1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

qui pratique le co-allaitement?

Discussion dans 'Grossesse - Co-allaitement' démarrée par mamandelud, 9 Février 2011.

  1. mamandelud

    mamandelud Montée de lait

    Bonjour

    j'aimerai partager avec de smamans qui pratique ou ont pratiquée le co allaitement, ou l'allaitement pendant la grossesse.
    J'aurai pas mal de questions éventuellement! lol:)
     
  2. Toupoutouce

    Toupoutouce Voie lactée

    super question !
    c'est un rêve aussi pour moi en effet , je suis assez curieuse !
    bientôt je l'espère pour moi , en attendant je félicite ta démarche et je te suit avec plaisir
     
  3. jujube

    jujube Montée de lait

    Bonsoir,
    J'ai co-allaité mes deux enfants quelques mois après la naissance du deuxième :) et ce sont de doux souvenirs pour moi...
     
  4. afekroun

    afekroun Colostrum

    Ma Coquillette a 3.5 ans et tète encore de temps en temps, à peu près une fois par semaine!
     
  5. malo

    malo Colostrum

    bonjour,
    j'allaite mes deux garçons, Sasha et Quentin.
    Sasha avait 17 mois quand je suis tombée enceinte, pour moi la question du co-allaitement c'est posée 2 minutes. J'ai décidé de laisser faire les choses et de voir venir.
    A ce moment Sasha tétait uniquement le matin au réveil, pour la sieste ( endormissement et réveil) et pour s'endormir le soir, et très rarement dans la journée.
    On m'avait dit aux cours des réunions LLL que souvent les bambins arrêtent de téter pendant une grossesse. Ce ne fut pas le cas de Sasha.
    A la naissance de Quentin, j'ai expliqué à mon grand que Quentin téterait toujours en premier car lui ne pouvait pas encore manger de chocolat ou de carottes de lapin. Il m'a répondu d'accord.
    Maintenant ils tétent tout les 2, Sasha a 29 mois et Quentin 2 mois. Sasha n'a pas changé son rythme de tétées. Quentin téte à la demande comme Sasha à son âge.
    Tout se passe vraiment bien. J'avais peur du sentiment d'agacement envers le plus grand dont parlent certaines mamans mais rien. Tant mieux.
    Par contre, je ne fais jamais de co-tétées car je n'en ai pas envie.
    voilà pour les grandes lignes. Je suis contente de co-allaiter, j'en parle autour de moi sans honte, c'est juste une suite logique à l'aventure "allaitement" que j'ai commencé à la naissance de Sasha.
    Si tu as des questions, je ferais mon possible pour te répondre, sachant que j'ai encore peu de recul.
    à bientôt,
    malo.
     
  6. MaXAm

    MaXAm Hyperlactation

    Super sujet de discution, j'y pense beaucoup aussi. Je trouve ça magnifique Malo !! Tu en parle si naturellement et si sereinement, ton récit de co-allaitement me donne encore plus envie de "laisser faire les chose" comme tu le dis si bien.
     
  7. wams

    wams Colostrum

    J'ai co allaité 6 mois, je suis à la disposition de quiconque se poserait des questions à ce sujet!
     
  8. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Pareil chez nous aussi, co-allaitement...

    Pas mal de soucis, mais une belle expérience, partager ma grossesse avec le grand, les voir se tenir la main quand ils tètent, quand Paul donne le sein à sa soeur... super !

    Mais pendant la grossesse, aucun plaisir à allaiter, au contraire, je redoutais les tétés. Tétés douloureuses en début de tété, vasospasme ( cure de magnéb6 ) entre les tétés, impatiences la nuit ( syndrome des jambes sans repos )... J'ai mis en place une alternative aux tétés ( sevrage partiel ), distraire le petit la journée et lors de l'endormissement le soir quand j'en pouvais plus je lui faisais des guilis.... ça s'est très bien passé.

    A la naissance de la petite, elle ne pouvait pas téter efficacement, donc super engorgement de montée de lait, Paul "m'a sauvé"...

