• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Tirer son lait avec un REF?

Maxanthan

Voie lactée
Bonjour à toutes!

Je suis maman d'un petit dodu de 4 mois et demi. C'est un bébé très gentil et très éveillé. Nos débuts en allaitement ont été compliqués car à la maternité, suite à ma césarienne d'urgence, bébé a perdu du poids (comme tous les bébés!) et les soignants ont absolument voulu que je lui donne des compléments, malgré le fait qu'il n'était même pas arrivé au seuil des 7% de poids perdu. Ce furent des jours difficiles, car en raison de la césarienne j'avais encore plus à coeur de réussir mon allaitement. Tout est rentrée dans l'ordre à notre rentrée à la maison, bébé a pris un poids phénoménal de mois en mois et j'en étais très fière! C'était ma façon -gentille- de me "venger" de ceux qui avaient pu penser que mon lait n'était pas suffisant.

J'ai un réflexe d'éjection puissant qui complique beaucoup l'allaitement depuis quelques semaines. En fait je pense que je l'ai depuis longtemps (la prise de poids de bébé) mais simplement je ne savais pas ce que c'était. Je suis artiste lyrique et donc j'ai dû tirer mon lait pour assurer les repas du petit en mon absence quand j'ai repris les concerts, il avait un mois et demi puis deux mois et demi. Après la première fois, j'ai noté qu'il faisait claquer sa langue pendant les tétées, j'ai pensé que j'avais un réajustement à faire à cause du biberon mais rétrospectivement je pense que c'était déjà le REF. J'ai eu un engorgement parce que le chef a prolongé les répétitions et que je n'avais ni la possibilité de tirer le lait ni de nourrir mon petit en direct... J'en ai bavé pendant 3 jours (anti inflammatoire et feuilles de chou) et puis c'est rentré dans l'ordre.

Déménagement entretemps, puis deuxième session de travail un mois plus tard, à nouveau j'ai dû tirer mon lait, horaires complètement décalés (concert terminé à plus de minuit, je trouvais mon fils endormi avec son papa). Suite à cela, je n'ai plus tiré mon lait et M. a été allaité seulement au sein. Mais entre le déménagement, la reprise de boulot avec horaires décalés, les vacances avec la canicule et les trois ados de mon homme, une chute avec bébé (grosse frayeur mais finalement tout s'est bien terminé), nous avons été pas mal bousculés dans notre routine qui s'établissait à peine.

Nous en sommes arrivés au point où:

M. ne faisait plus de sieste de plus de 30 min, donc plus de repos en journée pour maman ni pour papa.

Bébé s'énervait au sein, toussait, crachotait, gaz et pleurs nocturnes ce qui n'était jamais arrivé.

Mon REF que j'ai enfin reconnu comme tel était devenu ingérable. A bout de nerfs et de fatigue, très affectée de voir que les tétées devenaient un combat, avec un bébé qui prenait le sein dix secondes puis relâchait, puis reprenait, et ainsi de suite... j'ai appelé une animatrice LLL (encore merci!) qui m'a conseillé de donner deux tétées de suite sur le même sein. Après presque une semaine sur ce nouveau rythme, cela va beaucoup mieux, même si je me rends compte que parfois mes seins gonflent encore dangereusement. J'essaye de donner le sein le plus souvent possible, du moins avant que le sein ne soit trop gonflé, mais bien souvent je dois encore le faire en position allongée. C'est plus gérable sur le sein droit mais le sein gauche est toujours à risque.

Ma question est: à l'avenir je sais que je vais devoir à nouveau m'absenter pour le boulot, et comme à chaque fois, étant donné que je produis beaucoup de lait, tirer mon lait a eu pour résultat d'emballer la machine avec engorgement et REF ingérable... comment faire? Ce dernier mois a été tellement difficile que je ne sais pas si j'aurai la force de repasser par là.

Merci pour votre aide!
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Que de péripéties depuis le début de ton allaitement! C'est génial que tu ai persévéré pour que ton bébé puisse bénéficier de ton lait :)
Pour répondre à ta question il y a plusieurs façons de tirer son lait:
- Pour stimuler sa lactation ou l'augmenter, en remplacement ou en plus d'une tétée habituelle.
- Pour soulager

Dans le second cas il faut tirer jusqu'à ressentir un soulagement mais pas au delà pour ne pas stimuler trop et avoir un effet contre productif.
 

