1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Allaitement et reflux

Discussion dans 'Maladie de l'enfant' démarrée par SEmilie, 13 Mars 2016.

  1. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Bonjour,

    je suis sur le forum depuis quelques mois maintenant et en lisant les posts je m’aperçois que beaucoup de bébés ont des rgo ou présentent des signes de rgo.
    Ayant moi même un fille qui a un rgo interne (et qui persiste même après 1 an) je me pose beaucoup de questions à ce sujet.
    J'étais tombée sur un article d'une consultante en lactation (http://etsionparlaitallaitement.com...viscon-eau-de-chaux-je-vous-mets-autre-chose/) qui parlait de l'augmentation très importante du nombre de bébés allaités traités par anti-acide. Elle disait également que dans la plupart des cas un traitement n'était pas utile, qu'il suffisait de revoir la technique d'allaitement. En navigant sur le forum j'ai découvert qu'un REF pouvait être responsable de reflux. Mais il ne me semble pas que j'avais un REF au début de mon allaitement.
    Mais quand même, cet article m'avait beaucoup culpabilisé. Je me disais que peut-être je traitais ma fille avec un traitement dangereux, et en plus pour rien. Mais il se trouve que dès qu'on diminue les doses, ça revient donc...
    Alors depuis je m'interroge et je trouve des éléments de réponse mais peut-être que certaines mamans se sont posées les mêmes questions et ont les réponses.
    Les bébés allaités sont-ils plus sujets au rgo? A cause notamment des REF? Bon après j'imagine qu'une maman pour qui l'allaitement se passe super bien ne va pas venir sur le forum et que donc dans la rubrique des 1ers mois ou des 1ers jours c'est pour cette raison qu'énormément de posts concernent des bébés présentant des signes de rgo et d'importantes coliques.
    Ensuite si un bébé nourrit au lait artificiel ne supporte pas son lait on va de suite lui prescrire un lait anti-reflux ou un lait spécial allergie au lait de vache.
    Voilà je me dis que peut-être, comme on a perdu un savoir ancien, celui d'allaiter nos enfants, qui devait certainement se transmettre de mère en fille, on engendre tous ces troubles digestifs chez nos bébés par notre méconnaissance de l'allaitement (il faut dire qu'on n'est pas aidées par certaines maternités).

    En fait c'est le dernier post de Misscactus062 qui m'a décidé à poser cette question (http://forum.lllfrance.org/showthread.php?t=7476&p=82314#post82314):
    "Alors voici les nouvelles.? Tout c'est très bien amélioré hier après-midi et aujourd'hui il a eu des biberons de mon lait.. Adieu coliques et régurgitation. ...Par contre quel bonheur de voir un bébé si serein... Si apaisé.. Je ne regrette pas ma décision."

    La seule personne de mon entourage qui a allaité avait un REF et sa fille avait également un reflux. Les autres bébés de mon entourage ont parfois changé plusieurs fois de lait artificiel avant d'en trouvé un qui leur convenait.
    Est-ce que parmi les mamans qui sont actuellement sur le forum certaines ont eu des débuts d'allaitement sans coliques ou reflux?
     
  2. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Super initiative, merci beaucoup. Je compte en parler sérieusement avec ma pédiatre mardi car j'aimerais malgré tout éviter un traitement et continuer l'allaitement. Pour ma part je pense que son reflux que je qualifierais de léger semble provenir d'une petite intolérance aux plv et d'un problème lié au fait qu'il avale énormément d'air en tetant. Même si je n'ai pas de ref flagrant, le débit semble rapide en début de tétée. Je vous tient au courant sur les retours que j'aurai mardi.
     