    Après la frenotomie de la petite, la lactation est enfin revenue normale mais je donne souvent le même sein par enfant car Paul tète plus que sa petite soeur, donc c'est trèèèès fréquent. Donc mon sein droit est adapté aux besoins de ma fille et le sein gauche à ceux de mon fils. Il arrive que la petite boive à gauche ou que Paul vide les deux seins, mais comme ils tètent souvent ensemble, c'est chacun son sein (lool).

    Au lit aussi, cododo à 4. Paul entre papa et maman, sein gauche. Eléonore dans le side bed, sein droit. Quand j'endors Eléonore, Paul patiente avec des guilis aux mains ou au pieds.

    Biensur je n'avais plus de lait pendant la grossesse, j'en avais déjà pas beaucoup avant, après une relactation, alors la grossesse a asséché mes seins. Mais Paul tétait toujours... sans lait... on a du mal à croire qu'un bambin peut téter même si il n'y a plus de lait, quand on a toujours eu peur de ne pas avoir assez de lait... Au début du co-allaitement, à part pour désengorger, Paul tétait sans boire, il arrêtait de téter quand le sein s'amorçait. Puis il s'est remis à boire quand le sein s'amorce, mais j'ai du corriger sa succion (à lui aussi), car il tétait mal à force de téter sans lait, sa succion s'était modifié pendant la grossesse.

    ça ne m'étonnerait pas qu'Eléonore se sèvre du sein avant Paul... Paul a toujours beaucoup tété, sauf lors du sevrage biberon qu'il me repoussait et refusait le sein. Mais après la remise au sein, grâce à un DAL, depuis il tète plus qu'il ne mange... moi qui ai cru qu'il n'aimait pas mon lait... si je ne l'avais pas remis au sein avec le DAL, il y aurait comme "un manque"... Il n'a ni nounou, ni totote, mais souvent on va au lit avec des petites voitures... il m'est aussi arrivé d'avoir des petites voitures rangées dans le soutien gorge, comme une poche.

    Lors de l'accouchement, premières nuits pour Paul sans maman... il s'est endormi sur le canapé, avec la télé et son copain Scoobidou et mami qui faisait des guilis...

    C'est comme allaiter des jumeaux pour moi... vu que Paul tète plus que sa petite soeur. Et quand je devais tirer mon lait pour vider les seins à la place de ma fille, c'était comme allaiter des triplés ( Paul, Eléonore et le tire lait qui n'avait plus grand chose ! ). Paul me demandait de tirer mon lait et lui il prenait le tire lait manuel ! C'est pas la joie de devoir tirer son lait mais c'est trop mignon quand c'est le petit qui le demande... il a bien compris que je tirais pour sa petite soeur.

    Maintenant que mes enfants n'ont plus de souci de succion, ce n'est que du plaisir... certes ils sont souvent aux seins, mais ils grandissent trop vite, c'est effrayant comme ils grandissent vite ! Paul pousse comme un champignon depuis que j'ai denouveau du lait.

    J'espère que ça ne vous fait pas trop peur mes aventures... car moi je suis comblée, mes enfants sont heureux et le papa est devenu super pro en allaitement, cododo, problème de succion, portage, DAL au doigt.... (lool ). Mon co-allaitement a très mal commencé avec les soucis de succion des petits, mais maintenant, c'est une très belle expérience de partage et de complicité !
     
    Dernière édition: 15 Février 2011
  9. Toupoutouce

    Toupoutouce Voie lactée

    superbe récit isabelle
    quelle belle fratrie ! ca donne vraiment envie
    merci de le partager avec nous
     
  10. mamandelud

    mamandelud Montée de lait

    merci pour vos partage les filles

    une petite suestion (peut être bête, si ça se trouve je le sais mais...) qu'est ce qu'un DAL?
     
