1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

La grosse loose...

Discussion dans 'Les premiers jours - les bases' démarrée par Léonide, 22 Avril 2013.

  1. Léonide

    Léonide Voie lactée

    Voilà le WE... c'est pas encore ça niveau douleur, mais déjà la mycose est un lointain souvenir... encore une semaine et demi de crème pour éviter la rechute avec les spores, pfff quelle crasse ce truc :p

    Mes seins sont encore un peu douloureux, pas toujours super bien vidés, et les tétées aussi, parfois ça va mieux, parfois moins bien, je pense que j'ai le truc là vasospasme, j'ai mal au début de la tétée à fond, ça se calme, et à l'arrêt de la tétée j'ai mal super violent, mais pas comme la mycose, un truc qui lance pendant plusieurs minutes... ça me rayonne de l'autre côté, mais ça je pense que c'est la fibro, je me paye la même douleur sur l'autre sein. Ca ressemble à une onglée en hiver... bref.

    On commence à prendre des routines toutes les 2, mais c'est encore super prenant, toujours tire-lait, DAL, Calma un peu pour me soulager, je voudrais ne pas avoir la fibro pour être plus en forme et pouvoir encaisser plus niveau physique, mais c'est ainsi...

    Ce matin la sage femme passe, on va revoir la mise au sein car je pense on a pris de mauvaises habitudes toutes les 2 en essayant de gérer le plus important, faut que je revois oui la prise asymétrique. Je mets pas toujours mon coussin d'allaitement, c'est pas bien, ça sent la tendinite et bon même si elle pèse 2,9 kg... elle fait son poids et je dois parfois moins bien la tenir.

    Je me mets souvent affalée en arrière pour lui fourrer le téton dans le bec, c'est notre technique pour qu'elle me fasse pas trop la poule picoreuse (je prends je lâche, je contrôle pas trop ma tête du coup je prends pas bien, je relâche je recommence ouillllle !) et qu'elle ait le téton bien au fond de la bouche, ça lui évite de me le mâchonner !

    J'arrive à tirer de plus grosses quantités... ouf, j'arrive à décoller de mon 10cc par sein, c'était déprimant, j'arrive à 35cc sur le droit, mon record !

    On lui passe le doigt sous la langue, mais AAaah la pauvre hier on l'a fait saigner et elle a pleuré 10 minutes, ça fend le coeur :( On lui donne toujours le doigts à téter quand elle a juste un besoin de téter en la stimulant droite, gauche etc.

    OUI Isabelle tu devrais faire une/des communications sur les freins de langue/lèvre etc. vu ton expertise ! Malheureusement j'imagine qu'en médecine etc. c'est comme en Sciences de l'Educ dont je suis issue, faut les bons diplômes pour écrire des articles ou faire des com... mais peut-être tu peux tenter quand même, ou trouver quelqu'un pour co-signer.

    Beaucoup de mamans et de bébés ont besoin que ce problème soit mieux connu pour éviter des galères !

    Je ne sais pas si je l'ai déjà dit, mais dans mon entourage la seule personne qui n'a pas eu l'air surprise (et pas pensé que je faisais un truc horrible à ma fille pour satisfaire mon désir d'allaiter... pfffff) c'est ma grand-mère de 96 ans ! Elle m'a dit : Ooh mais de mon temps ça arrivait souvent, on coupait à la maternité pour que les bébés puissent téter... et oui de son temps pas de biberons et de LA... fallait nourrir les bébés au sein coute que coute... du coup ce genre de soucis ne passait pas inaperçu !

    Quant à nourrir dans la douleur (forte, car je sais que beaucoup de maman ont des douleurs, variables, surtout au début) j'ai fait du marathon dans mon jeune temps MDR, avant d'avoir la fibro, et je suis contente d'avoir cet entraînement mental... la fibro apprend aussi à gérer la douleur... et je dois avouer que du coup avec la stimulation douloureuse de ouf de mes seins/tétons j'ai un bon niveau d'endorphines... et pas de douleurs neurologiques de fibro !!! L'allaitement protège des douleurs de fibro... voilà qui rassurera sûrement d'autres mères qui se posaient la question comme je me la suis posée. Juste mal aux seins et aux tétons, comparé à mal partout, c'est acceptable en fait !
     
