1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

J'aimerais allaiter pour mon 7ème bb (enfin y arriver !!)

Discussion dans 'Présentations' démarrée par mae62, 20 Novembre 2017.

  1. Ptitegwen57

    Ptitegwen57 Hyperlactation

    @anicetlaviolette tu as bien dit les choses.

    Bienvenue @mae62 .
    Je rejoins les mamans qui ont eu mal dans les débuts de l'allaitement. J'avais les tétons rouge vif. Des mini crevasses. La lanoline m'a beaucoup aidé aussi. Et ce forum m'a sauvé, en plus d'une amie très chère à mon cœur qui m'a soutenue dans mes doutes et les réflexions.
    Ma sage femme m'a dit que c'était "normal" les tétons rouge vif car je suis Blonde !!!! Et ben que néni.... C'était une candidose... Traitée tardivement du coup... Aux 8 semaines de Clélia. Aujourd'hui, elle a 3 mois et 9 jours, et c'est du bonheur. Plus besoin de trimballer ma lanoline partout ( je mets que la nuit par précaution) et je n'ai plus mal. Du coup, je me suis rendu compte ces derniers jours aussi que j'avais tout le temps les tétons durcis... Et je pense, avec du recul, qu'ils étaient hyper sensibles et toujours "en érection" ce qui favorise le frottement sur les vêtements !!!
    Je ne sais pas si tu peux t'y retrouver la dedans.

    Avec ce vécu, je comprends que le rapport au corps puisse être compliqué. J'ai connu malheureusement. J'ai fait un travail sur moi à une époque, quand je me suis sentie prête. Les faits étaient dans l'enfance, vers 7ans. J'ai eu de grosses difficultés aux 1er contacts concrets avec un garçon vers 16ans, et je me suis faites suivre vers 24 ans. Ça m'a beaucoup beaucoup aidé. Et j'ai une amie, très empathique, qui m'a aidé aussi à avancer. Elle habite loin mais elle est également chère à mon cœur.
    Etre entourée ?
    Surtout ne pas hésiter à se mettre en contact avec une animatrice LLL. Et l'appeler dès que ça ne va pas.

    Bon courage pour cette allaitement. Et belle fin de grossesse.
     
    Dernière édition: 23 Novembre 2017
    anicetlaviolette aime ce message.
  2. mae62

    mae62 Colostrum

    Oui je te comprends, crois-moi que à moi également cela m'a donné la mausée, mais tu sais ce genre de comportements c'est insidieux, c"était pas en cachette loin de tous, non c'était devant tout le monde avec les phrases en rigolant du genre " mais c'est mignon tout ça, mais c'est que ça pousse...." tu vois le genre.
    Comme tout le monde rigolait (peut-être jaune remarque mais j'étais trop jeune pour faire la différence), et bien il n'y avait rien de pervers la dedans. ( enfin moi j'étais traumatisée, dès qu'il s'approchait de moi j'enfermais ma poitrine dans mes bras!!!)
     
  3. mae62

    mae62 Colostrum

    Oh mais non vous ne me saoulez pas du tout voyons, merci pour tous ces commentaires ultra sensés !
    J'ai grandi dans une famille française de classe moyenne, sans convictions particulières et sans rites particuliers.
    Juste un beau père un peu lourd pour les chatouilles et qui pouvait parfois être assez dur et violent, enfin là n'est pas le sujet.
    Je crois que ma grande famille est ma revanche sur une enfance et adolescence ou je n'ai jamais vraiment pu trouver ma place.
    Et puis mon seul pilier étant ma maman, le jour ou elle est partie, désastre dans ma vie, ouragan, tornade, tsunami.... Mais Dieu m'a donné en retour (je suis chrétienne) et je suis comblée par mes enfants.
    C'est vrai que j'ai souvent lu que l'allaitement diminait le risque de cancer du sein et des ovaires, donc c'est tout bénef en fait :D pour bb et pour moi.
    Mais vraiment j'ai envie de donner à ce bb le meilleur de moi, le meilleur pour lui.
    De mes souvenirs je garde que effectivement ce qui me faisait souffrir c'était la "mise en bouche", les 3/4 premières succions, c'était TERRIBLE :eek:

