• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Eleoia

Voie lactée
Bonjour,
j'avais créé une discussion dans "les premiers jours, les bases", mais on a un peu dépassé alors je recommence ici.
Ancien topic

En résumé, après un accouchement "à risque" avec grosse tension, péridurale, forceps, épisio et poussée dentaire (merci ma dent de sagesse), je n'ai eu Andy avec moi que 5h plus tard, sans aucun moment en peau à peau (il a même été habillé et couché par le personnel de la maternité) Mamelons plats avec très petit téton et difficultés à prendre le sein, donc BDS donnés dès le premier soir. Et comme on s'est rapprochés des 10% de perte de poids, on m'a fait du chantage au LA pour éviter la néo nat... Au moins on avait fermement refusé le biberon et on donnait à la seringue...

Une fois enfin rentrés, la sage femme qui nous a suivit était IBCLC, mais débordée (vacances de noël donc + de patientes à s'occuper car certaines des autres sages femmes étaient en vacances) donc dans le peu de temps qu'elle pouvait nous consacrer j'ai commencé à tirer mon lait (medela Symphonie), on est passés au DAL, et elle a donné des pistes pour essayer la mise au sein (sur le côté, BN, essayer de faire sans les BDS...)

Malgré tout ça, j'ai juste réussi à sauver ma lactation (que j'ai encore du mal à augmenter) et les mises au sein sont restés des batailles. Et la quantité de LA a augmenté car je ne pouvais pas du tout suivre ses besoins avec le peu de LM que je tirais.

On a découvert par la suite, avec une conseillère IBCLC qui nous a mis au biberons (!!!) qu'Andy avait des freins, et potentiellement le KISS (lors du second RDV).
On a fait couper les freins (2fois pour la langue, car l'ORL ne voulait pas faire trop, et résultat ce n'est toujours pas assez mais une troisième coupe risque de créer une cicatrice raide...), et comme l'osthéo ne suffisait pas, il a eu droit à des séances de chyro.
On a aussi changé de conseillère, car la mise au sein était devenue impossible. Elle nous a fait revenir au DAL, et tester la mise au sein en portage vertical. Même si c'est toujours la lutte au moins on y arrive un peu, avec des hauts et des bas, comme de nouveau le refus du sein sans BDS, puis refus tout court après la visite stressante des beaux parents. Après une semaine très dure et 3/4 jours sans mise au sein, cette semaine j'ai enfin réussit à le faire un peu prendre le sein.
A savoir que le BN & le peau à peau ne fonctionne pas (Andy s'ennerve, mais il faudrait que je retente même si j'ai peur de sa réaction), les positions de madone/rugby non plus (hors BDS et encore). On a voulu tenter le bain, pour découvrir que notre ballon d'eau chaude n'en avait justement plus assez à ce moment-là xd Depuis on a re-découvert qu'on pouvait forcer une chauffe quand on voulait, mais on n'a pas eu l'occasion de retenter.

J'ai heureusement augmenté ma lactation depuis le début, à force de power puming (tous les soirs) et compléments (fenugrec & tisanes), et je pense qu'on est actuellement à 1/3 LM 2/3 LA.

Actuellement la mise au sein est une lutte, super fatigante pour tous les deux :
- mise en écharpe qu'il n'apprécie pas, surtout s'il a faim et donc n'a aucune patience
- escaliers et squats pour calmer Andy quand il a le sein en bouche afin qu'il réalise qu'il peut téter
- à la moindre occasion, il arrête de téter et recommence à crier, donc on repart à l'étape précédente
Comme il a une mauvaise succion il se fatigue vite, s'endort malgré mes tentatives de le garder éveillé, et j'ai peur qu'il ne prenne pas assez (en portage, quand il dort, il dort bien...)
Pour en rajouter un peu, je suis tiraillée entre tirer mon lait (chiant en portage) et lui garder la réserve pour l'aider à téter (c'est + positif actuellement pour lui si le lait arrive vite, il faut qu'il associe le sein à quelque chose de positif pour se nourrir, pas que comme oreiller) Car il peut se passer un long moment entre 2 essais (gros dormeur), et ne pas tirer assez souvent me fait peur pour ma lactation. Je tourne en rond là-dessus.
Le DAL au sein reste compliqué à mettre en place, même si j'ai réussi une fois cette semaine, car comme il prend difficilement le sein, y ajouter un tuyau complique encore... Et avec sa mauvaise succion, il n'aspire pas forcément le complément du DAL et c'est folklo de lever le récipient assez haut pour que ça coule seul (je soulève la corde avec mes dents...)

Jusqu'à maintenant il a eu une bonne prise de poids, changeant de courbe vers le haut si on suit les courbes OMS (3kg à la naissance, 6Kg aujourd'hui) mais j'impute ça au LA.

