1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

un parcours du combattant

Discussion dans 'Allaiter un bébé prématuré' démarrée par anjinha, 17 Février 2011.

  1. anjinha

    anjinha Voie lactée

    Allaiter un bébé préma ce n'est vraiment pas simple, il faut beaucoup de motivation et vraiment croire en l'allaitement pour ne pas baisser les bras, mais apres deux mois fatiguant je vis d'intenses moments magiques en allaitant ma fille.

    les debuts avec le tire lait de la mater n'ont pas été evidents, j'ai douté de moi, faut dire la trayeuse à vache de 1900 me donnait la migraine et n'etait pas tres douce. Et puis le fait de ne pas pouvoir prendre mon bébé n'etait pas evident à vivre. Pour moi l'allaitement prenait du coup d'autant plus d'importance.

    Je me rappelle encore de la premiere mise au sein comme si c'etait hier, c'etait le 25 decembre, mon plus beau cadeau de noel. Les debuts de l'allaitement n'ont pas été simple, Liliana avait vraiment envie de teter mais ne parvenait pas à prendre le sein, mamelon trop gros pour elle. Apres de vaines experiences j'ai fait des recherches et me suis orientée vers le bout de sein, taille standard trop gros, puis petite taille de medela parfait, lily tete!!!!!
    Ce ne fut pas simple car la pression du poids pour que bébé sorte, des équipes de néonat surchargées de travail et du coup pas l'aide attendue, la pression de la pesée avant apres tetée, la fatigue des allers retours en voiture et des seances de tire lait (la nuit je m'autorisait de tirer toutes les 4h au lieu de 3h). Mais maintenant que dire, Liliana une fois rentrée n'as fait que des progres, complements (de lait maternel) à la baisse, une succion de plus en plus efficace, et maintenant ma puce tete sans bout de sein et n'as plus de complement.

    Ce n'est pas simple tous les jours encore, parfois ma puce est fatiguée et tete peu malgré qu'elle a faim et ça devient un peu une bataille mais j'ai confiance en elle et en moi aussi pour mener à bien notre projet et j'espere reussir à l'allaiter longtemps meme si en ce moment petit passage difficile qui joue sur la lactation....

    Pour toutes les mamans qui accoucheront prématurement, ne laissez pas les gens vous demoralisez, l'allaitement est possible meme si il faut beaucoup de patience et de ténacité, après ce n'est que du bonheur
     
  2. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Merci pour ce beau témoignage qui redonnera espoir à toutes les mamans de bébés nés un peu trop tôt .
     
  3. bebesocket10

    bebesocket10 Colostrum

    Beau témoignage en effet...

    Ma petite belle-soeur vit actuellement une expérience similaire et elle semble avoir du mal à s'accrocher.
    Aujourd'hui elle sort de la maternité en laissant son petit loulou qui a 10 jours et qui est né avec un mois et demi d'avance...

    Personnellement, j'ai connu un allaitement de rêve (8 mois et demi) avec ma Puce et ça me fait mal au coeur de voir qu'elle a du mal à s'en sortir...

    Les séances au tire-lait sont pesantes, pénibles, douloureuses... Le petit bout ne sera pas mis au sein avant la semaine prochaine alors qu'il est en box et plus en couveuse...
    Les médecins parlent de donner le biberon pour faciliter les débuts sachant que pour le moment il est encore gavé par sonde...

    Elle n'a toujours pas le retour des examens sur la qualité de son lait (nutriments, ...)

    Bref, autant de difficultés à surmonter pour elle et un entourage conciliant qui l'accompagne doucement vers la décision d'abandonner....

    Moi ça me rend triste voire malade de la voir abandonner progressivement, je sais ce qui l'attend en terme de bonheur indescriptible, de moments magiques, ...
    Pour autant, je ne sais pas ce qu'elle ressent vraiment mais j'aimerais tant pouvoir l'aider, l'accompagner sur ce chemin semé d'embûches pour qu'eille surmonte ces difficultés, qu'elle s'accroche et qu'elle puisse enfin lui donner une vraie tétée...

    Je sais que je ne pourrai pas faire à sa place mais j'aimerais tant l'aider...

    Merci de m'avoir lu, et si vous avez des idées pour que je puisse la motiver, la rassurer: je suis preneuse!!


    bbsocks.
     
