• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

organisation sevrage ?

audrey59

Colostrum
Bonsoir,

Ma fille est désormais à 4 tétées.

Je comptais garder une tétée le matin et une le soir et donner le reste en lait artificiel ( pas le choix, pas possible de tirer mon lait ). Mais si je suis ce "système, cela fait lait M , lait A , lait A , lait M. Or je voulais vraiment une alternance.

Pour avoir cette alternance, je pensais donner le matin du lait A et tirer mon lait pour que la nounou donne du lait M pour le second ( est-ce gérable de faire les 2 le matin... ?? ), ensuite elle donnerait du lait A. Puis moi le soir je donnerai une tétée.

Qu'en pensez-vous ?
Je me complique peut-être la vie.

Une autre petite question avec un tirage de lait le matin et une tétée le soir. Est-ce obligée de tirer son lait entre deux ? Car avec mon travail ce n'est pas possible.

Merci d'avance pour votre réponse

Audrey
 

lylou

Montée de lait
effectivement je pense que tu peux te simplifier la vie en te disant: j'allaite quand je suis avec elle et quand je ne suis pas là elle boit du lait artificiel; le principal si tu veux garder la tétée du matin et du soir est que ta fille tète dès qu'elle veut/peut téter;
excuse moi je n'ai pas tout lu alors je ne sais pas l'âge de ta puce; et tu essaies de sevrer alors?
 

audrey59

Colostrum
Bonjour,

Ma fille va avoir 3 mois le 16 avril.

Je dois la sevrer car je recommence le travail.

Elle ne pourra pas téter de la journée.

Audrey
 

lylou

Montée de lait
oh mais elle est toute petite! tu peux être engorgée si tu tires pas ton lait! fais attention cela m'est arrivée alors que ma puce avait déjà 1 an et demi/...... et même 2 ans et demi! alors qu'elle ne tétait plus que 2 à 3 fois par jour!
bon je peux pas te parler de sevrage car la mienne va avoir 3 ans et est toujours allaitée, je laisse la place à de meilleurs conseils que les miens; mais en même temps si tu veux garder téte matin et soir c'est que tu veux pas sevrer alors?
à 4 mois je sais que la mienne tétait encore en moyenne 8 fois par jour plus 2 à 3 tétée de nuit! on a du arriver à 4 tétées alors qu'elle avait 2 ans je pense;
qd j'ai repris le travail elle avait 4 mois je tirais mon lait au travail 2 à 3 fois par jour (mais avec in très mauvais tire lait c'était horrible)

bon courage pour la reprise en tout cas! pas facile après 3 mois avec bébé!
 

elodie

Voie lactée
Animatrice à la retraite
Bonjour Audrey,

Garder une lactation suffisante avec uniquement 2 tétées par jour ça me semble vraiment juste (pas impossible, mais peu de femmes y parviennent).
Donc en partant sur ce modèle là tu t'orientes doucement vers un sevrage (certaines mamans peuvent continuer longtemps avec 2 tétées par jour, pour d'autre le lait tarit très vite, en quelques semaines voire quelques jours).

Quel est ton projet ?

je te laisse le lien vers un autre post qui parle du même sujet ;)
http://forum.lllfrance.org/showthread.php?702-allaitement-mixte
 

audrey59

Colostrum
Merci tout d'abord de m'avoir répondu.

En fait je souhaiterais si possible garder 2 tétées encore 1 ou 2 mois pour aller jusqu'au 6 mois de ma puce et après passer au sevrage complet.

Mais bon je me dis que j'ai une "chance" sur je ne sais pas combien d'avoir assez de lait surtout que je ne peux pas tirer mon lait la journée. Et en plus s'ajoute le risque d'engorgement :-(

Audrey
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Bonsoir Audrey,

Peux-tu nous en dire un peu plus sur les raisons qui font que tu ne peux pas tirer ton lait au travail (ne serait-ce que pour soulager tes seins) ?