  11. Toupoutouce

    Toupoutouce Voie lactée

    dal cest un dispositif d'aide a la lactation , visible sur le site de la LLL , surtout pour les bébés qui se décourage vite etc
     
  12. Toupoutouce

    Toupoutouce Voie lactée

  13. Lewna

    Lewna Colostrum

    bonjour,
    ici aussi co-allaitement!! ça fait 11 mois (aujourd'hui :) ) que je co-allaite. Je suis passée par des moments difficiles et d'autres beaucoup plus tendres.
    On peut dire que mon co-allaitement ressemble à un allaitement de jumeaux puisque mon grand tète toujours beaucoup (trop!!), même si la différence de succion entre mes 2 enfants a compliqué un peu la situation.
    Malgré ma grosse baisse de lait pendant la grossesse (et les douleurs aux mamelons), mon fils ne s'est pas sevré, il était encore très jeune (de 9 à 18 mois).
    J'aimerais maintenant que mon fils se sèvre, mais il n'est vraiment pas prêt, et avec le co-allaitement, c'est pas une mince affaire!!
    J'ai moi aussi, par moment, le sentiment que ma fille va se sevrer avant son grand frère, mais je n'espère pas..
    bisous
     
  14. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Très jolie photo !

    Effectivement, un DAL permet de donner des compléments au sein. Il y a plein de situations qui peuvent nécessiter l'utilisation d'un DAL : souci de lactation ( relactation, chirurgie mammaire, hypoplasie, lactation induite pour allaiter un enfant adopté, dérèglement de la thyroïde... ) et souci de succion du bébé ( ankyloglosie, menton retrognate, mauvaise technique à cause du biberon ou REF, bébé préma trop faible, fente palatine... ). On n'a pas besoin d'un DAL sans raison. Parfois certaines mamans cumulent souci de lactation et souci de succion du bébé. On peut choisir d'utiliser un SNS de Medela comme on voit sur la photo, ou un lact-aid qui n'a qu'un seul tuyau et qui a des sachets jetables alors que le SNS c'est comme une gourde avec des tuyaux ( sans bisphénol A ).

    Il y a différents calibres de tuyaux, selon les difficultés du bébé. Parfois il a tellement de mal à prendre le sein qu'on peut commencer à lui donner au doigt, ou utiliser des bouts de sein. Donner le DAL avec le doigt est le plus proche de la succion au sein. Ainsi, même la nounou ou le papa peuvent donner les compléments sans compromettre les progrès de succion du bébé.

    Le plus difficile quand on a besoin d'un DAL est de comprendre pourquoi on a besoin d'un DAL. Ce n'est pas un manque de volonté du bébé, parfois il ne peut pas téter et doit faire de gros efforts. C'est pour ça qu'il faut s'assurer qu'il mange à sa faim et ne s'épuise pas au sein. La prise de poids nous aide à savoir si il mange assez, parfois le bébé ne réclame pas assez, donc on propose souvent et on donne jusque satiété. Ainsi on est sur que bébé mange à sa faim.

    Il existe un forum spécial pour les utilisatrices de DALs, Allaitement pour tous. C'est grâce aux mamans et professionnelles de ce forum que j'ai pu avec la force de tout leur soutien, remettre Paul au sein après un sevrage total du sein. Mes deux premières réunions LLL ont été une épreuve ! J'ai du m'isoler toute la réunion pour essayer de mettre Paul au sein, il ne voulait plus téter. Je n'étais pas la seule isolée, une autre maman était près de moi, grève de tété pour elle à cause de REF... pas de bol.... on s'en est sortie toutes les deux... mais c'est parfois très difficile d'aller aux réunions LLL avec un bébé qui ne veut pas téter. Bref, je suis toujours sur Allaitement pour tous, avec certaines mamans on est devenues amies, on a ramé ensemble avec notre DAL...

    Pour ma petite Eléonore, avec tout ce que j'ai appris avec Paul, je devais avoir "facile", et manque de bol, elle pouvait pas téter... bref, j'ai décidé d'aller rencontrer le Dr M qui avait sauvé tant d'allaitements en pratiquant une frenotomie quand c'était nécessaire. Ma petite avait un frein de langue court type4 et elle a aussi le menton retrognathe, donc elle ne pouvait pas téter toute seule. Donc j'ai eu besoin du DAL pour elle aussi.

