• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

LYON : couper un frein de langue court... (ou pas ?)

lalili

Montée de lait
Bonjour,

J'ai un bébé de deux mois qui a une belle courbe de poids régulière mais un frein de langue court. Cette particularité n'a pas été détectée à la maternité. J'ai identifié le problème tardivement à travers ce forum.

J'ai souffert le martyre le 1er mois pour l'allaiter (je serrai les dents en souhaitant que la tétée s'arrête rapidement)

Passé ce 1er mois, je n'ai plus eu mal. Bébé a sans doute gagné en mobilité de langue, et puis nous avons trouvé des positions d'allaitement plus confortables pour nous (allongés par exemple).

Aujourd'hui, mon bébé ne peut toujours pas tirer sa langue hors de sa bouche. Quand il cherche à le faire, elle reste en quelque sorte "collée" à la lèvre inférieure et prend la forme d'une langue de serpent.
Il ne peut jamais attraper le sein tout seul, je dois tenir mon sein presque constamment et certaines positions d'allaitement sont compliquées pour nous (par exemple, en écharpe c'est inenvisageable).

J'ai évoqué cela avec le pédiatre lors du rdv du 1er mois. Il a constaté qu'en effet, le frein de langue était "un peu court" m'a dit quelque chose comme "ah zut, je n'ai pas de ciseaux sur moi sinon je vous l'aurai fait. si vous voulez le faire couper, contactez un stomatologue au plus vite pour qu'il le fasse, après ça risque d'être plus compliqué".
J'ai donc appelé 5 stomatos le jour même qui ont tous refusé de nous recevoir : "ça aurait dû être fait à la maternité", "c'est trop tôt ou trop tard madame", me renvoyant vers l'hôpital.
Je téléphone à l'hôpital en précisant que le pédiatre m'a dit d'agir rapidement. Là on me répond qu'il n'y a pas de place pour un rdv avant au moins 1mois1/2 et qu'il s'agira d'une simple consultation : pas question de couper le frein de langue de bébé à ce moment là !
Un peu découragée, j'ai déclinée la proposition. Après tout, bébé prenait du poids et je n'avais plus mal.

Toutefois, en m'informant davantage sur le sujet, je vois qu'un frein de langue court peut générer plus tard des problèmes de dentition, d'élocution, de fausses routes, ... ou pas ! (http://www.votre-enfant.com/wiki/Le_frein_de_langue_court)

Aussi, si quelqu'un pouvait m'orienter vers la bonne personne à Lyon pour me conseiller et/ou couper le frein de langue de loulou, je lui en serai très reconnaissante ! :)
 

isabelle steffan

Animatrice LLL
Animatrice LLL
J'ai lu sur la page d'allaitement pour tous qu'une maman de Lyon avait eu le même soucis que toi et avait vu 3 ORL qui n'avaient pas voulu couper le freind e langue sur Lyon. Elle s'est donc dirigé vers un ORL sur Paris qui a fait la freinectomie ...
Les témoignages sont ici : http://www.allaitementpourtous.com/frein-de-langue-lecircvre-supeacuterieur-palais-creux.html

Bon courage à toi dans tes recherches ! Tu as pu poursuivre l'allaitement de ton bébé, c'est un beau défi avec un frein de langue !!!
 

lalili

Montée de lait
Je suppose que la sécurité sociale ne rembourse pas les billets de TGV ? ;)
Incroyables que les "spécialistes" lyonnais se montrent si frileux ! Je ne désespère tout de même pas de dénicher celui ou celle qui pourra nous aider bébé et moi dans cette pourtant grande ville...
 

Isabelle

Fontaine de lait
Alors malheureusement sur Lyon j'ai on a déjà eu 2 cas de mamans qui ont testé tous les ORL et personne pour traiter le bébé. C'est très triste pour les bébés de cette région, les orthodontistes doivent faire fortune je pense.

Il y a même un orl qui a constaté le souci mais n'a pas voulu couper car selon lui, pas de lien avec le souci de lactation.

