1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

sevrage imposé par la société ?

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Oléa, 25 Septembre 2015.

  1. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    C'est très nul ce que je vais écrire, mais il n'y a qu ici où je peux essayer de faire avancer ma réflexion, donc... Voilà...

    Dans le contexte, je suis dans une ville/village ultra normée : vêtements, codes sociaux, éducation des enfants, commérages, etc. En prime, les habitants de ce village vivent enfermés entre eux, il ne connaissent rien d autres que les règles du village.
    Le commérage y est très violent, il y a peu j ai lu qu on pouvait tuer des gens avec le commérage, franchement, ça se vérifie dans cette ville.
    La règle c est l éducation distale, l allaitement doit durer 3 mois et est acceptable 6 mois, après c'est maladif et incestueux.

    Mon Poupon ira dans l école où je travaille, en septembre, si l on découvre qu il est toujours allaité en petite section, j aurais des gros gros gros problèmes avec mes collègues, des problèmes administratifs et Poupon aura une sale étiquette qui pourra lui coller à vie, sur d autres points, j en ai fait l expérience et c'est très désagréable, vive le commérage qui vous colle au dos toute votre vie ...

    Dans ma tête, je ne me pose pas la question du sevrage, on est bien comme ça, mais on vit avec des gens...

    Et puis, il y a numéro deux qui vient. Je viens de voir la sage femme homéopathe qui m'a dessuite parlée de sevrage, pour laisser le sein à numéro deux, pour que Poupon ne se sente pas exclu.
    J accouche début février. Je ne me vois pas le sevrer avant l accouchement et le faire après, euh... Non plus... Après l accouchement, les mois vont passer vite jusqu'à la rentrée de septembre...

    Du coup, je me demande si je dois écouter les conseils de la sage femme et commencer le sevrage maintenant pour que pour septembre Poupon soit comme les autres...

    Écouter mon coeur ou la voix de la raison, enfin plutôt celle de la société dans laquelle je vis...
     
    Dernière édition: 11 Octobre 2015
    Tags:
  2. sophie43

    sophie43 Hyperlactation

    Oh là là Oléa, quand je lis la description de ton village, je me demande si la solution ne serait pas de déménager ?...

    Ta question se pose toutefois même en dehors du contexte ultra local que tu décris. On peut effectivement beaucoup choquer en n'ayant pas les mêmes codes sociaux que ceux de nos voisins.

    Ce que ça m'évoque, c'est que ce qui se passe chez vous appartient à votre vie privée. Il n'y a pas de raison objective à ce que le fait que tu allaites encore Poupon soit déversé sur la place publique. Peut-être ce grand garçon viendra à en parler, mais puisque c'est dans son quotidien, aura-t-il vraiment l'occasion de le mettre en valeur ?

    Et puis Poupon peut aussi décider de se sevrer tout seul maintenant, pourquoi hâter un événement que tu ne souhaites pas ? D'ici un an, il ne sera plus le même petit garçon. Et si, au mois de juin tu sens que tu as besoin de le remettre dans la lorme pour ta tranquillité et le préserver, il sera bien temps d'y penser, n'est-ce pas ?
     
  3. mamanbonheur

    mamanbonheur Fontaine de lait

    Oléa comme c'est dur! Ça me rend triste de lire qu'il existe des villages entiers comme ça :(
    J'ai envie de te dire d'écouter ton coeur, sinon tu vas souffrir et poupon aussi. Et puis tu as encore bien le temps pour y penser, pour discuter de ça avec poupon. Tu vas retourner travailler quand poupon rentrera à l'école ?
    Moi non plus j'imagine pas du tout sevrer mon fils, et pareil je me dis que si il ne se décide pas tout seul, je serai obligée de le faire pour la société pour lui mais quand on en a pas envie c'est vraiment dur !
    Et ta grossesse se passe bien ?
     
  4. monoi4

    monoi4 Période de pointe

    Coucou Olea
    Je n'arrive pas à croire ce que je lis, tu dis que tu auras des problèmes avec tes collègues et administratifs si tu allaites toujours ton fils à 3 ans? comment ça pourrait se savoir? Mais tu crois que ton poupon va en parler?
    Et moi qui suis atsem et qui allaites toujours ma fille de 2 ans passés! personne n'est au courant mais quand même ça fait peur!
     
  5. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Je te rassure Monoi, comme le dit Sophie, je suis dans un contexte hyper particulier...
    En fait, j'ai déjà eu des gros problèmes avec mes collègues parce que j allaitais mon fils à 8 mois, elles étaient allés jusqu'à raconter des mensonges sur mon travail à la direction qui les avait crues. Un enfer, et, Poupon avait moins d un an. Les choses se sont calmées lorsqu elles ont cru que j avais sevré Poupon. C'est du passé, mais je n'ai pas trop envie de le revivre...
    Il y a effectivement des chances que Poupon ne parle pas de l allaitement, même si lorsqu une situation l angoisse, il dit " tétée ". J'ai l'impression que je lui imposerais quand-même quelque chose qui n est pas de son âge: cacher la vérité pour avoir la paix.
    Comme vous le dites, Sophie et Mamanbonheur, j'ai encore le temps et le meilleur choix a, jusqu'à présent, été celui du coeur...
    Sinon la grossesse se passe bien

    Pour le déménagement , un doux rêve , comme celui d envoyer promener tous ces donneurs de leçon , mais financièrement j en ai pas les moyens de renoncer définitivement à mon travail ...
     
