• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

 Maman bretonne en relactation

Doobida

Lactarium
Malheureusement non, je n'ai pas investi dans un DAL, les personnes qui me suivent ne me l'ont pas proposé et je sais que ça a un certain prix.
Elle a dû le prendre 2/3 fois pour téter 2/3 fois à chaque fois, mais j'imagine que ce n'est pas très intéressant pour elle comme il n'y a rien...
Tu peux fabriquer un dal toi même, mais je ne crois pas que ce soit cher tu en trouves sur internet. L'objectif est d'apprendre à ta fille à teter, au sein si elle accepte ou bien au doigt.
Tu peux trouver plein de vidéo sur le dal
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
voir des améliorations sous 15 jours normalement
Pour une relactation dans les tout premiers temps de l'allaitement, quand le bain hormonal est encore propice.
Là, tout est à construire.
Ton corps a repris une vitesse de croisière hors grossesse, hors allaitement.
Tu dois lui ré-apprendre à ce qu'il fasse du lait, donc à le remettre dans un système hormonal propice à la lactation.
Il faut 9 mois pour un bébé, et autant pour que le corps se prépare à allaiter...
C'est normal que ça prenne du temps !
Rien n'est perdu !

Il y a deux revues LLL sur la relactation, que tu peux te procurer via la boutique LLL du site, ou auprès de l'animatrice LLL près de chez toi. A ma connaissance, en français, ce sont les seuls documents qui traitent de la relactation.
 

Aherynne

Colostrum
Pour une relactation dans les tout premiers temps de l'allaitement, quand le bain hormonal est encore propice.
Là, tout est à construire.
Ton corps a repris une vitesse de croisière hors grossesse, hors allaitement.
Tu dois lui ré-apprendre à ce qu'il fasse du lait, donc à le remettre dans un système hormonal propice à la lactation.
Il faut 9 mois pour un bébé, et autant pour que le corps se prépare à allaiter...
C'est normal que ça prenne du temps !
Rien n'est perdu !

Il y a deux revues LLL sur la relactation, que tu peux te procurer via la boutique LLL du site, ou auprès de l'animatrice LLL près de chez toi. A ma connaissance, en français, ce sont les seuls documents qui traitent de la relactation.
Oui, c'est vrai ! Merci.
Je demanderais les documents et je vais continuer de persévérer du coup ! J'ai eu un petit coup de mou, mais comme c'est difficile d'avoir les bonnes informations, ce n'est pas évident. S'il y avait un cheminement tout écrit ce serait plus facile mais bon, chacun fait selon son parcours. Merci en tout cas !
 

lauralenny83

Montée de lait
Je pensais en acheter un après c'est pour ça que je voulais attendre, je ne sais pas si on peut changer pendant une location...
La taille de téterelles me corresponds, c'est la plus petites taille 21, il aurait presque fallut une taille en dessous, mais ça n'existe pas en France.
Felicitation pour ton projet, j'espère que tu le mènera à bien. Concernant les téterelles tu peux utiliser un coussin masseur qui se fixe sur la téterelle, ça réduit la taille, enveloppe mieux le mamelon, fait moins mal aussi et ça permet un tirage optimal.
Après plusieurs mois de tirage, j'ai ajouté un coussin masseur car la téterelle la plus petite était devenue trop grande et ne permettait pas de tirer mon lait correctement.
Depuis j'ai vraiment vu la différence, j'ai casiment doublé ma production.
Tu peux trouver ce produit dans un magasin de puériculture.
Bonne continuation
 

Lo29

Colostrum
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,
Je viens de rejoindre le forum, je ne sais pas encore trop comment çà fonctionne, mais je suppose qu'il y a moyen de donner des contacts en message privé. J'ai été suivie par une sage-femme de Brest qui a été vraiment top, notamment pour la mise au sein (nous avions prévu un accouchement à la maison qui n'a pas pu se faire, mais nous ne sommes restés que 36 heures à la maternité. Le soir-même, elle était là et nous a appris à allaiter, avec assurance et humour. Sans elle, je ne sais pas si j'aurais réussi, et j'ai eu écho d'autres situations difficiles qu'elle a su aider. Je ne sais pas du tout si elle s'y connait en relactation, mais je pense que çà pourrait être un bon contact si tu veux.
En tout cas, bon courage à toi.
 

Aherynne

Colostrum
Felicitation pour ton projet, j'espère que tu le mènera à bien. Concernant les téterelles tu peux utiliser un coussin masseur qui se fixe sur la téterelle, ça réduit la taille, enveloppe mieux le mamelon, fait moins mal aussi et ça permet un tirage optimal.
Après plusieurs mois de tirage, j'ai ajouté un coussin masseur car la téterelle la plus petite était devenue trop grande et ne permettait pas de tirer mon lait correctement.
Depuis j'ai vraiment vu la différence, j'ai casiment doublé ma production.
Tu peux trouver ce produit dans un magasin de puériculture.
Bonne continuation
Bonjour !
Merci pour ton soutien, et pour l'idée, je savais que ça existait pour certains tire-lait (j'ai vu certains vendu avec directement), je vais regarder ça ! Merci beaucoup !
 

