1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Mais comment on arrête ?

Discussion dans 'Sevrage' démarrée par Liloudiox, 25 Avril 2019.

  1. Liloudiox

    Liloudiox Montée de lait

    Bonjour à toutes (et à tous ;) )

    24 mois dans une semaine et mon fils est un infatigable serialtéteur ! J’avoue que je ne pensais pas que ça durerait jusque là, et même si j’en suis fière (pressions diverses mais on a tenu bon !) il est temps d’arrêter... c’est notre choix de parents, le p’tit loup le sait ; “après deux ans, on arrête la tétée”.

    Seulement voilà, je ne sais pas comment faire ! Il est totalement accro ^^ À cet âge les tétées sont négociées et il sait qu’on ne tète plus dehors, mais dès que l’on est à la maison il ne gère pas sa frustration face à un refus.

    J’ai droit à des crises très impressionnantes que seule la tétée sait calmer. A l’origine de ces colères-détresses : toujours un report de la tétée. C’est très dur, je me sens démunie.

    Étant souvent seule avec lui un relai est impossible. Moralement ça commence à me peser car ces crises ont lieu uniquement avec moi et sont directement en rapport avec les tentatives de sevrage.

    Lorsqu’il est sans moi il ne réclame pas. La nuit il demande encore et se reveille souvent.

    Je sais que je ne tiendrai pas une tentative de sevrage nocturne (trop de fatigue et nuits à sacrifier), mais comment sevrer au moins le jour sans avoir la sensation de le traumatiser ?

    HELP !!!
     
    Tags:
  2. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Tu peux essayer de donner des jetons pour la tétée. Dire voilà tu as tant de jetons pour téter du matin jusqu'au soir. Pas plus.
    Quand tu veux téter, tu dois me donner un jeton. Si tu n'as plus de jetons tu ne peux pas téter. Je te donne des jetons chaque matin.
    Il aura un semi-contrôle sur la tétée, il sera peut-être moins stressé par le sevrage.
    Et progressivement diminuer le nombre de jetons en le prévenant.

    ça peut être une piste.
     
    elo87, Chapy, Léonide :) et 3 autres personnes aiment ce message.
  3. Liloudiox

    Liloudiox Montée de lait

    C’est une chouette idée ça, je vais essayer je pense, ça me plaît ! Merciiiii
     
  4. bzoui

    bzoui Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Un truc qui marchait pas mal ici c'est de ne pas refuser mais de la reporter à la prochaine tetee planifiée.
    Par exemple, si on avait planifié 3 tetees, matin midi et soir et qu'il demandait entre je disais, oui, tu pourras téter tout à l'heure avant de dormir. Pour l'instant, les tetees ont besoin de se reposer. Et vite proposer autre chose.
    La plupart du temps ca se passait bien et parfois, des crises de hurlements qui se finissaient épuisés par un énorme calin. Puis de moins en moins de crise.
    Bon courage <3
     
    MamanRose, didicool, Nerialka et 1 autre personne aiment ce message.
  5. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    C'est aussi une période où la frustration est énorme, quel qu'en soit le sujet. Ce que je veux dire, c'est que pour le moment, les crises ont pour origine le refus des tétées, mais qu'une fois l'allaitement terminé, il y aura également des crises, mais sur un autre sujet. La frustration est énorme à cet âge là, et leur système nerveux est - loin loin loin - d'être suffisamment gainé pour canaliser leurs intenses émotions. La moindre contrariété devient un énorme orage, une tempête dévastatrice ! une maman comparait leur douleur émotionnelle à la douleur physique : quand ils hurlent, c'est qu'ils ont mal +++ nerveusement.

    Accompagner les crises en restant centrée sur ton bébé, proposer autre chose, verbaliser et remplacer le réconfort des tétées par des calins +++, des contacts +++ ( le portage dans le dos est un moyen de donner du contact sans être près des seins ;)).
    Devancer les crises est aussi une technique qui peut marcher : donner beaucoup plus d'attentions et de contacts que d'habitude pour "compenser" les pertes des tétées.
     
    MamanRose, Sekhmet, Lyse et 2 autres personnes aiment ce message.
  6. Liloudiox

    Liloudiox Montée de lait

    Merci beaucoup pour ces pistes et ces conseils, c’est précieux !
     
  7. Lyse

    Lyse Hyperlactation

    Bonjour. Ma petite a 15 mois et j'envisage un sevrage mais je me sens perdue et j'appréhende quand je lis les posts ou les témoignages... Elle n'est pas en âge de verbaliser et mm si je lui parle bcp, j'ai du mal à me faire comprendre au milieu des hurlements... quand elle veut "toto" elle crie jusqu'à ce que je cède et ça peut durer 1h !! J'ai aimé allaiter et je voudrais clore cette expérience de manière positive pour elle et moi mais je me sens démunie...
     
  8. BeatriceRB

    BeatriceRB Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Quand je veux écourter une tétée je propose un calin. Ma fille s'arrête pour me prendre dans les bras. Peut-être que ça peut s'appliquer pour supprimer complètement une tétée. Ou à boire ou à manger...
     
  9. Judilie

    Judilie Montée de lait

    On se retrouve ici ahah... quand je te lis je me lis... ma puce est pareille! Pas de câlin qui tienne ou autre, quand elle veut téter elle n'en démord pas! Je cede un peu trop facilement, elle se tortille de frustration et se met à pleurer c est dur!
     
    Mamenrond et Lyse aiment ce message.
  10. Judilie

    Judilie Montée de lait

    Coucou,
    Je complète un peu car depuis mon dernier post j essaye de réduire tranquillement.
    Pour la journee, avec ma puce, je la laisse téter à certaines heures, et quand c est pas le moment, je lui dis non, pss
    Maintnenant, et je lui propose soit autre chose à la place (un ptit bout de biscuit, de l'eau, un fruit, ça marche avec les gourmands!) soit je détourne son attention ("oh regarde Le chien" marche bien vu qu'elle adore notre chienne)

    Voilà ça fait pas avancer beaucoup mais on sait jamais hehe!
     
    Lyse et Nerialka aiment ce message.

Partager cette page

Chargement...