    Et vous.....toi ( si je peux?) quelle est ton experience avec l'allaitement?
    Tes grossesses et accouchements se sont bien déroulés?
    Merci et bonne journée

    Mae
     
  4. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Bonjour @mae62 cela a du être très dur et éprouvant de vivre ces attouchements dans ton enfance. :(
    Les seins sont déjà chargés de symboles dans l'inconscient collectif, et ton histoire personnelle s'ajoute à cela. Je trouve ta démarche courageuse. C'est merveilleux que tu souhaites de nouveau allaiter ce bébé (car si j'ai bien saisi, tu as allaité les autres, ce sont les douleurs qui ont été à l’origine de l'arrêt de l'allaitement).

    Sais tu si il y a un groupe LLL près de chez toi? Assister à une réunion avant la naissance, c'est vraiment très positif, on y rencontre d'autres mamans, dont certaines ont aussi connu des galères et c'est aussi l'occasion d'un premier contact avec l'animatrice. On est souvent moins "frileuse" à l'idée d'appeler une personne que l'on a déjà rencontré plutôt qu'un simple numéro sur une liste ;)
    Je te me le lien vers la page qui recense les animatrices par département. (cliquer sur le département puis sur le + pour ouvrir la liste des coordonnées)
     
  5. mae62

    mae62 Colostrum

    Bonjour et merci pour ton message.
    de tout ce que je peux lire, il faut tout de même être persévérant et finalement, ce qui me rassure, c'est que cela ne semble avoir été évident pour aucun d'entre vous . Cela me rassure car je pensais que la majorité des femmes allaitantes le faisait "finger in the noise" des l'accouchement, du coup je me sentais vraiment nulle. Et lorsque j'ai dit aux pueri que non, je voulais passer aux biberons car je souffrais trop, et bien je peux vous assurer que je pleurais les larmes de mon corps mais finalement elles ne m'ont jamais dit de persévérer un peu, elles ne m'ont pas parlé de crèmes spéciales .... j'avoue que je suis un peu déçue enfin tant pis.
    Peut-être qu'effectivement si je m'étais inscrite avant sur ce genre de forum, j'aurais trouvé la force et plus de détermination à persévrer.
    Donc je suis contente de prendre les devants cette fois-ci:)
    Et toi tu as vécu des choses pas jolies jolies apparemment! Franchement ça me fait vomir qu'on puisse faire du mal à un petit sans défense, qu'on puisse le toucher mais quelle horreur, ça me fait gerber !! Mais c'est génial que tu aies pu en parler, te reconstruire, c'est important !
     
    Ptitegwen57 aime ce message.
  6. mae62

    mae62 Colostrum

    Bonjour,

    En fait pour te répondre, j'ai toujours "commencé " à allaiter les 2/3 premiers jours et puis j'ai cessé à cause des douleurs donc non vraiment on ne peut pas parler d'allaitement.
    Oui tu as raison je vais peut-être me rapprocher d'une animatrice LLL à proximité de chez moi , je pense que le fait de se retrouver doit être super et pourra certainement "dédramatiser" la chose.:rolleyes:
    Merci beaucoup et bonne journée
     
  7. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Tu as donc allaité ;)
    Deux ou trois jours, ce n'est pas rien, tu as donné du colostrum à tes bébés, ce "super lait" qui contient des facteurs immunitaires uniques. Tu leur as fait ce cadeau, c'est déjà merveilleux!
    J'ai toujours entendu dire les animatrices LLL "on soutient tous les allaitements, qu'ils durent 3 jours, 3 semaines, 3 mois ou 3ans"
     
    Floflo12 aime ce message.
  8. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    100% d'accord avec @cagouille !

    Tout allaitement est bénéfique, quelque soit sa durée, et ton bébé a en effet pu bénéficier du colostrum, c'est super :)
     
  9. Zouzou84

    Zouzou84 Période de pointe

    Turlututut, 3 jours, c'est déjà un allaitement! Pas de rabaissage, hein!