  2. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Humm, je souris, j'écrirai peut être un petit livre sur les freins.... quand les enfants seront un peu plus grand.... pfff... d'un autre côté on a hâte de tourner la page... mais face à tant d'ignorance, et des mères laissées seules face à tant de douleurs, et l'incapacité d'allaiter, pfff.... et pourquoi me croire moi, sans diplôme... quand je dis que la douleur est à cause de freins et que c'est pas de la candidose.... quand Samantha a pris un traitement pour la candidose pendant des mois, suivie par une consultante en lactation diplômée... qui n'a rien vu... et c'est tellement le quotidien ce genre de cas... Et nos grands mères qui connaissent.... ben oui, avant les freins étaient coupés à la naissance... on se posait moins de question, et on faisait en sorte que l'allaitement soit possible.

    Bref, pour ce souci de vasospasme, il faudrait couper un peu le frein de lèvre, tu peux voir avec ton médecin ou l'orl que tu as déjà vu, même si il n'y connait rien, il devrait pouvoir y arriver, c'est son métier après tout ! Donc je serais toi, je reprendrais très vite rendez-vous, tu pourras donc faire un bilan avec lui, lui expliquer que le frein de langue a été coupé, et qu'il faut couper le frein de lèvre. Au plus vite, puisque ça te fait mal.

    Tu décris très bien le vasospasme. Cette douleur que j'ai eu pendant plus de 3 ans, a disparu tout de suite après l'ablation du frein de lèvre de Paul, son frein de lèvre a été enlevé au laser. Il a repoussé depuis, plus fin et moins serré, plus de douleur !

    Tu peux essayer de prendre du magné b6 pour atténuer les contractions du vasospasme. Moi ça m'a bien aidé. Mais même en plein été, je ne supportais même pas la ventilation dans la voiture !

    Quand tu sens une contraction, tu peux chercher sur le sein où est la zone à réchauffer. Ce n'est pas forcément le bout du mamelon qui a froid, moi je sentais une zone plus froide sur le sein, je posais ma main pour réchauffer et la contraction passait plus vite. Oui, les douleurs sont surtout en début de tété et aussi entre les tétés.

    Bref, ne tarde pas trop pour ce frein de lèvre épais.

    Pour la langue, normalement on ne touche pas la plaie, on glisse deux doigts de chaque côté pour soulever la langue, sans toucher la plaie. ph 1 Eléonore, ph 2 et 3 Renan bébé de tétouju.
    Voir la pièce jointe 429 Voir la pièce jointe 430 Voir la pièce jointe 431
    Le doliprane pendant quelques jours va bien aider, je pense qu'elle a saigné surtout parce que c'était un frein très épais. Mais ça va très vite cicatriser avec ton lait. Tom aussi avait encore saigné je crois, un très gros frein aussi.

    C'est très très bien les exercices pour la latéralisation de la langue ! La petite peut aussi avoir des courbatures à la langue, à force de mobiliser ces muscles.

    Pour la prise du sein, malgré de nombreux conseils, ce n'est qu'avec la pratique que j'ai trouvé une position qui me convenait, couchée dans le fauteuil, le coussin d'allaitement qui passe derrière mon dos pour soutenir mon dos, et sous mes bras pour soutenir mes bras, le bébé pas trop à plat, en biait calé dans mon bras, sous le sein, le sein qui tombe sur le bébé et le bébé qui lève un peu la tête vers l'arrière, bref.... si bébé baisse la tête sur le sein, tu peux lever le sein, le soutenir avec la main pour que bébé relève la tête, plus bébé baisse la tête, plus il pince. Plus il lève la tête, moins ça pince.

    Ma fille aussi avec une technique de pince à linge qui mâche au début... ils ont du mal à attraper le mamelon...

    Ma fille cessait de téter après le premier réflexe d'éjection, comme lorsqu'elle ne pouvait pas téter. Je donnais donc le même sein plusieurs fois de suite pour l'encourager à amorcer le sein même quand le réflexe d'éjection est moins fort, pour qu'elle comprenne que le sein n'est jamais vide, que parfois il faut un peu de patience pour que le lait coule.

    Bon courage !

