trouve sur le sujet ou ce que j expérimente. Fais en de même si tu peux ;)
 

Judilie

Montée de lait
Merci @MagPuceron pour tes mots de soutien!
Je me suis relue et je ne sais pas si dire que j'ai fait le tour de l'allaitement est réellement Le cas, Mais c est tellement compliqué avec le papa, les endormissements, les contacts. C est source de conflit (l'endormissement au sein surtout) et ça devient pesant :-(

@Lyse merci d'apporter ton expérience, on est effectivement dans le même cas ;-) très bonnes siestes chez la nounou contrairement a la majorité des siestes à la maison, et la nuit, peut être que si je la rendormais dans son lit à chaque fois elle s'y habituerait, même je suis parfois hs et je n'ai pas toujours le courage.
Cette nuit apres trois rendormissements Je l'ai prise avec moi. Elle ne s'est réveillé qu'une Ou deux fois de mémoire, cetait top. mais ce matin obligée de la bouger pour la remettre dans son lit avant d'aller au travail (je ne suis pas tranquille de la laisser dans le lit!)
Je suis en train de lui construire un lit au sol, je m'étais dit que ça aiderait peut être (Le fait que son "radar à maman" ne me détecte pas) On verra si ça joue ou pas ! ;-)
 
Dernière édition:

Lyse

Hyperlactation
Depuis ses 6 mois elle dort dans sa chambre sur un matelas au sol dans l'esprit Montessori et pour faciliter l allaitement nocturne. Pour autant elle se réveille toujours et je fatigue de ses allers retours... sachant que depuis hier elle ouvre les portes ! Donc je ne peux mm plus la laisser s endormir seule car elle sort de sa chambre. Pourtant je sais qu'elle peut s endormir seule et quelle peut faire des nuits, j'ai cru en voir le bout il y a qq semaines : endormissement systématique à la fin du rituel elle se détournait du sein et je pouvais la laisser pour la nuit avec un réveil vers 6h ou 7h pour teter <3<3 puis il y a eu la grippe... puis des vaccins... puis des vacances... et maintenant une roséole... c'est dur ! Je comprend tout à fait ce que tu ressens...
 

Judilie

Montée de lait
@Lyse ton message m'a presque laissé un peu d'espoir hahaha (mais j'apprends avec Le temps à ne pas croire trop vite aux victoires :-D ) bon, je te partagerais mon expérience une fois le lit en place!
As tu essayé des "méthodes" (Gordon ou autre) ? As tu deja envisagé le sevrage à cause des nuits difficiles ? Ça questionne tellement quon ne sait plus quoi faire à force...
 

sdel

Lactarium
Je n'ai pas de conseils non plus à t'apporter mais du courage et un brin d'espoir !
Ma fille a 18 mois et s'est toujours endormie au sein (soir, nuit). Depuis quelques semaines elle réussit à se passer du sein la nuit pour se rendormir. Je lui parle énormément le soir avant d'aller au dodo et la nuit quand elle se réveille et je la rassure avec des caresses sur la tête et le dos. Bon,j'avoue parfois y a des ratés et je perds patience et lui file le nichon magique !
On est en cododo depuis sa naissance et en cododo inversé sur un lit au sol depuis ses 7 mois je crois. Je l'endors donc sur son matelas et je roule sur le mien. La prochaine étape sera de quitter la chambre et retrouver la mienne...
 

vanessa67

Hyperlactation
Ben en fait, c'est juste normal et physiologique de s'endormir au sein pour un bébé. Papa a sa place, mais la nuit, le vrai refuge c'est maman et pareil, c'est tout à fait normal.
On n'apprend pas à un bébé comment dormir, il sait très bien dormir. Il y a des "techniques" de dressage du sommeil, qui servent à ce que les bébés laissent leurs parents tranquilles la nuit, ce n'est pas de l'apprentissage, pour un bébé c'est simplement du renoncement à faire entendre ses besoins...
Et sevrer de nuit, ça veut dire que, d'une part bébé ressent le besoin de teter et on n'y répond pas (un bébé n'a pas d'envie, il n'a que des besoins), et d'autre part devoir trouver un autre moyen de le rendormir.. .
 

