• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Micro adénome a prolactine envie d allaiter

Naziha

Colostrum
Bonjour

Enceinte du 4 enfants j aimerai allaiter mon bébé mais je ne sais pas si je peux dû à mon micro adénome a prolactine,j ai peur que mon adénome grossisse et me face mal.je ne sais pas quelle décision choisir, Y a-t-il des mamans dans mon cas ?
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Bonjour Naziha,

Sur le site LLL, il est fait mention quelques fois des prolactinomes (autre nom des adénomes à prolactine) et notamment il est fait écho d'articles parus dans la revue Les dossiers de l'allaitement :
dans le n°97 : Impact de la grossesse et de la lactation sur les prolactinomes - p. 22
dans le n°100 : Grossesse chez une femme souffrant de prolactinome et ayant présenté une apoplexie hypophysaire - p. 5

Peut-être que ces informations (destinées aux professionnels de santé) te permettront de murir ton projet ?
Si tu le souhaites, je peux t'envoyer un scan de ces articles : merci de me transmettre par message privé (en passant en haut à droite par le Tableau de bord) une adresse courriel.
 

Cescils

Colostrum
Bonjour Naziha,

Sur le site LLL, il est fait mention quelques fois des prolactinomes (autre nom des adénomes à prolactine) et notamment il est fait écho d'articles parus dans la revue Les dossiers de l'allaitement :
dans le n°97 : Impact de la grossesse et de la lactation sur les prolactinomes - p. 22
dans le n°100 : Grossesse chez une femme souffrant de prolactinome et ayant présenté une apoplexie hypophysaire - p. 5

Peut-être que ces informations (destinées aux professionnels de santé) te permettront de murir ton projet ?
Si tu le souhaites, je peux t'envoyer un scan de ces articles : merci de me transmettre par message privé (en passant en haut à droite par le Tableau de bord) une adresse courriel.
Bonjour Myriam,

Je suis à la recherche d'informations sur ce sujet. Si tu es ok, je veux bien que tu m envoies les scans de ces articles.

Merci et bonne journée,
Cécile
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour @Cescils , je peux t'envoyer des infos.
Dans quel contexte cherches tu des infos à ce sujet? Es tu enceinte? As tu un projet d'allaitement?
 

Cescils

Colostrum
Bonjour @Cescils , je peux t'envoyer des infos.
Dans quel contexte cherches tu des infos à ce sujet? Es tu enceinte? As tu un projet d'allaitement?
Bonjour @Tatian@ ,
J'allaite ma fille de 2 ans. C'est assez compliqué depuis le début car j'ai un adénome hypophysaire sécrétant. Ce problème de santé entraîne une hyper lactation. J'ai donc environ 2 montées de lait par jour depuis 2 ans, avec la même intensité qu'au début. C'est assez épuisant et je commence à penser au sevrage. Mais je me sens démunie car dès que je diminue les tétées, je fais des mastites. Seule la prise d'un médicament (dostinex) peut stopper ma lactation selon mon endocrinologue. Mais dans ce cas c'est un arrêt total du jour au lendemain et je trouve ça très violent pour ma fille. Je ne trouve pas de témoignages de mamans qui ont vécu le même problème et aucun médecin pour m'accompagner.
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je vais peut-être dire un truc idiot... mais quid de faire un sevrage "côté fille" d'abord, et à la place des tétées de ton côté tu tires ton lait (que tu stockes, jettes, donnes au lactarium, mets dans le bain, les crêpes, les fesses, ce que tu veux). Une fois que ta puce est suffisamment sevrée, tu peux prendre le médoc magique qui permet de sevrer le côté toi. ;)
Il faudra bien sûr expliquer à ta fille pourquoi tu tires du lait et tout, mais à 2 ans elle peut comprendre, et ça sera probablement moins traumatisant que d'avoir zéro lait du jour au lendemain...
 

Cescils

Colostrum
Je vais peut-être dire un truc idiot... mais quid de faire un sevrage "côté fille" d'abord, et à la place des tétées de ton côté tu tires ton lait (que tu stockes, jettes, donnes au lactarium, mets dans le bain, les crêpes, les fesses, ce que tu veux). Une fois que ta puce est suffisamment sevrée, tu peux prendre le médoc magique qui permet de sevrer le côté toi. ;)
Il faudra bien sûr expliquer à ta fille pourquoi tu tires du lait et tout, mais à 2 ans elle peut comprendre, et ça sera probablement moins traumatisant que d'avoir zéro lait du jour au lendemain...
Oui tu as raison c'est une approche plus douce ! Le petit bémol c'est que le tire-lait stimule ++ ma lactation :/
Mais ça se tente sur une petite période :)
Merci pour tes conseils !
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Arf j'espère que tu ne vas pas te retrouver avec des hectolitres de lait :lol:
Tu peux toujours contacter un lactarium s'ils veulent de ton lait, ça sera pas perdu pour tout le monde. Et perso je trouve que ça fait du bien de se dire qu'on aide des petits bébés :).
 
Haut