    Bises
     
    Dernière édition: 4 Mai 2013
  3. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

  4. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Frein lèvre Eléonore, ph1 normal, tel qu'il m'irritait le mamelon, brûlure, canal bouché au niveau du frein de lèvre. ph2 on voit la toute petite incision, juste 2 à 3 mm à la base de la gencive ( la petite n'a pas pleuré ). ph3 1 an après, et ph4 2 ans après. On voit que le frein n'a été coupé que partiellement et est très épais au fond, mais je n'ai plus d'irritations, malgré l'incision partielle, disparition des irritations 2 jours après l'incision.

    Voir la pièce jointe 435

    Frein lèvre de Paul, vasospasme. Le frein est brûlé au laser. 1 an après on voit un frein de lèvre normal, plus fin, moins serré, disparition immédiate du vasospasme.

    Voir la pièce jointe 436
     
  5. Léonide

    Léonide Voie lactée

    Je vois le pédiatre lundi, a priori il s'occupe un peu des freins je lui parlerai du frein de lèvre, car avec les photos que je vois celui de ma pipoune est super épais et inséré super bas.

    Pour sa langue je vais essayer l'autre technique avec 2 doigts, la pauvre on lui a fait super mal avec un seul :(

    une candidose qui part pas dans les 3 jours avec un ttt adapté c'est pas une candidose (enfin on peut faire un test avec un second antifongique mais bon !!) en médecine c'est une manière de faire un diagnostic, par le traitement. Moi je vois nettement la différence, et avec mon portage chronique et le stress/la fatigue, c'était bien ça.

    Le magnésium très bonne idée, puis avec la quantité de stress que je me suis pris dans les dents depuis 3 semaines... ça me fera pas de mal !

    Tu as le temps oui... que tes petits grandissent, mais écrit oui, communique, tu partiras en vacances avec tes enfants grâce aux droits d'auteurs ;) !! Et tu rendras service à plein de mamans...
     
  6. Elody1391

    Elody1391 Hyperlactation

    Leonide, j'ai traîné la candidose pendant 4 semaines, mais c'est vrai que je prenais des antibios en même temps, quand j'ai arrêté de les prendre, elle est vite partie avec le Fungizone.
     
  7. tomatetza

    tomatetza Période de pointe

    Je viens de lire toutes les nouvelles.
    Comme depuis le début, je te trouve très courageuse ! et je trouve formidable tout ce que tu fais pour que les choses aillent mieux.
    J'espère que le pediatre pourras couper le frein de lèvre sup..

    Bonne continuation Leonide, et bravo!

    Ps : je confirme Isabelle, un petit bouquin sur les freins de langues serait une bonne idée ! T'as l'air vachement balaise sur ce sujet :)
     
  8. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Avec tous mes mails presque uniquement sur les freins, il y a déjà de la lecture lol.

    Les soucis de mycoses sont cités dans les effets secondaires des antibiotiques, j'ai remarqué que j'avais toujours la mycose qui revenait avec l'augmentin, j'ai changé d'antibio et ça va mieux. Ma fille aussi chopait les mycoses comme moi.... Bref, peut être un autre antibiotique irait mieux. Il est donc possible que la candidose soit un effet secondaire d'un antibiotique.

    Je me demande comment ça évolue depuis quelques jours... si les tétés sont plus longues, plus "drainantes"...

    Bises
     
  9. Léonide

    Léonide Voie lactée

    Bonjour à toutes,

    Je suis super super crevée avec tout ça et ma fibromyalgie, j'ai limité au max mes activités, bon je reviens donner un peu des nouvelles...

    Pas de net net changement... certaines tétées sont correctes on va dire, juste correctes.

    Une tétée c'est en général bout de sein (j'essaye régulièrement sans, mais niveau douleur ça reste impossible, elle me lamine toujours, malgré la position au sein, la position asymétrique de la tête/bouche etc. et je peux pas prendre de risque d'abimer un téton et de repartir crevasses/mycose) et DAL. J'essaye de faire des tétées sans DAL, mais généralement elle fini par râler car elle a pas assez à manger, parfois elle râle à la fin du premier RE, j'essaye de la remettre et de l'encourager mais elle devient hystérique et me fait mal car elle bouge la tête dans tous les sens, se tortille, tire le téton... parfois elle râle au bout de 20 à 30 minutes, je la laisse autant qu'elle veut /que je peux, elle a encore super faim et aphone 90cc de LA avec la calma.