Lyse

Hyperlactation
@vanessa67 j'entend bien ce que tu dis, je l'ai lu également et je partage ce point de vue. C'est la raison pour laquelle j'allaite mais chacune a ses limites et sa tolérance et il faut savoir reconnaître quand elles sont atteintes. C'est ma vision d'une bonne mère :)
@Judilie Mais bien sur que cest un message d espoir que je t envoie :DMa puce a pu s'endormir sans le sein et faire une nuit sans réveil plusieurs fois et sa propre initiative ! On a des ratés qui traînent mais avec des causes multiples : maladies, vacances... ça va revenir, elle en est capable ! Je n'ai pas vraiment mis en place les méthode Gordon (ni Pantley) car quand j'ai envisagé de le faire ma fille a commencé à bien dormir...
 

vanessa67

Hyperlactation
@vanessa67 j'entend bien ce que tu dis, je l'ai lu également et je partage ce point de vue. C'est la raison pour laquelle j'allaite mais chacune a ses limites et sa tolérance et il faut savoir reconnaître quand elles sont atteintes. C'est ma vision d'une bonne mère :)
@Judilie Mais bien sur que cest un message d espoir que je t envoie :DMa puce a pu s'endormir sans le sein et faire une nuit sans réveil plusieurs fois et sa propre initiative ! On a des ratés qui traînent mais avec des causes multiples : maladies, vacances... ça va revenir, elle en est capable ! Je n'ai pas vraiment mis en place les méthode Gordon (ni Pantley) car quand j'ai envisagé de le faire ma fille a commencé à bien dormir...

Tes mots sont peut être pas réfléchis, mais ça m'interpelle que tu puisses considérer que lorsque ta fille s'endort au sein ou se rêveille la nuit, c'est un "raté", ça n'a rien d'un échec, vu que c'est normal. Les adultes dorment rarement toute la nuit sans réveil , au nom de quoi un bébé devrait le faire ?
Il y a un livre qui porte comme titre "être parents, la nuit aussi", titre qui résume parfaitement ce que nous sommes censés faire: répondre aux besoins de nos enfants ,de jour comme de nuit, notree rôle de parents ne s'arrête pas avec la tombée du soleil .
Nous avons bien entendu nos limites physiques, mais plutôt que de les faire subir (et les subir), trouver des solutions pour s'aider sonne d'avantage bienveillant.
Attention, je ne dis pas que tu ne l'es pas, hein, mais cette histoire de raté sonne comme un échec, alors que ça n'est vraiment pas à considérer comme ça. Le sommeil et l'estomac, ce sont des choses qui ne sont pas fixes. Perso, je me réveille toujours la nuit, parfois j'ai soif, alors je bois,parfois j'ai faim... Et bien je mange! Écouter son corps ce n'est pas rater, écouter les besoins de son bébé qui peuvent changer d'une nuit à l'autre ce n'est pas régresser, bien sûr qu'elle est capable physiquement de ne pas avoir besoin de toi la nuit, elle ne va pas à son âge mourir de déshydratation si elle ne tête pas, pour autant si tu as soif tu accepterais qu'on te dise non tu as bu y'a pas longtemps, tu n'en as pas besoin, attends encore 3 heures je sais que tu en es capable ?
 

Lyse

Hyperlactation
Effectivement mes mots ne sont pas réfléchis mais l'idée était là quand mm. J'ai lu tout ce dont tu parles sur le site ou dans mes lectures personnelles et je suis d'accord avec ce tu dis. J'essaye de l'appliquer tant bien que mal et jamais un appel de ma fille n'est resté vain. Seulement je fatigue et @Judilie également d'où le topic. Nous recherchons du soutien et des pistes pour nous aider à traverser cela et je trouve que ton discours plus moralisateur et culpabilisant que bienveillant...:(
 

BeatriceRB

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Il y a plein de choses qui sont totalement vrais pour un nourisson et qu'on accèpte. Mais il faut connaître ses limites aussi pour le bien de son enfant.
À 15 ou 18 mois on peut ne plus réussir à dormir par tranches de 1h30. J'ai lu un truc du docteur Gordon qui me parle : le sevrage de nuit doit se répercuter en des parents plus reposés qui passent du temps de meilleur qualité avec leurs enfants. Passé un certain âge nos bébés n'ont pas besoin d'un zombie qui répond au moindre de leur soupir.
 