    Autre petite astuce: quand tu as un souci, sur le coup, ce qui aide, ce n'est pas de regarder devant, car on est toute découragée en voyant le long chemin qui suit... Faut se dire: Allez, je tiens encore deux-trois jours, je regarde si ça va mieux, et je poursuis (ou pas) en fonction des événements. Souvent, deux jours de plus, et on a un peu moins mal, on a un peu pris quelques habitudes, compris quelques trucs, et ça va mieux. Paradoxalement, se dire qu'on peut laisser tomber dans 2-3 jours si c'est trop dur aide à tenir jusque là.

    Moi je dirais: Fais bien vérifier la position par quelqu'un de formé, si tu as encore mal, et essaie de tenir le coup 5 jours, cette fois, avec la lanoline. Un objectif atteignable. Normalement, les douleurs devraient s'estomper voire disparaître vers la fin de la période (mais je te le cache pas, même quand c'est normal, ça tire, sans faire mal, tout de même, donc si tu ne supporte pas qu'on touche les seins, je ne sais pas trop si ce sera agréable!). Là, tu te reposes la question si tu veux encore faire quelques jours ou arrêter là. C'est, je trouve, la clé: avancer à petits pas, fixer de petits paliers. (et d'un coup, quand tu te retournes, paf, un mois tout entier est passé, et tu as franchi deux trois obstacles qui paraissaient énooormes...)

    Sinon l'allaitement, c'est jamais finger in the noze (ou très rarement). Je dis pas, après 3 mois, on aurait cru que j'avais fait ça toute ma vie, et je sais que certaines copines ont complexé. Mais avant, il y a eu le pas de lait, les crevasses, et pis le REF et les coliques, et j'en parlais, mais c'est presque qu'elles me croyaient pas... (peut-être qu'elles complexaient de ne pas avoir su passer le cap, mais franchement, j'ai failli passer l'éponge quelques fois moi aussi alors je les comprends!)

    Sinon, ça me fait gerber, ce qu'on t'a fait quand tu étais petite! Les imbéciles! Juste quand le corps change et qu'on ne sait pas trop quoi en penser! Moi j'appelle ça de l'agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans, ni plus ni moins... Avec témoins passifs en plus! Si un membre de ma famille touchait comme ça une petite fille dans mon entourage, ce serait éjection direct et définitive de ma maison, voire poing dans sa g*** (sauf s'il mesure deux mètres, mais je gueulerais quand même)

    N'hésite pas non plus à passer sur le forum à 3h du mat si ça ne va pas. Ya toujours une maman en congé mat qui dort pas parce que bébé fait la java, qui répond un truc, et ça motive! Ça m'a bien aidé aussi!
     
    Ptitegwen57 et ParisianLawyer aiment ce message.
  10. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    En tous cas @mae62 , on est toutes la pour te soutenir dans ce beau projet :)
     
  11. Jujumeo

    Jujumeo Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Bonjour @mae62, je ne sais pas trop quoi te dire.
    Ce que tu as vécu est traumatisant. Et effectivement, tu as raison revanche grâce à ta famille. Franchement chapeau bas car moi je n'ai qu'une fille et elle me prend tout mon temps.
    Tu es de que département ? Du 62?
     
  12. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    Et vous.....toi ( si je peux?) quelle est ton experience avec l'allaitement?
    Tes grossesses et accouchements se sont bien déroulés?
    Merci et bonne journée

    Mae[/QUOTE]


    j'ai un seul enfant, une fille de 18 mois.
    Je voulais que du naturel, et je l'ai eu! :). enfin, au maximum.Envie d'allaiter complètement, psychorigide, pas négociable!