Une consultante en lactation qui suivait aussi la maman lui a tout simplement dit qu'elle devait se faire au sevrage. Elle ne reconnait pas non plus le souci d'ankyloglossie. Je sais c'est terrible pour les mamans et leur bébé, aller voir une consultante en lactation pour trouver de l'aide et du soutien et on vous dit que vous n'avez pas assez de lait parce que vous avez un problème psychologique ( bébé qui prend peu de poids ) donc faut donner le biberon.

Bref, ces mamans ont décidé d'aller à Paris chez un orl sérieux qui prend les nourrissons en urgence dans ce genre de situation.

Donc si tu ne trouves personne de sérieux dans ta région pour respecter ton choix de libérer la langue et la lèvre de ton bébé, tu peux voir un spécialiste à Paris et un IBCLC qui connait très bien ce souci.

Je te fais un mail privé, comme ça tu peux prendre rendez-vous rapidement.

En attendant j'ai une grosse pensée pour toi, mes deux enfants ont ce souci et pour ma petite c'est traité mais pour mon grand de 3 ans 1/2, je me renseigne seulement pour libérer sa langue et sa lèvre.

Vu la situation, non il n'est pas "un peu" court, car un peu court c'est comme mon fils, il peut téter mais ne peut pas augmenter la lactation et vider le sein, mais c'est "un peu" court. Là je pense que ton bébé c'est un beau frein de langue évident, car les freins "un peu court", passent inaperçu. Bref, libérer la langue oui, la lèvre sup aussi probablement.

C'est dramatique qu'ils se font la gueguerre à savoir qui ne fait pas son boulot pendant que la santé des bébés en dépend et la souffrance des mamans.

Bon courage,

Bises
 
Dernière édition:

Isabelle

Fontaine de lait
Je pense que le déplacement vaut son prix, surtout que tu pourrais allaiter sans douleur pendant des années, ça fait pas mal de boîtes de lait que tu n'as pas à acheter et les soucis orthodonties de réglés.

Mon grand par exemple il a toujours eu beaucoup de mal au sein, j'ai toujours cru qu'il était aux besoins intenses. Il a aussi du mal avec les solides, bref ce souci fait plein d'autres soucis pour lui, je découvre ça avec le livre du Dr Gonzales, j'ai acheté le livre hier à une réunion LLL et je tombe sur "anorexie, boulimie etc..." et ça me fait penser à Paul.... il a 3 ans 1/2, je lis des soucis de succion tous les jours sur Allaitement pour tous et je découvre seulement maintenant pourquoi on a tant de soucis avec Paul. Pauvre Paul. Il parle mal aussi et c'est mal vu par les gens... "il est en retard Paul ! ", pfff...

En attendant, je t'ai donné des coordonnées en privé. Pour les autres soucis on peut voir ici. Par exemple ton bébé pleure beaucoup et a probablement des coliques, normal dans cette situation. Tu en es où pour le moment ?

Bises
 

lalili

Montée de lait
Merci beaucoup pour ces conseils (et pour les coordonnées parisiennes) Isabelle !
En fait, actuellement bébé est en pleine forme, ne pleure pas et a des selles d'un magnifique jaune d'or qui ferait la fierté de plus d'une maman ! ;) Quant à moi, je n'ai plus mal du tout. On galère juste un peu question position d'allaitement. Je crains surtout pour l'avenir.
On m'a conseillé de tenter ma chance du côté de l'hôpital mère-enfant de Lyon (http://www.chu-lyon.fr/web/Service_...le et stomatologie pédiatrique_2546_2940.html). Je vous tiendrai au courant...
 

