1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Reflux, RGO et dialogue de sourd avec pédiatre (+ coup de gueule sur les médicaments)

Discussion dans 'Maladie de l'enfant' démarrée par kamtcha, 14 Mars 2016.

  1. kamtcha

    kamtcha Colostrum

    Bonjour,

    Pour ma part, 3 bébés dont 2 qui ont souffert de RGO (le 3e semble sur la meme voie, même si pour l'instant on parle encore de simple régurgitation... enfin, selon la pédiatre pour qui, regurgiter 1h30 après une tétée semble tout à fait "normal" lol)

    On m'avait préscrit pour mes 2 premières (dès leur 2-3e semaines) du Motilium et à présent, je suis heureuse que toutes les deux ne l'aient pas supporté (à peine avaler, elle le recrachait). Aujourd'hui, comme bébé 3 régurgites aussi, j'ai directement dit à ma pédiatre : oh, oui, je connais le protocole, gaviscon, motilium etc

    Là, elle me répond "on ne préscrit plus de Motilium". ....
    - Pourquoi ?
    - On n'en préscrit plus, c'est tout...

    Bon, c'est le genre de réponse qui m'a interpellé... du coup, hop un tour sur internet et j'y ai appris que le Motilium pouvait créer des problèmes cardiaques aux bébés et que la dose qui leur était prescrite était proche de celle toxique...

    Donc voilà, nous sommes donc dans une société où lorsque qu'un bébé ne prend pas les 20 grammes quotidien (ce qui me semble avoir été décreté arbitrairement par ma pédiatre) , les enfants deviennent des "testeurs" pour les produits pharmaceutiques... D'ailleurs, nous sommes aussi nous même des testeurs et ce déjà enceinte... des vitamines par ci, des compléments par là...des privations par ci (toxo) et par là (listeriose) etc... Peut être que la fragilitié de nos bébés viennent de toutes ses raisons là (et pas besoin de tout mettre sur le dos des protéines de lait... et bientôt du gluten vu que c'est la mode en ce moment)... d'ailleurs, 2 RGO avéré chez nous et aucune allérgie au lait

    Peut etre est-ce du au vitamines que l'on donne au bébé dès la naissance, peut être est-ce du au vaccin ou autre... Des recherches pourraient surement être effectuées mais à mon avis, le risque de découvrir qu'une partie des soucis de santé de nos bébés (et des notres) sont dû aux médicaments risquent d'être trop élevé pour prendre se risque

    (je suis totalement hors sujet, désolée, mais j'ai vu un reportage il n'y a pas longtemps sur le fait que les laboratoires ne font pas d'essai sur les quantités de médicaments à donnés aux enfants, ils se contentent d'essayer et d'ajuster car une étude précise des doses par poids ou par tranches d'age leur couterait trop cher... )

    Pour en revenir au sujet de base, mon fils régurgite et la pédiatre me dis déjà qu'il faudra passer au lait industriel... et encore un dialogue de sourd..

    - Votre fils est bien tonique. Il mouille bien ses couches ? Il tete bien ?
    - Oui, 6-8 couches, environ 4 selles par jours et bien 6 pipis... quant aux tétées, il tete 7 fois par jour, il tire bien, avale bien et mange durant 20 minutes...
    - Il ne prend pas assez de poids, il est à environ 16 gr de pris en moyenne par jour, il devrait etre à 20gr par jour...
    -Comme vous le dite, il est tonique, il prend du poids et n'en perd déjà pas, c'est pas mal... et surtout il régurgite beaucoup donc ca n'aide pas
    - Oui, mais vous lui donner bien les 2 seins à chaque têtées ?
    (bon, là, je me dis qu'il y en a une des deux qui n'a pas compris quelque chose, elle ou moi, donc dans le doute)
    - Heu, non, je lui donne un sein à une tétée, puis l'autre à la tétée suivante
    - A non, il faut y donner un sein durant 10 minutes puis passer à l'autre après 10 minutes... quoi qu'il en soit, vous repasser dans 5 jours, s'il il ne prend pas plus il faudra passer au lait en poudre
    - Heun mais je veux continuer à allaiter
    - et bien vous donnez le sein et en fin de téter vous lui donner le biberon
    - si je fais cela, il risque de prendre gout au biberon car il aura moins d'effort à faire et refusera ensuite le sein et ce sera la fin de l'allaitement (c'est ce qui était arrivé avec ma 1ere)
    - et bien vous tirerez votre lait et lui donnerez au biberon
    (effectivement, sa solution résout tout à fait mon problème... bref, autant dire qu'elle ne veut pas que j'allaite)