Maxanthan

Voie lactée
Bonjour Caramelll,

Merci pour ta réponse. En fait il m'est très rarement arrivé de tirer pour soulager, en général j'utilise l'expression manuelle. En fait ma question était plutôt:

Comment tirer mon lait pour nourrir mon bébé sans que la lactation s'emballe et que le REF redevienne trop fort comme avant cette semaine de régulation? Exemple: dans deux semaines je dois subir une intervention dentaire avec anesthésie. La dentiste m'a conseillé de ne pas faire téter mon petit pendant environ 10h après l'intervention, le temps que les produits soient éliminés par le corps. Donc mes possibilités sont: tirer mon lait forcément en avance au risque que la lactation ne redevienne +++ et le REF avec, ou donner du lait artificiel ce jour-là et tirer (puis jeter le lait inconsommable :( ) pour remplacer les tétées perdues.
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Bonsoir,

C'est ce que j'essayais de te dire pour répondre à ta question. Tu peux tirer ton lait quand tu en ressens le besoin mais sans insister trop pour ne pas sur stimuler.
En prévention de l'engorgement: (http://www.lllfrance.org/Dossiers-de-l-allaitement/DA-48-Le-point-sur-lengorgement.html)
"La prévention repose essentiellement sur 3 facteurs [j'ai laissé le paragraphe complet]
Expression efficace du lait : cela implique que l’enfant soit bien mis au sein, et qu’il tète efficacement. Une mauvaise position de l’enfant ou un problème de succion auront tous deux pour conséquence une mauvaise expression du lait.

Expression « complète » du lait : cela signifie que l’on doit laisser l’enfant « finir » le premier sein avant de lui proposer l’autre, c’est-à-dire attendre qu’il lâche le sein de lui-même. Cela ne veut PAS dire qu’il ne faut donner qu’un seul sein à chaque tétée, mais qu’il est dangereux de limiter arbitrairement le temps passé à chaque sein.

Expression fréquente du lait : Le nombre de tétées varie en fonction de facteurs maternels et infantiles. On peut toutefois considérer qu’une fréquence de 6 tétées par jour est un minimum. Une étude a cependant trouvé que les tétées très courtes et fréquentes augmentaient le risque d’engorgement, probablement parce que quelques minutes de tétée stimulent la production lactée, mais ne suffisent pas à drainer correctement le sein"

Et du coup cela jouera probablement sur le REF aussi; j'ai eu un REF pour mes deux filles et plus je tardais a tirer mon lait ou a les faire téter pire c'était.

Concernant les soins dentaires il n'y a pas lieu de différer l'allaitement.
Sur le site LLL on peut lire (http://www.lllfrance.org/Allaiter-A...aire-de-l-enfant-allaite-et-de-sa-mere.html):
Avant de faire une anesthésie dentaire, trop de praticiens demandent encore un arrêt temporaire de l’allaitement, voire un arrêt total (car ils n’imaginent même pas qu’un arrêt temporaire soit possible). Une telle préconisation ne prend pas en compte le quotidien d’une mère allaitante, ni les conséquences pour elle, son bébé et sa famille d’une interruption de l’allaitement.
Cela est d’autant plus regrettable que les données pharmacologiques et cliniques permettent d’affirmer que ces gestes anesthésiques n’impliquent aucune nécessité de différer l’allaitement (6). Pour la molécule la plus utilisée à l’heure actuelle, l’articaïne, les laboratoires eux-mêmes indiquent sur les notices : « L’allaitement peut être poursuivi au décours du geste anesthésique. »
Et sur le CRAT (Centre de Recherche sur les Agents Tératogènes de l'hopital Trousseau à Paris): http://www.lecrat.org/articleSearch.php3?id_groupe=15
"La réalisation d’une anesthésie dentaire, avec ou sans vasoconstricteur, est possible en cours d’allaitement."
 

Maxanthan

Voie lactée
Merci pour les liens!
C'est une très bonne nouvelle que de savoir que les anesthésiants n'empêchent pas l'allaitement!

Je tirerai mon lait et j'espère ne pas être stressée car j'ai essayé par le passé de tirer le lait à un seul sein, aux deux seins, après la tétée, avant la tétée... peut-être que j'ai déréglé la machine sans le vouloir et que j'ai donc accentué le REF...