  4. anjinha

    anjinha Voie lactée

    si elle a besoin je veux bien la contacter ou lui donner mon numero, parler est la meilleure facon de s'accrocher. C pas evident mais c'est magique apres.$
    De plus pour location tire lait elle peut appeler natal services et demander le medela symphony c'est le must et surtout qu'elle refuse la marque kittet
     
  5. Aileen

    Aileen Colostrum

    Je suis assez étonnée de lire que les médecins souhaitent donner le biberon pour faciliter les débuts... Je suis maman d'une petite Emma née préma, à 31 SA, et un faible poids de naissance. Elle a été gavée par sonde pendant longtemps, jusqu'à ce qu'elle puisse téter seule en fait (ce qui lui a pris plus d'un mois pour y arriver correctement) car selon les médecins qui s'occupaient d'elle, introduire les biberons avant qu'elle ne sache téter aurait pu lui faire préférer les biberons au sein par facilité de succion et de ce fait foutre en l'air l'allaitement si précieux pour les prémas.
    Par contre oui c'est dur de tirer son lait, de laisser son bébé mais qu'elle s'accroche si elle a vraiment envie d'allaiter, ça vaut le coup !
    Et qu'elle sache aussi que c'est possible ensuite d'avoir un allaitement "classique" une fois rentrés à la maison, sans tire-lait, sans contrainte...
     
  6. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Ce n'est vraiment pas facile de soutenir une sœur, une belle-sœur ou une amie car on ne sait pas trop si on doit suggérer des choses quand on ne nous demande rien ...
    Une idée : lui offrir le dernier numéro d' "Allaiter aujourd'hui" consacré à l'allaitement des préma .
    Le'article est écrit par une pédiatre connue et reconnue et les témoignages permettent aux parents qui vivent cette épreuve de mettre en place diverses choses ...
     
  7. linette649

    linette649 Guest

    ça me parait bizarre d'analyser la qualité du lait : le lait maternel se modifie en fonction du moment de la journée, et même en cours de tétée... alors je ne sais pas trop si c'est significatif.

    merci en tout cas pour vos témoignages !!!
     
  8. Aileen

    Aileen Colostrum

    L'analyse du lait doit sûrement être faite par le lactarium. Quand on tire son lait pour un bébé préma, même s'il s'agit ensuite de le redonner à son propre bébé par sonde, il doit obligatoirement transiter par le lactarium pour revenir ensuite dans le service... enfin, c'était comme ça pour moi à Lille.
     
  9. anjinha

    anjinha Voie lactée

    Pour ma part liliana a été mise au sein pendant une bonne semaine avant qu'il lui donne le complement au biberon ça ne l'as pas perturbé surtout qu'au debut j'utilisais bout de sein du coup et une fois à la maison pour complement j'ai pris biberon medela calma et ça l'as entrainé à teter et elle a amélioré sa succion !
     
  10. Emmanuelle

    Emmanuelle Hyperlactation

    up pour le témoignage.
    Bravo anjinha, continue !!!
     
  11. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Pour ma part, le séjour à la maternité a été catastrophique. Pourtant tout commençait bien. Ma fille, née à 7 mois et demi de grossesse, savait très bien téter. J'ai accouché par césarienne en urgence mais dès la sortie de la couveuse, elle a été au sein. Elle tétait parfois une heure et demie d'affilée. Sauf que j'étais maladroite et que ma fille avait quand même un peu de mal à trouver le sein seul. Jamais personne n'est venu m'aider. Ce qui fait qu'elle a perdu beaucoup de poids. Et que les biberons de complément ont fait leur apparition. J'en pleure encore aujourd'hui: je gavais ma fille et je le faisais contre mon gré. Mais on me menaçait de la mettre en néonat (car malgré sa prématurité, elle n'avait pas fait de néonat) si elle perdait encore du poids. Et malgré les bib de complément, elle ne prenait pas de poids. Une fois rentrée d ela maternité, j'étais sereine, confiante, je ne lui donnais que le sein et elle a pris 1kg en trois semaines! Par contre, à cause de ces fichus bib, elle a pris un mauvais réflexe de succion ce qui nous a conduit trois mois plus tard à rencontrer une conseillère en lactation car de nouveau mon bébé ne prenait plus de poids.

    Je témoigne, bien consciente que ma fille n'était pas une grande prématurée. Mais cette expérience m'a appris que je ne cèderai plus à la pression des médecins, SF, et surtout aux de puér (elles ont été horribles avec moi!). Le biberon de complément n'est pas une fatalité. Je ne développerai pas ici mais le personnel médical a su trouver les mots pour me faire culpabiliser dans mon rôle de jeune mère. Ce traumatisme pour le poids de ma fille, j'en porte encore les stigmates aujourd'hui. Je m'inquiète dès qu'elle mange moins et j'appréhende toujours la pesée chez la pédiatre...Comme quoi 6 jours de mater peuvent changer beaucoup de choses!
     
