1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

L'emission : Les Maternelles

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Isabelle, 1 Avril 2011.

  1. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Ce n'est pas être "moderne" de réserver ses seins à son mari et refuser au bébé. C'est juste que le sein a perdu sa fonction naturelle pour nourrir le bébé et il ne reste plus que un "truc" de sexe pour séduire. Il y a des femmes qui croient que allaiter abîme les seins.

    Oui, c'est choquant de voir une femme qui nourri son bébé ( avec son sein ), mais c'est normal de voir une femme toute nue donner le biberon pour une pub de LA 2e âge. Chercher l'erreur ....

    Le souci n'est donc pas de montrer le sein, mais de nourrir le bébé avec. D'ailleurs il y a des hommes qui ont du mal à désirer leur femme quand elle allaite... des hommes qui n'ont pas l'habitude de voir des bébés qui sont nourris au sein... pour certains hommes, les seins ne sont pas pour le bébé, ils sont pour le sexe. Donc quand on voit un sein nu, on pense au sexe et non au bébé.... bon, c'est un souci de culture en fait.... c'est pas la faute au bébé ou à sa maman.... et les pubs n'aident pas !

    Nourrir avec ses seins son bébé c'est aussi accepter son corps de femme comme un corps de mère, fait pour nourrir le bébé aussi, pas que pour séduire le papa.


    Il y a des femmes qui acceptent mieux leur corps de femme que leur corps de mère et pour d'autres c'est l'inverse, accepter leur corps de mère les aident à accepter leur corps de femme. Donc nourrir son bébé avec son sein ou un accessoire dépend aussi de comment la femme accepte son corps.

    D'ailleurs beaucoup de sevrages précoces sont parce que la jeune mère n'a pas encore trouvé confiance en ses capacités à nourrir son bébé et au lieu de l'encourager et l'aider à trouver confiance en elle, on lui donne un biberon pour son bébé. Donc ça "nourri" le bébé, mais ça ne fait pas le reste.

    http://www.lllfrance.org/chercher.html?q=confiance
     
    Dernière édition: 6 Avril 2011
  2. Pauline

    Pauline Voie lactée

    Je n'ai pas vu cette émission, mais leur façon hyper consensuelle de traiter tous les sujets me gonfle. Il ne faut jamais faire culpabiliser personne (les mères qui n’allaitent pas, les femmes enceintes qui continuent de fumer, les mères qui donnent des fessées, etc.). Tout le monde il est gentil et on n’a donc même plus le droit de dire que le lait maternel est meilleur pour les bébés (ou plutôt, que le lait artificiel est et restera probablement toujours moins bon).

    Et cet éternel débat allaitement vs biberon me gonfle encore plus. Toutes ces "féministes" me soulent avec leurs arguments à la con sur nos carrières, sur nos vies de femmes, que l'on sacrifie pour nos enfants et que de toutes façons, étant donné qu'on n'aura pas un merci, autant y aller franco et faire de grandes carrières en lourdant les gosses à la crèche le plus tôt possible, de toutes façons, ils s'en fichent, tant qu'ils ont quelqu'un qui les torche, qui leur donne à manger et qu'ils ont un lit (le leur, bien entendu) pour dormir. Ça commence aussi à bien faire de faire croire aux gonzesses que si si, bien entendu, elles peuvent tout gérer de front, que rien dans leur vie ne pâtira de ce choix et que tout le monde, à commencer par les mômes, s'adaptera. A réclamer sans cesse "l'égalité", voilà ce que nous avons : non seulement c'est encore et toujours nous, les femmes, qui assumons pour la plupart (pas moi) l'intendance de nos foyers, mais en plus, nous sommes des salariées/employées et des mères. J’ai l’impression qu’elles ont une image totalement à la ramasse de ce que sont les mères qui allaitent. Beaucoup d’entre nous travaillent, beaucoup d’entre nous ont une vie sexuelle (malgré le cododo, eh ouais), beaucoup d’entre nous ont même, oh bon sang, une vie sociale !

