1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Sondage Cycles après RDC .

Discussion dans 'Grossesse - Co-allaitement' démarrée par LaynaGreen, 30 Juillet 2017.

  1. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Encore faut-il que le cours soit effectué au collège... C'était au programme de 4eme à mon époque, ça n'a pas été traité par la prof (ouais moi je suis là fille qui lisait les bouquins de cours avant la rentrée parce que ça m'intéressait...:confused:)
     
    Apicobi et Jujumeo aiment ce message.
  2. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    Merci LaynaGreen pour ces précisions, vous semblez bien rodée à l'observation! C'est vrai que les tests d'ovulation peuvent aider (ponctuellement, car c'est quand même cher). Sans lui, j'aurais pas eu le bébé que j'ai eu, ça en aurait été un autre....
    je suis désolée pour votre fausse couche! C'est triste, à peine au courant, et c'était fini....
    Oui, les saignements, peuvent correspondre à un surplus d'oestrogènes à l'ovulation...Moi ça ne m'ait jamais arrivé. Comme les saignements cachent la glaire, ils font partie des règles de prudence.... Oui, je suis d'accord, chaque femme a des signes de fertilité ou infertilité. ils sont plus ou moins discrets, et on y prête pas forcément attention. Surtout si o ne sait pas les interpréter. Ou si notre mode de vie nous en éloigne. Par exemple (pas très sexy), quand j'étais adolescente, j'avais l'impression d'être envahie de pertes vaginales. mais en fait, c'était une situation artificielle, dû au port de protège slips. Quand j'ai appris que cela ne faisait qu'accentuer le problème, j'ai arrêté. La situation s'est normalisée, avec en prime arrêt des démangeaisons, et j'ai pu découvrir la glaire cervicale, de façon cyclique, car avant tout était absorbé, on ne pouvait rien voir ou ressentir! parisian Lawyer, pour les règles, c'est naturel d'en avoir, mais bien sûr comme vous le soulignez, sous contraception hormonale, ce sont des fausses règles, qui n'ont rien à voir avec l'ovulation. C'est plûtot une séparation entre deux faux cycles (anovulatoire), qui permet à la femme de garder un certain rythme corporel quand même et de confirmer que pas enceinte (en principe). Il me semble que c'est quand même important. Et puis, j'ai lu un article qui disait que ne plus avoir de "règles" ne pose pas de problème de santé. je reste sceptique, surtout sur le long terme... on a déjà eu des scandales, récemment. Axb, ah, c'est dommage, le petit cours de biologie aura été une occasion manquée... Le collège ça me semble pas très poussé. On a eu deux volets, en 3e, comment ne pas faire d'enfants, et en 5e, comment on fait des enfants. C'était assez basique, cycle de 28 jours, ovulation au 14e jour avant les règles (c'est d'ailleurs faux!). Alors si on rentre pas dans ces cases, ce qui est plutôt probable quand on a des problèmes de fertilité, cela ne suffit pas! M'enfin, vous avez peut être eu un peu plus poussé, quand même.
     
  3. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Bon ben moi je suis nulle en observation et certainement ni le temps ni le courage mais je me dis que le boîtier clearblue que j'utilise fait le job en fait. ... ?
     
  4. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Ça ne pose pas à priori de problème vu que c'est totalement artificiel.

    Ça rassure certaines pour être "sûres" de ne pas être enceinte.

    Mais en fait, si tu es sous pilule genre cezarette, en plus de bloquer l'ovulation, ça fait que la muqueuse utérine ne se développe pas, autrement dit, ne se développe pas en se gorgeant de vaisseaux pour accueillir un embryon.

    Donc quasiment pas de muqueuse utérine -> encore moins de chance d'avoir un nidation.

    Après ce genre de pilule à des effets secondaires à la longue :(

    En même temps, avant j'ai eu un contraceptif oral que j'arrêtais une semaine. Au début, j'avais genre 1 jour de règles le dernier jour d'arrêt (et encore, plus du sporting que des règles) et au bout de quelques temps, j'avais même pas de règles pendant l'arrêt !

    Une gynéco (pas ma habituelle) m'avait demandé, vu que j'étais en aménorrhée, si je voulais un médicament "pour faire venir les règles". Autant vous dire que je l'ai regardé bizarrement... J'ai des règles douloureuses (encore un autre problème) donc moyennement envie de provoquer des douleurs o_O
     
  5. Christine13

    Christine13 Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Alors moi je le répète vous m'épatez. J'avoue que ces questions sont d'un ennui sans fin pour moi, mais heureusement mon mari biologiste m'explique tout ça, surtout lorsque nous avons lancé le projet bébé :)
    Du coup j'apprécie de vous lire même si je ne pige pas tout mais j'apprends énormément, et forcément ce que j'ai préféré c'est la petite anecdote sur la rencontre avec ton mari @anicetlaviolette :p
     
    Elyuna aime ce message.
  6. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    Prisian lawyer,
    :
    Cela revient à peu près à ce que je disais...Les variations hormonales protègent quand même.

