• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

A 18 mois il se reveille toutes les heures, help!

isis

Voie lactée
Coucou,

Mon fils de 18 mois se réveille toujours toutes les heures la nuit.
Il n'a jamais fait ses nuits et a tenu maxi 3h sans réveils quelques rares fois.
Il dort avec moi. Il n'y a que téter qui le calme. Il suce son pouce mais ça ne l'empêche pas de réclamer toute la nuit. Dès que je sens qu'il tétouille je l'enlève du sein et le pose à côté de moi, non sans pleurs quelques fois.
Je suis enceinte et je voudrais être en forme pour l'arrivée du 3ème.
Je suis épuisée et aimerais le sevrer la nuit.
Est ce que ça vous est déjà arrivé? Quels conseils me donneriez vous pour avoir enfin des nuits non hachées?
Merci d'avance!
 

Magali

Montée de lait
J'ai une question qui me vient, si ça n'est pas trop indiscret : ta grossesse s'est-elle bien passée ? Et ton accouchement, rien de particulier ? Je dis ça parce que certains événements peuvent créer une angoisse forte, comme par exemple un bébé né prématuré ou avec un problème de santé, qui aurait été séparé de sa maman après la naissance.

Désolée si ça n'a rien à voir avec ton histoire !
 

maloudaine

Période de pointe
Bonsoir!
Je commencerai par te dire combien je comprends ce que tu vis pour être passée par les mêmes affres.... Et mon fils de 11 mois, même s'il ne fait toujours pas ses nuits ou alors de façon épisodique, a fait de très gros progrès à partir de 7/8 mois.... En fait j'étais comme toi à cette période, complètement à bout et crevée parce que mon garçon ne dormait pas plus 3h de suite comme toi...J'arrivais plus du tout à assurer au boulot, ni la nuit d'ailleurs!
Mais j'ai du me faire opérer et durant cette période je ne pouvais pas allaiter mon fils (j'avais tiré du lait d'avance) et j'étais bien trop fatiguée pour assurer les nuits et son père n'était pas là.... Alors ça a été la crise pendant deux nuits...Je l'ai fait dormir dans son lit, ou plutôt s'endormir seul dans son lit et il a hurlé pendant un moment (en fait presque une heure! et les deux nuits) et je le rassurais, je lui expliquais les choses...
Et ensuite les nuits suivantes, il a accepté de s'endormir seul dans son lit! Victoire, mais il continuait à se réveiller toutes les deux heures.... Alors dur dur dur! ;-) Je me levais pour l'allaiter les premières fois puis vers la fin de la nuit je le prenais avec nous dans le lit familial.
Puis petit à petit il a du se tranquiliser, parce qu'aujourd'hui il dort seul de 20h30 à 3h/4h du mat' et puis je le prends avec nous et il tète deux fois jusqu'à notre réveil à tous! Ce n'est pas la panacée, mais je me sens vraiment bien mieux, plus reposée et efficace pendant la journée!
Je n'ai pas de conseil à te donner si ce n'est d'essayer d'apprendre à ton enfant à s'endormir seul (si tu es vraiment fatiguée et que cela correspond à ton envie) en lui assurant que s'il a besoin de toi tu viendras le prendre avec toi et son papa... En tout cas ça a marché pour nous, pas en un soir et pas tous les jours! Je sais pas si j'ai été claire, mais voilà notre expérience.
Bon courage à toi!
 

isis

Voie lactée
@Magali: Ma grossesse s'est très bien passée. Il est né avec 1 mois d'avance par contre mais tout s'est bien déroulé et nous n'avons pas été séparés.