  12. Soiz

    Soiz Colostrum

    J'ai connu la même chose avec ma fille née à 32 SA+1. En néontat ils lui ont donné le biberon sans m'en avertir, en sachant que je voulais allaiter. Ça a été très difficile, mais j'ai réussi à l'allaiter quand même. J'ai expliqué à ma fille que le biberon lui permettrait de rentrer plus vite à la maison, mais que pour moi, c'est important qu'elle arrive à téter correctement. Le lendemain, elle s'est mise à téter comme jamais ! Quand j'étais présente, je l'allaitais puis lui donnais un complément de mon lait au biberon, et plus ça allait, moins elle buvait au biberon ! Une fois rentrée, les médecins nous on dit de continuer les compléments au biberon... Elle n'en a jamais eu besoin, et a été exclusivement allaitée jusqu'à ses 6 mois et demi en âge corrigé ! C'est donc possible, mais c'est vrai que le démarrage est difficile.
    Il ne faut pas qu'elle s'inquiète sur la qualité de son lait, il est adapté à la prématurité de son bébé, et en plus ça permet de retrouver un contact fort, pour contrebalancer la séparation.
    Tu peux lui proposer de contacter sospréma.com.

    Bon courage !
    Soiz
     
  13. nufnuf

    nufnuf Colostrum

    j'ai eu la "chance" que le mien soit en unité kangourou donc avec moi, bon un moi et demi en avance il pesait 2kg950....
    nous sommes sortis au bout de 18jours, il a eu également une sonde gastrique mais pas de biberon
    tétée toutes les 2h + tire lait je n'en pouvais plus :-(
     
  14. Micha

    Micha Colostrum

    Moi aussi, j'avais beaucoup de mal au début.

    Mes jumeaux sont nés à 34+0 SA, ils allaient très bien à la naissance et ont donc eu une tétée de bienvenue en salle d'accouchement avant de partir en couveuse au néonat, mais ensuite ils ont été nourris à la sonde et à la paille, et j'avais l'impression que j'allais devenir cinglée.

    Nous sommes rentrés au bout d'un mois. S avait appris à téter, mais R n'avait pas la bonne technique et j'ai donc continué à tirer mon lait pour ensuite le lui donner au biberon. S tète encore aujourd'hui, à 28 mois d'âge.
     
  15. anjinha

    anjinha Voie lactée

    des nouvelles de Liliana, elle a bientot 4 mois d'age reel et pousse tres bien. L'allaitement se passe divinement bien, nous en sommes accros toutes les deux et passons de merveilleux moments! les échanges de regard, liliana qui joue avec mon doigts ou qui me caresse le sein, qui sourit quand elle commence à etre repu!!!! Liliana tête super bien et à une tres bonne succion! Elle prend en moyenne 150g par semaine et fait 4kg 210 alors qu'à la naissance elle faisait 1kg885!! L'allaitement m'a permis de mieux digerer l'accouchement préma et de créer un lien fort avec ma puce!!! Nous partageons d'agréable moment de complicité et s'est encore mieux depuis qu'elle n'as plus de coliques!!!!

    Le jeu en vaut la chandelle, ça n'as vraiment pas été simple mais maintenant on prend plaisir toutes les deux! J'envisage d'allaiter liliana au minimun jusqu'à ma reprise du travail cad septembre et si j'en ai le courage et que le travail ne m'epuise pas trop j'allaiterais matin et soir et tirerais mon lait le midi et je continuerais d'allaiter comme ça jusqu'au 1 an de ma puce!!!

    Bon courage à toutes les mamans de prémas, battez vous, allaiter c'est possible et c'est votre droit!
     
  16. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Je ressens la même chose que toi anjinha. Allaiter permet réellement de mieux accepter la prématurité et de créer un lien fort. Bonne continuation à vous deux...pour nous le chemin continue également. Bientôt 12 mois d'un allaitement merveilleux!
     