Je ne peux allaiter qu'allongée ou après avoir appliqué un coussin de gel froid pendant plusieurs minutes sur le sein. Comment as-tu fait pour avoir des tétées sereines? (mon bébé est allé jusqu'à refuser le sein à 3 reprises malgré sa faim). Désolée pour toutes ces questions mais je stresse déjà à l'idée de devoir tirer le lait et de peut-être ensuite faire face à nouveau à ce problème... le dernier mois a été tellement difficile que je ne sais si j'aurai la force de repasser par là.
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Pour mon aînée j'allaitais allongée, voire j'exprimais manuellement...elle tétait très souvent donc ca aidait a ce que le sein ne soit pas plein et ca atténuait le REF. En cours d'llaitement j'ai subi plusieurs opérations sur un sein et ce sein produit maintenant moins que l'autre du coup pour ma cadette je n'ai eu le REF que le second sein...idem tétées allongée et exprimer manuellement si besoin. Mais ma petite tête parfois une dizaine de fois par heure quand nous sommes ensemble (10sec par ci 3 min par la) et du coup ca a aidé aussi...je me demande si ce n'est pas ce qu'elles ont trouvé pour gérer le REF d'ailleurs :)
Sachant que bien souvent le REF diminue au fil du temps...
 

Maxanthan

Voie lactée
Je mets Maxime très souvent au sein, quasiment à chaque heure (hors siestes), ou dès que je le vois mettre ses doigts dans la bouche. Comme tes filles il tète trois, parfois cinq minutes, les seules longues tétées qu'il fait sont celles de la nuit. Puis nous reprenons, et ainsi de suite. C'est une façon de faire mais du coup j'ai l'impression d'aller de tétées en tétées. Je suis heureusement très patiente et je savoure les trop rares moments où il tète enfin tranquillement, mais parfois j'ai le sentiment de ne faire que cela et d'être un peu prisonnière de ces rythmes.
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Cest parfois décourageant le rythme de nos petits...quand ça m'arrive j'essaie de profiter au maximum de ces moments de câlins et de tendresse en me disant que bientôt il se détacheront tout doucement et que ces moments sont uniques.
 

Maxanthan

Voie lactée
C'est difficile aujourd'hui... Je crois que ma lactation a beaucoup baissé, si j'en crois ma balance mon fils n'a pas du tout pris de poids cette semaine. Je repasse à un sein à chaque tétée pour relancer la machine mais ce satané REF est toujours présent même avec moins de lait. J'ai l'impression aussi que Maxime ne sait plus vraiment comment téter. Je ne vois plus ces grandes goulées qu'il faisait avant. Il aspire le téton sans ouvrir la bouche, quand il est bien au sein je lui retrousse les lèvres si elles ne sont pas bien de part et d'autre du téton mais j'ai quand même l'impression qu'il prend tout le téton... franchement je suis perdue et je me sens découragée. J'étais si fière de nourrir mon bébé et maintenant j'ai l'impression d'une spirale ou plus rien ne va...
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Je lis que tu es fatiguée et que tu aimerais un allaitement plus serein...ton petit a de la chance d'avoir une maman qui fait tout pour lui donner le meilleur malgré les difficultés :)Est ce qu'il tétait bien avant? Ou est ce qu'il ne tétait pas super mais comme tu avais beaucoup de lait il arrivait a en obtenir suffisamment?

Est ce que lorsqu'il n'ouvre pas beaucoup la bouche, tu le retires du sein et l'incites a ouvrir plus?
Sa prise de poids est régulière depuis le début? Comment se passent les tétées une fois le premier reflexe d'éjection passé?
 

Maxanthan

Voie lactée
Bonsoir CarameLLL,

Merci pour ces mots. Non, Maxime tétait bien, j'ai des vidéos de lui où on voit bien ses lèvres, je faisais attention à sa position. Il a commencé à claquer de la langue vers 2 mois, je suppose en raison du REF. Depuis quelques semaines je note qu'il tète de façon un peu anarchique, sauf la nuit.