Coralie88

Montée de lait
Je rejoins cette conversation car je traverse également des difficultés à tenir le coup la nuit.
Des réveils toutes les 2 h00 vunoir moin, papa qui ne peut pas intervenir car ma fille n'a qu'un seul besoin le sein et surtout elle n'accepte rien d'autre.
Ton texte @vanessa67 me fait un peu culpabiliser d'avoir mes limites.
Juste avant de lire ce post je comptais la sevrer la nuit et la de part tes nombreuses lecture et je pense ton expérience personnelle je m'aperçois qu'un sevrage nocturne voudrait dire que je ne répond pas à ses besoins chose que je ne compte pas faire.
Du coup j'aimerais connaître tes solutions pour nous sortir de cette impasse. J'aspire à être la plus bienveillante possible mais je manque de clé.
Pour info depuis plus de 15 mois je me réveil toutes les 2h00 et j'ai mes limites j'en vient à lui dire au bout de 3-4 réveil qu'elle m'agace qie j'ai envie de tout arrêter de nuit comme de jour... Et ca c'est dur quand on en arrive la
 

Lutindelouest

Période de pointe
Les mamans ! Culpabilisez pas ! Chaque famille fait ce qu’elle peut. La maman est sans doute la personne la mieux placée pour savoir si son enfant est comblé ou non :calin: je pense...
A mon avis on met chacune en œuvre les solutions qui nous paraissent les plus adaptées, et certaines choses qui marchent chez les uns ne marchent pas forcément chez les autres.
(Ok je n’apporte pas de solution....:oops:)
Juste je soutiens les mamans qui sont en gros gros manque de sommeil et je compatis! En parler autour de soi ça fait déjà du bien! Courage à toutes!:joie:
 

Elodie01

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Moi je suis totalement en phase avec @BeatriceRB

A un moment les éveils nocturnes se font par "habitude" (d'ailleurs après quelques semaines avec des réveils à 3h30 pour cause de cauchemards, je me réveille toutes le snuits à 3h30), et si l'enfant appelle c'est pas qu'il a forcément faim, ou soif, ou mal, c'est qu'il a l'habitude d'appeler.
Par ailleurs, personnellement j'ai mis une gourde d'eau dans le lit des petits comme ça s'ils ont soif ils boivent.

C'est sûr après que si l'enfant ne sait pas s'endormir sans téter, c'est compliqué après pour qu'il se rendorme sans...
Perso ce que l'on avait mis en place c'est que c'est mon mari qui couchait le petit en le berçant pendant que je m'occupais du grand. Mais le petit a toujours été "facile"
 

Lyse

Hyperlactation
Je pense que quand Papa peut prendre le relais cest chouette mais pas toujours possible effectivement ! La culpabilité n est pas bonne conseillère et je suis d accord avec @BeatriceRB et @Lutindelouest. On fait ce qu'on peut mais nous sommes humains et chaque cas est différent... Il y a 15 jours ma petite a fait sa première nuit chez mamie et elle n'a mm pas voulu tèté quand je l'ai déposé. Pour l endormir mamie a fait le tour du pâté de maison en voiture (elle dormait au bout de la rue) et ne s est reveillé qu'à 7h le lendemain ! Si vous avez qq un de confiance pas trop loin ça peut vous aider à vous reposer 1 nuit, ils s'adaptent mieux qu'on ne le pense :D:D
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Ha, le sommeil, l'épuisement des parents, vaste sujet!:zz:
Il n'y a pas une réunion LLL sans que cette question ne soit abordée, c'est dire si cela préoccupe les parents ;)

A LLL nous pensons que pendant ses premières années, le bébé a un besoin intense de la présence de sa mère. Celui-ci est aussi fondamental que son besoin de nourriture.
Mais parfois ce besoin est tellement intense et se manifeste tellement fort la nuit que nous nous épuisons.

Beaucoup de mères s'entendent alors dire soit qu'elles devraient laisser pleurer leur bébé pour lui apprendre à dormir, soit que cet état de fait est normal et qu'il faut prendre son mal en patience.
(Et en effet, il est normal pour un bébé ou un bambin de se réveiller la nuit https://www.lllfrance.org/vous-info...-hui-extraits/1128-46-ainsi-dorment-les-bebes )
Cependant, pour des parents épuisés, aucune des deux réponses apportées au dessus n'est satisfaisante. Beaucoup de familles cherchent alors des arrangements pour tenter de satisfaire au mieux les besoins de tous. Cela peut passer par la chambre partagée, le cododo à l'envers ou par des méthodes douces de modification des routines du sommeil comme les méthodes Panthley ou Gordon. Chaque parent fait les choix qui lui correspondent le mieux à l'instant "T" en fonction de ses ressources physiques, psychiques, matérielles.... Et les choix que nous faisons sont forcément les bons car ce sont ceux qui correspondent à notre famille à ce moment précis ;)
 