    Au niveau des règles douloureuses, le problème peut bien s'estomper après une grossesse...(en tout cas pour moi).

    Christine 13 ::) Enfin, ce sont juste deux étudiants de la même fac qui se rencontrent, c'est classique! C'est très intéressant les échanges de ce forum.
     
    Christine13 aime ce message.
  7. nabba

    nabba Hyperlactation

    Je vois qu'il y a des expertes sur ce post;-)..
    Alors je me permets de poser mes questions si vous avez des réponses...

    Combien de jour il doit y avoir entre l ovulation et les prochaines règles, pour que tout soit normal et qu'il est une chance d avoir fécondation ?
    Bon ma question tourné comme sa semble mal formulé..dites moi si c'est incompréhensible !!

    Et je voudrais savoir comment repérer son ovulation alors que plusieurs fois dans le cycle il y a la fameuse glaire qui fait penser à une ovulation, peut on ovuler plusieurs fois dans le cycle??

    Merciiii
     
  8. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    C'est ce qu'on m'a dit mais je pense que j'ai pas trop de bol.

    Rdc cette semaine après plus d'une semaine de barre dans le ventre, épuisée, trop sale gueule, les collègues de travail : "t'as l'air malade", bref ,on verra si c pareil au prochain cycle...
     
  9. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    C'est pas la majorité des cas mais oui tu peux ovuler plusieurs fois dans un même cycle, ça s'appelle des faux jumeaux à la sortie si les deux ovules sont fécondés :)

    Je ne suis pas spécialiste mais l'observation de la glaire seule n'est à mon sens pas suffisamment, il faudrait combiner avec une courbe de température.
     
    nabba aime ce message.
  10. nabba

    nabba Hyperlactation

    @ParisianLawyer donc les faux jumeaux viennent de là !! Merci pour l'info..

    Pour la courbe de température sa serait trop compliqué je me lève trop de fois ds la nuit , donc je ne sais pas si sa serait fiable.. puis je pense qu'à la longue sa me prendrais la tête !
     
  11. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Et si t'as un ovule féconde qui se sépare ensuite et un autre ovule fécondé à côté, t'as des vrais jumeaux + un autre bébé, donc des triplés.

    Un à la fois c'est bien aussi :eek:

    C'est pour ça aussi qu'il y a plus de grossesses gémellaires dans le cas de stimulation ovarienne...

    Et plus de jumeaux naturels aussi passé 35 ans parce qu'en fait la "machine" marche moins bien et expulse 2 ovules au lieu d'un.
     
    nabba aime ce message.
  12. nabba

    nabba Hyperlactation

    Ahlala triplé tu vas loin.. un c'est très bien comme tu dis)) jumeaux aussi sa doit être pas mal mais un peu sport pour l allaitement !! Déjà une je m'en sort pas hhhh
     
  13. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    C'est mon métier d'être payée pour exagérer :p

    Comme toi, déjà un c'est du boulot à allaiter, j'admire les mamans de jumeaux !
     
    Christine13 et nabba aiment ce message.
  14. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    Nabba,
    Je ne suis pas une experte, mais je vais essayer de vous répondre dans la mesure du possible.

    _ peut on ovuler plusieurs fois dans le cycle??

    Une femme peut avoir des faux jumeaux si plusieurs ovules sont expulsés lors du même cycle, si :
    - elle ovule une fois avec plusieurs ovules en même temps.
    - ou il semble, s'il y a deux ovulations, elles ne sont espacées au maximum que de 24 heures. Ce qui fait qu'elles sont associées aux mêmes symptômes de fertilité, et que la femme qui a conçu deux enfants ne peut savoir si il y a eu double ovulation ou une seule avec deux ovules.

