• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Rassurer un bebe aux besoins intenses.

dnartreb89

Colostrum
Bonjour à toutes.

Notre petit bonhomme, du haut de ses trois mois, nous semble être un bébé aux besoins intenses.

Il s'endort difficillement, uniquement avec maman, bien souvent aprés tétée, puis marche avec lui ou portage, voir même, astuce trouvée il y a peu, tétée en marchant. (Il ne veut pas s'endormir sur moi pour le moment, je parviens seulement à le calmer, mais pour dormir c'est maman.)
Il accepte de passer quelques minutes seul dans son transat, mais aux bout de 10 min, un 1/4 d'heure, réclame des bras.
S'il est posé, pendant son dodo dans son couffin, il se réveille au bout d'une demi-heure.

Heureusement, la nuit, il dort trés bien, faut dire qu'il passe toute la nuit contre maman.

Au final, ce petit bonhomme se retrouve donc en continu avec sa maman, c'est comme cela qu'il se sent le mieux et qu'il dort le plus, car il a des difficultés à s'endormir.

Le détail, c'est que du coup, ma chère et tendre ne peut pas prendre la voiture pour aller faire un tour seule. Elle parvient seulement à faire le strict minimum à la maison quand elle à notre petit bonhomme en portage. Et son quotidien se résume en grande partie à son canapé ou à porter bébé.

Du coup, je viens vous en parler ici en me disant que d'autres mamans ayant eu ce genre de petit désagrément ont peut être des astuces pour rassurer ce petit bonhomme. Pour qu'il laisse un petit peu plus de liberté à sa maman.

Merci d'avance.
 

AnnabeLLLe

Hyperlactation
Bonjour !!

La lecture de ce post me fait vraiment penser à mon quotidien !!! Même si au bout de 6 mois je note tout de même des améliorations !!!
Pour moi, le portage en écharpe dans le dos a été salvateur, il était là, contre moi donc au meilleur endroit, et je faisais (presque) tout ce que je voulais - maintenant j'ai plus de mal, je le trouve lourd (9.2 kg quand même !), mais il accepte mieux d'être poser alors c'est bien !! Et les soirs veille d'école c'est le seul moyen trouvé pour ne pas manger trop tard...
De notre côté le papa est souvent absent donc pas ou peu de temps pour moi mais ce que j'apprécie quand il est là :
- la ballade du papa dans l'écharpe (même si c'est moi qui l'installe)
- la ballade du papa dans la poussette (depuis 1 mois seulement)
-> bb aux besoins intenses adore être dehors
- le bain de bébé avec papa, souvent pour prolonger ma nuit les matins de réveils très matinaux (6h30 le dimanche, que du bonheur)
- le bon coup de main de papa pour les repas (ça aide d'avoir un cuisinier !!)
- les clowneries de la grande qui captivent bébé (encore faut-il avoir une grande sous la main !!)

Et je vous rassure, bon an mal an, ça s'améliore !! Surtout, je pense, si on répond aux nombreuses demandes et que l'on ne crée pas trop de frustrations...
Bon courage à vous 2
Donnez nous des nouvelles !!
 

Kay

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Tiens un papa ;-)
Bravo pour ta démarche de venir trouver de l'aide pour ta famille!
Tu es une personne cruciale pour la maman. Quand les mamans nous décrivent ce genre de situation ("je pousse des racines dans le canapé, je n'arrive à rien faire à la maison...") je demande tout de suite "et alors le papa que fait-il pour t'aider?"
Tu fais déjà des efforts pour le calmer, ça prend plus de temps pour le papa qui n'a pas le lait magique, ta persévérance finira par payer

ça ne va pas durer. C'est souvent les 3 premiers mois les pires, alors ça va - peut-être - s'améliorer rapidement....


Ensuite, c'est un bébé qui sait exprimer ses besoins et il a des parents qui savent y répondre, il a de la chance déjà!

Si la maman voudrait sortir un peu, que penses-tu de la laisser endormir votre bébé puis de le glisser sur toi, avec le T-shirt qu'elle aura porté la veille. Entre ta chaleur et son odeur, il pourra se sentir suffisamment en sécurité pour dormir le temps qu'elle fasse un tour?
 

dnartreb89

Colostrum
Merci de vos réponses. Rapides les réponses. :)

J'en discutait avec ma miss justement.

On à remarqué que c'était le matin qu'il s'endormait le mieux, sûrement parce que la nuit il dort bien, et que plus il dort, plus il s'endort facilement.