J'ai passé les moments où mentalement j'étais vraiment très mal, mais je fatigue. Sans oublier que j'ai un vasospasme sur les deux seins (donc compléments calcium, magnésium, vitamine B6/B9, il y a eu une amélioration) et que je sors de 2 semaines de traitement contre candidose (suspectée). Mais je garde les tétons et une partie des mamelons roses et sensibles (je penche pour une irritation due au le tire-lait car ça correspond à la partie aspirée dans les téterelles alors que j'ai la plus petite taille)
 

cagouille

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Quel parcours compliqué! On peut dire que tu fais preuve d'une sacrée persévérance! Quelle chance à ton petit garçon d'avoir une maman aussi combative.
Ton témoignage est super important pour toutes les autres mamans qui traversent des difficultés. Ça me fait penser au dernier numéro de «allaiter aujourd'hui» sur les allaitements particulièrement difficiles.
Si ton bébé prend bien du poids ce n'est pas seulement lié au lait en poudre, c'est aussi grâce à ton lait et c'est un vrai cadeau que tu lui fais en lui donnant cet or blanc. Bravo !
 

Eleoia

Voie lactée
Actuellement en portage + sein +DAL... La galère xd Mais le DAL aide à le garder "accroché" puisque ça fait une vraie bonne arrivée de lait quand il tète...
Enfin là il est crevé, d'où ma main libre pour répondre :p
 

picurka

Hyperlactation
@Eleoia c'était qui le doc qui a coupé 2x le frein mais pas assez? C'était coupé au laser ou aux ciseaux? Dans quelle ville?
 

Eleoia

Voie lactée
Tu m'avais déjà demandé dans mon précédent topic ^^
C'était coupé aux ciseaux pour le frein de lèvre supérieur, au "laser" (diode en fait) pour la langue. D'après notre conseillère c'est pareil comme type de laser pour super Doc, quand la pdo-dentiste a un laser au CO2 à priori.
Nous sommes allés voir le docteur M D, à Bailly-Romainvilliers (77)
Il est très gentil, et nous avait demandé des nouvelles après la seconde coupe. Mais il ne préconise pas d'exercices, et sa volonté de ne pas trop en faire a au final l'effet inverse. Mieux vaut une coupe franche avec rééducation (même si tous ne sont pas égaux face à la cicatrisation, ça met un maximum de chance de notre côté) que plusieurs, avec donc plusieurs fois ce moment désagréable et de la rééducation à rallonge, dont les premiers jours potentiellement douloureux...
 
Dernière édition par un modérateur:

picurka

Hyperlactation
Tu m'avais déjà demandé dans mon précédent topic ^^
C'était coupé aux ciseaux pour le frein de lèvre supérieur, au "laser" (diode en fait) pour la langue. D'après notre conseillère c'est pareil comme type de laser pour super Doc, quand la pdo-dentiste a un laser au CO2 à priori.
Nous sommes allés voir le docteur M D, à Bailly-Romainvilliers (77)
Il est très gentil, et nous avait demandé des nouvelles après la seconde coupe. Mais il ne préconise pas d'exercices, et sa volonté de ne pas trop en faire a au final l'effet inverse. Mieux vaut une coupe franche avec rééducation (même si tous ne sont pas égaux face à la cicatrisation, ça met un maximum de chance de notre côté) que plusieurs, avec donc plusieurs fois ce moment désagréable et de la rééducation à rallonge, dont les premiers jours potentiellement douloureux...
Merci beaucoup.
 
Dernière édition par un modérateur:

Mamenrond

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Mon loulou aussi est du 23 Décembre ☺
Et moi aussi j'ai été déclenchée pour cause de fissuration de la poche des eaux, et lui aussi a été sorti aux forceps car dans la salle d'accouchement le travail s'est précité, son rythme cardiaque a chuté drastiquement avant qu'on perde le monito car il était desecendu dans le bassin... La panique totale, ils ont mis les forceps tout de suite, la peur de ma vie ! Et ensuite, je ne l'ai gardé que très peu avec moi car grosse chute de tension pour maman, de nouveau la panique autour de moi et du coup c'est papa qui l'a pris !
Et l'allaitement difficile, il ne voulait pas prendre, on m'a fait donner des compléments de LA, et donné des bouts de sein pour la douleur.... Que de points communs !!
Courage, c'est fatiguant et très éprouvant, mais on sait pourquoi on se bat, et ça vaut tellement le coup !
 