    Donc le plus souvent je mets le DAL, avec mon lait si j'en ai assez tiré, avec du LA le plus souvent, j'ai pas assez de lait, quand je tire je tire pas plus de 60cc, souvent 40 ou 50 pas plus, 2 ou 3 fois par jour selon ma forme et le profil des tétées.

    Niveau douleur c'est variable, parfois supportable, parfois vraiment l'horreur, je pleure avec la petite au sein, j'ai carrément plus mal que quand j'ai accouché, malgré les antalgiques toujours... j'ai mal entre les tétées, des spasmes dans le sein, des brûlures ou des picotements... sûrement le vasospasme et les manifestations de tensions, un peu différentes à cause de ma fibromyalgie... mais les assos de fibro sont à la ramasse totale quand je demande comment les autres mamans fibros ont vécu leur allaitement... ils n'ont aucune données, la grossesse aussi ils étaient grave largués !

    Niveau production c'est vraiment pas ça, malgré les compléments alimentaires, le fenugrec le galactogyl...

    Pipoune grossit bien, bon c'est le bon point, mais elle a des troubles gastro-intestinaux, elle pète à mort, souffre, se tortille, ça la réveille, elle pleure, elle mange des petits repas plus fréquents, j'arrive parfois pas à la faire prendre la bonne quantité pour la caler et qu'elle se repose... les journées sont très sport, la nuit c'est mieux, heureusement, là elle dors 5 ou 6 heures.

    Du coup on a changé le LA... et là nouvelle loose... le Gallia Gest passe pas dans le DAL... bon elle pleure, mission pet/tétée en vue !!
     
  10. AnnabeLLLe

    AnnabeLLLe Hyperlactation

    Plein de courage à toi Léonide... douces pensées...
    Bravo pour ce que tu fais !
     
  11. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Je te mets de la lecture, je me demande si la petite souffrirait moins avec un LA à base de lait de riz, comme le modilac riz...
    http://www.reflux-interne-allergie.org/rgo/index.php
    Pour ta lactation, il faut attendre pour voir les effets sur la succion de la petite, mais il faudra couper ce frein de lèvre qui te fait souffrir.

    Avec ta maladie, tu peux aussi avoir un problème de transfert de lait, la douleur qui nuit à ta production d'ocytocine, peut être.... ça me semble logique.

    Il faut donc limiter le plus possible la douleur, supprimer tout ce qui te fait mal et qui peut être supprimé, comme le vasospasme !

    Quitte à être un cas particulier, autant être suivie par des médecins exceptionnels, qui chercherons à t'aider, même si ton cas est exceptionnel.

    Il est possible que vu l'épaisseur des freins, il soit nécessaire de recouper dans quelques semaines.... il faut tenir en attendant et continuer d'explorer les autres pistes, comme l'intolérance au LA, tout ce qui pourrait vous aider dans votre quotidien.

    Si il faut recouper le frein de langue ( selon comment ça évolue ), ce sera l'occasion de s'occuper aussi du frein de lèvre.

    Ce n'est pas ta faute si la petite ne tolère pas un LA, c'est tellement fréquent...

    Le galactogyl tu peux arrêter, ça te fera des économies. Par contre avec le fénugrec, tu peux consommer de la tisane 3 plantes qui renforce les effets galactogènes du fenugrec. Tu peux commander en herboristerie, galega, chardon beni et ortie blanche.
    http://www.allaitementpourtous.com/galactogegravenes.html

    Je t'embrasse bien fort chère Léonide, plein de courage pour cette période douloureuse.
     
  12. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Je t'encourage à consulter le Dr L, mais je ne remets pas en question le travail du Dr A.

    Dans certains cas, il faut parfois une 2e frenotomie, même si c'était très bien coupé, même par le Dr M, même par le Dr L.

    Ce n'est pas que tu as perdu ton temps pour la première frenotomie, mais juste que parfois ce n'est pas suffisant, même si la première frenotomie a été complète, et apporte des améliorations, parfois ce n'est pas suffisant et la succion au sein est un très bon indicateur sur la dextérité de la langue !