Au niveau législatif (détails obtenus en tapant allaitement sur le site http://www.legifrance.gouv.fr/) , il est prévu une heure quotidienne "d'allaitement" ensuite c'est la négociation avec ton employeur qui permet de voir comment elle s'organise. Un petit extrait du code du travail :
Code du travail
Version consolidée au 1 avril 2011
Partie réglementaire nouvelle
PREMIÈRE PARTIE : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL
LIVRE II : LE CONTRAT DE TRAVAIL
TITRE II : FORMATION ET EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL
Chapitre V : Maternité, paternité, adoption et éducation des enfants
Section 1 : Protection de la grossesse et de la maternité
Sous-section 4 : Dispositions particulières à l'allaitement


Article R1225-5
Créé par Décret n°2008-244 du 7 mars 2008 - art. (V)
L'heure prévue à l'article L. 1225-30 dont dispose la salariée pour allaiter son enfant est répartie en deux périodes de trente minutes, l'une pendant le travail du matin, l'autre pendant l'après-midi.
La période où le travail est arrêté pour l'allaitement est déterminée par accord entre la salariée et l'employeur.
A défaut d'accord, cette période est placée au milieu de chaque demi-journée de travail.

Article R1225-6
Créé par Décret n°2008-244 du 7 mars 2008 - art. (V)
La période de trente minutes est réduite à vingt minutes lorsque l'employeur met à la disposition des salariées, à l'intérieur ou à proximité des locaux affectés au travail, un local dédié à l'allaitement.

Article R1225-7
Créé par Décret n°2008-244 du 7 mars 2008 - art. (V)
Les caractéristiques du local dédié à l'allaitement, prévu à l'article L. 1225-32, figurent aux articles R. 4152-13 et suivants.

Des mamans profitent d'une pause pipi, d'autres argumentent que ça coute moins cher à leur employeur qu'une pause cigarette (ou de multiples pauses café), ...
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonsoir,

Ca n'est pas toujours simple pour les enseignantes car la pause d'une heure pour tirer son lait ne peut pas être prise, n'est ce pas ?

En réunion, les mamans enseignantes nous disent qu'elles arrivent parfois à tirer leur lait pendant les récréations en s'entendant avec les autres collègues pour garder les élèves dans la cour. Certaines utilisent le temps de midi pour tirer leur lait ( une maman avait prévenu l'ATSEM pour que personne ne rentre dans la classe !). Une maman du groupe faisait venir sa fille dans sa classe pour qu'elle puisse téter ( la nounou était toute proche de l'école ).
Une maman prof remplaçante disait qu'elle allait en premier lieu rencontrer l'infirmière des établissements où elle était envoyée pour trouver un local pour tirer son lait ( c'était souvent l'infirmerie d'ailleurs ). Une autre, professeur de collège, racontait qu'elle avait trouvé une sorte de local à balais, certainement d'anciennes toilettes à l'étage, avec lavabo et vieille chaise, où elle s'était installée pour tirer son lait tranquillement.

Une maman enseignante avait choisi de donner du lait en poudre à son bébé quand elle était au travail, et le sein à volonté quand elles étaient ensemble. Sa petite tétait encore abondamment la nuit et prenait une grande partie de son lait pendant ce temps là. La maman a mis quelques jours pour s'adapter à ce nouveau rythme, tout en conservant sa lactation ( grâce aux tétées de nuit )

Bon courage, Audrey, pour cette reprise du travail !
 

Isabelle

Fontaine de lait
Bonjour Audrey, j'ai une amie qui a repris le travail très tôt, comme toi, le bébé avait 3 mois et la maman avait une très grande amplitude de journée de travail, travail qu'elle adore d'ailleurs.

Donc pour la reprise du travail, elle ne voulait pas sevrer le petit. Donc elle a trouvé une nounou qui voulait bien donner les compléments au doigt avec un DAL. Au début la nounou faisait comme ça, mais le bébé a percé très vite ses premières dents, donc la nounou a donné ensuite les compléments avec un biberon, une tétine nouveau né ( taille 0 ) et donné à l'horizontal, calmement, en faisant des pauses.

La maman tirait son lait quand elle pouvait, elle s'est offert un bustier qui tient les teterelles pour pouvoir avoir les mains libres et travailler ou manger en tirant son lait. Elle a la chance d'avoir un bureau qui ferme à clef.

Donc les premiers mois, elle tirait surtout du temps de midi et après le travail, car elle avait encore du trajet pour retrouver le bébé. Elle tirait aussi tous les soirs avant d'aller au lit. Donc un sein pour bébé, un sein pour le biberon (lol ).

Après les 8 mois du bébé, elle en avait marre de tirer au travail, donc il ne restait plus que la traite du soir, pour le petit biberon "de confort" chez la nounou. Comme la maman sait que son lait tiré le soir aide le bébé à s'endormir, elle comprend bien que le petit tient à son petit biberon chez la nounou pour la sieste.