Eleoia

Voie lactée
@Mamenrond Si tu es dans le 77, pas loin de marne la vallée, ce serait vraiment le pompon niveau similitudes Oo

Moi après plusieurs jour à réussir 1 ou 2 mises au sein (pour nous c'est énorme...) il a trouvé sa parade : il s'endort assez profondément pour que j'arrête. Et une fois que je l'ai enlevé du portage (dort encore) posé dans son parc (toujours endormi) que je suis installée et que j'ai commencé à tirer mon lait (je ne vais pas risquer une baisse de lactation en attendant des heures) il se réveille et fait bien comprendre qu'il a faim...
À quoi bon me battre, à ce niveau là ? À quoi bon continuer à me bousiller les seins avec le tire-lait & le vasospasme ? Même au DAL au doigt en ce moment si ça ne coule pas tout seul il crie... Pour le coup je suis en rage contre lui, qui tourne en dérision tout ce que je fais depuis sa naissance... Même le papa, qui essaie de m'aider, m'insupporte...
 

Mamenrond

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Hé non je ne suis pas du 77, je vis près de Lille.....
Ton loulou semble un petit coquinou, mais bien sur il ne se rend pas compte comme il peut être fière de sa maman, et reconnaissant...
Ne te mets pas tant de pression, dis toi que c'est déjà génial tout ce que tu lui as apporté, chaque goutte compte... Essaye d'avancer un jour à la fois, tout ce que tu arrives à lui donner est un bonus...
 

Eleoia

Voie lactée
Encore une journée où la mise au sein est une bataille... Dès qu'il le peut, il lâche le sein et hurle, même avec le DAL et donc une arrivée facile de lait. Ça ne s'arrête que quand il fini par s'endormir...
Ça se passe un peu mieux avec le DAL s'il contient du LM, mais ça reste compliqué.

J'en arrive à me demander si ça vaut le coup d'autant se battre, il ne semble pas se rendre compte qu'il a du lait de cette façon. Et comme c'est difficile, je n'arrive pas à lui parler quand je tente, je stresse, devient brusque...

Demain on va voir la pedo-dentiste de Paris pour évaluer s'il faut recouper son frein et le faire dans la foulée. Donc retour des exercices et étirements de langue intenses dans ce cas.

Je fatigue de nouveau, avec grosse baisse de moral depuis hier (courses à Ikea, avec le papa qui stresse avec le monde, ça m'a mit un coup au moral suivit d'une lutte pour le sein en rentrant qui s'est rajoutée) Andy fait ses nuits, voire dort "trop" à mon goût (6h/7h de sommeil la nuit ça m'inquiète xd) et malgré tout je m'épuise. Comme je n'arrive pas à lui donner le sein, que je dois tirer entre 2 "repas"(et même au doigt il met parfois 1h pour manger...), je ne sors pas et ne vois personne, ça n'aide pas...
 

Mamenrond

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Tu parles de stress, est-ce que tu ne penses pas que ça joue aussi sur ton petit ?
Je me souviens d'un jour où mon fils pleurait à cause de ses gaz douloureux, et je ruminais à penser que c'était de ma faute, qu'il se faisait ça en tétant, et j'ai fini par craquer et pleurer avec lui dans les bras car j'étais seule à la maison et il pleurait... Et à ce moment là, tout net, il s'est arrêté de pleurer.
Le soir, j'étais épuisée, démoralisée, et avec le papa nous avons eu des mots durs, le ton est monté, et rebelote, j'ai encore pleuré... 1h après, c'était mon bébé qui pleurait, inconsolable, mais pas à cause des gaz cette fois, et je pense finalement qu'il avait tout absorbé comme une éponge, et avait besoin d'évacuer les émotions négatives, d'être rassuré.. Le lendemain, j'ai pris sur moi pour lui afficher des grands sourires, lui parler beaucoup avec entrain, et la journée s'est bien mieux passée pour tout...
Je sais que c'est difficile, mais il faut absolument rester positive, focalise toi sur les bons moments uniquement !
 

Eleoia

Voie lactée
Ah ça, ce sont des éponges à émotions, j'en suis persuadée. Et effectivement en fin de semaine dernière c'était un peu plus facile, et ça avait été une semaine où j'étais de bonne humeur etc.
Mais malheureusement ça ne se commande pas, et la fatigue augmente la chute... J'avais du mal à réagir à ses sourires aujourd'hui... C'est comme s'il avait essayé de me remonter le moral à un moment, lui qui sourit et moi avec des larmes.

J'en ai marre d'être aussi fragile depuis sa naissance...
 