    "Il y a en effet une seule possibilité de double ovulation dans le cycle. C’est lorsqu’il n’y avait pas un follicule en tête de marathon mais deux exæquo, qui n’arrivaient pas à se ‘doubler’. Dans ce cas, les deux se maintiennent après la sélection du follicule dominant, il y a deux follicules dominants exceptionnellement, qui vont ovuler à 24h maximum d’intervalle, suite au même pic de LH. Donc s’il y a deux ovulations, elles n’auront pas plus de 24 heures d’écart entre elles. C’est important à savoir, car dans les différentes méthodes d’observation de la fertilité, ce facteur de 24 heures est pris en compte. Le premier ovule sera ovulé au moins 16 heures après le pic de LH, le deuxième au plus tard 48 heures après le pic de LH. De ce fait on ne saura pas s’il y a eu une ou deux ovulations, car elles seront associées au même groupe de symptômes (jour sommet de glaire cervicale, montée de la température…).


    Ces doubles ovulations s’observeront éventuellement dans des familles avec antécédents (jumeaux dans la famille), mais également dans les cas de stimulations ovariennes, lors de difficultés à concevoir. Ainsi il n’est pas rare d’observer des grossesses gémellaires après traitement par clomifène (Clomid).


    Mais du fait du mécanisme ovulatoire et hormonal, on ne pourra pas avoir une montée d’œstrogènes préparant l’ovulation, une ovulation, puis une deuxième montée d’œstrogènes pour une deuxième ovulation, car à partir de l’ovulation, d’autres mécanismes hormonaux prennent la relève, avec la progestérone qui bloque la FSH au seuil minimal."
    Maylis Jahan, https://cyclenaturel.fr/2016/11/29/double-ovulation-spontanee/

    _ Et je voudrais savoir comment repérer son ovulation alors que plusieurs fois dans le cycle il y a la fameuse glaire qui fait penser à une ovulation,
    (là c'est une question d'expert!)

    Le plus facile, c'est comme vous l'a indiqué Parisian Lawyer, c'est un décalage thermique qui vous indiquera à posteriori qu'une ovulation a eu lieu.
    autre possibilité assez simple, les tests d'ovulation. C'est coûteux, donc mieux vaut les utiliser à des moments propices, donc en présence de glaire et sensation de type fertiles. Il existe aussi des moniteurs digitaux (type clerblue), mais ils sont très cher.

    C'
    est possible aussi en observant que les glaire + les sensations . C'est le principe de la méthode Billings. L'observation externe de la glaire ne suffit pas, les sensations sont aussi importantes. C'est plus technique, donc j'ai peur de dire une bêtise car sur cette méthode je ne suis qu'auto formée (j'ai le livre à la maison, dans un carton, pas de formation par un moniteur, et Billing préfère ne pas donner d'explications plutôt que ce soit imprécis), donc je dirais seulement :
    - dans ce cas, il existe la règle de fertilité interrompue. Je ne voudrais pas dire de bêtise, mais une femme correctement formée par un couple moniteur, peut définir qu'il n'y a pas eu ovulation, car pas repéré le jour sommet. (C'est à dire observé de la glaire ou des sensations différentes de son profil d'infertilité, mais pas les caractéristiques les plus fertiles qui reflète l'ovulation.)
    - le jour sommet est défini comme le dernier jour de sensation de glissement à la vulve :
    ". La glaire change : d'abord collante, elle donne progressivement une sensation de mouillé, de glissement. Des filaments de glaire transparente peuvent être vus. La quantité de glaire peut diminuer alors que la sensation de glissement persiste pendant un jour ou deux. Le dernier jour de cette sensation est le jour le plus fertile du cycle ; il est appelé Jour Sommet, parce qu'il est le jour de fertilité maximale et est associé à une sensibilité accrue de la vulve et à un gonflement de celle-ci."
    http://www.billingsmethod.org/bom/lit/teach/index_fr.html

    Enfin, j'ajouterais deux choses, pour repérer cela, c'est quand même mieux d'être formée par un moniteur et de s'être auto observée pendant quelques cycles avant. Or, pour une femme allaitante, les règles sont modifiées, et cela demande une formation spécifique. Si sa fertilité n'est qu'en cours de retour à la normale, il peut y avoir plein d'épisodes de glaire sans ovulation.
    http://doulait.ca/articles/article-LLL-8-4-2.pdf

    Donc je conclurai par :
    si la glaire vous intéresse vraiment deux possibilités :
    - l'observer, la repérer, la noter et agir en conséquence pour favoriser conception. Petit à petit vous affinerez. Rien ne presse, pas grave si vous savez pas si ovulation a lieu ou pas. Vous pouvez vous auto former, éventuellement.
    - soit vous êtes vraiment très très intéressée, et notamment pour différer conception, et dans ce cas, formation s'impose vraiment, surtout qu'en plus vous êtes allaitante.
     
    nabba aime ce message.
  15. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    SUITE pour NABBA :

    - Combien de jour il doit y avoir entre l ovulation et les prochaines règles, pour que tout soit normal et qu'il est une chance d avoir fécondation ?
    Bon ma question tourné comme sa semble mal formulé..dites moi si c'est incompréhensible !!