    Et non l'inverse ! On ne fait pas une frenotomie pour allaiter !! C'est l'allaitement par ses difficultés, la prise du mamelon par ses difficultés et douleurs qui mettent en évidence la mobilité réduite de la langue, et c'est grâce à l'allaitement qu'on peut s'en rendre compte très très tôt, avant la poussée dentaire, avant le développement de la parole, avant la diversification, et améliorer la situation avec une frenotomie.

    Donc même si le Dr A a très bien coupé le frein de langue de la petite, il est possible qu'une 2e frenotomie soit nécessaire et le Dr L peut faire une anesthésie locale au besoin.

    C'est ici un cas particulier, donc vu les grandes difficultés de la petite à se nourrir, il vaut mieux peut être reconsulter.

    Le Dr L pourra très bien s'occuper du frein de lèvre.

    Tu n'as pas perdu ton temps, mais c'est un cas particulier et ta fille aussi, à sa façon, est un cas particulier.

    Ce n'est pas égoïste de traiter l'ankyloglossie ou un frein de lèvre serré, ça vous rendra service à toutes les deux.

    Je suis navrée que tu souffres tant, mais il reste une petite chance qu'une 2e consultation aide à améliorer votre quotidien.

    La petite de Mana arrive maintenant a lever la langue, après 2 frenotomies partielles, même si le Dr L n'a pas pu couper entièrement, la petite était grande, et l'avait mordue... mais malgré que le Dr L n'a pas pu couper entièrement le frein de langue de la petite, elle peut téter maintenant, elle arrive à lever la langue. Tout s'est amélioré, sa mastication, sa respiration la nuit !

    Ce sont des témoignages précieux qui donnent de l'espoir.
    http://forum.lllfrance.org/showthread.php?2810-Gr%E8ve-de-t%E9t%E9e-ou-sevrage
     
    Dernière édition par un modérateur: 12 Février 2019
  13. Léonide

    Léonide Voie lactée

    Merci Isa pour ton soutient... merci à vous toutes... j'attends encore qq jours voir la fin des fatidiques 3 semaines post-freinotomie pour voir ce qu'on décide.

    Merci pour les formules de tisanes... je fini le pot de galactobrole et basta ce truc, entre moi et pipoune on a 100 trucs à prendre par jour, pfff ça rajoute du boulot pour rien !!

    Je vais me pencher sur la question du LA avec la pharmacienne, elle est gentille, l'infirmière PMI qui est venu me rendre visite hier était larguée sur mon cas, je lui dit : "vous vous y entendez en lactation, j'ai des questions..." elle : "oui oui"... déjà les explications sur mon cas elle suivait plus... quand à répondre... trop particulier comme tu le remarques Isa. bref... heureusement y'a le forum et les animatrices/autres mamans ici ! L'intelligence collective... c'est un très TRES beau cas d'intelligence et d'expérience collective... encore merci.
     
  14. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Pff, moi aussi c'est toujours des colles que je pose comme questions, et tu sais la réponse : suivez votre instinct maternel ( Pfff, comme réponse.... on va pas loin avec ça... ) Mon instinct maternel m'a conduit chez le Dr M lol.

    Tu as bien raison de tester un autre LA.... peut être ça passera mieux !

    Je ne sais plus si je t'ai déjà dit, mais Cynthia ( qui a déjà posté ici ) a du changer de LA pour la petite Wendy qui souffrait de reflux. La petite ne tolérait pas le pepti junior, donc Cynthia a testé un LA en magasin bio et ça allait mieux.

    Quand un nourrisson ne tolère pas le LA, il peut avoir les douleurs que tu décris ( en plus du souci à cause des freins et palais creux qui font que bébé avale beaucoup d'air ).

    La petite a des freins très épais... ça ne m'étonnerait pas qu'il soit nécessaire de recouper, j'ai déjà connu ça.

    En attendant, bon courage ! J'espère que la tisane 3 plantes avec le fenugrec vont déjà bien t'aider !

    Accrochez-vous....

    Bises
     
    Dernière édition par un modérateur: 15 Février 2019
  15. tomatetza

    tomatetza Période de pointe

    Léonide, je ne sais pas quoi te dire..
    Je te lis, et suis ton histoire avec beaucoup d'attention.
    Pleins de courage :)
     
  16. Léonide

    Léonide Voie lactée

    Bonjour à toutes !