Mamenrond

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
J'avais lu je ne sais plus où que quand ils ressentent la détresse de leur maman ils essaient "d'entrer en contact" avec elle pour la réconforter, c'est peut-être bien ce qu'il fait !
Je sais bien que ça ne se commande pas et l'accumulation des jours fait que c'est de plus en plus difficile ..
Essaye vraiment de penser +++, tu es une super maman battante, tu as fait un beau bébé, malgré les difficultés il est en bonne santé, et en plus il te fait des sourires !! Allez zou, crie nous bien fort "JE SUIS UNE MAMAN QUI DECHIIIIIIIRE !!!" et repars d'un bon pied, fais ce que tu peux c'est merveilleux !
 

Eleoia

Voie lactée
Merci de prendre des nouvelles @Mamenrond <3
Ce midi on est allés voir la pedo dentiste de Paris pour le reste de son frein de langue. Elle a estimé qu'il pouvait être coupé et l'a donc fait. Et comme elle utilise un vrai laser (elle protège les yeux des enfants) on a du attendre en dehors de la salle. C'était horrible d'entendre Andy pleurer et ne rien pouvoir faire... Par contre la différence dans la coupe Oo Rien à voir. On lui a donné du LM au DAL ensuite (ils voulaient une tétée mais pour nous c'est pas vraiment facile xd) , puis ils ont regardé si ça réagissait bien, avant de nous laisser partir.
Il y avait une autre maman qui faisait couper les freins de sa fille de 6 semaines, on a papoté pendant qu'on calmait et nourrissait nos petits.
Par contre il a moins bien supporté, donc doliprane en rentrant, et de nouveau ce soir vers 22h. Il était tout grognon inconsolable, heureusement pas aussi violemment que pour son vaccin de la semaine dernière.
Et vu son épreuve, je l'ai laissé tranquille aujourd'hui. C'était assez dur comme ça pour lui.

Sinon cet après-midi c'était épilation à la maison pour moi (depuis novembre, il y avait besoin xd), ça change de prendre soin de moi. Mais ça fait du bien (une fois terminé, hein, pendant c'est moins agréable :p)
Donc journée chargée pour tout le monde, j'espère que ça va l'aider. Et comme on a l'habitude maintenant des exercices pour sa langue, on n'est pas en terrain inconnu ^^"
 

picurka

Hyperlactation
@Eleoia tu as vu le dr A, c'est ça? il paraît qu'elle fait du très bon travail (c'est elle qua ma consultante IBCLC recommande).
Tu connais le protocole post-fréno j'imagine?
 

Eleoia

Voie lactée
Oui, c'est elle. Très gentille, tout comme les autres personnes de son cabinet. Elle était étonnée du gabarit d'Andy, et de ses capacités vocales ^^"
Et oui, on connaît les exercices. Et on va recontacter la chyro pour (sans doute) voir avec elle les changements niveau blocage que ça a pu faire (une nouvelle fois...)

J'ai tellement l'impression d'avoir perdu du temps avec les précédentes freinotomies :/

On a l'impression que la conseillère IBCLC qu'on avait vu n'était pas bien pour nous (biberons, ORL qui ne coupe pas assez, et la remarque que Andy avait prit trop de poids entre les 2 rdv !!!) Mais ça reste elle qui avait vu pour les freins, et qui avait aussi pensé au KISS ou proche en premier.
 

picurka

Hyperlactation
Je suis super contente pour toi! Et pour Andy :) Encore quelques jours un peu compliqués peut-être à cause de la fréno, mais après ça devrait aller vraiment mieux.
Pour info, je ne sais pas si tu es sur le groupe fbook, mais tu peux poster des photos sur la plaie pour avoir un avis sur l'évolution.
 

picurka

Hyperlactation
Par contre je dirais quand même à l'IBCLC de ne pas recommander l'ORL d'avant s'il fait pas un bon travail, ou bien lui faire un retour dans ce sens... A mon avis ça ne sert à rien d'exposer les bébés à des frénos incomplètes.
Dans les groupes fbook anglophones il y a des listes de professionnels recommandés (sur base d'expérience de mamans) pour justement orienter un peu les mamans...
 

Mamenrond

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Je suis super contente de voir que tu as passé une bonne journée, chargée effectivement mais c'est génial que tu aies pu penser à toi !!
J'espère que cette nouvelle freno résoudra enfin tes difficultés, tiens nous au courant !
L'animatrice lll m'avait parlé aussi d'un docteur A sur paris, je pense que c'est le même vu que ça ne court pas les rues ce ce genre de médecin xD c'est intéressant si tu dis qu'elle est chouette, mais c'est vrai qu'on préfère rester avec nos loulous pour les réconforter... Je veux bien que tu me files ses coordonnées en mp pour être sûre, si ça ne te dérange pas
Par contre ce n'est pas rassurant de voir que des consultantes ibclc peuvent aussi être de mauvais conseil !
Allez courage tu as fait un grand pas encore pour ton bébé, c'est génial ! ☺
 
Haut