Aherynne

Colostrum
Bonjour,
Je viens de rejoindre le forum, je ne sais pas encore trop comment çà fonctionne, mais je suppose qu'il y a moyen de donner des contacts en message privé. J'ai été suivie par une sage-femme de Brest qui a été vraiment top, notamment pour la mise au sein (nous avions prévu un accouchement à la maison qui n'a pas pu se faire, mais nous ne sommes restés que 36 heures à la maternité. Le soir-même, elle était là et nous a appris à allaiter, avec assurance et humour. Sans elle, je ne sais pas si j'aurais réussi, et j'ai eu écho d'autres situations difficiles qu'elle a su aider. Je ne sais pas du tout si elle s'y connait en relactation, mais je pense que çà pourrait être un bon contact si tu veux.
En tout cas, bon courage à toi.
Bonjour,
Merci pour ton message. J'imagine qu'il est possible de s'envoyer des messages privés oui, je ne suis pas depuis longtemps sur le forum non plus et je n'ai jamais regardé !
Oh c'est super d'avoir eu une bonne sage-femme ! Je pense qu'effectivement l'accompagnement est essentiel, et malheureusement le mien n'a pas été au top entre tous les avis différents, et les différentes manière de procéder. Comme c'était mon premier, j'étais un peu perdu et me suis laissée faire, j'imagine que c'est normal vu que je n'y connaissais rien. Je pensais que l'allaitement était naturelle et qu'il n'y avait pas de raison que ça ne fonctionne pas même si j'ai appris qu'un accouchement traumatisant peut jouer là dessus, et c'est sans doute de là que tout est parti d'ailleurs.
Pour le moment, je suis suivi par une sage-femme qui a un cabinet sur Gouesnou, je ne pense pas qu'elle s'y connaisse énormément en relactation meme si elle essaie de me soutenir au mieux, et je suis entrée en contact avec une bénévole de la lèche League mais tout aide est bonne à prendre car des fois le moral baisse un peu. C'est tellement incertain comme démarche, et comme il n'y a pas de protocole tout fait, c'est difficile de savoir si ça fonctionne ou pas... Mais pour le moment, je m'accroche et espère y arriver !
Merci pour ton message !
 

Aherynne

Colostrum
Bonjour @Aherynne,
Quelles sont les nouvelles ?
Bonjour,

Je continue à tirer toutes les 3h la nuit et les 2h en journée (si je peux, sinon j'espère de 3h), ça dépend de mon emploi du temps. En ce moment il y a du lait mais uniquement dans les téterelles ou qui coule quand je les enlève, mais ça ne coule pas encore jusqu'aux biberons, mais j'ai bon espoir du coup.
Mon entourage est un peu moins compréhensif qu'au départ, je crois qu'ils ne comprennent pas ma démarches, ils me disent que comme la petite a des dents qui poussent et qu'elle aura 9 mois au mois de décembre, ce n'est peut être pas utile de m'acharner et en ce pendant compréhensif me dise que je peux arrêter quand je veux, que j'aurais au moins essayer. Mais j'ai l'impression que je peux y arriver, et je m'en fiche qu'elle est des dents. Et au pire si je n'arrive pas à l'allaiter, je lui donnerais au biberon, mais je ferais tout pour y arriver, en espérant que ma fille arrive à surpasser son traumatisme aussi en rapport avec le sein... Mais bon, ça je ne peux pas le prévoir malheureusement...
 

Aherynne

Colostrum
Bonjour,
Aujourd'hui, j'ai perdu le soutien de tous mes proches dans mon projet de relactation... Ma mère me disait déjà régulièrement que je pouvais arrêter quand je le voulais car j'avais au moins essayer, que ce n'est pas grave. Et mon mari maintenant... Il m'a dit que de toute façon je n'arriverais jamais à allaiter notre fille, et que de toute façon, même si j'y arrivais, elle serait grande et ça serait bizarre, lui ne veut pas de ça après 1 an. Et cette nuit, je n'ai pas entendu mon réveil à 2h du matin, je me suis réveillée un peu avant 3h spontanément, il était réveillée, je lui demande pourquoi est-ce qu'il ne m'a pas réveillée en entendant mon réveil et il m'a répondu qu'il préférait que je dorme, alors je lui ai dit que ça risquait de faire baisser ma lactation, il m'a répondu qu'il s'en fichait...
Je commence à devenir triste... Je n'arrive qu'à produire quelques gouttes qui reste dans les téterelles, ça ne tombe même pas dans les biberons. Ma fille n'a aucune envie de prendre le sein mais de toute façon je m'étais dit qu'au pire elle aurait au biberon mais j'aurais tellement aimé connaître ça... J'en avais tellement envie, pourquoi ai-je échouée ? Pourtant, c'est censée être naturelle. Je m'en veux tellement... Je ne sais plus ce que je dois faire...
La sage-femme m'avait dit que si ça ne fonctionnait pas, j'aurais tout essayé et cela ne serait plus un échec de la part, pourtant rien qu'à l'idée d'abandonner j'ai ce sentiment d'échec...
 