Au début avec le biberon, la maman s'est aperçue que le petit pinçait les lèvres, il ne tétait plus comme avant, donc elle a veillé à sa succion pour qu'il tète toujours efficacement au sein, d'où le biberon donné à l'horizontal, ou si tu préfères une tétine calma c'est bien aussi.

Pour entretenir la lactation elle a donc aussi veillé à la succion du bébé.

Quand la maman ne pouvait pas tirer le lait par exemple une réunion qui tombe souvent l'après midi donc la traite qui "saute"... pas de souci, la nounou avait du LA au cas où pour dépanner. Il arrivait aussi qu'une traite spécial engorgement soit inséré vite fait pour soulager, si par exemple elle n'avait pas tiré le midi, elle vidait dès qu'elle pouvait au moins pour se soulager, ça va vite quand c'est bien plein, et si tu n'attends pas des heures pour drainer, tu ne dois pas avoir de souci. On n'a pas un engorgement dramatique d'un coup, on a d'abord un inconfort et c'est là qu'il faut drainer même à la main ( prévois des t-shirt de secourt ! ).

Ensuite avec la diversification ça a été de moins en moins un souci, son bébé adore manger à table !

Donc il n'avait plus qu'un petit biberon pour la sieste ( tiré le soir ) et les tétés à la maison, normal. Pour gagner du temps tu peux aussi tirer ton lait pendant la tété, bébé d'un côté, tire lait de l'autre.

Voilà, une expérience d'une reprise du travail qui s'est bien passée, autant pour la lactation que le bébé...

Je te souhaite de trouver ton rythme, ce qui te convient le mieux, et que ça se passe bien.

Il y a plein de façons de faire, comme le rappelle Sylvie, après chaque maman s'adapte selon ses possibilités.

En cas d'engorgement au travail, il peut être utile se savoir exprimer son lait à la main :
http://newborns.stanford.edu/Breastfeeding/HandExpression.html

Bises et bonne reprise du travail !
 
Dernière édition:

audrey59

Colostrum
Bonjour,

Merci pour vos réponses.

Comme je suis dans une petite école, il n'est pas possible de m 'organiser avec mes collègues pendant les récréations. Et de toute façon, il n'y a aucun endroit où je puisse tirer mon lait. Toutes les pièces ont de grandes ouvertures vitrées et je me vois mal faire cela dans les toilettes :-( communs aux élèves.

Je m'inquiète de l'organisation le matin car ma fille tête longtemps ( 45 min ) et aurais- je vraiment le temps de tirer mon lait avant qu'elle ne le réclame ? Et la dernière tétée, qui est vers 18h actuellement serais je toujours là pour la donner...?

Toutes ces questions m'amenent à me demander si je ne vais pas la sevrer completement. Je risque sinon de ne pas vivre l'allaitement sereinement me stressant pour l'organisation.

Audrey
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
C'est une organisation, effectivement. Les mamans témoignent en réunion qu'une fois que la reprise est faite, l'organisation "roule". Mais les temps d'avant sont pleins de doutes et de questions.

Je m'inquiète de l'organisation le matin car ma fille tête longtemps ( 45 min ) et aurais- je vraiment le temps de tirer mon lait avant qu'elle ne le réclame ? Et la dernière tétée
Voici des expériences de mamans du groupe :
- une maman disait qu'elle mettait son réveil plus tôt les matins de travail, qu'elle prenait sa fille dans son lit et que la petite tétait tranquillement pendant que maman se réveillait doucement.
- Une maman disait qu'elle tirait son lait sur un sein pendant que son bébé tétait l'autre.
- Une maman proposait plusieurs tétées avant le départ au travail : une avant de se lever, une avant de partir de la maison, une arrivé chez la nounou.

Et la dernière tétée, qui est vers 18h actuellement serais je toujours là pour la donner...?
- Une maman disait que sa petite l'attendait. La nounou donnait une petite dose au goûter afin que la petite tète efficacement lors de son retour.
Ensuite, la petite reprenait une tétée dans le bain avec maman, et une autre avant de se coucher.
- Plusieurs mamans témoignaient qu'à la reprise du travail, le rythme des tétées changeait : c'est un grand bouleversement pour bébé, et ce qui était avant, n'est plus forcément pareil après.

