• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

14 mois, allaitée et alimentation "solide"

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
En fait, le code n'est pas une loi ;)
Le code c'est....un code:) des principes que les états ont accepté et pour lesquels ils se sont engagés à agir. Mais il n'y a pas de sanctions contre un état qui n'applique pas le code ou qui l'applique partiellement. Certains états ont des législations plus ou moins proches de ce que recommande le code...
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
@Cactus2002 , Suisse, France, reste du monde, le code de commercialisation des substituts du lait maternel parle bien d'interdire la publicité pour TOUS les aliments pouvant substituer le lait maternel. Les Bouillies et les laits 2 ème âge sont donc concernés. Sauf que de nombreux pays (dont la France et visiblement la Suisse) n'appliquent que partiellement le code en autorisant la publicité pour certains produits...

@Laitmotiv , et un généraliste? de nombreuses mères font suivre leur bébé par leur médecin traitant ;)
Je vais y réfléchir ( concernant le généraliste) , merci !
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Exact mais la jurisprudence Suisse considère que les produits deuxième âge ne sont pas concernés par l'interdiction. Il faudrait que je regarde un peu plus en détails les arrêts pour voir sur quoi ils s'appuient. Mais l'interdiction de la publicité, en Suisse, est un combat difficile quel que soit le produit (lobbies économiques)
Merci , je suis curieuse ;-)
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Alors voilà ce qu'il en est. Le code de 1981 est considéré comme un ensemble de recommandations que la Suisse doit mettre en œuvre dans sa légiséation. Cependant ces recommandations ne sont pas contraignantes. Comme je l'ai dit plus haut, plusieurs lois reprennent certains articles du code en interdisant la publicité pour tout produit destiné à remplacer le lait maternel avant 6 mois. Pour tout ce qui concerne les produits destinés aux plus de six mois, il n'y a pas d'interdiction de publicité (en raison du poids de Nestlé notamment).
Voici quelques liens utiles qui résument la situation en Suisse et qui donnent les liens vers la législation :
https://www.gifa.org/suisse/code-suisse/
Et ce très bon résumé de la situation :
https://www.google.com/url?sa=t&sou...FjAAegQIAhAB&usg=AOvVaw3gIb0dnPhyf9VHeKqgGRbf
Et cet article de la rts
https://www.google.com/amp/s/amp.rt...s-infantiles-est-regulierement-enfreinte.html
 

AngyRegg

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Après pour ce qui est des céréales infantiles après six mois, ce que je trouve choquant c'est pas tellement qu'on en fasse la publicité (même si j'ai bien compris le point de vue défendu par le code) mais qu'on marque dessus qu'il faut spécifiquement les mélanger à du lait (avec moult détail sur la préparation du biberon), alors que dans le cadre d'une diversification, elles peuvent être introduites avec n'importe quel aliment comme support au final sans remettre en cause un allaitement.
 

Pauledu78

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Après pour ce qui est des céréales infantiles après six mois, ce que je trouve choquant c'est pas tellement qu'on en fasse la publicité (même si j'ai bien compris le point de vue défendu par le code) mais qu'on marque dessus qu'il faut spécifiquement les mélanger à du lait (avec moult détail sur la préparation du biberon), alors que dans le cadre d'une diversification, elles peuvent être introduites avec n'importe quel aliment comme support au final sans remettre en cause un allaitement.
Merci de le préciser parce que moi ça m'a bloqué pour en acheter. On m'en avait conseillé mais je ne savais pas dans quoi les préparer... C'est bête mais encore un cas où en tant que maman allaitante après 6 mois on se sent OVNI.
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
J'avoue que j'ai un peu essayé des céréales "spéciales bébé", et puis j'ai laissé tomber. Finalement, un jour où on est allés au restau japonais avec Petit Loup (6-7 mois ? chéplus), on lui a fait goûter du riz "comme ça" et il a bien aimé. Depuis on a arrêté de se casser la tête et on a proposé des céréales sous les formes qu'on mangeait nous (riz, pâtes, pain ou biscottes aux céréales...), quitte à les mixer/écraser un peu quand c'était compliqué à croquer.