Sev

Colostrum
Bonjour
Je viens justement de consulter un stomatologue mais sur Biarritz car ici aussi petit frein de langue non détecté a la mater, elle a 3 mois
Réponse de celui-ci : aucune inquiétude a avoir du moment que la courbe de poids est bonne et qu'il n'y a pas de souci pour l'allaitement ce qui est le cas j'ai un allaitement qui se passe a merveille malgré les douleurs normales du début
Il m'a simplement indiqué qu'il souhaitait revoir l'enfant vers 3-4 ans ... J'avais eu le même discours de mon pédiatre mais,je voulais un autre avis ...
Aujourd'hui je ne m'inquiète donc plus elle a un petit frein oui mais qui je gêne pas
 

Isabelle

Fontaine de lait
A 3 mois on peut traiter sans anesthésie, quand ça gêne pour l'allaitement. Lui il ne veut pas traiter quand ça gêne pour l'allaitement apparemment. Si ça gêne pas pour l'allaitement alors pas besoin de traiter si tu n'as plus mal et que le bébé prend bien du poids effectivement. Le souci c'est que les premiers mois le bébé nous mets en hyperlactation, donc on ne peut pas toujours se fier à la courbe de poids. C'est complexe. Mais si tu penses que ça va, alors c'est que ça va. Le stomato il n'est pas IBCLC, donc la lactation c'est pas son domaine.

A 3 et 4 ans, si ça gêne pour les dents, il proposera avec anesthésie, car l'enfant est trop grand.

Bises
 
Dernière édition:

lalili

Montée de lait
Merci pour ton témoignage Sev ! J'ai moi aussi envie d'éviter une intervention chirurgicale (même bénigne) à bébé si elle n'est pas nécessaire. Mais je crains d'engendrer des problèmes pour la suite de l'allaitement (cf témoignage de la maman de Théo dans le lien envoyé plus haut par isabelle steffan) et, plus tard, des problèmes d'orthodontie et de prononciation. Je me demande aussi si la rééducation ne serait pas plus difficile si son frein de langue devait être coupé quand il sera plus âgé. Le stomatologue t'a-t-il rassuré sur tout ça ??

Si des mamans dont le bébé avait un frein de langue court ont poursuivi l'allaitement au-delà de 6 mois sans encombre, qu'elles n'hésitent pas à nous en faire-part ! :)

Le lien auquel renvoie mon premier message indique que "Lorsque le frein lingual est court et pellucide (transparent), l'allongement spontané est la règle, rendant toute intervention inutile."
Celui de mon bébé est blanc. C'est ce qu'on entend par pellucide ou pas ???

au fait, j'ai tenté une photo : http://www.flickr.com/photos/superlydiane/5733026912/in/photostream
 

lalili

Montée de lait
Zut, je n'avais pas lu ton dernier message Isabelle (il faut dire que j'ai mis plus d'une heure à écrire le mien avec un bébé qui me sollicitait beaucoup ce matin !) Hé bien, j'ai l'impression que ça va, même si bébé réclame assez régulièrement de téter le deuxième sein... et que je dois parfois ressortir le 1er en lui faisant croire que c'est le troisième !
 

Isabelle

Fontaine de lait
En fait il y a plein de détails pour savoir si c'est utile ou pas. Parfois si c'est très léger comme inconfort, juste bien plaquer le bébé les joues contre le sein et une position asymétrique aident. Mais quand il y a tété continue, bébé ne peut pas vider le sein, c'est pas histoire de le rouler ou pas, il ne peut pas faire mieux car il ne peut pas amorcer le sein. Donc il ne peut prendre du lait que quand le sein est très plein et qu'il s'amorce vite. Il boit ce qui coule facilement et la tété est très courte.

Par exemple, Paul il vide les deux seins, il me dit qu'il n'y a plus de lait et sa soeur elle arrive à avoir assez de lait pour elle après lui. Donc ça explique pourquoi ma lactation ne faisait que baisser avec Paul, car il ne peut pas vider le sein. ça explique pourquoi il tète tout le temps, moi je croyais qu'il était aux besoins intenses... pfff...

Paul est un cas "courant", moins gênant que ton bébé je pense. Donc sur 3 ans 1/2, je t'explique ce que j'ai eu :

Hyperlactation à droite, bébé qui tète toute la journée et presque pas de lait à gauche, donc presque mono sein.

Vers 3 mois 1/2, avec la pression familiale, tout le monde est soulagé ( le papa aussi ) que je commence les biberons, déjà 1 le soir.