  3. Alix

    Alix Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Tu soulèves un sujet qui m'intéresse également Emilie, car j'ai eu le même type de raisonnement que toi ces jours-ci. Nouvellement arrivée sur le forum, j'ai constaté qu'il y avait beaucoup de bébés qui présentaient des signes de troubles digestifs et me suis demandé quelle pouvait en être la cause. Comme toi j'ai tout de même supposé que les mamans des bébés qui n'avaient aucun souci (s'ils existent ^^) étaient sûrement moins tentées de venir échanger sur le forum.

    Le cardia des bébés étant immature à la naissance, le clapet de l'estomac ferme mal et c'est normal que tous les bébés aient plus ou moins des reflux (un peu comme des bouteilles de lait trop pleines sans bouchon). La question qui se pose est donc de savoir pourquoi un nombre important de bébés semble en souffrir au lieu de ne manifester qu'une simple gêne.

    Entre mes deux grossesses, j'avais lu Le concept du continuum de Jean Liedloff. L'auteur décrit la vie des indiens d'Amazonie avec lesquels elle a vécu et j'avais été très étonnée lorsqu'elle disait que les régurgitations étaient inexistantes chez les bébés de la tribu. Ça m'avait d'ailleurs un peu culpabilisée car notre aîné a été traité pour un reflux interne et je m'étais dit "est-ce que c'est notre mode de vie, notre stress, notre mauvaise compétence ... qui impacte nos bébés pour qu'ils recrachent tous du lait ?". Je n'ai pas eu la réponse à cette question. Il y a sûrement un impact de notre mode de vie, de notre fonctionnement. Peut-être qu'un bébé qui a accès en permanence au sein dans une tribu qui vit toute nue au fond de la forêt amazonienne va téter plus sereinement et moins régurgiter qu'un bébé européen, qui sait ?

    J'avais très peur que notre deuxième enfant souffre aussi de reflux interne et je ne voulais surtout pas revivre ces moments éprouvants. J'ai mis en place d'office plusieurs choses (essayer de limiter le REF, surélevage du couchage, positions variées ...) et si j'ai pu observer les reflux normaux au tout début, elle n'a pas eu de RGO et n'a pas souffert.

    J'en ai donc conclu que Dieu merci, chaque bébé et chaque allaitement était différent et qu'une situation difficile pouvait ne pas se reproduire avec l'enfant suivant.

    Ce qui n'avance pas trop ta question, mais j'avais envie de partager en tant que maman mon tout petit cheminement sur le sujet.:)
     
  4. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Nous aussi il y a clairement les plv.
    Pour le ref j'ai un doute. Le matin (après plus de 12h sans tétées) j'avais des petites jets de lait qui jaillissaient et ma fille s'étranglait car trop de lait trop vite mais mes seins étaient tellement engorgés (je ne savais pas qu'il fallait tirer le lait dans ces cas là) que je ne sais pas si c'était un vrai ref. C'est vrai que des fois je me disais qu'elle buvait vite mais elle ne s'énervait jamais au sein et tétait très longtemps (plus de 45 min) mais toutes les 4h.
    Et puis vers 4 mois ma lactation s'est adaptée et le débit de lait était moins rapide. Mais elle a toujours son rgo si on réduit le traitement.

    Ta pédiatre est calée en allaitement? Parce que sinon tu risques de ne pas avoir de réponse adaptée.
     
  5. AnnaC

    AnnaC Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Moi je ne pense pas que j'ai un ref, mais ma fille a clairement souffert d'un fort reflux et de coliques. Tous ce que je lis avec un bébé qui pleure beaucoup, ne supporte pas d'être posé etc. Je l'ai vécu. J'ai essayé tous les traitements dont l'inexium pendant trois moi avec suppression des plv et les choses se sont améliorées, après c'est peut être le temps qui a joué aussi. Vers 6 mois tout s'est arrangé, j'ai repris les plv sans souci. J'ai culpabilisé aussi en lisant ce genre d'articles et j'ai une voisine médecin qui me disait qu'à moins de faire une fibro, on ne saurait pas et qu'il fallait attendre. Cependant quand ton bébé souffre, tu cherches à l'apaiser de toutes tes forces. On ne peut pas se culpabiliser d'avoir traité nos bébés qui avaient clairement mal.
    Après, il est certain que les trois premiers mois ont été très très durs pour toutes les deux et c'est vrai que ce que souligne Emilie sur le témoignage de miss cactus est frappant.
    Moi je connais sinon une maman qui a allaité un bébé sans colique ni reflux. Elle m'a même dit, que comme il faisait ses nuits très tôt, elle était bien plus fatiguée maintenant qu'il avait un an que quand il avait trois mois.
     