Par exemple on a chopé une sorte de petit "mixer/hachoir" manuel (on tire une ficelle pour mixer), du coup on peut hacher grossièrement très facilement des choses un peu raides pour lui, c'était super pratique pour choisir ce qu'on voulait hacher ou non et le degré de hachage (maintenant il croque comme un grand).
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Quelle est la différence entre des flocons d'avoine ou de millet pour adulte et des flocons d'avoine ou de millet pour bébé ? Le prix et le dessin sur l'emballage ?
 

AngyRegg

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Quelle est la différence entre des flocons d'avoine ou de millet pour adulte et des flocons d'avoine ou de millet pour bébé ? Le prix et le dessin sur l'emballage ?
Généralement c'est un mélange de plusieurs céréales réduites en poudre et parfois enrichies de fer et/ou vitamines. Mais comme pour les autres produits vous pouvez en faire maison en mixant plus ou moins des céréales c'est sûr. Après industrielles ou non la question était surtout de dire qu'on est pas obligé d'ajouter quoi que ce soit au lait mais qu'on peut juste introduire les aliments en dehors du lait (pour les céréales dans une compote, une purée ou un produit laitier peu importe) , c'est tout ;)
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
@Cactus2002 , Suisse, France, reste du monde, le code de commercialisation des substituts du lait maternel parle bien d'interdire la publicité pour TOUS les aliments pouvant substituer le lait maternel. Les Bouillies et les laits 2 ème âge sont donc concernés. Sauf que de nombreux pays (dont la France et visiblement la Suisse) n'appliquent que partiellement le code en autorisant la publicité pour certains produits...
L'échantillon que j'avais reçu gratuitement ne contenait pas de lait (c'était des céréales "à mélanger au lait"), du coup je me demande si c'est concerné par l'interdiction (car, après tout, rien n'empêche de les mélanger à du lait maternel tiré...)
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
L'échantillon que j'avais reçu gratuitement ne contenait pas de lait (c'était des céréales "à mélanger au lait"), du coup je me demande si c'est concerné par l'interdiction (car, après tout, rien n'empêche de les mélanger à du lait maternel tiré...)
L'ennui avec ce type de produit c'est qu'il est souvent présenté comme étant un aliment "obligé" pour satisfaire la faim des bébés (qui n'a jamais entendu parler des céréales pour "caler" bébé?). Ceci sous entend que le lait maternel seul ne suffit pas.