En ce qui concerne sa prise de poids, voilà:

Naissance 3,720 kg, Périmètrecranien 36, taille 54
Visite 1ermois 4,220 38,5, 54
Visite 2e mois 5,710 40 57

Puis nous avons déménagé et ici en Italie les visites pédiatriques sont beaucoup plus espacées. Je l'ai fait voir le 15 juillet, il pesait 7,850kg, mesurait 65cm et 43cm de périmètre cranien. La pédiatre m'a dit qu'il était dans la partie haute des courbes mais qu'il était bien proportionné. Je l'ai pesée il y a environ 3 semaines il pesait 8,6kg, et hier 8,3... Je ne sais pas quoi penser.

Honnêtement, je pense que notre chute a été un gros choc et que j'ai beaucoup culpabilisé. Est-ce que mon stress a pu tout dérégler?

Quant au déroulement des tétées... quand survient le REF, parfois il reprend tranquillement après avoir toussé, parfois (c'est plus souvent comme ça)il refuse et s'énerve et nous devons attendre 15 min, 30 min, pour pouvoir reprendre.
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Peut être que la chute cumulée a tout ces chamboulements vont lui demander un petit temps d'adaptation pour retrouver ses repères et son équilibre, ce n'est pas rien tout ce que vous avez vécu.
Tu dis qu'il tête de manière un peu anarchique...combien de tétées efficaces fait ton bébé par jour?
Dans un des post un peu plus haut tu parlais de tétées courtes et très fréquentes en journée..est-ce que sur ces tétées le REF est tout de même bien présent?

J'imagine que tu es inquiète a l'idée d'empirer ton REF en prenant des mesures pour stimuler ta lactation qui permettrait si ta lactation a baissé que ton fils reçoive suffisamment de lait.
Ton médecin n'a pas l'air inquiète étant donné qu'il se situe dans le haut des courbes si je comprend bien et elle souhaite attendre de voir?
A l'age de ton fils la prise de poids moyenne pour un garçon est de 150gr par semaine environ...ton bébé n'a pas pris de poids depuis plusieurs semaines et en a perdu...il y a donc effectivement quelque chose à revoir.

Par rapport au déroulement des tétées, comment se déroulent les tétées lorsque tu allaites allongée?
Beaucoup de questions d'un coup, j'espère ne pas te saturer, mais j'essaye d'y voir un peu plus clair.

As tu pu discuter de tout ca avec une animatrice ou quelqu'un de formé à l'allaitement qui pourrait reprendre les choses point par point avec toi?
 
Dernière édition:

Maxanthan

Voie lactée
Bonjour CarameLLL,

Au contraire, merci pour ton soutien!

Alors, la dernière fois que j'ai vu la pédiatre c'était le 15 juillet, le lendemain de cette fameuse chute (alors que j'étais seule à la maison, mon compagnon étant resté avec ses grands en vacances à la mer, je suis tombée dans les escaliers avec mon fils dans les bras, et l'arrière de sa tête a tapé contre le plat de la marche. Il n'est pas tombé de haut finalement mais j'ai cru que j'avais tué mon bébé... j'ai énormément pleuré et lui aussi, je lui ai sans doute transmis cette immense peur, la nuit d'après il est resté scotché à mes seins ). Elle m'a rassurée sur le fait qu'il n'avait rien, et m'a félicitée pour sa belle croissance. J'ai eu un très bon contact avec elle. Je dois la revoir le 8 septembre.

Je suis allée faire peser Maxime ce matin dans une pharmacie, il pèse en fait 8,400kg, donc il semble avoir pris 550g en presque 6 semaines. Ce qui n'est pas dramatique mais au vu de sa croissance les mois précédents, c'est une nette inflexion. J'ai lu qu'il est tout à fait normal que la croissance ralentisse après 4 mois, donc j'imagine que ça + les grèves de tétée + la baisse de lactation expliquent cela. De plus cette semaine il a eu un petit rhume et conjonctivite...

Pour les tétées, par exemple, cette nuit il a tété paisiblement et bien à 5 reprises, la dernière tétée du matin (à 5h45) a été très courte parce qu'il se réveillait et avait besoin de faire ses selles. Nous sommes en cododo depuis sa naissance pour limiter la fatigue. Nous étions arrivés à un rythme de 2 tétées par nuit avant que le REF ne devienne trop fort. Hier, il a peu tété en journée d'où ses nombreuses tétées de nuit j'imagine. Quelques exemples de tétées: aujourd'hui, nous nous sommes recouchés tous les deux à 8h, et avons redormi 2h, il n'a pas quitté mon sein, alternant tétouillage et tétée franche. Quand il n'est pas somnolent, il tète doucement en début, puis plus franchement, arrive le réflexe d'éjection qui le fait tousser, je le mets sur mon épaule, exprime quelques jets à la main, et là soit il ne veut pas téter tout de suite et reprend 5,10,15 min plus tard, soit il reprend. Parfois j'entends clairement qu'il avale de l'air, il fait aussi parfois claquer sa langue...