    Grossesse, on va dire bien déroulée, j'ai adorée être enceinte, passé les nausées du 1er trimestre, et ça a été un temps extraordinaire d'épanouissement. Mais pourrie par un suivi médical anxiogène, alarmiste et dictatoriale, ainsi que conflits avec administrations publiques... Et puis vers la fin, la peur que ça se passe pas comme je le souhaite à l'accouchement. Plan de naissance transmis. Cours de préparation à l'accouchement où je pleure à chaque fois. Mince, qu'est ce qu'on est fragile enceinte! :oops:

    Accouchement, bien passé aussi. Travail toute la nuit à la maison, dont je garde un souvenir très doux. Arrivée en milieu de matinée le lendemain à la maternité. Pleurs, pas envie de subir. Je suis pas une patiente facile. je me transforme en assistée appelant la sage femme à chaque contraction à la fin...
    Accouchement assez proche de ce que je souhaite, très bon souvenir en salle nature (hormis hôpital), avec minimum de médications et interventions, pas de péridurale, de perçage de poche des eaux, pas de syntocin avant et après expulsion... enfin, ça s'est ce que je croyais avant de lire mon dossier médical :mad: - tout est dans le détail, et je ne me suis pas rendue compte de tout!:oops: mais je n'en sors pas traumatisée!
    Expulsion très longue, trop selon les critères mais néanmoins sans intervention. Les sages-femmes ont respectés ma demande. Mais j'en garde quand même des "séquelles".

    rencontre avec bébé!!!!!!!:):):):):) une fille!

    Premiers jours EPUISANTS. Jamais connu une telle fatigue dans ma vie! Belle fatigue de 3 mois, coliques... J'arrive même plus à démêler mes cheveux...Une séquelle, perdu momentanément usage d'un bras, très handicapant avec bébé!

    Première tétée parce que cela faisait plus de deux heures que bébé était né. Elle, elle dormait dans mes bras. Position semi avachie car toujours sur la table accouchement. Donc pas idéale pour positionner bébé et prise sein. 9a m'a rien fait de particulier....

    Puis douleurs et crevasses qui s’installent. On est mutés en néonat'. Comme vous, les premières secondes sont intenables! Je crie ou j'étouffe un cri à chaque fois, maque de secouer bébé avec gestes désordonnés. Mon mari essaie de détourner mon attention, c'est tout un protocole. Je demande aide d'un pro à chaque fois. Je refuse les bouts de sein qu'on me propose plusieurs fois, afin de ne pas avoir les problèmes ultérieurs pour s'en passer ou de lactation... Et puis c'est pas naturel...
    On évoque un frein de langue (finalement on fera rien)... Bonne position du bébé paraît il.

    Mais on me dit ou on me fait de différentes manières... Par ex ; appuyer sur le sein avec un doigt pour dégager nez bébé ou pas (il ne faut mieux pas, et éventuellement corriger position), ou attraper et pincer le sein pour mettre sein dans bouche de bébé, où on contraire plaquer bébé pour qu'il le prenne...(la deuxième solution semble mieux).

    La monté de lait au 3e jour.... J'en met partout, dans les couloirs on peu me suivre à la trace! Si, sans exagération! Seins hyper tendus, la bouche de bébé glisse sur l'aréole :p. Je peux plus mettre de soutien gorge. Me déplacer est très difficile à cause du volume des seins qui m'étouffe! ça durera plusieurs semaines... Pour dormir, je m'allonge pour la première fois de ma vie sur le dos, calée à l'intérieur mon coussin d'allaitement (mon meilleur ami, qui m'a accompagnée pendant le travail!). Je suis sur un lit de camp. Je remonte la couverture juste sous les seins, et j'ai accroché une serviette de toilette à mon soutien gorge aux bonnets dégrafés pour éponger! On me propose une coquille recueille-lait, Je trouve cela pratique, et mon mari m'en achète.

    je reste les seins nus à cause de l'oedème mammaire et pour faire guérir les crevasses. C'est une technique avec lait maternel et lanoline. J'en met plein de toute façon, mes mamelons ne supporte plus le moindre contact avec un tissu. Je ne suis plus présentable, seins-nus, fatiguée, en slip filet, à travers ma chambre de verre! Je suis la seule mère à camper en néonat. Mais le pire, c'est que moi qui suis très pudique, je suis si épuisée.. que je m'en fiche presque. :D

    On me dit de mettre des coussinets, mais cette évocation me fait trembler! je fini par prendre en horreur mes coussinets avent lavable qui colle au mamelon! Et en plus, c'est pas efficace, vu l'ampleur des fuites!!

    les mois suivants, je bourrerais mes soutiens gorges de couches de bébé en bambou, de langes pour éponger. Mais c'est pas suffisent. La nuit, c'est difficile, si plusieurs heures sans tétés, les seins sont douloureux, pleins de boules et coulent coulent...