Doobida

Lactarium
Je teiue que tu es très courageuse d'avoir entrepris ce projet et d'avoir persévéré...
Comment va ta fille ? Comment êtes-vous toutes les deux ?
Après 6 mois sans allaitement c'est vraiment une montagne, la relactation... Je comprends ton sentiment de ne pas avoir réussi à faire qqch de naturel, mais ce n'est pas dans la continuité des choses de stopper 6 mois puis de relancer... Ca me paraît assez normal que ton corps réagisse comme ça, surtout que ta petite n'a pas un fort besoin de succion et de teter...

Une amie a échoué son allaitement faute d'accompagnement pertinent (ou plutôt à cause d'un mauvais accompagnement)... Elle a mis longtemps à s'en remettre mais à finalement parlé à son fils en lui expliquant qu'elle n'avait pas pu lui offrir ça mais qu'elle se donnait à 100% sur les autres plans et qu'elle était là meilleure maman possible pour oui malgré tout. Et que pour un deuxième bébé elle se ferait accompagner différemment et qu'elle comptait l'allaiter, et ça ne voudra pas dire que lui aurait eu "moins", parce que la situation sera différente, que les enfants seront deux, qu'elle n'aura plus le même temps pour materner de la même manière. Donc ses deux enfants auront la meilleure maman possible de toute façon. Tous les deux. Même si elle n'offre pas les mêmes choses.

As-tu vu un ou une psychologue pour parler de ton accouchement, des premiers mois, etc ?

Plein de câlins et de réconfort :calin:
 

Aherynne

Colostrum
Je teiue que tu es très courageuse d'avoir entrepris ce projet et d'avoir persévéré...
Comment va ta fille ? Comment êtes-vous toutes les deux ?
Après 6 mois sans allaitement c'est vraiment une montagne, la relactation... Je comprends ton sentiment de ne pas avoir réussi à faire qqch de naturel, mais ce n'est pas dans la continuité des choses de stopper 6 mois puis de relancer... Ca me paraît assez normal que ton corps réagisse comme ça, surtout que ta petite n'a pas un fort besoin de succion et de teter...

Une amie a échoué son allaitement faute d'accompagnement pertinent (ou plutôt à cause d'un mauvais accompagnement)... Elle a mis longtemps à s'en remettre mais à finalement parlé à son fils en lui expliquant qu'elle n'avait pas pu lui offrir ça mais qu'elle se donnait à 100% sur les autres plans et qu'elle était là meilleure maman possible pour oui malgré tout. Et que pour un deuxième bébé elle se ferait accompagner différemment et qu'elle comptait l'allaiter, et ça ne voudra pas dire que lui aurait eu "moins", parce que la situation sera différente, que les enfants seront deux, qu'elle n'aura plus le même temps pour materner de la même manière. Donc ses deux enfants auront la meilleure maman possible de toute façon. Tous les deux. Même si elle n'offre pas les mêmes choses.

As-tu vu un ou une psychologue pour parler de ton accouchement, des premiers mois, etc ?

Plein de câlins et de réconfort :calin:
Merci pour ton message.
Ma fille va bien, et moi aussi, je crois. J'essaie.

J'ai essayé de voir une psychologue après l'accouchement, mais je ne pouvais pas y emmener ma fille, et mon mari a un travail très prenant, donc je n'ai pas vraiment pu continuer...

J'en ai déjà parlé plusieurs fois avec ma fille de ce genre de choses, et je continuerai à le faire pour qu'elle comprenne les choses et qu'elle sache que ce n'est pas de sa faute si cela n'a pas fonctionné.
Merci beaucoup pour votre soutien.
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Merci pour ton message.
Ma fille va bien, et moi aussi, je crois. J'essaie.

J'ai essayé de voir une psychologue après l'accouchement, mais je ne pouvais pas y emmener ma fille, et mon mari a un travail très prenant, donc je n'ai pas vraiment pu continuer...

J'en ai déjà parlé plusieurs fois avec ma fille de ce genre de choses, et je continuerai à le faire pour qu'elle comprenne les choses et qu'elle sache que ce n'est pas de sa faute si cela n'a pas fonctionné.
Merci beaucoup pour votre soutien.
Cest très difficile de soulever des montagnes quand on ne se sent pas soi même soutenue.
Courage
Ta décision sera toujours la bonne
 
Haut