Aujourdh'ui il a donc tété à 5h45, de 8h à 10h, à 12h30, à 15h30, à 17h30. Cette dernière tétée a été très interrompue, elle était au sein gauche qui est plus problématique que le droit. J'ai aussi expérimenté la tétée en marchant sur sein droit et ça s'est bien passé, il s'est endormi comme ça.

Excuse ma tartine... est-ce que je dois voir une consultante en allaitement?
 

Maxanthan

Voie lactée
J'ajoute pour compléter mon message que l'été a été vraiment très fatigant, fatigue du déménagement et du travail, il y a eu beaucoup de nuits sans sommeil à cause de la chaleur et le quotidien de la famille recomposée à assurer malgré tout. Je me sens sereine par moments mais depuis la chute c'est vrai que je suis beaucoup moins relax que je ne l'étais avant (et d'ailleurs l'allaitement se passait très bien malgré un REF déjà présent je pense). Je me demande quelle incidence le stress peut avoir sur ce problème. J'ai en tout cas décidé qu'il est important que je lâche prise, j'ai la chance de ne pas devoir travailler tout de suite, donc ce n'est pas si grave si je dois m'allonger pour donner le sein, ou si pour pouvoir dormir en journée je dois garder Maxime au sein contre moi. Je pense que plus je serai détendue, mieux ça se passera et mon fils le sentira.
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Je pense que tu détiens une partie des réponses. Vous avez vécu de gros chamboulements..ton fils na pas pris énormément mais il est haut dans les courbes et manifestement les événements pourraient avoir eu un impact. La pédiatre ne semble pas inquiète...a moins que tu sois franchement inquiète toi, vu la croissance qu'il a depuis le début et les tétées qui se passent bien en dehors du ref, je ne pense pas qu'il y ait urgence a voir quelqu'un

Si je comprend bien cest le ref qui est le plus problématique. Si tu arrives a lâcher prise et a continuer a allaiter allongée quand nécessaire en complément de tétées fréquentes le temps fera les choses...

As tu essayé de ne lui donner le sein qu'après avoir déclenché le premier reflexe d'éjection a la main?
 

Maxanthan

Voie lactée
Non, je n'ai pas essayé, je vais voir demain si ça facilite les choses. Après l'avoir lu sur une page FB j'ai aussi appliqué du froid sur le téton environ 5 min avant la tétée, l'effet vasoconstricteur joue. Mais ce n'est pas super agréable! :D