    Bref, je suis à côté de la plaque en donnant un sein à chaque tétée ? (j'ai cru comprendre qu'ainsi il buvait plus de lait gras, donc moins de colique et moins de régurgitation)
    Elle m'a aussi dit d’arrêter de lui faire faire son rot, si il a besoin de rôter il le fera lui même sans que j'ai à l'aider, ce qui favoriserait selon elle les régurgitions

    ... Je vous avoue que toute cette histoire m'use, car comme je l'expliquais dans ma présentation, mon mari était à ce fameux rendez-vous et il s’inquiète beaucoup maintenant... elle arrive à me faire douter sur ma capacité à bien nourrire et prendre soin de mon fils...

    Quoi qu'il en soit, je pense aller à une réunion de la LLL histoire d'être certaine de ne pas être à côté de la plaque avec ma façon d'allaiter etc... :(
     
    Tags:
  2. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Tu as en effet raison de dire qu'aucune étude n'est réalisée pour tester les doses de médicaments chez les enfants. Qui accepterait d'inscrire comme "volontaire" son bébé pour tester ces doses?

    Aller à une réunion de la LLL t'aidera surement à reprendre confiance en toi. Pour ce qui est des papas c'est vrai que c'est difficile pour eux d'entendre les discours du corps médical concernant l'allaitement. Ils sont moins impliqué que nous affectivement dans l'allaitement.
    Du lait en poudre comme solution? Tu as un autre pédiatre près de chez toi?
     
  3. kamtcha

    kamtcha Colostrum

    Ce que j'appelle lait en poudre c'est le lait artificiel 1er age... et non, je n'ai malheureusement pas d'autre pédiatre qui puisse me prendre et mon médecin traitant n'est pas très compétant dans le domaine de l'allaitement (médecin de village lol)

    Quant aux bébés volontaires, ce qui est grave, c'est de se dire que finalement tous nos enfants sont désignés d'office comme volontaire :( et ensuite, on apprend que les enfants ont tels ou tels soucis, qu'il y a de plus en plus de maladie ou d'intolérence alimentaire...et etrangement, les médicaments ne sont plus préscrit ou les dosages ont changés...
    Il faut aussi voir à quelle vitesse les médicaments sont préscrit à nos enfants (heureusement mon médecin traitant n'a pas cette mentalité)... exemple type... ma fille a eu de la congonctivite lorsque nous étions en vacances chez mes beaux parents... sa mamie l'a ammener voir son medecin et elle est revenue avecj des antibiotiques (que je ne lui ai pas donné bien evidemment) je me suis contenté de laver ses yeux avec des infusions de camomille et 2 jours plus tard elle n'avait plus rien.... des antibiotiques pour une conjonctivite ? et dans le meme style du motilium et/ou gaviscon pour des régurgitations ?

    Bref, il me tarde d'aller à la perser de demain, mais je crains que même si il a bien pris du poids, elle veuille que je continue à le faire peser 2 fois par semaine, et honnêtement, ça risque de vite me prendre la tête... est-ce que je risque d'avoir les services sociaux sur le dos si je refuse ce genre de visite ou si je refuse de passer aux lait 1er age ?
     