  17. anjinha

    anjinha Voie lactée

    Bonne continuation a vous aussi
     
  18. Sedecouvrirmaman

    Sedecouvrirmaman Voie lactée

    Bravo pour tout ces témoignages de courage et persévérance, dans un monde où désormais la normalité c'est le bib de LA...:(

    J'ai connu un début difficile aussi mais pas autant que certaines ici.
    Ma puce est née 3 semaines avant terme et elle s'endormait tout le temps au sein. J'ai eu en plus une césarienne en urgence, franchement je ne me rappelle plus comment j'ai fait pour tenir, c'est flou (c'est fou comme le cerveau n'enregistre pas certaines choses un peu traumatisantes !).
    J'étais moi même fatiguée, et donnant la tétée couchée, je m'endormais en même temps qu'elle !!! J'ai eu de la chance que mon lait l'a bien nourri et qu'elle a pris du poids (elle faisait 2,590 kgs et elle a doublé son poids de naissance en 2 mois !!!).
    C'était trèèsss dur avec la fatigue et le ventre qui tire mais j'ai été prise d'une motivation sortie de je sais pas où !!!
    On m'a proposée le complément LA qu'elle a pris une fois, ça m'a arrachée le coeur. Heureusement une puer m'a emmené un tire lait et m'a dit "là ya un frigo et là un chauffe bib pour les complément".
    Et une puer qui voulait à tout prix voir comment tête ma fille, elle m'arrachait le téton pour faire venir le lait cette c**, quand j'y repense j'aurais dû lui hurler dessus... mais j'ai rien dit.
    J'ai eu affaire au tire lait seulement dernièrement quand ma puce était à l'hopital à cause de cette bronchiolite de ***, j'ai nourri le tire lait pendant trois jours, quel bonheur de retrouver ma fille à mon sein au retour à la maison, pour elle aussi je pense !

    Enfin, mon parcours a pas été aussi dur que certaines où bébé ne sait même pas encore têter...

    Je n'ai pas
     
  19. Akhesa125

    Akhesa125 Montée de lait

    J'aimerai moi aussi apporter mon expérience ici car l'allaitement a été bien plus que le parcours du combattant pour moi !
    Il faut savoir qu'il y a encore quelques années je pensais ne pas allaiter si un jour j'avais un enfant. Et puis après je me suis dit que je tenterai l'expérience et que je verrai bien. Aujourd'hui, j'aime tellement ça que je n'ai pas du tout envie de sevrer mon pti loup !!

    Mon fils est né à 31Sa + 3 jours. Césarienne en urgence. Couveuse pendant près de trois semaines. 7 semaines en Neonat.
    Tout ça est très dur à vivre et en plus l'allaitement ne donnait rien ...
    Nourri par sonde jusqu'à 10 jours environ avant sa sortie de Neonat. Des contacts très réguliers au sein des son 3ème jour de vie qui bien évidemment ne donnaient rien au début car il était trop petit. Mon mamelon était gigantesque à côté de lui. 40,5 cm pour 1,7 kg. Poids qu'il a retrouvé en un mois car il a eu de gros pb de digestion.
    En grandissant, nous sommes passé au bout de sein medela taille S. Il a commencé à téter vers sa 36eme Sa. Mais tellement peu qu'il a fallu qu'on complète systématiquement par des biberons. J'avais envie de pleurer à chaque fois que je le voyais avec un bibe dans la bouche.
    Et pis nous sommes rentrés, et l'allaitement ne donnait toujours rien. Même au bibe c'était un calvaire : une heure pour lui donner à manger ! J'ai cru qu'on ne s'en sortirait jamais... Mais j'ai persévéré malgré une fatigue intense dû à une grossesse très difficile, un accouchement horrible, un tirage de lait permanent (1,2 l par jour, une vraie vache à lait!) plus du temps que je prenais à nourrir mon fils au bibe et des essais de mise au sein très peu concluant ...
    Et puis un jour le miracle s'est produit.
    Il est maintenant uniquement au sein. J'ai même arrêté de tirer mon lait. Il ne tête que 4 à 5 fois par jour mais je commence à croire que ça lui suffit car à un moment il prenait bcp trop au bibe et on m'a dit que j'étais en train de faire un pré obèse (il avait énormément grossi d'un coup)

    Bref, tout ça pour dire que j'ai mis trois mois pour parvenir à nourrir mon fils moi même (toujours au bout de sein par contre il refuse de le prendre le sein sans) mais que c'est possible. Il faut un sacré acharnement mais maintenant c'est une telle joie, untel bonheur!
    Alors battez vous et ne baissez pas les bras, vous serez récompensée à un moment donné ;-)
     
    Cilrika aime ce message.
  20. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    bravo à toi pour ta persévérance! Pour ma part, voilà 4 ans que j'allaite ma petite préma qui est devenue une belle, grande et adorable petite fille!
     

Partager cette page

Chargement...