Encore une question: à 4mois et demi, c'est normal de ne pas avoir de selles tous les jours? 1 jour sur deux en fait.
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Sur le dossier "Selles du bébé allaité" du n°58 d'Allaiter Aujourd'hui, il y a écrit:
"Les selles sont fréquentes, plusieurs par jour, les 4 à 6 premières semaines de vie. Puis, de façon assez soudaine, sur quelques jours, certains enfants peuvent présenter ce que l'on appelle des selles rares d'enfant au sein. Ils font des selles tous les trois, quatre, huit jours et même parfois de façon encore plus rare. A notre connaissance, il n'y a pas pour l'instant d'explication à cette particularité de l'enfant allaité de plus de 4 à 6 semaines.
L'enfant a donc plus de 1 mois, il est allaité exclusivement, va bien, supporte sans aucun trouble de ne pas aller à la selle. Il n'est pas ballonné, ne vomit pas, a des gaz, ce qui démontre qu'il n'est pas en occlusion. Il urine très bien, comme d'habitude, car il boit comme d'habitude, il continue à grossir, ne se plaint de rien. Simplement, les jours passent et il n'émet pas de selles. En général l'inquiétude parentale augmente jusqu'au jour où les selles arrivent, et là il vaut mieux prévoir un bain et un paquet de couches car il y en aura de la tête aux pieds ! C'est l'abondance des selles, qui doivent toujours être molles, qui confirme que cette situation est bénigne. Et le fait que ces selles soient volumineuses contredit l'hypothèse émise par certains que l'enfant absorberait tout ce qui lui est apporté par un lait maternel très digeste. Cela va se répéter à plusieurs reprises, et puis les selles redeviendront plus fréquentes sans que l'on puisse comprendre pourquoi.
La plupart du temps, cela ne sert à rien que les mères boivent des litres d'eau Hépar, ou de jus de pomme, car l'enfant n'est pas constipé, ses selles ne sont pas dures, déshydratées, elle sont là, liquides, mais ne sortent pas. Inutile aussi de lui donner jus d'orange, pruneaux ou autre médicament, car il n'est pas constipé, il a simplement des selles rares d'enfant au sein qui va bien. Inutile d'aller perturber sa flore intestinale avec un produit autre que le lait maternel ! L'enfant n'aura plus tard aucun problème intestinal ni de constipation (qui se définit par des selles dures, en billes, difficiles à émettre et qui peuvent être à l'origine de fissures anales et de saignement local). Sont réellement constipés certains enfants sevrés et nourris avec un lait industriel, donc en fait avec un lait en poudre à base de lait de vache, et qui ont alors des selles très dures qu'ils ont du mal à faire sortir et qui nécessitent une prise en charge diétético-médicale.

Il arrive que quelques enfants allaités avec des selles rares aient au bout d'une petite semaine l'air un peu gênés. Il est possible alors de leur faire un petit massage abdominal ou de leur chatouiller l'anus avec un coton mouillé par exemple (mais pas avec un thermomètre, qui risque de causer des blessures). Tous les examens radio, lavement baryté, hospitalisation sont strictement inutiles puisque cette situation est banale et très bien connue des personnes qui accompagnent des mères qui allaitent."
 

Maxanthan

Voie lactée
Oui j'avais lu l'article au moment de sa phase selles rares mais ça n'était pas arrivé depuis. Je ne me fais pas de souci! Merci beaucoup CarameLLL!
 

Maxanthan

Voie lactée
Bonjour,

Je viens donner quelques nouvelles!
Maxime a aujourd'hui 6 mois et trois semaines, il tète encore beaucoup en plus du repas de midi (où il mange légumes avec ou sans crème de riz + viande ou poisson) et du goûter (quelques cuillères compote mais pas systématiquement). Il est en pleine forme!
Le REF a été un passage difficile mais à partir du moment où j'ai lâché prise et accepté de rester allongée avec lui en sachant que ce serait temporaire, de me détendre et d'arrêter de regarder l'heure (surtout la nuit). Il y a environ un mois j'ai pu lui redonner régulièrement à boire en position assise, du coup on garde la position allongée uniquement pour les dodos. J'ai l'impression que ma lactation s'est bien régulée, il tète aux deux seins aux tétées de jour, chose qui ne m'était pas arrivée avant car mes seins étaient toujours tendus.

Aux filles qui ont un REF et que ça tourmente: j'ai été bien tourmentée aussi mais on s'en sort et bébé s'adapte! Bonne journée à toutes!
 

KayIl

Colostrum
Bonjour,
Maman d’une petite fille de presque deux ans et un petit garçon de deux mois, j’ai allaité ma première jusqu’à ses un an en tirant mon lait a la reprise du travail et je comptais également allaiter mon petit garçon autant que possible. J’ai un ref qui n’avait pas été identifié clairement mais soupçonné pour ma fille parce que je pense que sa succion était moins forte (mais fort RGO).
Pour mon fils, très tôt après le retour de la maternité, il a commence à s’étouffer au sein, a tel point que parfois il s’arrête de respirer, devient tout rouge et boude le sein pendant une bonne heure.
il a une bonne courbe de poids et le pediatre n’est pas inquiet.
En revanche, j’aimerais commencer à tirer mon lait pour faire des stocks pour la rentrée et la reprise mais j’ai peur d’empirer le REF. J’ai un tire lait / recueil-lait manuel Hakaa mais le plus efficace pour moi est le Medela symphony que je loue. Je ne sais pas si il y a une marche à suivre specifique ou un type de tire-lait plus recommandé que d’autres.

Merci d’avance de vos conseils précieux.
 
Haut