vanessa67

Hyperlactation
Je rejoins cette conversation car je traverse également des difficultés à tenir le coup la nuit.
Des réveils toutes les 2 h00 vunoir moin, papa qui ne peut pas intervenir car ma fille n'a qu'un seul besoin le sein et surtout elle n'accepte rien d'autre.
Ton texte @vanessa67 me fait un peu culpabiliser d'avoir mes limites.
Juste avant de lire ce post je comptais la sevrer la nuit et la de part tes nombreuses lecture et je pense ton expérience personnelle je m'aperçois qu'un sevrage nocturne voudrait dire que je ne répond pas à ses besoins chose que je ne compte pas faire.
Du coup j'aimerais connaître tes solutions pour nous sortir de cette impasse. J'aspire à être la plus bienveillante possible mais je manque de clé.
Pour info depuis plus de 15 mois je me réveil toutes les 2h00 et j'ai mes limites j'en vient à lui dire au bout de 3-4 réveil qu'elle m'agace qie j'ai envie de tout arrêter de nuit comme de jour... Et ca c'est dur quand on en arrive la
Bonjour,
Ce n'est pas de la culpabilisation que je cherche à faire, simplement à donner une voix à bébé.
Les réveils nocturnes, c'est normal, par contre se réveiller tout le temps, au bout d'un moment ça pose question ,autant pour ton bien être que celui de bébé: il peut y avoir plusieurs pistes à creuser, le pb de sommeil est un symptôme, pas une cause:
Tu l'as déjà emmené chez un chiro pédiatrique ? Ou un ostéo?
Il a des pb de peau de type eczéma ?
Tu as des animaux ? Tu dors avec lui?
 

Coralie88

Montée de lait
@Tatian@ je vous vois très bien votre point de vue a la LLL c'est pour cela que je suis à la recherche de " solutions" qui pourrait apaisé mes nuits sans en venir au sevrage.

@j'entends bien que tu donne une voix à bébé mais là bébé a eu la majorité des mienne lol.
J'essaie de trouver quoi faire pour apaiser nos et les rendre plus agréable car clairement ce n'est plus possible qu'elle se réveil autant.
Je ne souhaite pas qu'elle fasse ses nuits mais si on arrivait à diminuer un peu les réveil notée famille retrouverait un peu de sérénité.
Évidemment je suis consciente que chaque famille a ses propre méthode mais ca me donne des idées vers quoi m'orienter.
Elle n'a jamais vu dosteo ni e choir pédiatrique je ne saisvdailleues pas en quoi consiste ce métier.
Elle n'a pas de problème de peau.
Pour le dodo ca dépend soit on dort ensemble soir elle dans son lit.
Je n'avais pas songé à la gourde d'eau non plus qui peu peut être la déshydraté et papa pourrait même s'en charger quelques fois.
 

vanessa67

Hyperlactation
Bien sûr lorsque tu es épuisée tu peux avoir plus de mal à prendre du recul, et te rendre compte que si ta fille se réveille beaucoup (trop) c'est que quelque chose l'empêche de dormir . Ça peut être des tensions, de l'inconfort lié à ces tensions (les bébés naissent très souvent hyper tendus selon l'accouchement / la grossesse qu'ils ont vécu), et pour ça une ou deux séances de chiro peuvent vraiment être bénéfiques.
Il peut y avoir un reflux ,pas forcément diagnostiqué parce qu'il reste interne, et cela arrive qu'il ne se manifeste que la nuit, car bébé est en position allongée longtemps ,ça a bien le temps de remonter, et dans un environnement calme il est concentré sur cette douleur.
Dans ce cas teter très souvent la nuit l'aider à se soulager de ces douleurs :chercher à la rendormir sans tétée ce serait laisser ces brûlures sans soulagement..
Les allergies alimentaires sont très souvent en cause pour cela: un journal alimentaire (de toi et bébé) peut t'aider à faire des corrélations entre ce que vous mangez et les réactions de nuit. Si tu as eu du reflux pendant ta grossesse, tu te souviens peut être cette sensation horrible des remontés acides ! C'est un mal qui est malheureusement bien fréquemment oublié par le personnel soignant, les pédiatres considèrent trop comme normal ce qu'on appelle les "coliques" et ne prennent pas au sérieux la souffrance de nos petits...
Tout ça pour dire que, je sais bien que tu n'attends pas de ta fille qu'elle dorme 12 h d'affilee sans te réveiller. Seulement les "techniques" qui visent à diminuer les réveils te font oublier que si un bébé se réveille beaucoup, ce n'est pas par caprice, mauvaise habitude, ce n'est pas qu'il ne "sait pas" dormir, c'est qu'une ou plusieurs choses l'en empêchent. Du coup ça ne fait que masquer un pb sans le résoudre
 
Haut