Du coup, je vais essayer de lui aménager un petit coin ergonomique, doux et chaud avec l'odeur de maman (pas ces chaussettes, bien sur ! :) ), pour qu'Amélie essaye de le poser lors de ces sommeils du matin. On se doute qu'au début il se réveillera facilement, mais je me dit que d'essayer régulièrement, une fois par jour déjà, dans la période où il est le plus facile à rendormir autrement, peut à force l'habituer gentiment à dormir ailleurs que sur maman.

Si ça marche, ça compléterais un peu le portage. On va essayer et vous tenir au courant.

Le portage sur le dos, on y pensait. Il faut qu'on reprenne rendez-vous pour un cour avec notre super prof portage.

On va déja essayer ça, mais on est encore preneur d'astuces et de témoignages bien sur. ;)
 

maloudaine

Période de pointe
bonsoir!
C'est amusant parce que mon fils était comme cela petit mais je ne me suis jamais dit qu'il avait des besoins intenses.... En tout cas maintenant il a huit mois et demi et ça va déjà nettement mieux. Il ne faut pas cesser de répondre à ses besoins et c'est ce que vous semblez faire alors continuez!
Nous aussi nous avions utilisé des vêtements que j'avais porté pour lui donner mon odeur et cela fonctionnait bien quand je voulais souffler un peu...(, dormir seule, marcher sans mon petit koala...) Et puis on le posait à côté de nous dans le coussin d'allaitement , ça lui faisait un petit nid moelleux et contenant. Et je confirme, plus un bébé dort selon ses besoins, moins il est énervé, plus il est apaisé et dort bien la nuit.
Chez nous aussi c'est le papa qui a pris un max des tâches les plus importantes (cuisine et lessive, courses). C'est tellement important que je n'ai pas peur de dire que le rôle du père conditionne le bien-être de la mère, de l'enfant et la réussite de l'allaitement.
Courage, "patience et longueur de temps" comme disait Lafontaine.... Et surtout ne pas écouter les mauvais esprits qui parlent de "mauvaises habitudes"!
 

Emmanuelle

Hyperlactation
Bonjour,
pour ma 3ème (qui je pense n'étais pas un B.A.B.I), j'ai décidé de faire un peu comme si elle l'était ; portage quasi continu la journée (je mettais l'écharpe le matin, je l'enlevais le soir), cododo la nuit jusqu'à ses 4 ans passés et surtout, je l'emmenais absolument partout. J'ai préféré devancer ses besoins. En fait, c'était plus facile pour moi de faire ainsi. Quant aux réflexions désagréables que j'ai entendu, je préfère ne pas les citer pour respecter la charte de politesse du forum !!!!
 

Lili69

Hyperlactation
Difficile de donner des conseils...aujourd'hui notre puce (BABI) a bientôt 11 mois et reste archi collée à sa maman. Papa reprend tout doucement ses droits. Il a abandonné un temps puis, me voyant vraiment fatiguée ces derniers temps, a tenté de prendre le relai...avec succès! Sa fille, voyant qu'il se levait de nouveau la nuit, qu'il prenait plus de temps pour elle en journée, s'est de nouveau rapprochée de son papa.¨Pendant les périodes difficiles d'exclusivité avec maman, il prenait le relai sur le ménage, la vaisselle. Et puis je crois tout simplement qu'avec un BABI, on revoit à la baisse ses exigences au ménage!
Pour notre part, les choses s'améliorent lentement mais elles s'améliorent. Le meilleur moyen de gérer un BABI, c'est d'accepter qu'il le soit. Même si c'est usant, épuisant. Quant au tour en voiture, elle peut (doit?) le faire. Je l'ai fait plusieurs fois. Desfois, ça s'est bien passé, desfois, non. Mais il faut passer le cap. Bon courage à vous deux car, même si c'est très dur pour la maman, le papa est loin d'être épargné dans ces situations!
 

allreset

Lactarium
Bonjour, Tom qui a 4 mois est tout le temps avec moi, il tête environ toutes les 2 heures sauf la nuit où il peut faire des sauts de 3 à 5h. Je m'adapte à lui, je le pose dans son transat pour les repas, parfois il grimace mais je lui explique que moi aussi je dois manger. Je dors avec lui, je le porte en écharpe, en sac, en Tonga et quelquefois je prends le landau poussette. Pour résumé je fais les choses en fonction de lui, de ses attentes. Son papa m'aide le week-end. Je fais évidemment abstraction de l'entourage, ignard.
Aidez votre femme est ce qu'il y a de mieux pour elle.
 

kristor66

Colostrum
Coucou à tous,
Romain est aussi un bébé aux besoin intenses, pas toujours bien compris par l'entourage d'ailleurs ! Sachant ce dont il avait besoin j'y répondait sans aucuns soucis, me disant que cela ne durera pas toute une vie lol !!! Pareil que beaucoup de mamans , je l'allaitais à la demande (20 min-30 min-1h....) ! et j'utilisais l'écharpe qui m'a énormément aidé .....Aujourd'hui Romain a 6 mois, commence à s'endormir seul, il est beaucoup moins dans mes bras et est épanoui !
Aurore.
 