    Les crevasses finiront par cicatriser, deux semaines je dirais. Tétée reste douloureuse la première seconde jusqu'à 3 mois. Surtout à droite, où j'ai plus de mal : sein plus gros, mamelon ressort moins et difficulté à positionner bébé de ce côté.

    Et malgré cela, bébé qui prend pas autant de poids qu'il l'aurait pu, selon courbes OMS.... Je ne découvrirais bien après... :eek:

    A partir de 3 mois, c'est vraiment devenu agréable, plus facile!


    Voici le début!:)
     
    ParisianLawyer et Ptitegwen57 aiment ce message.
  13. Ptitegwen57

    Ptitegwen57 Hyperlactation

    Oui moi aussi ça me fait vomir. Quand je regarde ma fille, franchement je de demande comment on peut toucher un être aussi petit. Et quel dégât cela doit causer. :mad::mad::mad:
    Dans ce que j'ai vécu, il y a pire. Mais rien c'est quand même mieux.
    C'est important de se reconstruire.
    C'est une belle revanche à la vie que d'avoir 7 enfants. Tu as su avancer.
    Et comme l'ont dit si bien les filles, 3 jours c'est déjà bien. Et je te rassure, les gestes n'étaient pas sûr au départ. Et puis j'ai 33 ans. L'époque de ma maman et de ma belle mère était au biberon. Encore aujourd'hui j'ai des yeux rond " ouha tu allaite encore ? Tu vas faire comment avec le boulot ???"
    Mon objectif de départ, c'était "je vais essayer et as que pourra !" Puis j'ai évolué de jours en jours. J'ai failli arrêter souvent. Je prenais contact avec une amie qui me requinquait. Et puis je le disais "allé j'essaie encore 2jours" et cela jusqu'à 2 mois. Et me voilà le jour de la reprise du boulot. Avec l'allaitement, chaque jour est une victoire. Chaque tétée même.
    Aujourd'hui je me dis que j'aimerais parvenir jusqu'à 6 mois, mais je garde la même devise. Advienne que pourra. L'avenir me le dira.
    Dis toi que même si c'est 3 jours, c'est un allaitement. Si tu y arrives 1 jours de plus c'est du bonus. Et si tu n'y arrives pas, ce n'est pas un échec. Ton bébé aura le même amour et la même bienveillance venant de toi qu'il soit allaité ou pas.

    Bonne journée à toutes. :)
     
    anicetlaviolette aime ce message.
  14. Bonjour, Je me présente, je m’appelle Romane Albertini et suis journaliste pour la société de production audiovisuelle Reservoir prod, à Paris. Nous travaillons actuellement sur un nouveau projet : un reportage sur les familles nombreuses. Un programme de 52 minutes dans lequel nous allons suivre 3 familles nombreuses dans leur quotidien. Nous voulons tenter de comprendre à quoi ressemble les familles nombreuses d’aujourd’hui, quels sont leurs modes de vies (quotidien, vacances, organisation etc…), à quelles difficultés elles sont confrontés mais aussi quels sont les moments de bonheur qu’elles vivent chaque jour. J’aimerais beaucoup pouvoir m’entretenir avec vous et savoir si vous accepteriez de nous suivre dans notre projet ? Je suis, bien entendu, à votre disposition pour toutes questions supplémentaires et joignable au 06 27 92 91 42. N’hésitez pas à me recontacter. Bien sincèrement. Romane Albertini 0627929142. Belle journée à vous :)
     
  15. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    C'est quoi une famille nombreuse aujourd'hui ?
     
    anicetlaviolette aime ce message.

Partager cette page

Chargement...