  6. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Pour revenir sur le sujet des tribus, faut avouer que nous avons depuis bien longtemps cessé d'être "naturels" contrairement à eux. Le nombre de trucs que l'on avale, respire... depuis notre naissance et par dela les générations même. Je ne sais pas si ça peut avoir un lien... J'ai fait des études de biologie et je pense que tout ça a pu créer une sorte de desordre génétique qui fait que nos bébés sont moins bien "finis". Je ne connais pas encore assez ma pédiatre pour dire mais juste pour savoir ce qu'elle peut en dire.
     
  7. Sam'nature

    Sam'nature Montée de lait

    Merci pour cette discussion très intéressante !!

    Ici, mon loulou (grand maintenant) n'a jamais souffert de rgo. Il a régurgité un peu comme beaucoup de bébés. Les coliques, il en a eu un peu.

    Par rapport au RGO, de ce que j'ai pu lire, sont souvent mis en cause les plv quand même. Pour avoir lu beaucoup de témoignages de mamans, le rgo est souvent fortement diminué à l'arrêt des plv (strict) par la maman.

    Mais pas que. J'ai aussi lu que un frein de langue et/ou de lèvre peut entraîner un reflux : http://www.allaitementpourtous.com/...phagie_corrls__un_frein_labial_et_lingual.pdf

    Les freins peuvent aussi causer/accentuer un REF, qui peut causer un rgo...

    Bon, mon fils avait un frein de lèvre important et un frein de langue type 4 (qui n'a été coupé que très peu) mais n'a pas souffert de rgo.

    Mais ça reste une piste de plus :)
     
  8. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    oui j'ai aussi pensé aux freins car ma petite ne tète qu'avec des bouts de seins sinon c'est insupportable niveau douleur pour moi.
    Je n'ai consulté une conseillère en lactation que très tardivement et elle n'a pas regardé le frein de lèvre supérieur je crois. et j'ai l'impression que ma fille a un frein de lèvre supérieur. Je vais prochainement prendre rendez-vous avec un ORL que la consultante m'a recommandé. Juste pour voir ce qu'il dit. Pas forcément pour le couper sauf si l'ORL pense que c'est nécessaire pour les conséquences à plus long terme.

    Pour nous la piste des plv est fortement privilégiée et je sais que ça passera avec le temps. Même si j'ai moi même beaucoup d'acidité gastrique et qu'avant l'arrêt des plv je prenais des anti-acides par période. Depuis l'arrêt je n'enai plus besoin, c'est supportable et j'ai aussi beaucoup moins d'eczéma et pas d'infection ORL cet hiver.
     
  9. Pollen

    Pollen Hyperlactation

    La mienne n'est pas sujette au reflux mais regurgite parfois énormément.
    Ma maman m'a dit que ma fille est ma copie conforme. Moi je n'ai connue que le biberon. Par contre j'ai remarqué que lingestion de chocolat semble avoir un impact sur ses regurgitations. J'ai un ref et au biberon elle semble moins regurgiter (elle est toujours en tetine nouveau né a 5 mois je ne sais pas si je suis sensee en changer).
    En esperant que ma contribution ne soit pas hors sujrt.
     
  10. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Je viens de discuter avec une pharmacienne. Elle m'a dit que les traitements Inexium, il y en avait chez les bébés allaités comme chez les bébés aux biberons. Bon après je ne sais pas trop si elle sait toujours quel lait (maternel ou artificiel) ont les bébés.
     
