1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Reprise du travail et je ne tire pas grand chose...

Discussion dans 'Expression du lait' démarrée par Anna-, 18 Avril 2019.

  1. Anna-

    Anna- Montée de lait

    Bonjour les filles,

    Mon bébé a 14 semaines aujourd'hui. On a eu un début d'allaitement trèèèès compliqué et douloureux (personnel hospitalier très friands de biberons, jaunisse, crevasses, montée de lait tardive) mais on s'est accroché et mon poussin est en allaitement exclusif depuis.

    Son rythme est dur à suivre, il tète religieusement toutes les deux heures depuis petit. Il commençait à faire des intervalles de 5h la nuit (youhou !), mais depuis une semaine on est à toutes les deux heures à nouveau, voire une heure certaines nuits. Sa croissance est parfaite dixit le pédiatre, 6 kg pour 60 cm. Ce mois-ci il a pris 3 cm et 1 kg.

    Je suis donc forcément crevée... et je pensais sevrer et passer au LA, me disant que le travail approchait et que ce rythme allait être trop difficile. Sauf que... Ben, voyant la tête de dégoût et l'attitude de mon bébé au biberon, j'ai le cœur qui saigne. Donc je vais me mettre une pile, essayer d'être courageuse et tirer mon lait.

    Plusieurs questions :

    Je travaille du jeudi au dimanche, où je prévois d'allaiter matin et soir à volonté, et tirer en journée. Je pourrai tirer une voire deux fois max pendant la journée de boulot. Est-ce que ça pourrait être suffisant ? Mon job n'est pas du tout compatible avec ce genre de pauses (même si je sais que légalement j'y ai droit).

    Mes jours de repos, du lundi au mercredi, je donnerai le sein à volonté.

    Le hic : je tire très peu. Les fois où j'ai voulu le faire, c'était pour relancer ma lactation au début (avec un Symphony de Medela), et récemment pour les absences ponctuelles. S'il mange une heure avant, comme il tète toutes les deux heures, je tire péniblement 30 ml... Il y a quelques jours, après 4h sans tétées, j'ai tiré 130.

    Je crois que j'ai un peu diabolisé le tire-lait parce que je l'ai eu dans des circonstances difficiles de démarrage d'allaitement, de perte de poids du bébé, de lactation balbutiante... J'essaye de me détendre, de bien me caler, mais bien souvent je tire vraiment pas grand chose. Pas assez en tout cas...

    Est-ce que ça vous parle cette ébauche de "mini" plan de reprise ? Ça vous parait tenable niveau lactation ?

    Mille mercis pour vos conseils...
     
    Tags:
    Aurelala aime ce message.
  2. Gabyshka

    Gabyshka Hyperlactation

    Coucou,

    Félicitations pour ton petit bout et d'avoir persévérer pour ton allaitement malgré des débuts compliqués.

    Je te partage mon expérience de la reprise du travail avec un bébé allaité.
    Je travaille quatre jours par semaines comme toi, mon bébé est gardé 10h et je ne peux tirer qu'une fois dans la journée à midi. J'avais constitué des petits stocks avant la reprise mais je tirai au grand maximum 80 ml, parce que je devais nourrir mon fils ne même temps. Ce que tu tires avec ton fils au sein toute la journée (et toute la nuit :rolleyes:) n'est pas du tout représentatif de ce que tu pourras téter au travail.
    Les jours de travail je tire :
    - une fois le matin le sein que mon fils n'a pas tété : entre 50 et 100 ml
    - le midi les deux seins en double pumping devant une série pour ne pas y penser : entre 250 et 300 ml
    - parfois le soir au retour du boulot si le dernier biberon de mon fils était tard : : 50 ml
    - le soir à 22h (dur dur ce tirage je l'avoue) : environ 100 ml

    J'ai besoin de fournir 500 ml à la nounou, je trouve que c'est beaucoup, c'est pas facile à suivre tous les jours, mais mon fils est un petit glouton et il s'est très bien adapté au biberon de mon lait. En général je me mets moins de pression en fin de semaine de boulot et je tire le week-end pour rattraper, et j'utilise un peu mes stocks s'il le faut (ils sont là pour ça comme me rappelle mon mari quand j'angoisse de la rupture de stocks ) Avec un peu de chance ton petit pourra se contenter de moins.

    J'essaie de profiter du moment où je tire mon lait pour me poser : le matin je prends mon petit déjeuner en même temps, le midi je regarde un épisode de série et le soir aussi (même si là je suis à cours d'une bonne série si quelque à une proposition je suis preneuse )

    Mon fils a fait ses nuits à une période et il recommence à se réveiller plusieurs fois, ma seule solution pour survivre est de le mettre au sein et de dormir avec lui, j'ai l'habitude maintenant, on dort la plupart de la nuit collé lui dans mes bras à mon sein et c'est pas si mal. Les tétées sont super, de mieux en mieux et c'est un gros réconfort après les heures d'absence au boulot pour tous les deux (même si il adore la nounou).