    Au lieu de taper sur les femmes qui font différemment, qui choisissent parfois de faire des concessions quelques fois drastiques au niveau professionnel, qui choisissent d'allaiter/dormir avec leur enfant tout en travaillant à temps plein ...... j'en passe et des meilleures ... elles feraient mieux de se battre un peu plus et de façon plus visible pour qu'enfin cesse l'imposture du "partage des tâches". Parce que c'est bien joli de dire "Je ne veux pas allaiter, je veux que mon mari puisse aussi donner des biberons, pour participer et se lier avec son bébé", quand c'est pour finalement donner TOUS les biberons, faire TOUTES les vaisselles et changer TOUTES les couches ... je ne vois pas vraiment ce qu’on a gagné. Mais c’est tellement plus important de garder son salon bien propret et bien joli comme dans Elle, de bichonner son chéri-chéri, hein, de lui faire sa petite popotte et de lui laver ses petits slips et ses petites chemises que tu comprends, il ne peut pas les repasser tout seul.

    Tout ça me soule, cette langue de bois perpétuelle m’énerve à un point indescriptible en ce moment, j’en ai des envies de violence physique. Par contre, moi, si je veux être vraiment tranquille, si je ne veux pas subir les regards interrogateurs ou les remarques moqueuses/dégoutées/désespérées, je dois me mettre à l’écart pour nourrir mon bébé, je dois taire le fait que je partage ses nuits. Parce que de toutes manières, j’ai bien autre chose à faire que de me battre contre des moulins à vents … parce que tu comprends, j’ai réunion LLL. Et toc.
     
  3. labrioche

    labrioche Hyperlactation


    bien dit !!!!
    tu résumes tout à fait ma pensée
     
  4. lysilolo78

    lysilolo78 Voie lactée

    Quand le docteur sortait ses contre-verites E . Tchoungui souriait d un air gene car elle,elle a allaite ! Voila ce que c est qu etre consensuelle !
     
  5. Emmanuelle

    Emmanuelle Hyperlactation

    Pas vu l'émission non plus mais merci Pauline d'oser dire tout haut ce que beaucoup n'osent pas, dont moi.
     
  6. allreset

    allreset Lactarium

    Bonjour,
    je viens de voir l'émission. En effet le pédiatre est offensif, mais bon le thème de l'émission est "je ne veux pas allaiter". Les maternelles a pour objectif de laisser s'exprimer tout le monde.
    Il a parlé de LLL et de son engagement, en bien à la fin. Mme Badinter et lui-même souhaitent que la femme puisse choisir librement entre allaiter au sein ou avec un biberon. C'est quand même le plus important, être en harmonie avec ses convictions, et cela sans aucune pression.

    Et puis je pense que seule l'information sera profitable aux futures mamans. Un long chemin doit encore se faire au niveau des maternités afin de rassurer les mamans sur leurs décisions en leur disant "quelque soit votre choix, nous serons là pour vous accompagner".
    J'ai rencontré mardi une maman chez ma SF qui a arrêté son allaitement à 2mois parce que sa fille réclamait toutes les 2 heures et qu'elle ne pouvait rien faire d'autres. Je l'ai écoutée et j'ai compris qu'elle n'avait pas "le mental" pour s'accrocher. Ce qui est pris, est pris.

    Pour moi l'allaitement au sein est un don de soi.

    L'émission ne m'a pas heurtée, ne m'a pas touchée émotionnellement parce que je respecte un point de vu différent du mien.
     
  7. labrioche

    labrioche Hyperlactation

    moi aussi je respect les points de vue diffèrents des miens.
    j'ai d'ailleurs allaité au sein mon ainé qu'un mois et ensuite suis passée au bib !

    moi ce qui m'a choqué ce n'est pas que les invités ne voulaient pas allaiter au sein mais plutôt les arguments de ce pédiatre ....
    allant limite contre les recherche de l'OMS .....je trouve ... et faisant passer les mères allaitantes pour des femmes qui s'entêtent pour rien ....
     