Donc j'ai l'engorgement de ma vie la nuit, car avec le biberon Paul ne tète pas la nuit, je passe la nuit à attendre qu'il se réveille pour téter et il ne vide pas le sein évidement ! bref.

Ensuite, Paul pleure aussi après le biberon, je sais maintenant qu'il a probablement de coliques car même à 3 ans 1/2 il avale beaucoup d'air et rote souvent, même si il dit toujours pardon, il passe pour un enfant pas poli.

En plus il est constipé, donc je décide de le remettre au sein, début de la relactation il a 6 mois, il est sevré totalement, refuse le sein qu'il croit vide car il ne peut pas l'amorcer et prend 4 bib par jour.

Le biberon a un effet dévastateur quand le bébé a un souci de succion, c'est tout simplement la meilleur façon de sevrer l'enfant du sein.

Je remonte ma lactation avec le tire lait, et Paul ne prend plus de biberon, mais je souffre de vasospasme. Je me dis que c'est une mauvaise succion à cause du biberon, j'essaye de retrousser sa lèvre sup avec les doigts, il pince quand même.... mais il tète. A l'époque je ne sais pas ce que c'est le vasospasme, je mets donc de la pommade lansinoh.. pfff...

Ma lactation ne reviendra jamais bien, Paul tète de nouveau toute la journée et la nuit. Pour Paul c'est normal, je crois qu'il est aux besoins intenses, traumatisé par le sevrage, mais maintenant je sais que c'est à cause qu'il ne peut pas vider le sein malgré un frein de langue "normal".

Pendant la grossesse, c'est le pire de ma vie je crois, je souffre beaucoup de vasospasme, jusqu'à prendre du magnéb6, qui soulage mais vasospasme quand même !

A la naissance d'Eléonore, c'est pire. Elle ne peut pas attraper le mamelon sans aide, c'est un cauchemars et la seule aide qu'on me propose à la mat c'est une mise au sein forcée et un massage douloureux des seins pour soit-disant casser les boules dans le sein car je souffre d'engorgement.

Paul va soulager l'engorgement, mais ma lactation va chuter.

A 5 semaines je me décide à aller voir le Dr M pour avoir son avis. Il doute. Il propose quand même la frenotomie du frein de langue, type4.

4 jours après la frenotomie la petite peut vider le sein et la lactation remonte. Elle a des selles vertes, donc je suis en hyperlactation à droite, je fais une fois le drainage complet, la petite n'a plus de selles vertes mais cette fois c'est Paul qui n'a plus assez de lait, il passe la journée au sein et tète plus que la petite. Il refuse son sein car il ne peut plus l'amorcer, il prend donc le sein de sa soeur et la petite va remonter la lactation du sein de Paul.

Mais la super succion de ma fille me brûle le mamelon, le frein de lèvre, donc il sera coupé quand elle a 5 mois 1/2. 2 jours après je n'ai plus mal, donc ce n'était pas de la candidose.

Maintenant la petite tète normalement, mais Paul a toujours du mal. Je vois pour libérer sa langue et sa lèvre, il a 3ans 1/2 et ça fait donc 3 ans 1/2 qu'il tète comme il peut le pauvre Paul.

J'espère régler ce souci avant qu'il aille à l'école car il ne pourra plus passer son temps à téter. La tété est toujours douloureuse, même avec position asymétrique, et vasospasme toujours.

Voilà pour mon expérience.
 
Dernière édition par un modérateur:

ssof

Période de pointe
Rageant la réponse du pédiatre, je trouve...il a pas retrouvé ses ciseaux entre temps ? (en forme de toute petite cuillère, à bout rond, on les voit je crois en photo sur un document de Brian Palmer, spécialiste des freins).
 

benedicte69

Colostrum
Alors malheureusement sur Lyon j'ai on a déjà eu 2 cas de mamans qui ont testé tous les ORL et personne pour traiter le bébé. C'est très triste pour les bébés de cette région, les orthodontistes doivent faire fortune je pense.