  11. CarameLLL

    CarameLLL Animatrice LLL Animatrice LLL

    Je ne sais pas si des études ont étudié la prévalence du RGO chez les bébés allaités comparés aux bébés non allaités...
    On sait néammoins que dans les cas de RGO le lait maternel est d'autant plus indiqué:
    (http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/dossiers-de-l-allaitement/1402)
    "Cependant, il me semble que la grande différence, en cas de RGO, entre un enfant allaité et un enfant nourri au lait industriel, est que le lait maternel prévient la survenue d’une œsophagite ; il est spécifique de l’espèce humaine, et n’induit pas de réaction inflammatoire allergique de la part des muqueuses avec lesquelles il est en contact : muqueuse œsophagienne en cas de RGO, mais aussi muqueuse bronchique en cas d’inhalation, muqueuse ORL en cas de reflux par le nez et de diffusion vers les trompes d’Eustache. Il semble aussi logique, pour la même raison et pour ne pas induire de réaction inflammatoire intercurrente, que l’enfant suspecté de présenter un reflux ne reçoive pas d’autres aliments que le lait maternel pendant les premiers mois. Reste la question de l’acidité liée au reflux de liquide gastrique : est-elle vraiment pertinente ?
    Nous manquons probablement d’observations qui prennent en compte clairement cette distinction entre lait maternel et lait industriel : là aussi, nous sommes souvent dans la confusion mentale « sein-biberon ». "

    A prendre en compte également comme le disait AlixL, les mamans qui viennent sur le forum viennent souvent car elles ont des interrogations, des doutes, voire des problèmes d'allaitement...il y a peut être du coup une sur représentation des problèmes en tout genre :)
     
  12. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Alix, j'avais loupé ton message! Si si ça répond à ma question de voir qu'une maman qui sait ce qu'est un rgo ne le retrouve pas chez son 2ème enfant. Visiblement avec un allaitement identique (bon, je sais que ce n'est pas réellement le cas car chaque allaitement est unique) il peut y avoir un bébé avec un rgo et un bébé sans. Et ça me rassure aussi sur le fait qu'on n'invente pas ces symptômes juste parce qu'on voudrait que notre bébé dorme plus et pleure moins.
    J'ai oublié à quel point ma fille souffrait au tout début et que c'est pour cette raison que nous avons commencé un traitement avec des doses si élevées. Cet article m'a vraiment perturbé et culpabilisé. Mais depuis j'ai fouillé dans mes souvenirs et je me suis rappelé qu'en seulement 3 jours de traitement nous avions découvert un nouveau bébé heureux de nous sourire, qui n'avait plus les sourcils froncé qui ne hurlait plus 12h d'affilée en se griffant tout le visage et qui pouvait s'endormir paisiblement contre moi dans le porte-bébé.
     
  13. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Retour de la pédiatre aujourd'hui... Je suis perplexe...
    Déjà, quand je lui ai dit que je ne consommais pas beaucoup de produits laitiers avant la grossesse, je me suis fait reprendre, "il faut en consommer 3 par jours"... mouais, moi je croyais que c'était pas super bon pour la santé justement... Enfin je n'ai rien dit.

    Pour mon bibou, il faut que j'en consomme au moins un par jour, pour l'habituer et éviter une vraie allergie (bon, je suis un peu plus réceptive avec ce genre d'argument, car oui je pense que c'est possible). Donc, on tente quand même le lait relais que j'avais déjà, si ça ne va pas, on passera au lait épaissi pour le mixte... Voilà...