  8. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Moi ce qui m'a choqué c'est la maman qui n'a pas pu mettre son bébé au sein comme sur les photos et que personne ne l'a aidé. On l'a laissé toute seule avec son bébé affamé et quand elle n'a plus supporté de le voir hurler, on lui a montré comment donner le biberon, c'est une honte pour notre pays d'être tellement en retard sur l'allaitement et tellement encourageant pour le biberon. Cette mère n'a pas choisi, elle n'a pas pu mettre son bébé au sein, et c'est très souvent un souci de frein de langue court ou douleurs suite à l'accouchement.

    Les bébés ne sont pas vu par un ostéo même quand il y a utilisation de ventouse ou qu'ils sont tirés par la tête. Par contre il y a les mises au sein forcées où l'on presse sur la tête du bébé pour qu'il prenne le sein, sans se soucier de si il a mal.

    Je pense que les sages-femmes devraient réapprendre à dépister les freins de langue court dès la naissance comme autrefois, et devraient pouvoir faire la frenotomie si c'est pas un frein de langue compliqué. Il faudrait aussi informer la maman et non décider à sa place !

    Les mères ne sont pas des idiotes ! On leur dit quoi faire pendant la grossesse, quand pousser pour l'accouchement et comment laisser pleurer leur bébé si il veut téter plus de 20 minutes.

    Des soucis de succion j'en lis à la pelle !!!! Quelle ignorance !!!

    Dans la maternité de cat 3 où sont nés mes enfants, ils sont soit-disant en faveur de l'allaitement et à l'écoute des mères.... quand seront-ils à l'écoute des bébés ? J'ai signalé le souci de succion d'Eléonore, ils savent qu'il l'ont tiré par la tête avec la ventouse, alors qui veille à ce que le bébé puisse téter et qui veille à ce que la ventouse ne fasse pas de dégâts ? Pour sur, ils sont très rapides pour donner du doliprane ! Et un lit chauffant !

    Évidement ils auront de nos nouvelles car si il n'y a pas de retour des mamans, comment se rendre compte de leurs erreurs ?

    Je sais qu'ils manquent de personnel et de moyen, d'ailleurs ils ont été très gentils mais ce n'est pas suffisant ! Il y a encore du boulot pour dire que les mères peuvent "choisir" d'allaiter !!! Surtout quand elles ont des crevasses ou qu'on leur fait mal en cas d'engorgement !!!

    On associe l'allaitement à la douleur et au sacrifice, comme si avoir mal était le prix à payer pour nourrir son bébé !

    Pourquoi dit-on aux mères qu'elles ont mes mamelons trop petits ou trop plats ou que leur bébé est fainéant, sans regarder sous sa langue ?

    Je suis triste pour cette maman et pour son bébé, qu'on a abandonné à son sort par manque de personnel et de connaissance. Malheureusement son expérience est tellement fréquente !

    Autre hérésie : j'ai visité un service de néonat, soit disant "nidcap", mais où les mères ne peuvent rester dormir avec leur bébé, est-ce normal que la mère dorme dans un autre établissement que son bébé ? Pourquoi ne peut-on soigner un bébé sans le séparer de sa mère ?

    Il n'y a pas de choix en vérité, seules les mères bien informées ou qui n'ont pas de soucis allaitent, et pour les autres, ben elles apprennent à donner le biberon, puisque personne ne leur parle de peau à peau, de position asymétrique, de position biologique, de compression, de palais creux etc...

    Ma belle mère n'a allaité que 2 mois, elle avait les mamelons arrachés, vous appelez ça un choix ?
     
    Dernière édition: 9 Avril 2011
  9. imanAlexandra

    imanAlexandra Hyperlactation

    je suis d'accord avec toi. le choix est limite et pour moi c'etait justement le choix de souffrir pour donner le meilleur a mon enfant mais j'ai demande quand je pourrais donner du biberon(avec mon lait) je crois 2eme nuit...
    j'ai demande plusieurs fois qu'on me regarde si je fais bien si ma position etait bonne... j'ai crie de douleur pendant presque 1mois a chaque debut de tetee jusqu'a ce que j'arrive a apprendre(premier site que j'ai trouve fort bon pour moi c'etait pour allaiter les jumeaux)

