• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Allaitement/Mammiferes

Vervaine

Voie lactée
Certes, l'allaitement, le lien social, la bipédie... ne sont pas les seuls caractères humains, et ne sont pas, seuls, des conditions nécessaires et suffisantes qui pourraient expliquer à la fois l'intelligence et à la fois l'humanité. Mais tout ces éléments ensemble...
Je ne cherche pas à dire que c'est tel phénomène qui a permis aux humains de se différencier, mais essaye de comprendre ce qui nous caractérise. Ensuite, oui il y a du "social", un apprentissage au cours de l'enfance, etc chez d'autres animaux. Oui, les fourmis aussi ont développé des techniques pour se servir d'autres animaux (pucerons) et on pourrait trouver tout un tas d'autres exemples... Mais il faut convenir que les autres espèce animales ne se sont pas développées et n'ont pas pu transformer leur environnement à une échelle aussi importante que celle des humains.

Il existe quand même des spécificités humaines qui posent questions quand au pourquoi de leur émergence. Et le développement du cerveau (taille à la naissance, croissance après la naissance, connexions neuronales qui se forment pendant l'enfance, etc) n'y est pas étranger.

Ensuite, je crois bien que plusieurs thèses n'épuiseraient pas le sujet... mais je ne suis pas assez de la partie pour les connaitre!
 

CarolineUK

Colostrum
C'est un phénomène naturel, mais il ne faut pas oublier que nous avons des spécificités uniques dans le monde animal : notre forme de bassin (dû à la bipédie), la taille de notre cerveau (et de la boîte crânienne du bébé), et le fait que le placenta soit expulsé après le bébé et pas en même temps. Les deux premières nous valent un sacré problème de passage, outre que ça nous fait enfanter dans la douleur, les risques de la naissance sont plus élevés. Il y a encore peu, l'accouchement était la principale cause de mortalité des femmes, si je ne m'abuse ça montait à une sur deux. Certes, c'est naturel de souffrir le martyr à chaque accouchement et d'y risquer sa peau, mais franchement, ça n'a rien de confortable. Je préfère que ce soit médicalisé, même si effectivement des progrès sont possibles, parce que les problèmes ne sont effectivement pas rares. Contrairement à ce que pense mon homme, j'aurais peut-être survécu à l'accouchement sans notre matériel de pointe, mais mon fils sûrement pas (et en laissant faire la nature, on serait morts tous les deux... du moins si la sage-femme n'est pas "naturelle" chez l'espèce humaine, ce dont je ne suis pas sûre). Cela dit, c'est un mauvais exemple, car en laissant faire la nature, je serais tombée enceinte plus tôt ou plus tard, donc ce ne serait pas le même enfant et pas le même accouchement. En fait, parmi les naissances que j'ai connues dans mon entourage l'an dernier, j'en compte plusieurs où la médecine moderne a sauvé des vies.
Bonjour,

J'aimerai intervenir sur ce point.
Oui notre bassin est devenu plus étroit depuis que nous marchons avec nos jambes. Mais cette evolution s'est faite petit a petit. La Nature est bien faite. Si nous ne pouvions plus accoucher du a ce changement, nous ne serions plus la aujourd'hui. les plus résistants ont survecu au cours de cette évolution, et nous en sommes les descendants. l'une des conséquences de notre bipédie est le retrecissement de la boite cranienne du bébé. Les singes sont nos cousins sur de nombreux points, sauf sur le développement du cerveau du nouveau-né. a la naissance, le cerveau humain est 4 fois plus petit qu'à l'age ou il devient mature. chez les singe, c'est seulement 2 fois plus petit. De ce fait, notre cerveau est plus proche de celui du kangourou par exemple. et que fait la mere a son bébé kangourou ? elle le porte constamment justement. les besoin du bébé sont donc tres grands comme l'ont clarifiés d'autres personnes ici.

Mais bref, par contre ce que Yoda dit concernant les accouchements du passé est faux.
Si on regarde de près l'évolution du métier de sage femmes depuis le temps du moyen age jusqu'a aujourd'hui, et l'apparition du docteur obstétricien ("accoucheur') depuis ces quelques derniers siecles, on voit très bien que des problemes sont apparus qui n'existaient pas avant. Avant que l'homme ne voit une femme qui accouche, le forceps n'existait pas.
Quand une femme sur deux mouraient, elle mourrait a cause de l'ignorance du docteur qui ne se lavait pas les mains et avait touche et disséqué un cadavre avant de faire un touché vaginal à la femme qui accouche (c'etait le début de l'autopsie). On disait que les femmes étaient faibles et que cetait de leurs fautes. On a mis presque un siecle à réaliser que cetait de la faute des docteurs avec leurs ongles plein de bactéries. on appelait ca "childbed fever" (je connais pas le nom en francais). bref, la bactérie touche la femme, s'infecte dans son corps, elle devient fiévreuse jusqu'a la mort.
Cela a permis la création des gants en caoutchouc et la mortalité a chuté. Ceci n'est qu'un exemple.
Bien sur les sage femmes de l'epoque ne se lavaient pas vraiment les mains non plus mais comme elle ne bougait pas de mere en mere (accouchement a domicile), le risque d'infection etait minuscule.
quand le forceps a été créé, le docteur devait se bander les yeux (il ne devait pas voir les parties intimes de la femme). il faisait donc son operation a l'aveuglette.
Mais je crois, la pire erreur du docteur obstétricien accoucheur (il a eu plein de noms au cours de l'histoire), c'est de forcer la femme a accoucher sur son dos. Avant cela, la femme etait libre de bouger comme elle le voulait. La femme a soudainement été obligé d'etre allongée pour le bénéfice du docteur qui pouvait performer n'importe quelle operation qu'il voulait. Plus pratique pour lui.
Maintenant on accepte cela comme la norme, alors que c'est l'un des principaux faits déclencheur de problemes car cela engendre plein de conséquences négatives : le battement du coeur du bébé est moins régulier -distress en anglais- le bébé touche les arteres principales donc moins bonnes circulations du sang, donc de l'oxygene, plus grande douleur pour la mere, contre la gravité naturelle, contractions moins efficaces, accouchement plus long, risques d'accouchement assisté -forceps, ventouse...