Elody1391

Hyperlactation
Je déterre un peu le post, je retrouve ma petite Eyma dans vos témoignages, ça me rassure de voir que tout fini par s'arranger.
Est ce que les mamans/papas qui ont fait ce post peuvent donner des nouvelles, pour voir ou vous en êtes, l'évolution de vos bébés, ect, Merci beaucoup.
 

Cox

Colostrum
Elody,

Ma fille avait le même comportement les premiers temps : peu de siestes, besoin d'être dans les bras ou en écharpe, s'endort au sein ou bercée, ne supportant pas la voiture... Enfant BABI ? Problème de RGO interne ? Je me suis posée pas mal de questions !

Petit à petit elle a pris de l'autonomie (aujourd'hui elle a 4 mois passé), elle peut rester dans son transat (elle préfère le transat au fait d'être allongée) et accepte les courts trajets en voiture depuis qu'elle est passée de la nacelle au cosy (toujours plus "assise" que couchée"...). Elle est rentrée à la crèche et elle arrive à dormir là-bas, elle peut faire jusqu'à 2h de sieste, un truc que je pensais impossible ! Elle dort avec un doudou + un tissu avec mon odeur (t-shirt porté la nuit) qu'elle tétouille pour se calmer, si besoin...

Bon courage !
 

Elody1391

Hyperlactation
Nos filles ont le même âge, Eyma accepte le transat environ 3 fois 20 minutes grand maximum par jour sinon c'est les bras ou l'écharpe. Elle ne s'endort qu'au sein le soir, et peut s'endormir en berçant avec papa seulement la journée mais pas plus de 40 min maximum.
Le cosy, en voiture, ça va mais pas de long trajet 1/2h Max.
Tout comme ta fille, elle n'a jamais supporté la position allongée, les trajets en voiture en nacelle étaient de véritable calvaire, des hurlements atroces, je ne suis pas sortie pendant 3 mois a part 1 fois par semaine pour les courses et c'était "au pas de courses" avec papa qui la mettait dans l'ergo baby, mais il ne fallait pas que ça dure plus de 20 min. Et papa ne devait surtout pas s'arrêter de marcher, a la caisse c'était l'enfer.
Le rgo a été ecarté.

La crèche je n'ose pas la mettre, je ne suis pas sure qu'ils "s'embetent" a endormir les bébés avec des difficultés a s'endormir seuls. Et il n'est pas question pour moi que le crèche soit un endroit ou elle ne serait pas bien, j'ai pourtant envie de la mettre parce que quand je vois comment elle réagit a regarder les autres enfants aux réunions de la LLL, elle éclate de rire, elle adore les regarder.

Maintenant j'arrive a la mettre dans l'écharpe pour préparer le repas, mais pas un buffet hein. Mdr.

J'en ai juste marre des réflexions de la famille, j'ai encore eu ma belle mère aujourd'hui qui nous a dit que ça n'était pas normal qu'elle ne dorme pas seule et toute la nuit, et qu'on allait en faire une capricieuse, qu'on allait jamais s'en sortir. Ça fait du bien d'avoir des contacts avec des personnes de la LLL. Qui ne nous jugent pas et qui ne prône le laisser pleurer pour qu'elle "comprenne".
Eyma a fait d'énormes progrès et personne ne m'enlèvera de l'esprit que cet grâce au maternage.
 

Elody1391

Hyperlactation
Merci. C'est pas facile, je redoute la reprise du travail. Même si je sais que tout peut arriver d'ici mars 2013.

Et la pour compliquer le tout, je crois qu'elle commence ce soir a dédoubler les gencives. Ma pauvre coccinelle, elle tête en mordillant un peu en plus (sympa avec la candidose) et tout d'un coup elle lâche le sein pour mettre ses doigts a la place et se met a hurler. La pauvre.
 

allreset

Lactarium
Ce que tu décris ressemble tant à notre histoire. Poupon a deux ans et nous avons fait le mois dernier notre premier grand trajet en voiture, soit 30 km. L'aller, parfait. Le retour s'est fait sur mes genoux, en tétant. Il déteste la voiture. Nous aimerions aller voir la famille ou partir à la neige mais là on redoute. Au minimum 3 heures de voitures. On songe à faire plusieurs étapes, on réfléchit. Après tout, viendra le moment où il sera prêt.