@maloudaine: Je ne me vois pas le laisser pleurer plus de quelques minutes. En plus, il y a son frère qui dort à côté, ça va le réveiller. Je me demande pourquoi la nuit ce n'est pas comme pendant la sieste, où il dort plusieurs heures sans se réveiller. En tout cas je suis contente pour toi qu'il y ait beaucoup moins de réveils :)
 

Lili69

Hyperlactation
Isis, comment interprètes-tu ces réveils? Est-ce de l'angoisse, est-ce parce que tu lui manques? Comment communiques-tu ta fatigue auprès de lui? As-tu déjà tenté de le faire dormir dans son lit? si oui comment cela s'est-il passé? Et toi, arrives-tu un peu à récupérer pendant ses temps de sieste l'après-midi? Désolée, cela fait beaucoup de questions!!
Le sevrage de nuit risque d'être long et progressif avec un bébé intense comme lui. Chez ma fille, les réveils toutes les heures correspondaient à une angoisse (nous par contre, je pense que c'était lié à ma césarienne en urgence 5 semaines avant terme). J'ai donc beaucoup communiqué avec elle. La journée, le soir, la nuit, je lui disais que j'étais là. Je lui répétais en permanence. J'ai anticipé beaucoup de ces pleurs pour lui montrer que j'étais plus qu'à l'écoute. Je ne l'ai jamais laissé pleurer. Encore aujourd'hui, je suis là à chaque réveil. Par contre, j'essaie de plus en plus d'envoyer le papa. En général, je lui donne la tétée, si elle ne dort pas, c'est le papa qui la berce jusqu'à endormissement. Je lui ai également expliqué que j'étais épuisée et de moins en moins disponible la journée pour elle du fait du manque de sommeil. Sauf que chez ma fille, ça a souvent l'effet inverse. Dès que je suis fatiguée ou malade, elle me colle encore plus pour me consoler!! Pour te donner un ordre d'idée, le changement de comportement la nuit (qui continue de s'opérer) s'est fait sur plus de 6 mois. Avec des progrès fulgurants quand elle a commencé à aller chez nounou. Ensuite on a eu de régressions, des semaines de bonheur absolu puis de nouveau des retours en arrière.
Je te souhaite plein de courage.
 

isis

Voie lactée
@Magali: Pour la sieste, il prend son pouce et s'endort tout seul.

@Lili69: Je pense qu'il se réveille pour être contre moi. Il a besoin de me sentir près de lui et téter le rassure. Je suis une vraie tétine humaine alors qu'il pourrait prendre son pouce et hop s'endormir tout seul. Je ne sais pas de quoi il a peur. Je suis maman au foyer. Il me voit donc tout le temps. C'est un bébé aux besoins intenses qui a énormément besoin d'être porté et de têter. Quand je suis fatiguée je le lui dis mais il doit le sentir bien avant que je ne mette des mots dessus.
Il dort dans son lit pour la sieste sans aucun problème et pareil pour le coucher en début de soirée. Dès qu'il me sent dans la chambre il se réveille. Même en le mettant dans une autre pièce il se réveille dès le moment où il a tété pour s'endormir. Heureusement que je peux me reposer pendant la sieste l'après-midi quand le grand est à l'école sinon je ne sais pas comment je tiendrai.
Ah ouai 6 mois ça fait long dis donc! J'en suis à mon début de grossesse donc je m'y prends maintenant en espérant qu'avant l'accouchement il dorme enfin mieux et moi aussi.
 

allreset

Lactarium
Je me demande pourquoi la nuit ce n'est pas comme pendant la sieste, où il dort plusieurs heures sans se réveiller. En tout cas je suis contente pour toi qu'il y ait beaucoup moins de réveils :)
Bonjour Isis, quel beau prénom... bon revenons au sujet, peux-tu dire le nombre de siestes et leur durée?

Un petit truc d'E.Pantley pour limiter le côté tétine, chouchou le gardait aussi en bouche.
Quand il a tété tu te retires, et tu répètes cela plusieurs fois. S'il redemande, tu lui donnes. Un peu de patience, cela a fonctionné très bien pour nous. J'arrête aussi de tenir le sein comme çà il tombe ou il le lâche. (habituellement je tiens mon sein avec mes doigts, il attrape mon pouce, le serre et tire dessus de temps en temps pour remettre le téton au niveau de sa bouche).
 