Toutes les pièces ont de grandes ouvertures vitrées
- Une maman tirait son lait dans la classe, le dos vers les ouvertures vitrées, en tirant les rideaux.
- Une autre maman disait qu'elle allait dans le petit dortoir des enfants ( elle est en maternelle )
- Une autre maman disait que la directrice lui permettait d'utiliser son bureau pendant la pause de midi.
- Une maman disait qu'il y avait une sorte de placard à balai / produits ménagers qu'elle utilisait.

Dans le groupe ici, il y a beaucoup de mamans enseignantes ( école / collège ) et leurs expériences sont riches d'informations pour les autres mamans ! Je crois que l'autre profession la plus représentée ici, c'est infirmière.

Chaque maman doit trouver la solution qui lui convient le mieux ! La décision que tu prendras sera celle qui ira le mieux pour toi et pour ta puce : écoute ton coeur et sois certaine que nous te soutiendrons, quelle que soit ta décision !
 

audrey59

Colostrum
C'est une organisation, effectivement. Les mamans témoignent en réunion qu'une fois que la reprise est faite, l'organisation "roule". Mais les temps d'avant sont pleins de doutes et de questions.


Voici des expériences de mamans du groupe :
- une maman disait qu'elle mettait son réveil plus tôt les matins de travail, qu'elle prenait sa fille dans son lit et que la petite tétait tranquillement pendant que maman se réveillait doucement.
- Une maman disait qu'elle tirait son lait sur un sein pendant que son bébé tétait l'autre. Moi en fait le matin je veux tirer mon lait aux 2 seins pour donner un biberon à la nounou.
- Une maman proposait plusieurs tétées avant le départ au travail : une avant de se lever, une avant de partir de la maison, une arrivé chez la nounou. Cela me fendrait le coeur de stopper la tétée, je ne l'ai jamais fait.
Je veux éviter en fait de réveiller ma fille exprès pour prendre une tétée ou stopper la tétée. Pour moi une tétée doit se prendre quand ma puce le veut et doit durer tant qu'elle le veut. C'est pour cela que je me pose tant de questions.

- Une maman disait que sa petite l'attendait. La nounou donnait une petite dose au goûter afin que la petite tète efficacement lors de son retour.
Ensuite, la petite reprenait une tétée dans le bain avec maman, et une autre avant de se coucher.
- Plusieurs mamans témoignaient qu'à la reprise du travail, le rythme des tétées changeait : c'est un grand bouleversement pour bébé, et ce qui était avant, n'est plus forcément pareil après.


- Une maman tirait son lait dans la classe, le dos vers les ouvertures vitrées, en tirant les rideaux. Pas de rideaux dans la classe ;-)
- Une autre maman disait qu'elle allait dans le petit dortoir des enfants ( elle est en maternelle )
- Une autre maman disait que la directrice lui permettait d'utiliser son bureau pendant la pause de midi. Son bureau est dans un couloir
- Une maman disait qu'il y avait une sorte de placard à balai / produits ménagers qu'elle utilisait. Oui mais en fait il se trouve dans les toilettes.
Enfin tout cela n'amene pas de conditions idéales.

Dans le groupe ici, il y a beaucoup de mamans enseignantes ( école / collège ) et leurs expériences sont riches d'informations pour les autres mamans ! Je crois que l'autre profession la plus représentée ici, c'est infirmière.

Chaque maman doit trouver la solution qui lui convient le mieux ! La décision que tu prendras sera celle qui ira le mieux pour toi et pour ta puce : écoute ton coeur et sois certaine que nous te soutiendrons, quelle que soit ta décision !

Vous devez me trouver ennuyeuse à remettre en question toutes vos propositions. J'en suis désolée. Enfin je me dis que si je me pose toutes ces questions c'est que je risque de ne pas vivre sereinement ce sevrage :-( Je me dis qu'il vaut mieux un sevrage complet serein qu'un allaitement mixte "stressant" même si psychologiquement j'ai du mal à me faire à cette idée. J'ai l'impression d'abandonner ma puce. La perspective de la reprise avec ma puce chez la nounou me stresse pas mal aussi.Je suis un peu perdue ces jours-ci. Enfin plein de mamans sont passées par là, donc il faudrait que j'arrête de me plaindre.

Merci beaucoup pour votre aide.