Les bébés aux besoins intenses sont bien plus nombreux qu'on l'imagine et ils ont le droit de vivre. Je comprends les réactions des gens. De quoi ont-ils peur au fond, d'un bébé?
La société a changé et les parents aussi. Nous sommes bien plus intelligents que les précédentes générations et nous sommes capables d'évoluer.
N'est-ce pas la définition de l'intelligence "aptitude à s'adapter à une situation nouvelle".

Il ne faut pas leur en vouloir, avec du temps et de l'observation, les mentalités progressent.
L'important est d'être en accord avec ses convictions, ses ressentis. Un bébé a besoin de ses parents. En grandissant, avec le raisonnement et le langage, l'enfant est capable de comprendre. C'est à ce moment là que l'éducation prend toute son importance.

Poupon cododote toujours, Poupon est souvent dans les bras mais Poupon va bien et il nous fait confiance.
 

Elody1391

Hyperlactation
Merci de ton témoignage, ça fait du bien a lire qu'on n'est tout seul.
Mon homme et moi avons prit conscience que notre petite Eyma était différente quasiment des qu'on l'a posé sur mon ventre.
Elle n'a pas pleuré, elle nous a juste observer, moi j'étais terrifiée, alors que finalement, c'est un mythe cette histoire de bébé qui pleure a la naissance, finalement ça ne veut rien dire. Puis est venu le temps de la peser puis de la mesurer. Impossible au début, tellement elle était nerveuse.
Puis au fil des jours, je me demandais ce que j'avais mal fait. J'entends encore le fameux "un bébé, ça mange, ça dort". Et bien pas la mienne.

Et puis au fil des semaines, ça va mieux (ou pas). Un pas en avant, trois en arrière. Enfin une solution pour la faire dormir, et bien non, ça ne marche qu'une journée.
Et je me rends compte finalement que comme le Dr SEARS le dit, c'est une chance d'avoir un enfant comme ça. C'est difficile mais c'est une chance.
Je suis épuisée, oui, j'en peux plus, oui, mais quelle chance de pouvoir dire que je fais absolument tout pour rassurer mon enfant et lui montrer que je serai toujours la pour elle.

Les réflexions de l'entourage me mettent dans une colère folle sur le moment, puis après tout, c'est moi qui vit et qui eduque ma fille, je ne vais pas m'excuser de la câliner, de la rassurer et de l'aimer. Un jour, tout ça paiera et j'aurai la fierté de dire "oui, j'avais un bébé dit difficile (est ce qu'il y en a vraiment des supers faciles ? Pas beaucoup je pense) et oui j'ai réussi sans le faire humer pour dormir, sans lui apprendre la frustration (elle a toute sa vie pour ça), et surtout sans l'aide des autres. Alors j'aime fait tout ça pour ma fille même si c'est épuisant, tous les jours, elle m'étonne.
Ensemble on fait des progrès, puis on régresse un peu, puis a nouveau des progrès.

Maintenant quand je vois un bébé qui présente les mêmes caractéristiques que ma fille et que j'entends "laisse c'est un capricieux" ça me fait mal, je me dis qu'on ne fait pas un enfant pour ne pas tenter de le comprendre ou le pas le considérer comme un être a part entière. Ou encore entendre que c'est au bébé de se caler aux parents et pas l'inverse. Grand bien leur fasse mais ça n'est pas ma vision des choses.

Je porte ma fille, je cododote avec ma fille quand elle en a besoin, je lui donne mon lait quand elle en veut et je ne la laisse pas pleurer et j'en suis fière. Tout le monde me dit qu'elle est très éveillée, elle sourit a tout le monde et est un vrai bonheur.
 

allreset

Lactarium
On a compris :D on a qu'une seule vie et on a envie d'en profiter.

Pour certains, une grave maladie (ou pas) peut être un déclencheur pour savourer cette vie aléatoire et ne pas passer à côté de ce qui nous tient à coeur.