Dernière édition:

Lili69

Hyperlactation
C'est vrai que le truc d'E. PANTLEY ça marche. ça peut être long. En général, je dois le répéter encore une dizaine de fois avant qu'elle lâche alors que ça fait maintenant 8 mois que je le mets en oeuvre. Mais elle finit par lâcher quand même alors qu'avant ça la réveillait systématiquement!
 

isis

Voie lactée
@allreset: Malheureusement ce n'est qu'un pseudo, je n'ai pas un aussi joli prénom ;)
Quand le grand est à l'école il fait une sieste le matin d'1h30. Je dois le réveiller pour aller chercher son frère.
L'après-midi il dort 2h environ. En ce moment il se réveille avant 7h le matin malgré ses nuits pourries...

Dès que je sens qu'il tétouille, je glisse mon petit doigt dans sa bouche pour qu'il lâche le sein. Ça ne marche pas à tous les coups...Dès fois il sert plus fort le téton et recommence à téter.
 

Lili69

Hyperlactation
isis, même si c'est un peu dur au début, as-tu testé de ne pas le laisser dormir avec toi? Je t'avoue que chez moi c'est l'inverse. Elle dort mieux la nuit, par contre les siestes doivent être faites en cododo sinon c'est la cata. Cela te demanderait de te lever régulièrement, ce qui pourrait s'avérer encore plus fatigant les 1ers temps mais peut-être cela aurait-il une influence sur son sommeil?? Je ne sais pas si tu as déjà tenté ou non. Globalement, je pense que la clé de tout ça, c'est la communication. Lui expliquer que tu es très fatiguée et que ce n'est pas très bon pour le bébé dans ton ventre. Que pour dormir mieux, il faudrait qu'il tète moins souvent la nuit. Que cela ne t'empêche pas de l'aimer très fort. Et que cela te permettrait d'être plus disponible pour lui la journée. A 18 mois, il est en mesure de comprendre beaucoup de choses. Même si souvent, il faut répéter très longtemps pour qu'ils intègrent ce qu'on leur dit. En 18 mois, l'as-tu déjà laissé une nuit? Ou même une soirée? Quel répit t'accordes-tu? Pour mieux gérer la situation, il faut être en mesure de prendre du recul. Et quand on est épuisé, on se laisse plus facilement bercer par le poids des habitudes...Je sais que tu as certainement déjà essayé les conseils qu'on te donne mais cela me ramène à tant de souvenirs personnels que j'ai vraiment envie de t'aider à trouver une solution!!
 

allreset

Lactarium
@allreset: Malheureusement ce n'est qu'un pseudo, je n'ai pas un aussi joli prénom ;) Dès que je sens qu'il tétouille, je glisse mon petit doigt dans sa bouche pour qu'il lâche le sein. Ça ne marche pas à tous les coups...Dès fois il sert plus fort le téton et recommence à téter.
Bon concernant ton bonhomme, il sent que la concurrence arrive:D
Je pense qu'il faut continuer avec le retrait de téton, et recommencer, et redonner s'il insiste.
Question : comment se passe la lactation enceinte?
Quand tu dis qu'il tète toutes les heures, peux-tu mieux expliquer le déroulement de la nuit?
 
Dernière édition:

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour à toutes,

Un peu de lecture sur le sommeil des bébés :
- http://www.lllfrance.org/Feuillets-de-LLL-France/Problemes-de-sommeil.html
- http://www.lllfrance.org/Dossiers-de-l-allaitement/DA-Hors-serie-sur-la-JIA-2005-Des-bebes-de-lage-de-pierre-a-lepoque-de-la-conquete-spatiale.html
- http://www.lllfrance.org/Allaiter-Aujourd-hui/AA-46-Ainsi-dorment-les-bebes.html