    Je reviens donner un peu de nouvelles... malheureusement les soucis se sont enchainés et le papa de Lallie n'est plus avec nous... n'a pas vu sa fille depuis plus d'un mois, je n'ai pas de nouvelles, pas d'adresse, ne réponds pas à mes messages bref... bon... c'est ainsi.

    Toute seule avec tout à gérer j'ai abandonné le DAL, je n'arrivais plus, je commençais à grave peiner au niveau des bras pour la mettre au sein avec la fibromyalgie, donc je donne tout au biberon. D'abord les Médéla que j'avais avec mon tire-lait, jusqu'à ce qu'elle ne veuille plus de la Calma, et on a galéré pour trouver des tétines qui lui aille !!! Les médélas longues classiques elle les aime bien mais sont pas top niveau avalage de l'air et vla les rots et les coliques... Là elle apprécie les nouvelles tétines AVENT, la position de la bouche sur la tétine est vraiment similaire au sein (après je ne sais pas ce qui se passe dans la bouche, mais mon objectif étant qu'elle garde un max de compétence avec sa bouche pour lui donner une chance d'être diversifiée en DME ça remplit mes attentes.)

    Et pour mon lait... je tire donc... et 50 fois je me suis dit oula ça va être la dernière fois que j'ai du lait... et il y en a toujours MDR. Je tire toujours 3 fois par jour environ, pour 10 à 20 cc... c'est l'apéro MDR !!! L'amuse bouche du restau gastro. J'ai TOUT essayé sauf le médoc là pour les nausées, rien n'a grand effet, un peu le fenugrec et c'est tout, ça rajoute 5 cc sur mes 10 quoi... et comme faut que j'y pense au milieu de tout le reste.

    Bon voilà... dans une semaine j'arriverai à 3 mois d'allaitement, d'un allaitement qui vu nos contextes et le STRESS généré par le père et son départ n'aurait jamais du avoir lieu et en tout cas pas durer autant, alors on est fière^^

    Lallie a un super développement psycho-moteur, elle reste extrêmement éveillée, très sociable, beaucoup de "mots" différents dans ses vocalises, elle n'a pas perdu son reflexe de marche et adore être debout et avancer, ramper aussi elle tient sa tête, se soulève sur les bras, elle cherche à tenir son biberon seule et y arrive parfois... bref bien des compétences de bébés plus âgés ! Ce qui m'aide énormément car elle compense par sa vivacité et son tonus mon manque de force, et elle est très gracieuse pour toutes les personnes qui s'occupent d'elle ce qui aide à avoir envie qu'on prenne soin d'elle (j'ai plusieurs aides du fait de mon handicap).

    On va voir maintenant si ça dure jusqu'à mois 4 !!! Des infos sur le passage en allaitement autocrine pour les micro-productrices comme moi ? Ca va s'arrêter alors ? Ou continuer pareil ? Produire du lait m'aide niveau fibro (je ne reprends toujours pas tous mes médocs !!!)

    Un très grand merci à vous toutes pour votre soutient !
     
  17. AnnabeLLLe

    AnnabeLLLe Hyperlactation

    Oulala Léonide... que d'embuches... je t'envoie plein de chaudoudoux... ça ne doit pas être facile tous les jours !!

    Moi je ne voie pas pourquoi ta production s'arrêterait si tu continues à tirer... c'est éventuellement au niveau des sensations mais tu dois déjà avoir les seins souples je suppose donc je ne crois pas que tu verras de changement !

    Bon courage pour la suite.
    Et merci pour les nouvelles !
     
  18. Vanou

    Vanou Période de pointe

    Chère Léonide,

    Cela faisait un moment que je me demandais comment ça allait... Maintenant j'ai la réponse, merci de nous avoir donné des nouvelles. J'aurais souhaité qu'elles fussent meilleures.

    Pour l'allaitement, je suis émerveillée par ta ténacité. Bravo à toi, ta petite a de la chance que tu te battes comme ça.
    Mais combien de fois par jour tires-tu ton lait ? Tu fais un allaitement mixte ?
    Super si tu n'as pas besoin de reprendre tes médicaments pour le moment.

    Pour le papa, j'ai toujours envie de pleurer lorsque j'apprends ce genre de nouvelle. Je suis de tout cœur avec toi.
    Je pense que tu dois le savoir vu tes études mais est-il possible que le papa soit dans une phase maniaque ?