    peut-etre seulement parce que j'ai une grosse poitrine que j'ai reussi mon allaitement? apres la cesarienne malgre que mon enfant dormait avec moi et etait a cote la majorite de tetees de debut etait en position allongee c'etait genre,moi allongee,sein au maximum tendu vers ma petite... et je pense que le personnel de ma amternite etait quand meme bien,je leur doit enormement mais... plus le temps passe plus je vois et je comprends.. les emotions tombent et j'arrive a avoir un regard critique

    a la fin je me dis que j'avais avant tout beaucoup de chances et envie de souffrir pour mon bebe-ou autrement dit j'ai fait le choix de souffrir
    pour les restes c'est grace a l'intenet(LLL et autres sites dont je me rappelel pas de noms mais aussi tres tres bien) que je m'en suis sortie


    et a la fin je suis avant tout d'accord avec Pauline.

    bizarrement c'est celle qui allaite codode etc qui doit se justifier,battre etc et pas seule qui fait tout le contraire.
    le sentiment de coulpabilite est humain,dire a chaque fois que c'est pas grave est grave.
    on se force a faire du noir gris parce que ca convient aux autres


    a l'epoque des anciennes maternelles le choix de non allaitement(choix personnel non lie aux cicronstances apres accouchement) etait un choix amer encore plus amer,je me rappelle jusqu'au aujourd'hui,qu'un enfant non allaite pose un dilemme pour allaiter le deuxieme de peur d'injustice.

    la liberte a besoin de la conscience,de savoir,de sagesse d'experience
    on se donne pas de moyens pour pouvoir choisir

    celles qui n'ont pas reussit et celles qui ont fait le choix de non allaitement sont pas egales mais tout se joue dans leurs revedications apres
     
  10. allreset

    allreset Lactarium

    Je comprends bien ton implication Isabelle, mais il faut essayer d'avoir une vision moins passionnée. Je sais que toutes les mamans présentes sur ce forum font parties de celles qui ne reculent pas devant la difficulté. Mais nous sommes toutes différentes et il nous appartient de baisser les bras ou pas, c'est le libre arbitre.
    Pour ma part, mon allaitement a très mal commencé mais je me suis accrochée parce que j'étais sûre de mon choix. J'ai fait appel à des gens compétents pour m'en sortir.
    Pour autant je ne juge pas celles qui préfèrent arrêter, qui préfèrent fumer, qui préfèrent boire de l'alcool, qui préfèret s'empifrer, qui préfèrent ne pas grossir, etc... C'est leur histoire. On peut les aider si seulement elles le souhaitent.
    Nous pouvons être suffisamment informés aujourd'hui grâce à internet. Autour de moi pullulent les femmes enceintes, je les écoute, leur donne mon point de vue, leur parle de mon expérience, libre à elles de réfléchir sur l'ensemble des info qu'elles reçoivent et de choisir.
     
  11. hellène

    hellène Période de pointe

    Je ne rebondirais que sur cet aspect, peut-être hors-sujet, n'ayant pas vu l'émission.

    Est-ce normal que lors d'un transfert d'une maternité niveau à 1 un service de néonat niveau 3, un décalage d'1/4h entre l'arrivée du bébé et celle de la maman qui suit car elle veut allaiter et s'en fiche de ne pas avoir de chambre individuelle, elle trouve son bébé en train de recevoir un bib de LA car on ne savait soi-disant pas que la maman venait ???
    Est-ce normal qu'une maman qui a eu une hémorragie de la délivrance doive parcourir 1km entre couloirs et ascenseurs divers (je n'exagère pas) pour chaque tétée entre le service de maternité et celui de néonat ?
    C'était il y a 7mois et quelques jours pour nous...

    Mais à part cela, la société nous met la pression pour allaiter, n'est-ce pas mme B ? Voilà ce que j'en disais >>> Vive la voie lactée !

    Et sinon, bien dit Pauline :D !

