1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

risque d antibios : inquiete pour mon allaitement

Discussion dans 'Maladie de la maman' démarrée par Galaktor Jess, 15 Novembre 2011.

  1. Galaktor Jess

    Galaktor Jess Colostrum

    Cela va faire une semaine 1/2 que j'ai mal aux amygdales : 3 jours mal, un jour bien, puis rechute, ça fait 3 ou 4 fois. Lundi, j'ai vu ma généraliste homéo et on a vu qu'il n'y avait pas de strepto, donc on tente encore sans antibios, à base de préparations homéo, de gargarisme au thym et moi, kamikaze que je suis, j'y rajoute une gousse d'ail crue, croquée sans remords (ça fait mal, mais, mon allaitement, j'y tiens !). Le hic, c'est que si ça ne marche pas, elle devra me donner des antibios (il n'est pas souhaitable que ça dégénère, tout de même, bébé ayant besoin de sa maman entière !). Et bien sûr, le problème ne s'arrête pas là : je suis allergique aux pénicillines ! L'antibio qu'elle envisageait (si jamais...) est un macrolide incompatible avec l'allaitement et elle est bien en peine de trouver autre chose et de me proposer une solution pour l'allaitement.

    Alors comme mon mal de gorge reprend ce soir, je sais que je n'arriverai pas à dormir sans avoir tenté de trouver une solution et je ne vais pas non plus appeler une animatrice à cette heure... Donc, je poste ma question, ne serait-ce que pour me sentir mieux.

    Je ne sais pas quoi faire : ma petite a 6 mois et je ne veux pas m'arrêter là, j'ai plein de lait et pas de souci majeur d'allaitement (j'en donne même), ce serait vraiment trop moche. En plus, ma pitchoune fait ses dents, sa première est en train de percer ce soir, d'ailleurs (4 fois que je la recouche après une "attaque nichon", la pauvre !). Je crois qu'elle vivrait très mal un sevrage brutal et j'ai peur qu'elle refuse complètement le sein ensuite. J'ai des réserves de lait et je vais arrêter le don au lactarium pour cette semaine (j'ai dépassé le minimum, de toutes façons) pour en mettre de côté au cas où, mais il n'empêche qu'elle refusera peut-être de téter à nouveau et je le vivrais très mal. En plus, que va-t-il se passer dans sa tête ? Je lui refuse le sein au moment où elle en a tant besoin pour se soulager et au moment où elle commence à pleurer dès que je sors de son champ de vision... Quelle épreuve pour elle !

    Bref, j'ai besoin de vos lumières. Je suis sûre que d'autres sont passées par là et y sont arrivées. Je veux y arriver aussi, hors de question d'arrêter d'allaiter tant qu'elle ne l'aura pas décidé.
     
  2. Myriam

    Myriam Modératrice Membre de l'équipe Animatrice à la retraite

    Bonsoir Galaktor Jess,

    A partir de quel document ton médecin a trouvé le macrolide incompatible avec l'allaitement ? Si c'est avec le Vidal, peut-être peux-tu lui suggérer d'autres lectures ? Le Coin du prescripteur des Dossiers de l'allaitement (justement les deux derniers numéros sont consacrés aux anti-infectieux), le site du CRAT, ... D'autant que beaucoup sont utilisés en pédiatrie.

    Si tu as le nom du médicament envisagé on peut faire une recherche complémentaire ;)

    Ou si tu le souhaites, tu me communiques par message privé ton adresse courriel et je t'envoie les deux derniers Coins du Prescripteur ?

    Je suis sûre qu'une solution compatible avec l'allaitement est possible.
     
  3. Galaktor Jess

    Galaktor Jess Colostrum

    Je préfère en parler ici qu'en mp parce que si quelqu'un se trouve dans le même cas que moi, ça lui fournira une réponse, qui sait...

    Merci pour ta réponse en tous cas. Elle va au moins me permettre d'aller dormir (enfin, si la quenotte de ma fille m'y autorise !). Je n'ai pas le nom exact et oui, elle n'avait que le Vidal. J'ai jeté un oeil sur le CRAT, mais bon, ne sachant pas de quel macrolide il s'agit, c'est un coup d'épée dans l'eau. J'espère arriver à faire passer tout ça. Je vais déjà aller me coucher car une dure nuit s'annonce, la petite n'arrive pas à dormir, malgré tout ce que je tente pour la soulager (je sens que je vais avoir les seins à plat demain matin !). Voilà, une gousse d'ail, une tisane au thym, un gargarisme antiseptique et une (mauvaise) nuit de sommeil et on croise les doigts ! Et surtout, ne pas psychoter !
     

Partager cette page

Chargement...