• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

14 mois, allaitée et alimentation "solide"

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
J'aime bien comparer cette histoire de "grignotage" et "rythme des repas" à l'hydratation.

Aujourd'hui, on a visiblement enfin compris que boire de l'eau, c'est open bar pour tout le monde, ne pas hésiter à boire même quand on n'a pas spécialement soif, dès qu'on en a un peu envie. Il y a des adultes qui peuvent boire 50mL d'un coup (mon homme peut, je sais pas comment il fait), d'autres qui devront boire plein de petites quantités plus souvent...
Aucun médecin aujourd'hui ne dirait qu'il faut "apprendre" à tenir sans eau pendant X heures (sauf cas particuliers bien sûr, ou volonté de record en ce sens), et personne ne dit qu'on doit avoir un rythme de boisson spécifique (genre ne boire qu'aux repas), etc. On ne va pas "perturber" notre sens naturel de la soif si on ne boit que de l'eau, au contraire, c'est en se forçant à boire à heures fixes des quantités fixes qu'on va perdre notre instinct naturel de régulation de la soif.

Bref. Si ça marche pour l'eau (et bien l'eau et pas les boissons sucrées) qui est la boisson naturelle de l'humain, ça paraît raisonnable que ça marche pour l'aliment parfait du petit humain, non ? Voire pour la nourriture "naturelle" de l'humain... ;)
Merci pour ton message. Sur le présentoir du cabinet , il y avait des échantillons gratuits de bouillie-machin-truc „à partir de 4 mois pour les bébés qui ne sont pas rassasiés après le biberon... „ c‘est dingue comment „ la-Gros-alimentaire „ s‘arrange pour alimenter ses comptes...:confused:
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Ici bébé de bientôt 13 mois (dans quelques jours) on est sur environ 7 tétées par 24h sur les deux seins et 4 repas par jour sans laitages à proprement parler (pas de yaourt en dessert par exemple mais si c'est un plat avec fromage ou crème elle en mange).

Ta fille ne prendrait pas assez de poids le médecin te mettrait la pression et tu serais toi même inquiète mais là ?..... D'après ce que je lis ta puce grossit correctement.
Et perso je trouve ta pédiatre gonflée de dire que ta fille n'est plus un bébé.... Cesse n'est plus un nourrison mais c'est encore un bébé aux besoins spécifique.
Le lait maternel est totalement adapté pour elle, elle n'aime pas les laitages, soit !
Elle n'est de toute façon pas obligée d'en consommer puisqu'elle peut téter !
Ton lait c'est son laitage parfaitement dosé, qui évolu avec elle, qui suit sa croissance et son système immunitaire.
Tu peux rassurer le papa et à la pédiatre ben soit tu répond un '' hum '' soit tu lui proposes de s'informer sur l'allaitement et la nutrition des enfants de moins de 3 ans, soit tu lui demandes si elle mange exactement la même portion que son voisin et si elle a les mêmes besoins.:whistle:

Rassures toi, tu ne fais rien de travers.
Tu t'adaptes à ta fille tu lui propose des textures qu'elle aime et tu lui propose d'en tester d'autres, elle y viendra.
Chacun son rythme.
Quant aux tétées, eh bien j'ai envie de te dire d'en profiter ! Le temps passe vite ! Un jour ce ne sera plus qu'un souvenir ! Tant que ça vous convient, continues !

Ta pédiatre aurait de quoi te sermonner si tu donnais des boissons sucrées au bibi à ta fille ou que tu lui donnais une alimentation déséquilibrée qui pousse à des carences ou obésité mais là franchement elle confond tout.
Merci pour ton soutien et ton partage . :)
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Merci pour ton message. Sur le présentoir du cabinet , il y avait des échantillons gratuits de bouillie-machin-truc „à partir de 4 mois pour les bébés qui ne sont pas rassasiés après le biberon... „ c‘est dingue comment „ la-Gros-alimentaire „ s‘arrange pour alimenter ses comptes...:confused:
:eek::eek::mad:
Ce genre de pratique est strictement interdit par le code OMS de commercialisation des substituts du lait maternel
https://www.lllfrance.org/vous-info...de-commercialisation-lait-artificiel-commente
C'est bien en libre accès dans la salle d'attente du médecin qu'on trouvait ces échantillons? Si c'est bien de cela qu'il s'agit, on peut en déduire :
1) que ce profesionnel de santé ne soutient pas l'allaitement maternel car soit il ignore le code, soit il le viole sciemment
2) que l'industriel qui a distribué ces échantillons est dans l'illégalité la plus totale

[smiley parti déprimer]
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
:eek::eek::mad:
Ce genre de pratique est strictement interdit par le code OMS de commercialisation des substituts du lait maternel
https://www.lllfrance.org/vous-info...de-commercialisation-lait-artificiel-commente
C'est bien en libre accès dans la salle d'attente du médecin qu'on trouvait ces échantillons? Si c'est bien de cela qu'il s'agit, on peut en déduire :
1) que ce profesionnel de santé ne soutient pas l'allaitement maternel car soit il ignore le code, soit il le viole sciemment
2) que l'industriel qui a distribué ces échantillons est dans l'illégalité la plus totale