    Parfaitement compris, vous voulez savoir combien de jours doit durer la phase lutéale pour que l'embryon est la chance de s'implanter dans l'utérus. Je corrige simplement : la fécondation de l'ovule par le spermatozoïde a eu lieu avec l'ovulation même en cas de phase lutéale trop courte, c'est de l'implantation de celui ci dont il s'agit!

    la colle! Je viens de faire le tour du web...
    Je n'ai pas l'impression qu'il y ait un consensus sur un nombre de jour très précis, j'ai relevé que :

    - la norme entre 12 et 16 jours.
    - donc à partir de 12 jours, c'est très bien.
    - 11 jours, ça semble possible (toni Wescher, http://doulait.ca/articles/article-LLL-8-4-2.pdf)
    - 10 jours c'est limite, mais semble possible (idem)
    - en dessous de 10 jours, ce serait une phase lutéale courte ( http://www.healthline.com/health/pregnancy/short-luteal-phase#overview1 )
    donc à partir de 9 jours.

    il me semble avoir lu quelque part, que 9 jours, c'est encore possible, mais la référence n'est plus accessible.

    Enfin, attention comment est calculée la durée de la phase lutéale. Je vois sur plusieurs posts des femmes disent qu'elles ont des phases lutéales courtes alors qu'elles conçoivent des enfants. si c'est par la température, par ex, la valeur obtenue n'est pas précise, car elle indique surtout que l'ovulation a eu lieu et l'infertilité post ovulatoire. Même avec la glaire, il y a une fenêtre de 3-4 jours. Et avec les tests d'ovulation de deux jours environ.
    Moi, si je me fis aux courbes que j'ai faites, même à plusieurs années d’intervalle je n'aurais que des phases lutéales courtes. Sans que je sache si c'est normal ou pas. Mais je sais que cela ne donne pas le nombre de jours précis.

    enfin, en cas, de phase lutéale courte pendant allaitement, il ne faut pas se formaliser, la fertilité a le temps de revenir à la normale...
     
    nabba aime ce message.
  16. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    Parisian Lawyer,

    - Je ne suis pas spécialiste mais l'observation de la glaire seule n'est à mon sens pas suffisamment, il faudrait combiner avec une courbe de température.

    _ A quoi exactement? à la durée de la phase lutéale? A quand est située une ovulation si il y a en a une, en cas de différents épisodes de glaire?

    A mon sens, si la glaire est suffisante dans tous les cas. L'OMS ne donnerait pas une efficacité théorique à la méthode Billings si trop de circonstances restent dans le fou...
    De plus, elle est utile pour couple hypoféconds et efficace dans un certain nombre de cas. L'étude de 1997, menée en Chine par le professeur Shao-Zhen Quian, va dans ce sens, avec 31 % de grossesse au bout de 5 cycles pour des couples sans enfants depuis 5 ans, sans cause identifiée, formées de façon assez succincte à la méthode et à qui on a proposé en plus un protocole "sexuel" pour les moments les plus appropriés....

    Voir mon post précédent sur la 2e question. Il me semble que dans les cas d'épisodes de glaire de type fertile sans ovulation (fertilité interrompue) il n'y a pas toutes les propriétés reconnues en cas d'ovulation. Mais, comme je l'ai déjà dit, je ne l'affirmes pas, n'étant pas spécialiste.

    Par expérience, je suis la plus pire observatrice qui soit. En plus d'être désorganisée, d'avoir une hygiène de vie déplorable (vive les posts à 3 h du mat!), et infidèle aux observations, ce qui clairement n'aide pas, je suis toujours dans le doute quand à la définition précise de mon profil (la honte!). En revanche, même sans le vouloir, il m'est difficile de passer à côté d'au moins deux ou trois jours les plus fertiles. Quand on a compris, c'est clair (comme du blanc d’œuf...)
     