    Donc en gros, je crois que je vais faire avec son reflux et puis c'est tout, en attendant que ça passe (mais je vais quand même continuer de boire mes laits de substitution, je ne veux pas revivre la semaine de mer** suite à 2 ou 3 repas avec du lait)
     
  14. Sam'nature

    Sam'nature Montée de lait

    Je crois que l'expérience que tu cites juste après (les semaines de mer** après ingestion de lait) vont à contre sens que ce que préconise la pédiatre non ?
     
  15. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Je lui en ai parlé de ça, mais... J'avais l'impression de parler dans le vide, comme si ce n'était jamais arrivé. Donc bon, on verra bien, je teste ce qu'elle dit et j'aviserai. Si le lait AR suffit en plus de mon éviction tant mieux.
    Je tenterai un produit laitier tous les... 3 ou 4 jours seulement pour l'habituer, mais sûrement pas tous les jours ! Après son reflux est léger mais j'aimerai pouvoir profiter de mon allaitement en m'endormant avec lui par exemple (avec le vaccin là, c'est un peu plus fort ceci dit).

    Et puis vu qu'à la crèche avec le biberon ça semble aller bien, je me demande maintenant si c'est pas la mise au sein qui provoque son reflux :(
     
  16. Sam'nature

    Sam'nature Montée de lait

    Le lait dans le biberon est déjà épaissi ?

    Car en effet, le LM ne pouvant pas être épaissi, il se peut qu'il régurgite davantage quand il prend le sein. Cela vient peut être de la position également ? A la crèche, il est sûrement laissé surélevé après le bib, qu'en est-il quand il prend le sein ?
    Mes questions sont simplement là pour te montrer qu'il y a des différences entre la prise du bib (épaisseur du lait, bébé en position surélevée après la tétée), sûrement pas pour incriminer les tétées :)
    Ton lait reste le meilleur pour lui.

    Pour éviter le reflux après les tétées, tu peux essayer de le garder surélever, et continuer l'éviction des plv si tu as constaté que ton bébé s'en porte mieux. Le fait de réintroduire un produit laitier tous les 2-3 jours dans le cadre d'une éviction est à mon avis un peu dommage, surtout si ça a une incidence sur ton bébé. Les produits laitiers sont loin d'être aussi bons pour la santé que ce que les industriels veulent bien nous faire croire.
    Je ne sais pas si tu avais lu ce témoignage de rgo, il y en a d'autres sur le site LLL

    http://www.lllfrance.org/vous-infor...67-allaiter-un-bebe-souffrant-de-rgo-nathalie
     
  17. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Pour l'instant je ne leur ai donné que du LM. Et quand je suis arrivée hier, il était allongé dans le parc, elle m'a dit qu'il avait régurgité une fois seulement. Après chaque tétée je suis obligée de le relever, car même s'il s'endort, ça le réveille et il s'agite. On le garde entre 15 et 20 min à la verticale dans nos bras (parfois en marchant, parce que sur place ça ne suffit pas). Lit surélevé, tapis d'éveil surélevé...

    J'essaie de le faire téter moi le plus allongée possible pour éviter que le débit soit trop rapide car il gère mal sa respiration et il y a un mieux sur la prise d'air, mais il fait encore un bruit de succion avec sa langue parfois. Je verrai bien comment ça évoluera avec les biberons à la crèche, mais si je dois continuer en tirant mon lait et le donner au bib je serai dépitée...
     
  18. Sam'nature

    Sam'nature Montée de lait

    Aurais tu un ref (Réflexe d'éjection fort) qui ferait qu'il a du mal à gérer le flux de lait au sein ?
     
  19. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Oui j'en avais un petit, mais maintenant, même si je ne vois pas de lait "gicler", j'ai la sensation que le flux est rapide au début malgré tout. Il tète en 5 min et déglutit beaucoup au point de ne pas respirer parfois, je suis obligée de le retirer. C'est pour ça que j'essaie de le faire allongée pour faire jouer la gravité et qu'il soit un peu plus actif.
     
  20. Sam'nature

    Sam'nature Montée de lait

Partager cette page

Chargement...