[smiley parti déprimer]
:eek: Est-ce que ce code est signé par la Suisse ? ou l'industriel contourne la loi en jouant sur les mots " ... pas rassasiés après le biberon ..." ?
Bon, je crois que je n'ai plus qu'à chercher un autre pédiatre, moi... :(
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
A priori, oui, la suisse a voté pour ce code :
Ce Code est proposé dans sa version finale à l'Assemblée mondiale de la Santé (AMS) de l'OMS en mai 1981, et sera approuvé par une écrasante majorité de 118 voix contre une (le vote négatif émanant des États-Unis).
Peu importe les allégations notées sur la boite, un professionnel de santé n'a pas à proposer d'échantillons gratuits en libre accès dans sa salle d'attente :
1. Interdiction de la promotion au grand public.
2. Interdiction de donner des échantillons gratuits.
3. Interdiction de toute promotion de produits dans le système de soins de santé, incluant la distribution d'aliments gratuits ou à bas prix.
4. Interdiction d'utiliser du personnel payé par les fabricants pour contacter ou donner des conseils aux mères.
5. Pas de cadeaux personnels ou d'échantillons gratuits aux agents de santé. Si les agents de santé reçoivent de tels produits, ils ne doivent pas les donner aux mères.
6. Pas de phrase ou d'image idéalisant l'alimentation au lait industriel - y compris des images de bébés sur l'étiquette des produits.
7. Les informations fournies par les fabricants et les distributeurs aux professionnels de la santé doivent être scientifiques et se borner aux faits.
8. Chaque emballage ou étiquette doit clairement mentionner la supériorité de l'allaitement au sein et comporter une mise en garde contre les risques et le coût de l'alimentation artificielle.
9. Pas de promotion du lait condensé sucré, ou d'autres produits inappropriés comme aliments pour nourrissons.
10. Fabricants et distributeurs doivent suivre les dispositions du Code, même si les pays n'ont pas adopté de mesures législatives adéquates.
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
A priori, oui, la suisse a voté pour ce code :

Peu importe les allégations notées sur la boite, un professionnel de santé n'a pas à proposer d'échantillons gratuits en libre accès dans sa salle d'attente :
Merci pour la doc :)!
Pfff... dans la pratique, la Suisse a du boulot en matière de réserve et de neutralité !!! J’ai déjà vu des échantillons gratuits chez mon pédiatre, mon dentiste, mon pharmacien....:oops:
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Je ne sais pas ce qu'il en est pour les échantillons de dentifrice ou de crème anti-ride, mais concernant les échantillons de tout substitut au lait maternel, en principe, le code interdit leur diffusion au grand public.
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Ma SF nous avait raconté qu'elle recevait des tas de petits échantillons de produits divers à "donner" aux mères. Elle nous avait donné un échantillon de crème hydratante en disant que "celui-là était pas trop mal", mais que la plupart du temps elle ne les donnait pas. J'imagine qu'elle doit en avoir des tas comme ça...

Et dans la "boîte maternité" qu'on recevait gratuitement en tant que femme enceinte dans les environs de Paris (ou ptêtre ailleurs), en plus d'un fascicule explicatif sur la grossesse et le reste, il y avait un gros tas d'échantillons de couches, de protège-slip (je crois que je les ai encore LOL) et trucs de ce genre.

Donc je pense qu'effectivement ce genre d'échantillon doit être autorisé. Mais un échantillon de produit remplaçant le lait maternel, si je voyais ça chez un médecin, je crois que je m'énerverais un peu... :eek:
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
C'était peut-être des céréales pour bébé à mettre dans le biberon . J'en ai reçu un échantillon par la poste ...
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Oui mais dans quelle catégorie ça rentre du coup ? Est-ce que c'est considéré comme un aliment remplaçant le lait ? Je ne suis pas sûre...
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Je ne sais pas ce qu'il en est pour les échantillons de dentifrice ou de crème anti-ride, mais concernant les échantillons de tout substitut au lait maternel, en principe, le code interdit leur diffusion au grand public.
Est-ce qu’une bouillie à ajouter au biberon est considérée comme un substitut de lait maternel...
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Oui mais dans quelle catégorie ça rentre du coup ? Est-ce que c'est considéré comme un aliment remplaçant le lait ? Je ne suis pas sûre...
C’est exactement la question que je suis en train de me poser... to be or not to be... et zut, ça va me turlupiner toute la nuit :D
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Oui, les bouillies ou céréales à ajouter au lait pour "caler" bébé sont concernés par le code
Le Code s'applique à tous les aliments présentés comme pouvant remplacer totalement ou partiellement le lait maternel. Rappelons que d'après les recommandations de l'OMS, les bébés doivent être allaités exclusivement les 6 premiers mois environ, puis allaités tout en recevant des aliments de complément jusqu'à 2 ans ou plus.
Sont concernés par le Code : les préparations pour nourrissons (0 à 4 mois), les laits "2ème âge" ou "de suite" (5 mois à 1 an) et les laits "de croissance". Mais également les jus de fruit, tisanes et autres aliments, surtout quand leur mode d'administration est le biberon.
Le Code s'applique aussi aux tétines et biberons.
A noter qu'en France, le code n'est que partiellement appliqué car s'il n'y a pas de publicité pour les laits industriels "1er age" les fabricants se rattrapent en communiquant allègrement sur les produits "2ème âge" et autres.....
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Oui, les bouillies ou céréales à ajouter au lait pour "caler" bébé sont concernés par le code