Ca peut faire du bien de savoir que les bébés ont des besoins de sommeil vraiment différents des nôtres et que leurs réveils nocturnes sont des protections mises en place par la nature pour les aider à vivre.
La conférence de Maria Jové ( psychologue, universitaire, directrice de thèses, espagnole, ayant pour sujet de prédilection "le sommeil des enfants" ) au dernier congrès LLL a été une révélation pour beaucoup : personne ne "fait ses nuits" : nous nous réveillons, tous et toutes, entre 8 et 12 fois par nuit... et c'est normal.
Nos bébés sont en période d'apprentissage : ils se réveillent, et ont besoin de notre aide pour se rendormir ( tout comme ils ont besoin d'aide pour s'habiller, se chausser, se laver, se moucher... personne ne viendrait vous dire qu'il faut qu'ils se débrouillent tout seul pour se moucher et que si vous les mouchez bébé, ils n'apprendront jamais !)
Un bébé qu'on laisse pleurer pour s'endormir/se rendormir voit son taux de cortisol monter. La cortisol est l'hormone du stress. Son corps réagit en sécrétant une opiacé pour calmer la douleur due au cortisol. Cet opiacé va plonger le bébé dans le sommeil, c'est un fait.
Sur le long terme, Maria Jové disait que le corps de l'enfant qui avait appris à s'endormir à l'aide d'une opiacé, avait besoin de retrouver un moment de stress à l'endormissement pour pouvoir sécréter de nouveau l'opiacé. Elle observe notamment le comportement d'enfants qui ont besoin de se battre avec la fratrie le soir, de s'exciter avant de s'endormir, alors que le comportement serait plutôt de s'apaiser et de s'endormir de façon sereine.
Quand le taux de cortisol est trop élevé, la personne est soumise à un choc important et son corps réagit en vomissant ( on le voit d'ailleurs dans les films, quand le héros assiste à une scène horrible : le stress est trop grand, le personnage vomit ).
Certains bébés vomissent quand on les laisse pleurer pour s'endormir, non pas pour manipuler leur parent ( comme on le lit encore ;-(((, mais bien parce que le corps réagit contre la cortisol : c'est un moyen de défense pour eux.

J'ai conscience que ce que je relate peut être un choc : je me souviens avoir ressenti ce choc en écoutant Maria Jové. Je me suis dit que ça pouvait être quelque chose de culpabilisant pour les mamans. Ca a d'ailleurs été la question d'une personne de l'auditoire.
Maria Jové nous a dit que c'était une information scientifique, prouvée, physiologique et que les mamans AVAIENT LE DROIT de savoir.

Chaque maman peut alors faire le choix qui lui convient.
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Je relis ta question, Isis, et j'ai bien conscience de ne pas t'apporter beaucoup d'aide sur la question que tu poses : comment vivre un sevrage de nuit sereinement, c'est ça ?
Le livre "A propos du sevrage, quand l'allaitement se termine", propose de nombreuses pistes sur le sevrage, et sur le sevrage de nuit.
Je pense notamment à l'aide du papa : des mamans préparent l'arrivée de bébé en proposant au bambin de dormir du côté du papa la nuit. Le bambin est un tout petit peu éloigné et peut demander moins ( ou pas ). Son besoin de réassurance nocturne peut être comblée par la proximité avec une autre personne.
Un papa du groupe avait également des collations sur sa table de nuit pour le proposer au bambin : petits morceaux de pommes, de fromage... le bambin avait faim les premiers jours puis s'est doucement habitué à ne pas manger la nuit. ( dans mon souvenir, il avait environ 2 ans)
 

maloudaine

Période de pointe
toutes ces réponses continuent à m'éclairer (merci Isis pour ta discussion!) et je vois que je vais vraiment devoir acheter ce livre sur le sevrage!

Quant à laisser pleurer nos petits c'est vrai que comme tu le dis c'est très difficilement supportable, et je tenais à préciser Isis, que je ne l'avais fait que parce que je ne pouvais pas le prendre avec moi du fait des suites de mon opérations... Mais j'ai noté que les "progrès" nocturnes de mon fils ont eu lieu après cet épisode. Et puis j'étais constamment à côté de lui pendant cette nuit -là.
Sinon pour le coucher du soir, nous avons décidé que je le changeais, le câlinais et ensuite je m'en allais de la chambre. Ensuite le papa s'occupe de le coucher. Et cela fonctionne pour nous! On l'entend qui discute avec son lion en peluche et puis en 5 min il s'endort.... (jusque vers 3h). Je peux donc observer que le rôle du papa semble important pour un sevrage de nuit. Bon courage car tu dois être bien fatiguée avec ta grossesse et ton ptit loulou!
 