    Sur le site d'Allaitement pour tous, dans le chapitre "Ressources", on peut trouver des documents et des témoignages classés selon les difficultés. Ce sont tous des allaitements impossibles, et malgré des débuts catastrophiques, il n'est pas rare que l'enfant tète plusieurs années, même si la maman a du donner des compléments dans un DAL les premiers mois. Le sevrage du DAL et du tire lait est très émouvant pour ces mamans. Je suis très émue de constater que les mamans connaissent le DAL et savent que pour complémenter un bébé, il existe plein d'autres accessoires autre que le biberon qui risque de saboter la succion du bébé.

    Grâce à internet et à LLL, les mamans s'informent et informent leur pédiatre qui ne connait pas le DAL ( comme le mien d'ailleurs !). Ma sage-femme connait le DAL et la softcup ! Une perle rare ! Quand un pédiatre dit qu'il faut donner un biberon, en fait il faut entendre qu'il faut donner des compléments, mais on n'est pas obligée de donner avec un biberon. Mais quand le bébé est en danger et ne mange pas à sa faim, il ne faut pas hésiter à donner un peu de LA, c'est fait pour ça, en attendant de rétablir la lactation ( quand c'est possible ). C'est humiliant de ne pouvoir nourrir son bébé avec uniquement notre lait, mais à défaut de pouvoir allaiter exclusivement avec notre lait, on peut grâce à un DAL, allaiter exclusivement au sein, même avec une faible lactation, du moment que le bébé peut téter.

    SNS Medela :

    Lact-aid :

    Bises
     
    Dernière édition par un modérateur: 20 Février 2019
  15. Galeiliante

    Galeiliante Montée de lait

    Moi...
    Pose tes questions, j'ai un resaux de maman le pratiquant, je connais pas mal de situation différente.
     
  16. nojupa

    nojupa Animatrice LLL Animatrice LLL

    Bonjour,

    Je suis actuellement enceinte de 3 mois et je continue d'allaiter notre petit dernier, Noé, âgé de 2 ans et demie.
    Si je peux t'aider ou t'apporter ma maigre expérience, surtout n'hésites pas.

    J'avais aussi pas mal de questions grâce à des réunions bambins qu'organisent notre groupe LLL, j'ai obtenu de beaux témoignages de mamans me confortant dans mes choix. J'ai aussi fait appel à une liste de discussion qui m'a beaucoup apporté.

    Entre mamans, on peut réelement s'entraider....

    Amicalllement
    Céline
     
  17. Angélique

    Angélique Colostrum

    Bonjour à toutes et à tous,

    Ravie de pouvoir partager avec vous. Nous attendons un petit bout pour début avril et je me demande comment Chloé (qui aura 3 ans) réagira vis à vis de l'allaitement. En effet le sevrage a été assez difficile pour elle au début de ma grossesse et je lui ai expliqué qu'il y aurait à nouveau du lait quand le bébé sera là. Comment vos bambins ont réagit et surtout quelles ont été vos "trucs", techniques et réactions face à la demande d'un ainé à la naissance d'un bébé ? merci pour vos histoires !
     
  18. Angélique

    Angélique Colostrum

    Merci Isabelle !Belle histoire qui m'apporte beaucoup ! je suis en train de me poser plein de questions sur le sujet !
     
  19. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Merci !

    Bises
     
  20. imanAlexandra

    imanAlexandra Hyperlactation

    Il y a plein de situations qui peuvent nécessiter l'utilisation d'un DAL : souci de lactation dérèglement de la thyroïde...
    comment la thuroide influence l'allaitement ?

    c'est du hors sujet,j'ai la thyroide d'hashimoto je suis sous levothyrox mais en ce moment je suis un peu en hyper ( mon dosage a été déjà rajusté mais c'est pas du tout de suite pour le résultat) et ça m'a fait peur

    merci
     

Partager cette page

Chargement...