Il y a même un orl qui a constaté le souci mais n'a pas voulu couper car selon lui, pas de lien avec le souci de lactation.

Une consultante en lactation qui suivait aussi la maman lui a tout simplement dit qu'elle devait se faire au sevrage. Elle ne reconnait pas non plus le souci d'ankyloglossie. Je sais c'est terrible pour les mamans et leur bébé, aller voir une consultante en lactation pour trouver de l'aide et du soutien et on vous dit que vous n'avez pas assez de lait parce que vous avez un problème psychologique ( bébé qui prend peu de poids ) donc faut donner le biberon.

Bref, ces mamans ont décidé d'aller à Paris chez un orl sérieux qui prend les nourrissons en urgence dans ce genre de situation.

Donc si tu ne trouves personne de sérieux dans ta région pour respecter ton choix de libérer la langue et la lèvre de ton bébé, tu peux voir un spécialiste à Paris et un IBCLC qui connait très bien ce souci.

Je te fais un mail privé, comme ça tu peux prendre rendez-vous rapidement.

En attendant j'ai une grosse pensée pour toi, mes deux enfants ont ce souci et pour ma petite c'est traité mais pour mon grand de 3 ans 1/2, je me renseigne seulement pour libérer sa langue et sa lèvre.

Vu la situation, non il n'est pas "un peu" court, car un peu court c'est comme mon fils, il peut téter mais ne peut pas augmenter la lactation et vider le sein, mais c'est "un peu" court. Là je pense que ton bébé c'est un beau frein de langue évident, car les freins "un peu court", passent inaperçu. Bref, libérer la langue oui, la lèvre sup aussi probablement.

C'est dramatique qu'ils se font la gueguerre à savoir qui ne fait pas son boulot pendant que la santé des bébés en dépend et la souffrance des mamans.

Bon courage,

Bises
Bonsoir,


Je me permets de venir vers vous et de relancer cette conversation car je suis quasiment certaine que mon bébé de 2 mois à des problèmes de frein. Je suis en contacte avec une animatrice sur le groupe Facebook de la Leche League et j'ai posté plusieurs photos du frein de lèvre et de langue. J'attends des réponses car cela a été fait cet après-midi, en attendant comme je suis de Lyon et que le message date de 2011 je voudrais savoir si vous (lalili) avez trouvé finalement qqun ou non pour le pratiquer la frénotomie? Et je voudrais savoir si cette personne de confiance à Paris serait me dire si oui ou non mon fils à un problème de ce type et si c'est le cas, que je ne trouve personne sur Lyon, s'il peut faire quelque chose rapidement car ça commence a être pesant pour moi et mon bébé. Je suis prête à me déplacer jusqu'à Paris pour libérer mon bébé et arriver à allaiter normalement.

Je vous remercie d'avance pour vos réponses.

Bénédicte
 

Isabelle

Fontaine de lait
Je t'ai répondu en privé, tu peux trouver tes messages privés en haut de la page, tu devrais voir un petit "1" à côté de notifications.
 

agulle

Colostrum
Bonjour,
De lyon également, mon bébé de deux mois a toujours eu du mal à teter. Les sf me disaient qu'il fallait le stimuler mais à la consultation du deuxieme mois j'ai demandé à ma généraliste de verifier son frein de langue et elle l'a trouvé "un peu court". Ca expliquerait beaucoup de chose pour mon allaitement raté. Bref, j'aimerais savoir s'il y a des spécialistes à lyon prêt à le couper , voir sur Paris sil le faut!
Merci.
 

Sophie20

Colostrum
Bonjour,
Ma fille de 5 mois semble avoir le frein de la langue court. Cela expliquerait que sur quelques tétées elle se retire du sein en gémissant puis y revient et surtout elle avale beaucoup d'air et a une respiration très rapide. Je suis sur Lyon, pourriez vous me conseiller un professionnel qui s'y connait car mon pédiatre ne pense pas que c'est ça mais nous voyons bien qu'elle n'arrive pas à sortir la langue ? Merci beaucoup par avance ! Sophie
 
Haut