• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Nourisson de 8 mois en creche, boit 450 mL de lait en 2 repas. Fou ou pas ?

TartineChocolat

Montée de lait
Bonjour
Mon fils de 8 mois est gardé en crèche de 9h à 18h. Les enfants sont nourris vers midi et 15h.
J'ai tout d'abord donné du LM tiré avec des biberons avec tétine Calma de Médéla. Mon fils prenait entre 100 et 150 ml de lait par biberon.
Pour protéger mon allaitement et éviter toute confusion sein/tetine tardive, j'ai ensuite réussi à faire accepter des tasses à bec à la crèche. Mon fils refuse les tasses à bec avec un embout dur ou même un peu souple. Il n'accepte que les embouts vraiment souples en silicone... qui se rapproche quand même beaucoup d'une tétine, hormis la forme qui change un peu.
Je me demande si c'est pas pire que la tétine Calma car le lait coule à flot avec la tasse à bec. Mon fils avale maintenant 210-220 mL de LM à chaque repas. Des fois il ne veut que du lait, d'autre fois il enchaîne ensuite sur des purées/morceaux à midi ou compote+boudoirs au goûter.
Ca me parait énorme !! Mais comment il fait pour rentrer tout ça dans son petit estomac !!
D'abord, parce que on dit qu'un enfant diversifié prend environ 500mL de lait par jour. Là c'est presque en 2 repas !
Ensuite car la production ne suit pas. 300 mL OK, mais presque 450 ml j'y arrive pas en 3 tirages pendant que mon fils est gardé. Je suis obligée de décongeler du lait (donc mon stock de réserve diminue) et de rajouter des tirages le soir et le matin (c'est crevant donc ça va pas arranger la production de lait).

Qu'en pensez vous ?
 
Dernière édition par un modérateur:

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Peux-tu voir avec la crèche pour que les solides lui soient proposés quand ta production ne suit pas ?
Effectivement 450 ml + des solides ça me semble beaucoup... peut-être peux-tu te renseigner ce qu'ils font des fonds de biberons (jetés / re-proposés) ?
Peut-être que les auxilliaires peuvent tenter un moyen de donner du lait de façon plus lente ? Certaines crèches donnent le lait maternel au doigt. Retenter un bec avec une valve ? Retenter avec la tétine Calma ? Donner le lait au verre (pas à bec.. un gobelet) ? Proposer les solides un peu avant et ensuite le lait maternel ?
Pour les 500 ml de lait c'est surtout pour les préparations à base de lait de vache... pas de limites pour le lait maternel (on compte généralement 800 ml en moyenne par 24 h mais pour certains enfants c'est plus, pour d'autres c'est moins).

Eventuellement un peu de lecture avec le feuillet du Dr J. Newman : Que donner à manger au bébé quand la mère travaille à l'extérieur
3. « Les bébés ont besoin de boire du lait quand la mère n'est pas à la maison ».
Faux.
Trois ou quatre bonnes tétées sur 24 heures avec en plus une alimentation solide variée donnent aux bébé tout ce dont il a besoin sur le plan nutritionnel, et il n'a donc pas besoin d'un autre type de lait quand vous êtes absente. Bien sur, les aliments solides peuvent être mélangés avec du lait exprimé, ou un autre lait, mais ce n'est pas nécessaire.
 
Haut