1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Tristesse et sentiment de deuil pour la relation avec mon aînée...

Discussion dans 'Grossesse - Co-allaitement' démarrée par Delph, 23 Août 2012.

  1. Aubine

    Aubine Voie lactée

    Merci Oléa d'avoir remonter ce post .... ça me parle terriblement. Je suis dans mon 6eme mois de grossesse mon fils aura 2 an fin septembre, et je redoute ces sentiments de rejet après la naissance. Je vais faire comme celles qui s'y sont préparées mais j'ai lu que les résultats avaient été différents.

    Pour le moment l'allaitement (enfin je n'ai plus de lait) se poursuit avec des tétées d'endormissement et de rares tétées en journée.

    Ce qui m'angoisse le plus c'est que je serai seule à la naissance, ma famille habite très loin et le papa aura sans doute beaucoup de travail. J'ai peur que mon fils qui aura 2 ans et 2 mois se sente vraiment délaissé et que moi je sois tiraillée entre mon nouveau né et mon ainé. Bref, plein d'angoisse quand on y pense...mais ça peut aussi très bien se passer, je suis un peu perdue quand même.
     
  2. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Je suis dans le même cas que toi.enfin, presque: je suis dans le 4 e mois de grossesse et mon Poupon aura deux et neuf mois à la naissance de numéro 2. J ai la chance d avoir ma mère pas loin, mais elle s occupe de ses multiples petits-enfants.
    J'ai peur également de rejeter mon premier ou mon deuxième, ou les deux...
    J'ai un contexte plus favorable, mais beaucoup d angoisses également...
     
  3. Aubine

    Aubine Voie lactée

    Oui, Oléa, merci de ta réponse. C'est vrai que ce n'est pas facile. Car on ne sait pas comment on va réagir. Ni comment notre 1er va accueillir son frère ou sa soeur. Alors je me pose vraiment pas mal de questions. Et si j'y pense trop j'angoisse, du coup j'évite d'y penser mais c'est quand même là.

    Enfin, de toute façon il faudra bien se débrouiller et trouver les solutions qui conviennent le mieux à la famille
     
  4. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Je me rappelle cette angoisse pendant ma grossesse. Et bébé 2 est apparue et je crois ne pas y avoir repensé...Maintenant, cette période de gestation est propice aux questionnements, c'est normal.

    Il ya aussi des angoisses sur comment je vais faire, gérer. Mais rassurez-vous, quand on ne peut pas, on ne fait pas. Et personnellement je m'en foutais car j'avais enfin lâché cette chimère de mère parfaite que je m'étais forgé lors de ma 1ère grossesse.

    J'élève mes deux filles avec bonheur, un bonheur bien plus intense que lors de mon 1er congé maternité où j'étais un peu perdue. C'est différent, éprouvant, mais aussi tellement riche! Soyez confiante, vous serez de merveilleuses mamans bis!
     
  5. Stephs13

    Stephs13 Lactarium

    Bonsoir je n'ai aucune expérience de co allaitement
    Par contre sur la naissance
    J'avais prévu un sac avec plein de trucs pour mon fils si je devais le laisser à des voisins pour partir accoucher
    Finalement ça c'est bien passe mon mari a pu être le soir avec lui
    Ensuite pour le sentiment de rejet je sais que pendant ma grossesse j'en ai u peu voulu a mon fils ( mais c'était pas du rejet!) de pas se décider à marcher car j'étais épuisée de le porter etc
    Après j'ai porte non stop ma fille en écharpe ce qui m a permis de continuer à tout faire avec son frère du coup ça a permis je pense qu'il ne se sente pas du tout diminue dans mon amour.
    Et deux jours après l'accouchement j'étais à une fête de la crèche ( ma mère m a garde une heure ma fille qui dormait) je pense que ce fut important pour lui. Alors que sa sœur venait de naître il a quand même eu sa maman et son papa
     
  6. Aubine

    Aubine Voie lactée

    Merci pour vos réponses les mamans, Lili ça me donne du courage ! C'est vrai qu'avec mon fils qui se réveille encore plusieurs fois par nuit, qui me sollicite pas mal la journée et qui marche à peine, ma grossesse est vraiment très fatigante et je serai déjà épuisée à la naissance de mon deuxième... Enfin, on fera avec !

    Merci encore
     
  7. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Ralala je suis tombé sur ce post par hasard ! mais bon dieu que ça fait du bien de voir qu'on est pas seule au monde à ressentir cela !
    c'est bête et mais c'est rassurant de voir que cela vient aussi des hormones.

    La sensation de rejet pour l'instant moi je la ressens car je ne m'occupe plus autant de mini sumo. Il est beaucoup pris en charge par papa qui veut aussi me ménager mais parfois c'est frustrant.
     
  8. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Oui, ça fait du bien de lire ça et de voir que même s'il peut y avoir des moments de galères ça sera beaucoup de bonheur :)
     

Partager cette page

Chargement...