• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Local pour tirer son lait

BeatriceRB

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,

Ma sœur (qui va accoucher en juin) a demandé à son employeur où est-ce qu'elle pourrait tirer son lait. On lui a répondu qu'ils n'avaient pas assez de place pour lui trouver un coin tranquille.
Je précise qu'elle travaille dans une PME (une centaine de salariés je crois) avec peu de femmes. Est-ce son employeur doit lui proposer quelque chose ou elle doit se rabattre sur les WC ?

Merci
 

ParisianLawyer

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Juridiquement vu le nombre de salariées pas d'obligation de mettre en place un local dedié à l'allaitement mais l'employur doit lui permettre d'exercer son droit.

Pour le coup ca peut valoir la peine de contacter les dp ou le chsct.

Une solution peut etre qu'un cadre qui a un bureau séparé lui prête son bureau 30 min sur la pause dejeuner (ca reste constructif comme démarche et pas ingérable pour l'employeur)
 

Jujue

Période de pointe
Bonjour
Je reviens vers vous car la question avait été posée pour moi et une solution a été trouvée, donc si ça peut donner des idées à certaines.
J'ai repris le chemin du travail avec mon tir lait et un pack de pile en me disant je verrais bien. Pour la première journée j'ai tiré dans une salle de réunion libre, mais je passais la journée à surveiller le planning d'occupation pour trouver le bon créneau, un peu stressant.
Puis j'ai osé en parler à des collègues, hommes je suis dans un milieu à 90% masculin, et notamment à un membre du CE. Je lui ai demandé si je pouvais utiliser le local du CE et si les fenêtre étaient occultables.
Après quelques amenagements du local, pour occulter les fenêtres, me voilà avec les clés d'un local peu utilisé pour tirer tranquille, et comme il est au fond de l'atelier le tir lait semble très silencieu :p

Donc si j'ai un conseil pour celles qui savent pas trop comment s'organiser, osez en parler à vos collegues, pas forcément à la hierarchie, ils peuvent avoir des idées
 

Elyuna

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Merci de ton témoignage @Jujue :)

Je rajouterai aussi que souvent on a peur des réactions mais les gens sont bienveillants en majorité <3
Et les hommes sont moins dans le jugement que les femmes (dans mon milieu du moins!!!):rolleyes:
 

BeatriceRB

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Dans le même genre, j'ai eu deux jours de formation hors de mon site habituel. Je m'étais préparée à tirer aux toilettes. Et finalement j'ai demandé à la réception où je pouvais tirer. Et en fait ils ont l'habitude et ont un local (qui est voué à disparaître m'a-t-elle dit mais si on leur pose la question toutes les semaines ils vont se dire qu'il faut le garder).
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Quand j'étais en déplacement, j'ai toujours demandé un local et j'ai toujours été super bien reçue.
Et ainsi, on fait passer le message aux gens que ce qu'on demande est normal et pas honteux

Ravie que tu puisses tirer dans de bonnes conditions
 
Haut