• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

 Seda collyre

Lewelly

Période de pointe
bonjour,

J'ai une conjonctivite (suite à celle de mon fils...) j'ai pris le meme collyre que pour lui, pendant qql jours et puis j'ai eu un doute. C'est ok non? Compatible avec l'allaitement ?

Merci pour vos retours.
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Voilà ce qu'en dit le Coin du prescripteur des es Dossiers de l’Allaitement n°86 Janvier – Février - Mars 2011 consacrés aux Produits utilisés en ophtalmologie :
Antiseptiques locaux
Le céthexonium bromure (Biocidan collyre®, Monosept®, Sédacollyre céthéxonium®) est un ammonium quaternaire. Les molécules de cette classe ont une biodisponibilité orale très basse, et sont habituellement considérées comme compatibles avec l’allaitement. Le bromure se concentre fortement dans le lait. Même si un passage lacté significatif est improbable suite à une utilisation ophtalmique, il pourrait être prudent de préférer un collyre ne contenant pas de sel de bromure.
(...)
En conclusion
L’instillation d’un médicament dans les yeux est susceptible de donner lieu à un passage systémique significatif. En effet, la résorption se fera essentiellement par les muqueuses nasales et lacrymales, sans effet de premier passage hépatique. La plupart des produits utilisés en ophtalmologie sont toutefois utilisables pendant l’allaitement. Le passage systémique peut être limité en recommandant à la mère de garder les yeux fermés pendant quelques minutes après l’application des produits susceptibles d’avoir un impact systémique, et de comprimer avec un doigt l’angle interne des yeux pour obturer le canal lacrymal.
 

Lewelly

Période de pointe
Merci beaucoup pour ces précisions et cet article. Et votre réponse rapide.
Je vais essayer de suivre les qql précautions indiquées dans l'article.... Mais je l'ai deja mis pendant plusieurs jours déjà.
 
Haut