    N'hésites pas si tu as des question plus précises.
     
    StéphanieJonathanJohann aime ce message.
  3. Sekhmet

    Sekhmet Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Coucou !

    Bravo pour avoir géré les débuts compliqués et tenu bon ! Chapeau bas ! :) Si tu as à coeur de continuer l'allaitement, alors tu as parfaitement raison. :) Et ça va le faire ! <3

    Ensuite, si je saisis bien, jusque là tu n'as tiré que des "surplus" : c'est parfaitement normal (et déjà très bon signe que tu arrives à pomper un peu) !
    Quand tu tireras en journée au boulot, avec ton enfant qui n'a pas tété depuis 4 heures, t'inquiète ça coulera à flot (pense aux coussinets d'allaitement et aux montées de lait intempestives !).

    Comme @Gabyshka et comme moi, le fait d'avoir un peu de rab' au congélo permet d'être plus sereine sur la quantité tirée, donc n'hésite pas à utiliser ton tire-lait pour des petites quantités, ça ne fait pas de mal (les glaçons de lait, c'est nickel !).
    Et avoir de la marge dans ta production te permettra de tenir le temps que le rythme se trouve (et s'il y a des pertes... des accidents genre bib' renversé...).

    Ensuite, deux tirages par jour ça peut suffire pour certaines (on n'a pas toutes les mêmes seins !). Au début de la reprise du boulot, ça me suffisait. Mais ça dépend de chacune. ;)
    Tu peux aussi, en plus, tirer le surplus après la tétée du matin et une tétée du soir : ça stimulera la lactation et ça te fera du rab'. Le zéro stress vaut bien de passer un peu plus de temps avec le tire-lait ! :D

    Ce que j'avais réussi à faire pour ma part, mais ce n'est pas forcément un exemple à suivre, j'avais réussi petit à petit à surstimuler ma lactation à environ 100mL de rab' par jour (j'avais ma séance de tire-lait à heure vaguement fixe, pendant une sieste). Tant que j'étais en congé mater, ce rab' allait pour le lactarium (et une BA en bonus, c'est bon pour le moral, et le moral c'est important), et à la rentrée, la "marge" de production m'a permis d'être plus sereine sur la quantité que je donnais à la crèche (je leur donnais toujours plus que ce qu'il buvait). J'entretenais ce surplus le week-end en tirant à nouveau pour le lactarium seulement à ces moments-là (en semaine impossible d'avoir les conditions correctes pour le lactarium). Je n'ai pas réussi à tenir ce rythme tout du long, mais sur les premiers mois ça marchait très bien. Voilà tu n'es pas obligée de faire pareil, mais c'est une idée.

    Voilà, bravo encore pour ton allaitement à l'arraché et bonne continuation ! <3
     
    StéphanieJonathanJohann et Aurelala aiment ce message.
  4. Aurelala

    Aurelala Période de pointe

    Bonsoir !
    Pour ma part c’est un peu différent ; comme je l’ai posté il y a peu, je vais me faire opérer au mois de septembre (ma fille aura 6 mois et tout les professionnels de santé s’accordent à dire qu’au pire je devrais arrêter l’allaitement mais j’aimerais allaiter au moins jusqu’à sa première année de vie voire plus ; comme c’est magique l’allaitement !), ou avant si je fais crises sur crises, bref haha

    Je l’allaite exclusivement, et pour ma part je ne vais pas reprendre le travail, je vais donc allaiter et devoir tirer en prévision de mon opération.
    Comme toi les premiers tirages ont été laborieux, ma fille tète régulièrement, je la faisais donc téter, j’attendais une demi heure environ pour tirer ce même sein, la matin je pouvais espérer 50ml environ ce qui est déjà pas mal ;)
    Je fais des journées un peu plus intenses en tirage parfois, mais avant ça, la veille et même l’avant veille, je bois plusieurs tisanes d’allaitement (de la marque Gifrer, en pharmacie), je mange une barre d’Ovomaltine le matin voire une en collation, et le lendemain, au tirage du matin, j’arrive souvent à tirer 100 à 120ml, donc je fais ça sur les 2 seins, le calcul est vite fait ! Certaines journées je tire après chaque tétée, mais au cours de la journée les tirages sont moins importants, et parfois je ne tire que le matin, car avec 100 à 120ml on peut assez vite se faire un petit stock sympathique ;)

    Tu vas y arriver, je trouve ça merveilleux de continuer à allaiter après avoir repris le travail (malgré l’obstination de la société à pousser au sevrage trop rapide, en aménageant pas de manière convenable la vie d’une maman allaitante ...)
    Bonne continuation :)
     
    StéphanieJonathanJohann aime ce message.

Partager cette page

Chargement...