    Dernière édition: 26 Septembre 2015
  6. Stephs13

    Stephs13 Lactarium

    J'en reviens pas ( même si avec les réflexions de ma belle mère je vois très bien comment l'allaitement peut être perçu..)
    En tout cas tu as le temps...
    Ton fils sera peut être sèvre ou tu pourras lui expliquer qu'on n'en parle pas à l'extérieur
    Courage
     
  7. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    j'avais dit à ma grande de ne pas en parler à son entrée en maternelle. ça m'avait fait mal au cœur mais je lui avais expliqué que tout le monde n'était pas bienveillant vis-à-vis de l'allaitement. Et ce qu'il y a de drôle, c'est qu'elle en parle maintenant qu'elle est sevrée ("moi en petite section je tétais encore!").
     
  8. milou82

    milou82 Hyperlactation

    Ormis le fait que les réflexions te retombent dessus, est-ce que ça te dérange, toi, de faire teter ton petit? Est-ce que cet environnement toxique t'empêche de vivre ta vie de maman? Est-ce que toi tu veux continuer comme ça, sans te soucier de ce que pensent les autres?
    Je pense que ce sont ces questions là qu'il faut te poser.
    Ma fille est encore petite, et la question de l'école, on se la pose... Mais on ne sait pas trop quand elle ira, ni si elle ira. Par chez nous, c'est un peu pareil que chez toi. Déjà, on est étiquetés depuis bien longtemps: mes beaux-parents sont arrivés il y a 50 ans de Normandie vers le sud, et ils sont étrangers, encore aujourd'hui. La municipalité se pose la question de notre installation: on n'y arrivera jamais selon eux, on est des branquignols grande g*eules, bons à rien... Mais on fait avec, ou plutôt sans eux. C'est dur de se dire qu'on n'est pas entouré, que les gens qui devraient nous aider ou au moins avoir la descense de se taire ne le font pas. Mais les vraies questions à se poser sont égoïstes... Et puis, même s'ils restent nos bébés, ils sont très capables de comprendre les choses. Il faut juste trouver les bons mots.
    Bon courage en tout cas, c'est compliqué un environnement pareil...
     
  9. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Merci beaucoup pour vos réponses, conseils et encouragements.
     
  10. Lou33

    Lou33 Hyperlactation

    Coucou olea,

    Ma nièce a tété jusqu'à 4 ans 1/2 elle était donc en moyenne section. Personne ne le savait à l'école même dans notre famille car elle ne tetait que la nuit et sieste donc vu que c'est sa maman qui l'endormait ni vu ni connu.
    Je ne sais même pas si ma sœur lui a dit de en pas le dire je n'ai pas l'impression. Les enfants comprennent ces choses là d'eux même à mon avis.
    Comme t'ont dit les filles tu as le temps d'ici là il tetera peut être bien moins.
    Tu ne vas pas sevrer ton fils pour les autres écoute toi ainsi que ton fils.
    C'est trop important je me souviens du témoignage d'une mère qui n'avait pas materné autant qu'elle le voulait son enfant à cause...de son mari :( et qu'elle le regrettait amèrement!

    Je suis contente que ta grossesse se passe bien profite bien de ton poupon!
     
  11. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Merci les filles
    Vous êtes là voix de la sagesse, celle que je voulais entendre
    Jusqu'à présent écouter les normes de la société ne nous a jamais convenu à Poupon et à moi.
    Nous allons continuer et on verra bien la suite...
     
  12. Félinéa

    Félinéa Période de pointe

    Je suis sidérée de lire que tu pourrais avoir des problèmes administratifs et avec les services sociaux parce que tu allaite, et très triste pour toi !
    Je ne sais quoi te dire, sinon d'écouter ton coeur, mais je t'envoie plein d'ondes positives
     
  13. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Heu si je peux me permettre la question ... tu n'es pas en France pour que tu penses risquer toutes ces histoires d'incestes et autres monstruosités ?
    Je ne vois vraiment pas comment l'administration pourrait s’immiscer dans une relation telle que l'allaitement ... Courage et ne te laisses pas déposséder de tes décisions. Tu arrêtes l'allaitement si TU LE SOUHAITES. Courage.
     
  14. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Je me suis mal exprimée, j aurais des problèmes administratifs de manière détournée: les collègues et les parents qui se montent la tête et créent des rumeurs et des vérités toutes inventées.

    Sinon l allaitement nous convient, donc on continue
     
    Dernière édition: 10 Octobre 2015
  15. Alex123

    Alex123 Montée de lait

    Bonsoir, ce post a quelques semaines mais je voulais réagir. D'abord parce que c'est impensable d'avoir autant de pression de la société. On nous montre un nichon pour un oui pour un non dans les pubs et on est outré par une mère qui nourrit au sein ?
    Ensuite je veux bien qu'on reste discrète sur notre allaitement qu'on fasse preuve de pudeur... Ect mais qu'on ne nous impose pas de se cacher ou d'arrêter.
    J'envisage d'allaiter jusqu'à ce que bébé veuille arrêter de lui même et la seule personne au courant c'est le papa. A notre entourage je recule un peu plus l'échéance à chaque question. Je n'ai pas encore repris le travail alors j'ai l'excuse de pouvoir dire que je fais profiter bébé tant que c'est encore possible. Après je ne sais pas comment je ferai mais j'espère qu'un jour on pourra affirmer notre allaitement. Ça me fait mal au coeur pour celles qui subissent une telle pression, on ne fait finalement que notre devoir de maman. C'est si choquant de nourrir son enfant. Surtout que même à 3 ans un enfant ne voit de connotation sexuelle au sein de sa mère... Sauf si on lui en apporte par des esprits étriqués comme il en existe pas mal. Ne nous decourageons pas et donnons le meilleur à nos enfants.
     
  16. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Je viens de lire ton message, merci Alex :-D
     

Partager cette page

Chargement...