La femme est faite pour accoucher. sinon on ne serait pas la aujourd'hui. je continerai mon point plus tard. Ma petite s'est reveillée ! ;)
 

yoda

Période de pointe
Je ne cherche pas à dire que c'est tel phénomène qui a permis aux humains de se différencier, mais essaye de comprendre ce qui nous caractérise. Ensuite, oui il y a du "social", un apprentissage au cours de l'enfance, etc chez d'autres animaux. Oui, les fourmis aussi ont développé des techniques pour se servir d'autres animaux (pucerons) et on pourrait trouver tout un tas d'autres exemples... Mais il faut convenir que les autres espèce animales ne se sont pas développées et n'ont pas pu transformer leur environnement à une échelle aussi importante que celle des humains.
Je pense que tu as raison, nous sommes plus dans une question de degré que de différence de nature.
 

Annaëlle

Hyperlactation
Quelle discussion passionnante!!
Je voulais juste vous raconter la réaction de ma mère quand je lui disais que l'allaitement et le cododo étaient la norme dans les sociétés primitives ou même dans beaucoup de pays plus "traditionnels" que le notre. Là elle me répond que les Inuits avaient coutume de "donner" une de leur jeune fille pour la nuit à leurs invités.
Je ne suis pas allée vérifier mais tout ça pour dire qu'il faut toujours faire attention en voulant se justifier d'allaiter ou de cododoter, que ce soit avec les animaux ou nos ancêtres ou je ne sais quoi.
Je crois que finalement je rejoins celles qui ont choisi de ne pas se justifier. Discuter c'est une chose mais on élève nos enfants comme on l'entend!
 

Vervaine

Voie lactée
Exact, Annaëlle, il n'est pas toujours bon de se référer aux cultures "traditionnelles" d'autres ethnies/pays, car les traditions peuvent aussi avoir bon dos pour cacher des pratiques réprouvées quasi-unanimement aujourd'hui (au choix, avec degrés divers: excision, port de voile/burqua, mariages forcés, lapidation....). Mais il est vrai qu'il y a tout de même certaines pratiques intéressantes chez les peuplades "primitives", mais également chez nos voisins européens. On m'a souvent dit "ce n'est pas de chez nous, ça" en me voyant porter ma fille en écharpe, et je pense que les gens avaient en tête une référence africaine... Sauf que mon écharpe est fabriquée en Allemagne et que les noeuds sont plutôt d'inspiration scandinave ou germanique, et ne ressemblent en rien au pagne africain !
Bref, je pense qu'il n'y a pas un peuple mieux que les autres, et que ce n'est pas parce que c'est les autres que c'est mieux, mais que l'on peut trouver des choses intéressantes chez nos voisins, proches ou lointains.
Tout comme on vient de voir qu'il n'est pas facile de faire référence au "naturel" et aux autres animaux pour se justifier.
 

yoda

Période de pointe
Je voulais juste vous raconter la réaction de ma mère quand je lui disais que l'allaitement et le cododo étaient la norme dans les sociétés primitives ou même dans beaucoup de pays plus "traditionnels" que le notre.
Il y a une autre bonne raison, c'est que ce sont des personnes qui n'ont en général "pas le choix".
Concernant ces sujets, je vois deux bonnes références : la Suède pour l'allaitement et le cododo pour le Japon. Ce qui ne signifie pas qu'on doit les imiter sur tout, mais que la Suède est la preuve que l'allaitement et les droits des femmes sont compatibles. Quant au Japon, il montre que le cododo n'est pas forcément dangereux (il faut avec se procurer les chiffres de mort subite du nourrisson) et que les Japonais semblent capables de se détacher de leurs parents à l'âge adulte.
ça permet simplement de contrer des arguments avec des exemples pertinents.
 

CarolineUK

Colostrum
coucou,

Il y a une tres grande difference entre nos instincts maternelles (cododo, portage, etc) et nos coutumes...
justement j'appelle cela instincts maternelles car ils le sont. notre profond désir est de proteger notre bébé et cet instinct est présent dans toutes les sociétés, sauf que dans certaines sociétés (comme la notre) on a oublié, nié et dévalorisé nos instincts maternelles.
Les coutumes, elles sont décidées par notre intellect.

PS : sinon je ne sais pas si il serait possible de créer une rubrique speciale sur les naissances parce que je ne sais pas ou parler de ce sujet (qui pour moi est lié à l'allaitement) sans faire de deviation comme dans cette discussion par example...
 
Haut