Audrey
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Sens toi libre de te plaindre, Audrey ! personne ne t'en voudra ici !
Et sens toi libre aussi de prendre les idées qui te conviennent et de rejeter celles qui ne te semblent pas opportunes pour toi et ta famille. Tu es la seule qui puisse savoir ce qui ira entre un sevrage maintenant ou dans quelques mois. Chaque maman sent ce qui est le mieux pour elle et sa famille.
Je comprends ton ambivalence : c'est difficile de faire un choix quand le doute et les inquiétudes sont présents.
La reprise du travail est un cap difficile pour beaucoup de mamans ( allaitantes ou pas !) ; on laisse nos bébés, encore tout petits. C'est difficile pour de nombreuses familles de devoir faire ce choix de laisser son tout petit à garder pour aller travailler.
Et non, Audrey, tu n'es pas ennuyeuse ;-) Tu te poses de nombreuses questions pour pouvoir faire un choix qui te convient, qui vous convient ! c'est une grande responsabilité d'être parents, n'est ce pas ? on a bien raison de se poser des questions !

Pleins de pensées !
 

audrey59

Colostrum
Bonjour

Voilà j'ai débuté ce lundi le sevrage de ma puce. J'ai introduit le biberon le midi. Aujourd'hui je vais en introduire un deuxième en fin d'après midi.

Ce matin, j'ai donné une tétée à 8h sur un seul sein comme d'habitude. 1h30 après j'ai du lui redonner le sein donc sein droit cette fois.

Le fait qu'elle ait réclamé aussi vite ( d'habitude elle attend au minimum 3h) est-il lié au début du sevrage ? J'ai peut être déjà moins de lait. Ou alors est-ce du aussi au pic de croissance ?

Pas facile :-(

Audrey
 

Isabelle

Fontaine de lait
Est-ce que tu donnes le biberon à la demande, à l'horizontal ?

Ta petite a peut-être besoin de contact, tu es sur qu'elle a faim ?

Ta lactation va s'adapter c'est normal. Mais même si la petite est nourrie avec le biberon, elle a toujours autant de besoin de contact.

Bon courage !

Bises
 

audrey59

Colostrum
Est-ce que tu donnes le biberon à la demande, à l'horizontal ? C'est ce que je vais sûrement faire car là elle pleure encore après la 2ème tétée pour laquelle elle a été active ( pas de tétouillage )

Ta petite a peut-être besoin de contact, tu es sur qu'elle a faim ? En fait, j'ai mis le doigt dans sa bouche et elle l'a tété fortement.

Ta lactation va s'adapter c'est normal. Mais même si la petite est nourrie avec le biberon, elle a toujours autant de besoin de contact.

Bon courage ! Merci

Bises
Bises
 

Isabelle

Fontaine de lait
Coucou Audrey, si tu as le temps, tu peux regarder l'émission des maternelles d'aujourd'hui, on y explique très bien comment donner le biberon à l'horizontal pour prévenir des coliques.

http://les-maternelles.france5.fr/?page=emission&id_rubrique=3722

http://forum.lllfrance.org/showthread.php?724-L-%E9mission-Les-Maternelles&p=7078#post7078

En gros, tu inverses les positions entre bébé et biberon. Donc au lieu d'avoir le bébé couché et le biberon debout, tu mets le bébé debout et le biberon couché. Tu laisses bébé boire à son rythme, comme au sein. Pas de gavage. Et au sein, position biologique : http://www.biologicalnurturing.com/video/bn3clip.html

Quand il pleure, ne pas le secouer ( bercer ), pour l'aider à retrouver le calme. Et si tu as un porte bébé physiologique, c'est super ! Et si la nounou peut aussi porter bébé, alors tant mieux !

Peut-être que la petite n'avait pas faim... juste mal au ventre...

Bon courage !

Bises
 
Dernière édition:

audrey59

Colostrum
Bonjour,

Le sevrage se poursuit convenablement. Ma puce est à 3 biberons. Il ne reste plus que 2 tétées le matin. Je pensais remplacer dans les dernières celle du soir mais entre temps elle n'a plus pris de tétée après celle de 19h.

Mon corps a l'air de s'adapter...J'ai encore beaucoup de lait le matin. Mes coussinets d'allaitement sont trempés le matin :-( C'est du gâchis et ce drôle de sentiment de "gaver" ma fille avec des biberons.

Enfin toutes les bonnes choses ont une fin malheureusement. :-(

Bon allaitement à toutes

Audrey
 
Haut