Le Code international s'applique à n'importe quel produit qui est commercialisé ou présenté comme pouvant remplacer le lait maternel. Clairement, les préparations pour nourrissons, qui sont commercialisées pour être utilisées dès la naissance, sont de tels produits. D'autres produits peuvent également être des substituts du lait maternel.
La politique de l'OMS reflète sa recommandation d'allaitement maternel exclusif durant environ les six premiers mois, avec poursuite de l'allaitement au-delà.
Dès lors, les laits de suite, les aliments de complément, y compris les biberons d'eau, les jus, les thés, les solutions de glucose, les céréales et autres aliments, tombent dans le registre du Code s'ils sont commercialisés comme pouvant remplacer une partie de l'alimentation de l'enfant qui serait mieux assurée par le lait maternel. Les compagnies sont en désaccord avec cette interprétation, et tentent de limiter le champ d'application aux préparations pour nourrissons seules.
L'AMS a également reconnu que les aliments de complément étaient souvent commercialisés d'une façon qui compromet l'allaitement maternel, même quand ils ne sont pas commercialisés comme substituts du lait maternel.
https://www.lllfrance.org/vous-info...de-commercialisation-lait-artificiel-commente
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
L'échantillon que j'avais reçu gratuitement ne contenait pas de lait (c'était des céréales "à mélanger au lait"), du coup je me demande si c'est concerné par l'interdiction (car, après tout, rien n'empêche de les mélanger à du lait maternel tiré...)
Mais cétait un échantillon pour mélanger à du lait avant 6 mois ? Ou après ? Car si c'est après c'est de toute façon légal en Suisse. Avant, c'est plus douteux
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Honnêtement je ne me rappelle plus.
@Tatian@ moralement je suis tout à fait d'accord, je me posais juste la question d'un point de vue légal ;)
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Honnêtement je ne me rappelle plus.
@Tatian@ moralement je suis tout à fait d'accord, je me posais juste la question d'un point de vue légal ;)
Bah d'un point de vue légal, la plupart des pays ont adopté des lois moins contraignantes que le code OMS (comme ce qu'expliquait @Cactus2002 au dessus pour la Suisse, valable aussi pour la France)
Généralement, les pays interdisent la distribution d'échantillons par les professionnels de santé et la pub pour les préparations 1er âge, mais rares sont ceux qui ont voté des lois reprenant tous les articles du code OMS. Le code OMS s'applique à tous les laits de substitution et tous les substituts pour enfants de moins de 6 mois mais aussi aux biberons et tétines.
Néanmoins, les distributeurs et fabricants de substituts du lait maternel (SLM) se doivent de respecter le Code dans sa globalité (même si application partielle dans le pays). Ils peuvent produire et vendre des SLM, biberons et tétines, mais ils doivent mettre un terme aux formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants...
En France :
Article L121-52 du code de la consommation : « Il est interdit aux fabricants et aux distributeurs de substitut du lait maternel de fournir au public à titre gratuit des préparations pour nourrissons, des échantillons de ces produits ou tout autre cadeau promotionnel que ce soit directement ou indirectement par l'intermédiaire des services de santé ou de leurs agents. "
https://amis-des-bebes.fr/pdf_news/2018/3-Code-OMS-IHAB-France-site-15-mai-2018.pdf
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Alors voilà ce qu'il en est. Le code de 1981 est considéré comme un ensemble de recommandations que la Suisse doit mettre en œuvre dans sa légiséation. Cependant ces recommandations ne sont pas contraignantes. Comme je l'ai dit plus haut, plusieurs lois reprennent certains articles du code en interdisant la publicité pour tout produit destiné à remplacer le lait maternel avant 6 mois. Pour tout ce qui concerne les produits destinés aux plus de six mois, il n'y a pas d'interdiction de publicité (en raison du poids de Nestlé notamment).
Voici quelques liens utiles qui résument la situation en Suisse et qui donnent les liens vers la législation :
https://www.gifa.org/suisse/code-suisse/
Et ce très bon résumé de la situation :
https://www.google.com/url?sa=t&sou...FjAAegQIAhAB&usg=AOvVaw3gIb0dnPhyf9VHeKqgGRbf
Et cet article de la rts
https://www.google.com/amp/s/amp.rt...s-infantiles-est-regulierement-enfreinte.html
Merci pour tes recherches! :ennui: money money ...
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Généralement c'est un mélange de plusieurs céréales réduites en poudre et parfois enrichies de fer et/ou vitamines. Mais comme pour les autres produits vous pouvez en faire maison en mixant plus ou moins des céréales c'est sûr. Après industrielles ou non la question était surtout de dire qu'on est pas obligé d'ajouter quoi que ce soit au lait mais qu'on peut juste introduire les aliments en dehors du lait (pour les céréales dans une compote, une purée ou un produit laitier peu importe) , c'est tout ;)
tout à fait. Je donne des bouillies , mélangées à un peu d'eau et aux purées maison trop liquides.
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Mais cétait un échantillon pour mélanger à du lait avant 6 mois ? Ou après ? Car si c'est après c'est de toute façon légal en Suisse. Avant, c'est plus douteux
je suis sûre qu'il y en avait à partir de 12 mois, de 6 mois... et je crois aussi, du 4 mois :mad:
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Quelle est la différence entre des flocons d'avoine ou de millet pour adulte et des flocons d'avoine ou de millet pour bébé ? Le prix et le dessin sur l'emballage ?
Pour m'être posé la question et avoir fait des tests comparatifs, les céréales bébé sont moulues plus finement et "fondent" instantanément, alors que les classiques mettent bcp plus de temps ou doivent être chauffées.
 
Haut