    Bon, je te garde dans mes prières (ou mes pensées si cela te parle plus).
    Je te souhaite de trouver le soutien amical et familial dont tu as et auras besoin.

    Vanou
     
  19. Léonide

    Léonide Voie lactée

    Merci Vanou... oui papa décompense sa patho c'est sûr, mais je ne sais pas si c'est une phase maniaque ou dépressive, car des fois il a les 2 en même temps... enfin bon ce n'est plus mon problème car j'étais arrivée au bout de ma patience ! Surtout je suis fâchée car j'avais prévu que ça puisse mal se passer et vu la pédopsy à l'hôpital, rencontré son psy, demandé un accompagnement éducatif toussa toussa et personne n'a été là pour m'aider... ni lui d'ailleurs. Bref. On essaye de construire notre famille toutes les 2. Lallie est pour l'instant très équilibrée, il suffit d'un adulte fiable pour qu'un enfant soit bien.

    Cela ne se sait pas assez, notre modèle papa/maman est très européen, et Freud a bien laissé son emprunte là-dedans, mais il y a des cultures où on ne sait même pas trop qui sont les pères sans que ça pose de soucis... Bowlby qui a beaucoup travaillé sur l'attachement a montré qu'un seul adulte, même quelqu'un qui n'est pas un parent biologique, s'il répond aux besoins de l'enfant avec affection (même pas de l'amour, juste de l'empathie et de l'affection) suffit pour qu'un enfant soit équilibré... ça soulage beaucoup de savoir ça... car le nombre de personnes qui me font des réflexions... ce serait dur !!!! :)

    Oui bien sûr je suis en mixte depuis le début, pas le choix... j'espère tenir jusqu'au passage à la production autocrine, avec l'espoir que comme cela dépendra moins des hormones j'aurai un peu plus de lait en stimulant... là je peux stimuler comme une folle ça ne change rien ! J'ai fait des trucs de super-extraction machin bidule, rien de rien... j'ai le lait qu'il y a dans mes seins et c tout, il n'en vient pas plus. Et puis ça sera la diversification et j'aurai le plaisir que mon lait occupe une plus grande part en pourcentage de ses apports... je tire quand je sens que j'ai du lait... c'est un peu bizarre en fait ! Souvent le matin, le soir et une fois dans la journée, parfois 2 fois le soir. Si j'essaye de tirer plus ça ne donne pas plus de lait... bref, je suis un cas MDR. Heureusement, heureusement que j'ai pas eu une préma, j'aurai été folle avec si peu de lait !!

    Aussi je voulais dire pour celles qui suivent les affaires de DAL, j'ai utilisé un Lact-Aid, super d'ailleurs quoi qu'un peu dur à maintenir propre, je l'ai utilisé 2 mois en tout, à la fin les tuyaux un peu beurk... bref. J'ai trouvé que le lait Guigoz LIQUIDE pas du lait en poudre, du liquide tout prêt, coule impec sans qu'il y ait besoin d'utiliser le filtre dans l'entonnoir, quel gain de temps !!! A un moment par contre le pédiatre voulait que je lui donne de l'épaissi pour ses coliques... à oublier dans un DAL !!! ça passe pas. Je n'ai pas essayé le lait liquide de chez Nestlé, ce sont les 2 seules marques disponibles à la vente grand public. Pour les utilisatrices de DAL ça devrait plus se savoir/se dire que cette forme de lait passe bien et fait gagner du temps ! Car nourrir au DAL c'est du temps et de l'énergie !!

    Merci pour tes pensées Vanou :)
     
  20. venna

    venna Montée de lait

    Léonide, je te suis depuis le début en sous marin.
    Je suis a peu près dans la même situation que toi (bébé qui fait mal à la tétée, frein de langue et de lèvre serré et sectionné chez C L) bien que chez moi il n'y ai pas de soucis de santé.

    Je suis vraiment désolée que la situation ce soit dégradée. Le départ du papa, ta lactation pas folichonne...

    Je te soutiens de loin, dans l'ombre, je t'admire de rebondir ainsi et de ne pas lâcher !

    Je te souhaite que ta situation se simplifie et que l'avenir soit plus clément.

    venna
     
    Dernière édition par un modérateur: 14 Février 2019

Partager cette page

Chargement...