A noter qu'en France, le code n'est que partiellement appliqué car s'il n'y a pas de publicité pour les laits industriels "1er age" les fabricants se rattrapent en communiquant allègrement sur les produits "2ème âge" et autres.....
Alors c'est clair... Merci Tatian@ :) pour toutes ces réponses ! Je n'en reviens pas que tu bosses pour nous encore à 23h27:jap:. Waouh :pom pom:!
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Ah ben j'ai aussi reçu un échantillon de céréales quand Abricot était bébé, à ajouter au lait... (Et que j'ai refilé à une copine biberonnante) Donné par le magasin où j'allais faire mes courses, avec plein de bons de réduction (qui ont fini à la poubelle), une bouteille d'eau (que j'ai bue :p), et un petit pot de fruit (donné à bébé lors d'une balade).
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
En Suisse la publicité pour les laits infantiles est interdite jusquà 6 mois (lait 1er âge). Ensuite c'est autorisé. Les échantillons sont donc autorisés pour les plus grands (j'en ai reçus pleins par la poste quand ma fille a eu 6 mois). Un pédiatre qui donne un échantillonpour un lait 1er âge agi clairement de manière illégale. Par ailleurs ton pédiatre me semble peu en faveur de l'allaitement @Laitmotiv. C'est assez particulier car en Suisse les professionnels de la santé sont plus en faveur de l'allaitement qu'en France. Le mien, par exemple, ma encouragée à continuer l'allaitement les premiers mois quand jétais fatiguée. C'est lui qui a également insisté pour ne commencer la diversification qu à 6 mois et non à 4. Et pourtant je ne l'ai pas choisi pour ses connaissances en allaitement mais psrce que son cabinet est à deux pas de chez moi
 

Laitmotiv

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
En Suisse la publicité pour les laits infantiles est interdite jusquà 6 mois (lait 1er âge). Ensuite c'est autorisé. Les échantillons sont donc autorisés pour les plus grands (j'en ai reçus pleins par la poste quand ma fille a eu 6 mois). Un pédiatre qui donne un échantillonpour un lait 1er âge agi clairement de manière illégale. Par ailleurs ton pédiatre me semble peu en faveur de l'allaitement @Laitmotiv. C'est assez particulier car en Suisse les professionnels de la santé sont plus en faveur de l'allaitement qu'en France. Le mien, par exemple, ma encouragée à continuer l'allaitement les premiers mois quand jétais fatiguée. C'est lui qui a également insisté pour ne commencer la diversification qu à 6 mois et non à 4. Et pourtant je ne l'ai pas choisi pour ses connaissances en allaitement mais psrce que son cabinet est à deux pas de chez moi
Merci pour ta réponse. Les échantillons ne sont pas donnés directement, ils sont sur le présentoir avec de la doc ( et de la pub ) en tout genre... j‘ai contacté à tout hasard d‘autres pédiatres, ils n‘acceptent plus de nouveaux bébés sauf s‘ils sont nouveaux-nés
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
@Cactus2002 , Suisse, France, reste du monde, le code de commercialisation des substituts du lait maternel parle bien d'interdire la publicité pour TOUS les aliments pouvant substituer le lait maternel. Les Bouillies et les laits 2 ème âge sont donc concernés. Sauf que de nombreux pays (dont la France et visiblement la Suisse) n'appliquent que partiellement le code en autorisant la publicité pour certains produits...

@Laitmotiv , et un généraliste? de nombreuses mères font suivre leur bébé par leur médecin traitant ;)
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
@Cactus2002 , Suisse, France, reste du monde, le code de commercialisation des substituts du lait maternel parle bien d'interdire la publicité pour TOUS les aliments pouvant substituer le lait maternel. Les Bouillies et les laits 2 ème âge sont donc concernés. Sauf que de nombreux pays (dont la France et visiblement la Suisse) n'appliquent que partiellement le code en autorisant la publicité pour certains produits...

@Laitmotiv , et un généraliste? de nombreuses mères font suivre leur bébé par leur médecin traitant ;)
Exact mais la jurisprudence Suisse considère que les produits deuxième âge ne sont pas concernés par l'interdiction. Il faudrait que je regarde un peu plus en détails les arrêts pour voir sur quoi ils s'appuient. Mais l'interdiction de la publicité, en Suisse, est un combat difficile quel que soit le produit (lobbies économiques)
 
Haut