• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

polgara

Colostrum
Bonjour, mon petit bout a 10 semaines, il commençait à peine à prendre son rythme quand tout est parti en vrille. J'ai tout d'abord eu du mal à faire décoller le poids, 21 g/jour, puis tout s'est accéléré entre 7 et 9 semaines, après un RDV chez l'ostéo. Il est passé à 45g/jour, les nuits étaient calées, 1h, 4h, 7h, à plus ou moins 30mn. Le jour commençait à venir, réveil de 10h à 13h, deux tétées, bain, ballade, puis grosse sieste avec réveil vers 17h, 3 tétées de 17 à 22h. J'avais rencontré la conseillère en allaitement aux 6 semaines de mon fils qui m'avais parlé du réflexe d'éjection fort et m'avait conseillé d'autres positions. BB assis, moi dos droit, ou semi allongée BB à plat ventre. Au début bien puis cela n'a plus suffit. Il a fait une fausse route en prenant le sein suite à une frayeur avec la seringue de vitamine D. Après une nuit passée à l'hôpital, je suis rentrée avec lui persuadée que les circonstances faisaient de cet incident un cas isolé. Mais le REF est devenu de plus en plus fort malgré ma tentative de gérer les tétées 6h/sein. J'ai aussi tenté les téterelles, mais il les confond avec la tétine, il pince le sein et s'endort. Ce soir, j'ai retenté de l'allaité à califourchon sur ma jambe, bien droit; il a de nouveau fait une fausse route et n'a pas pu téter pendant deux heures. Il n'arrivait même plus à avaler sa salive. Ma consultante m'a dit que j'avais tout essayé; apparemment il ne reste plus que tirer mon lait et lui donner en biberon s'il ne prend pas avec les téterelles.
J'aimerai savoir si le REF se calme un jour, au bout de combien de fausse route faut-il s'inquiéter d'un problème plus important? vais-je devoir garder les téterelles jusqu'au bout? Aujourd'hui a été très dur, il a faillit refuser mon sein, il m'a fallut plus de 20 mn pour réussir à le convaincre. Il a très peu mangé, pleure en début de tété et du coup s'endort très vite mais pour peu de temps, j'ai du mal à lui faire prendre le gras du lait.
Désolée de la longueur du message, mais je suis très inquiète. Je suis en plus une terrorisée de la mort subite. Je n'en dormais quasiment pas pour ma première et je m'étais juré pour le second de ne pas me faire dépasser par cette angoisse; loupé, je ne pense qu'à ça depuis une semaine.
 

isabelle steffan

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Oulala que de frayeur :( ça ne doit pas être évident pour toi à gérer !

Pour la position, je dirais que je trouve idéal la position semi-allongée avec bébé à plat ventre sur toi car ça évite (théoriquement) les fausses routes ... mais j'ai cru comprendre que ça ne te convenait pas ?

Pour le REF, il est possible de faire baisser la lactation avec de la sauge. On peut la prendre en comprimés pour avoir une dose plus forte que par les tisanes et infusions.
Certaines mamans en viennent même à prendre une pilule oestro-progestative (alors que c'est déconseillé pendant l'allaitement puisque ça fait baisser la lactation).

Avant tout, je te suggèrerai de bien vérifier le succion de ton bébé : il se peut que ces fausses routes soient dues certes à une hyperlactation mais aussi peut-être à un frein de langue (dans ce cas, si on diminue la lactation, le bébé risque de manquer de lait si sa succion n'est pas assez efficace).

Qu'en penses-tu ?
 

polgara

Colostrum
Merci de m'avoir répondu aussi vite. Je suis de toute façon complètement perdue, la seule bonne tétée qu'il fait est celle de 1H du mat'. Avec les téterelles il accepte de manger, mais il avale tellement d'air que les selles sont mousseuses malgré le fait d'être jaunes et grumeleuses.J'ai plutôt l'impression qu'il a un problème de déglutition. L'ostéo, recommandée par la mater de Falaise, vue à six semaines m'a dit lui avoir débloqué le nerf œsophagien et trois jours après et pendant trois semaines, il a vraiment fait des progrès. Un détail que j'avais oublié, il a toujours fait un petit bruit de claquement de langue à la fin de l'aspiration, on a pensé à une mauvaise position de la langue. Mais depuis trois semaines, je sens bien sa langue sous mon sein, au niveau de sa lèvre inférieure et quand il réclame, il met bien sa langue en gouttière.
Pour le frein de langue, c'est peut-être ça, je n'arrive pas à la lui faire soulever. Merci pour le conseil, je vais essayer de m'adresser à une puéricultrice, pour y arriver. Je vous donne des nouvelles dès que je peux.
 

kimmy

Colostrum
Bonjour,

Je vis en ce moment la même situation avec mon bout'chou de 1 mois 1/2. Le REF le perturbe bcp et dès qu'il avale de travers ça le contrarie, il lache le sein et se met hurler. Après cela, impossible de le refaire tt. Parfois après qqs tentatives il finit par le faire et d'autres moments je le force à prendre le sein. Mais je ne sais pas si c'est la bonne solution parce que maintenant il refuse quasi systématiquement le sein et hurle à la mort. Je ne sais plus comment faire. Il prend bien le sein sans raler lorsqu'il est somnolent : la nuit.

Dans un post une maman disait que l'allaitement devait être un moment de plaisir pour la mère et pour l'enfant. Or nous, j'ai l'impression que c'est un calvaire : pour moi parce que je me sens impuissante face à ce problème et pour lui car il se sent forcer.

Il m'arrive par moment d'avoir envie d'abandonner, tellement ces pleurs me sont insupportables : je sens une telle douleur dans ces pleurs !!

Pour le moment j'arrive encore à me motiver en pensant au bien que l'allaitement lui fait et aussi que j'y suis arrivée la première fois (allaitement 100% jusqu'à 6 mois), alors pourquoi pas cette fois ci !!!

Je savais que c'était dur, mais je ne rappelais pas que c'était tant !!!!
 

Isabelle

Fontaine de lait
Où vous en estes ? Est-ce que les petits ont eu la langue libérée ? Est-ce que vous pouvez nous mettre des photos des freins langue et lèvre sup ? Pour prendre la langue, faites quand bébé pleure.

Bon courage

Bises
 
Haut