Hier soir j'ai amené Poupon au pédiatre (hospitalier), 7 enfants, un praticien formidable, entouré d'une équipe exceptionnelle.
Je lui dis "que pensez-vous des bébés aux besoins intenses?". Biensûr il y croit. Ensuite je lui ai dit que Poupon détestait les longs trajets en voiture alors qu'à vélo, il est toujours très heureux (cela dit je ne pédale pas pendant + de 30 minutes). Il m'a expliqué que c'était parce qu'il était trop loin de moi. :confused: Quiche que je fais, et oui c'est limpide. ;)

Nous allons essayer de rester avec lui à l'arrière, pour voir.

Ensuite, j'ai abordé avec lui le sevrage. Il m'a répondu que je devais en parler avec mon grand bébé, que c'était entre lui et moi. Quiche n°2, que je suis toujours ;)

Poupon pèse et je ne peux plus le porter autant. Hier soir il a tendu les bras à son père en lui disant "bébé trop lourd, maman bobo dos". :)
Lorsqu'il est malade, il tète +++. Je lui donne le sein à sa demande.
Parfois il m'arrive de le faire patienter ou de lui dire non lorsqu'il vient de quitter le sein. Il apprend aussi, en douceur, à gérer une émotion sans néné. On prend notre temps.
Il n'a ni doudou ni sucette.
 

jul59

Montée de lait
Bonjour,

J'ai lu il y a à peine quelques jours un article sur les "BABI" et j'ai reconnu tout à fait ma petite puce de 13 mois.

Et là je lis vos témoignages et c'est tout à fait ça, pas de doute. J'en parle ici aujourd'hui parce que même si je n'ai aucun doute sur ce que je fais pour elle; cododo dés la sortie de la maternité, portage et sieste en écharpe jusqu'à ses 9/10 mois (elle ne veut plus :( mais fait la sieste dans notre lit l’après-midi, miracle:D), toujours allaitée, arrêt de mon travail car elle n'a jamais supporté la séparation même gardée par papa...

Le truc c'est qu'elle n'a fait jusqu'à présent qu'une seule nuit (de 23h à 7h) alors qu'elle était malade et là à un peu plus de treize mois j'avoue que j'ai le sentiment "d'un jour sans fin". Parfois elle me réveille tellement et reste tant sur le sein que je ne sais même pas le matin si j'ai dormi...Elle ne s'endort que sur la tétée ou dans mes bras dehors, elle se fiche des doudous et je ne supporte pas les tétines qu'elle refuserait de toute façon c'est sûr!

Concernant les réflexions de l'entourage je n'y prête plus importance et fait le tri autour de moi...

Ce qui me dérange c'est qu'il m'arrive de craquer, alors je respire un grand coup pour éviter de m'énerver sur elle parce que je sais qu'elle ne fait rien de mal mais je n'y arrive pas toujours et après je fond en larmes...
 

Salomé

Voie lactée
Bonjour Jul,

Mon troisième a 15 mois et je le reconnais dans ta description. A la seule exception que je n'ai pas le ressenti qu'il s'agit d'un bébé aux besoins intenses, mais qu'il s'agit tout simplement des besoins normaux des bébés normaux de son âge : il s'endort au sein, ne s'endort jamais seul ( même en voiture où il peut hurler pendant des kilomètres ), est porté en écharpe, n'a jamais fait de nuits, n'a aucun intérêt pour les objets matériels ( et je m'en réjouis ! je me dis qu'on rale assez contre notre société matérialiste :)). Il tète jour et nuit, et peut-être plus la nuit, d'ailleurs.
Honne^tement, on m'aurait dit ça à mon premier enfant, je me serai dit que les parents s'y prenaient mal et que c'était de leur faute.
Et puis, nous avons notre fille, puis notre premier fils, puis notre troisième fils.
Et tous ont eu ce comportement jusqu'à... 2 ans, au moins.
J'ai la chance d'assister aux réunions LLL près de chez moi et en écoutant les autres mamans, je me dis que mes bébés sont tout à fait normaux.:)fatigants, mais normaux !
Y a-t-il des réunions près de chez toi ? à vrai dire, je me suis toujours dit que sans les réunions, notre première fille aurait été maltraitée parce qu'on ne savait qu'un bébé, c'était comme ça, et je pense qu'on l'aurait laissé hurler et qu'on aurait eu des comportements d'agacement envers elle. Avec le recul, je me dis que LLL a sauvé notre façon d'être parents, surtout de cette petite fille très sensible.
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Vous allez dire que je radote :) mais j'ai encore le livre "Serre-moi fort" de Gonzalès au bout de ma plume à vous suggérer. Une mine de douceur et de compréhension pour nos bébés humains si demandeurs les premières années !
 
Haut