  4. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Oui c'est n'est pas très rassurant de se dire que les médicaments de nos petits sont les nôtres à des doses réduites, pas forcément testées. Mais je ne crois pas qu'il y ait de solution idéale. Certaines pathologies nécessitent un traitement. Mon compagnon avait fait un stage pendant ses études de recherche clinique. Son laboratoire de recherche avait pour objectif la surveillance des effets secondaires rapportés par les services d’urgences et de pédiatrie. Tout ça est quand même suivi de près. Quand aux médecins qui prescrivent à tord ou à travers, malheureusement il y a des bons médecins et des médecins moins bons. Ils reçoivent tous une formation et ensuite ils en font ce qu'ils veulent.
    Tu sais les pédiatres sont là pour le suivi des bébés les 1ers mois et en cas de maladie. Ils ne sont pas très compétents en allaitement la plupart du temps (1h de formation pendant toutes leurs études) et assez fréquemment, ils sont incapables d'admettre qu'ils ne savent pas.
    Par exemple mon pédiatre a voulu me faire commencer une diversification à 4 mois parce que ma fille ne prenait pas assez de poids. En fait je ne l'allaitais plus que toutes les 4h sur ses conseils (pour diminuer les coliques) et ne donnait pas assez de lait à la nounou. Et bien je lui ai dit oui sur le moment car j'avais peur pour la croissance de mon bébé et en réfléchissant chez moi, tranquillement, je me suis dit qu'une purée de courgette devait quand être moins calorique que mon lait. J'ai donc préféré prendre conseil auprès d'une consultante en lactation IBCLC et effectivement, c'était mes habitudes d'allaitement qui n'allaient pas. Je ne respectais pas les besoins de ma fille. Donc je n'ai pas suivi les conseils du pédiatre. La tête qu'il a fait quand je lui ai dit que non elle ne buvait toujours que mon lait à la visite suivante...il avait l'air presque déçu quand il a vu que ma fille avait retrouvé une croissance convenable. Depuis il ne s'occupe plus de mon allaitement. Il ne m'a plus jamais redemandé combien de tétées par jour, combien de temps... Il note juste "lait maternel" dans le carnet de santé.
    Ne sois pas inquiète, les services sociaux ne vont pas venir chez toi parce que tu refuses de donner du lait en poudre à ton bébé. Il faut cependant t'assurer que sa croissance n'est pas catastrophique. Tu peux prendre contact avec une animatrice LLL ou une consultante en lactation pour être rassurée.
    Est-ce que ton pédiatre utilise les courbes du carnet de santé pour faire la courbe de poids de ta fille? Pour les bébés allaités il y a les courbes récentes de l'OMS sur lesquels tu peux reporter les poids de ton bébé en fonction de son âge. Si la courbe est harmonieuse, pas forcément parallèle aux courbes standards puisqu'il s'agit de courbes moyennes, c'est que ton bébé grossit bien. http://www.who.int/childgrowth/standards/fr/
     
  5. Nat08

    Nat08 Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Ca me conforte dans l'idée que je ne veux pas de traitements pour mon loulou et son reflux, même si parfois on aimerai le soulager. Merci pour ton témoignage.
    Quant au rot, j'hallucine !!! Si je ne lui fais pas faire "ses" rots, c'est l'horreur après !
     
  6. Félinéa

    Félinéa Période de pointe

    Ben en fait, techniquement le rot n'est en effet pas une obligation, beaucoup de bébés n'en font pas. Mais si toi tu vois qu'il en a besoin effectivement ce serait couillon de ne pas lui faire faire et que ça finisse ensuite en grosse régurgitation !

    Tu sais, rien ne t'oblige à continuer à y aller ...
    Nous a commencé le suivi à la PMI, premier rdv elle nous a vanté les mérites du biberon, 2eme rdv nous a clairement dit qu'elle ne voyait pas bien pourquoi on voulait tant revenir en allaitement exclusif vu qu'on devrait commencer la diversification 2 mois après (suite à quoi je me suis méchament pris la tete avec elle sur l'age de diversification), on a cessé d'y aller tout simplement.
    ensuite notre médecin traitant a été odieux avec nous et nous a carrément accusés d'affamer notre fils, et nous a dit de revenir deux semaines plus tard pour un controle .... on n'y a jamais remis les pieds non plus !
    Le suivi de poids, on le fait à la maison avec notre balance, comme ça au moins on est toujours dans les memes conditions de pesée et on a des résultats fiables (parce que selon l'heure, le caca du jour, la balance et l'humeur de la crèmière, bonjour les variations !), et ils n'ont pas leur mot à dire c'est comme ça c'est tout. Et puis on a trouvé un médecin homéopathe qui se mêle uniquement de ce qui le regarde : les maladies, le reste il ne s'en préoccupe même pas et c'est très bien comme ça, au premier rdv il a juste trouvé qu'il avait super bien reppris de ses problèmes de poids, demandé s'il mangeait bien, on a dit oui et puis c'est tout il est passé à autre chose.
    N'oublie pas que c'est toi la mère de cet enfant, pas les médecins.
     
  7. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    J'allais te suggérer d'acheter une balance pour suivre le poids de ton bébé. Il y en a de très bien sur internet, pour 30 euros environ. Mais attention, il ne faut pas que ça vire à l'obsession. Pas de pesée tous les jours par exemple ;)
     
  8. maryline2ajaccio

    maryline2ajaccio Colostrum

    Coucou, j'ai laissé un post sur "reflux" de misscactus062. Je n'ai pas la science infuse mais enfin je te livre ce qui a fonctionné sans le bourrer de médocs. N'hésite pas
    Mille bisous à ton petit ange
     

Partager cette page

Chargement...