Emmanuelle

Hyperlactation
J'ai lu en diagonale :eek:
Quand j'endormais ma p'tite dernière (au sein ou au petit doigt), j'attendais qu'elle termine vraiment de tétouiller avant de l'enlever (du sein ou du doigt). La moindre "erreur" de ma part et elle retétait de plus belle. Je guettais les signes qui m'indiquaient qu'elle avait bien plongé dans le sommeil. Cela a duré plusieurs mois. Dès qu'elle était vraiment endormie alors seulement je pouvais sortir de notre chambre et passer une soirée entr'adultes.
 

isis

Voie lactée
Lili69: Je l'ai déjà mis à dormir dans une autre pièce mais dès qu'il se réveille et ne me sent pas à ses côtés il se réveille. Je n'ai pas tenté plus de 2 nuits d'affilée car se lever toutes les heures c'est bien épuisant.
Je ne l'ai jamais laissé une nuit mais je pense bien le faire bientôt car j'ai trop besoin de récupérer.
Le papa devait s'en occuper ce week-end mais il ne l'a pas fait :(
J'ai vraiment besoin d'une aide pour casser ce rythme infernal.

allreset: il tète un peu moins la journée qu'avant maintenant que je suis enceinte. La nuit dès qu'il se réveille, donc toutes les heures environ, + ou - des fois, il réclame à téter et ne se calme que comme ça. Après quelques minutes, je le repose à côté de moi et il se rendort de suite en général pour se réveiller 1h plus tard, et c'est reparti comme ça toute la nuit.

Sylvie: Merci pour toutes ces infos! Je pense aussi que le papa doit venir à mon secours et arrêter ce " cercle vicieux ". Malheureusement, son sommeil passe toujours avant le mien donc ce n'estpas gagné....

maloudaine: Merci pour ton soutien également ;)
 

allreset

Lactarium
Bonjour Isis,
un congé pris par le Papa serait-il envisageable afin de te soulager et de gérer les nuits?
Je ne sais pas quoi te dire si ce n'est que tu es très dévouée pour tes enfants. Il faut que tu te poses un peu et que tu réfléchisses à ta situation en te demandant ce que tu peux encore faire et ne plus faire.
Bon courage
 

shah

Montée de lait
interessant cette discussion....mon fils de 21 mois se reveil environ 3 fois /nuit. On a fait du cododo jusqu'a il y a 1 mois....depuis je le couche dans son lit vers 22h00, parfois plus tard, et papa le ramene dans notre lit au premier reveil nocturne (vers 2-3hrs du matin). Il semble ne pas etre capable de l'endormir, donc finit par le ramener. D,un coté, je souhaterais vraiemnt pouvoir dormir 7-8 hrs d'affilé.....mais au meme temps, je comprend que ces reveils sont tout a fait normaux. J,aurais aimé que ça cesse tout seul, et ça devrait....mais je sais pas quand......
je deveins de plus en plus prete a ce sevrage de nuit.....je crois que je vais y consacrer mes vacances de fin juin.
j'ai beaucoup de sentiments d'agacement lors des tétés nocturnes, que je ne ressens pas le jour.
si je lui refuse le sein lors d,Un reveil en disant que les seins font dodo, il fait une crise de hurlement, et ensuite faut une heure pour le rendormir. je pense que, pour lui, c,est comme si je lui disais qu'il ne peut pas respirer, car l,air fait dodo.
 

isis

Voie lactée
allreset: je n'avais pas vu ton message avant :(
Le papa ne peut pas prendre de congé en ce moment avec son métier, va falloir attendre fin juillet.

shah: Que j'aimerais qu'il ne se réveille qu'à partir de 2-3h après l'avoir couché. Juste le temps de me coucher, de commencer à m'endormir et hop c'est foutu...Ici aussi si je lui refuse il hurle.
Il ne s'endort qu'à 22h?
Courage! Moi aussi toutes ces tétées m'agacent.
Ce week-end mon mari va s'occuper de lui la nuit. On va voir ce que ça donne...
 
Haut