    nabba et Jujumeo aiment ce message.
  17. LaynaGreen

    LaynaGreen Montée de lait

    IL me semble avoir lu aussi, que parfois la sécrétion de LH se fait, mais pas suffisamment pour libéré l'ovocyte. Je me rappelle d'un de mes cycles ( cela m'est arrivé 1 seule fois ! ) Je suis asse calé en glaires alors je ne pense pas a une erreur. Début de la sécrétion des glaires blanc d'oeuf, entrée en période fertile. je réalise 2 tests d'ovulation qui sont ++. Les jours passent tjrs de la GBO, mais courbe toujours plate. Après tout s'est arrété ! 1 semaine aprés, cela recommence, GBO pdt 5 jours, TO ++. Mais cette fois, j'ai bien eu ma montée de température 2 jours après ! C'était vraiment bizar....
    Explication du médecin : je me prend trop la tête avec ma courbe, je m'auto bloque mes ovulations.....je sais pas trop. cela m'est arrivée 1 seule fois, et je crois que c'est arrivé a mon amie aussi. Je pense que parfois il y a des petits "bugs" ! lol :p
     
  18. nabba

    nabba Hyperlactation

    @anicetlaviolette merci beaucoup pour toutes ces informations !! Sa m'intéresse et je vais essayer de lire tous les liens que vous avez donné))

    Habituellement j arrive à repérer ma période la plus féconde , et parfois le jour d'ovulation. Mais après je ne sais pas si c'est une bonne ovulation, mes cycles sont très longs mais ces derniers temps j'ai l'impression que sa revient à la normale..

    Il faut vraiment que je me forme la dessus , sa me fasciné..

    Les TO sont cher mais pourquoi pas en acheter pour seulement quelques cycles , au moins pour confirmer si je repère bien mon ovulation.

    @LaynaGreen , il m'est arrivé la mm chose ce mois-ci, je crois 3 fois je retrouve cette glaire blanc d'oeuf, donc je trouve sa difficile pour s y retrouver.. bon tu prends ta temp donc c'est bien en plus des TO sa facilite beaucoup !
     
  19. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    Bonjour Layna Green,
    Merci du partage de cette expérience! Finalement, les tests d'ovulation ne sont pas aussi fiables qu'une courbe bien faite! (contrairement à ce qu'on pourrait croire!)

    Avez-vous remarquez une différence dans la consistance, la quantité ou les sensations de cette glaire blanc d'oeuf entre la fausse alerte (fertilité interrompue) et celle qui a accompagné l'ovulation?

    S'auto bloquer l'ovulation? Bof... On dit beaucoup que le stress peut retarder l'ovulation, c'est très certainement vrai. Que ce soit à cause d'une vie stressante, ou pire encore un traumatisme, mais de là à dire qu'une femme peut auto bloquer l'ovulation parce qu'elle se prend trop la tête...

    Utilisez vous des tests d'ovulation à chaque fois?

    PS : je viens de comprendre votre abréviation : GBO = Glaire Blanc d'Oeuf!

    Nabba,
    Une ovulation est toujours bonne puisqu'elle libère au moins un ovule. La vrai question est de savoir si elle arrive au bon moment pour permettre à un éventuel embryon de se nidifier. Si au moins 10 jours entre elle et les règles, pas de souci! La longueur des cycles importent peu du moment qu'il y a ovulation +phase lutéale adéquate. Ensuite, c'est parfaitement normal lors du retour progressif de la fertilité pendant allaitement. il semble que ce ne soit que transitoire, et que comme vous dîtes, ça semble revenir à la normale!

    Enfin, certaines femmes ont habituellement des cycles très longs sans que cela ne soit un problème. Elles cependant si on compte, moins d'occasion de tomber enceinte sur une année. Bien sûr si c'est vraiment très long et très irrégulier, il peut y avoir un problème sous jasent.

    Ah oui, utiliser des TO est une très bonne idée pour gagner en confiance et confirmer objectivement ses observations de glaire qui laissent place à l’interprétation...
     
  20. LaynaGreen

    LaynaGreen Montée de lait

    Bonjour !
    Non je n'utilise pas des TOs a chaque fois. J'en ai utilisé l'automne 2015 quand on a voulu le 2eme. Mais c'est pas facile a lire au début. Et puis, il y a eu cette histoire, alors j'ai arrêté. C'était en octobre 2015, alors je ne m'en souviens pas trop, mais il ne me semble pas que j'avais remarqué de différences o_O Je me souviens que tout les matins qd je voyais la même température sur mon thermomètre je disais : " mais monte ! mais tu vas monter ! " lol
    Je réutilise des TO depuis l'ovulation de mon RDC, parce que j'avais un doute, j'avais des symptômes, mais c'était pas flagrant.
    Voila du coup je fais la totale ! Prise de temp. , les glaires, le col, et les TOs ! lol :p Quand mes cycles seront "normaux" je ferais juste observation des glaires et col.
     

Partager cette page

Chargement...