    Hélène, Maman lionne qui mord tous ceux qui essayent de lui saboter son allaitement ! Non mais ! ;)
     
  12. LOLOS44

    LOLOS44 Montée de lait

    bonjour à toutes
    moi g survoler l'emission et g decide de ne plus la regarder car y'en a marre de passer pour des ringardes
    oui j'allaite et j'adore ça
    oui je pratique le cododo et resultat on est super cool toutes les 2
    et vous savez quoi en plus j'utilise des couches lavables des langes plus precisement!!!!!!!!!!!!!!!
    je suis tout ce qu'elles ne peuvent pas supporter ces soi disant femmes modernes
     
  13. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Ouai, moi aussi ça me dégoute de leur émission ! Si tout est de cette "qualité"...

    Pour moi aussi la mère moderne c'est pas celle qui donne le biberon, ça c'est dans les années 50 qu'on disait qu'allaiter était arriéré, nous on est des mères de 2011 !

    ça rime à rien de critiquer LLL, c'est comme critiquer toutes les mères qui allaitent et tous les médecins et chercheurs qui sont le progrès.

    J'espère que LLL va se défendre ! Va nous défendre !

    Moi je vais tester "sans couche", encore pire ! lol Dès que Paul a pu aller sur le pot tout seul, hop ! Et il est propre depuis longtemps ( 1 an pour les nuits ! le pot vers le lit ).

    Bises
     
    Dernière édition: 11 Avril 2011
  14. imanAlexandra

    imanAlexandra Hyperlactation

    aujourd'hui a la fin de programme l'histoire de l'allaitement mais en fait c'etait l'histoire de fin d'allaitement.. on parlait de nourrices etc et a la fin le moral etait que le lait de vache est devenu bon a boire pour les petits ce qui a sauve pas mal de la famine.. j'exagere a peine

    la seule a allaiter etait marie,mere de jesus selon reportage.. enfin.. desolee si j'illustre mal ce que j'ai vu mais je me rappelle de ca que comme ca


    ma mere(46ans aujourd'hui) rigole qu'a l'epoque on etait propres plus vites parce que les couches lavables c'etait pas du confort pour nos petits fesses:) (mouille c'etait mouille pas de systeme extra sec 12h :) mais il faut du courage et plus encore pour des couches lavables mais ta methode de choc Isabelle pas mal:)
     
  15. allreset

    allreset Lactarium

    Bonjour,
    oh la la, c'est parti dans tous les sens.
    Visiblement l'allaitement vous tient à coeur, mais à côté subsistent des rancoeurs aussi. Nous avons toutes notre histoire et peut-être il serait intéressant et libérateur de la raconter (résumé) dans un autre sujet, je ne vois pas trop dans quelle rubrique.
    Restons zen et montrons à celles qui découvrent le forum que nous sommes des mamans comblées qui vivent sereinement leur allaitement, même si de temps en temps les tracas de la vie perturbent le quotidien, comme pour tout le monde d'ailleurs, mais que nous avons toutes à l'esprit la volonté de vivre au mieux notre allaitement et cela pour un bien-être commun.
     
    Dernière édition: 13 Avril 2011
  16. cindirella

    cindirella Hyperlactation

    Restons zen et montrons à celles qui découvrent le forum que nous sommes des mamans comblées qui vivent sereinement leur allaitement, même si de temps en temps les tracas de la vie perturbent le quotidien, comme pour tout le monde d'ailleurs, mais que nous avons toutes à l'esprit la volonté de vivre au mieux notre allaitement et cela pour un bien-être commun.
    oui allreset tu as raison,d'ou l'importance de s'entourer d epersonnes comprehensives,moi ca a tout changé dans ma vie de maman de frequenter la maison des familles de ma ville,un lieu de soutien,ou l'on peut vivre sa normalité sans jugement,et meme au contraire dans l'encouragement.apres,je comprend la haine de celles qui n'ont pas accés a ce genre de soutien,chose que je ressens quand je pars en vacances dans la famille etc ou l'on revient a des normes societales courantes.
     
  17. Eméra

    Eméra Montée de lait

    Jsuis un peu d'accord avec allreset, modérons on va faire peur !
    Je suis consciente que les regards envers les mamans qui allaitent longtemps sont parfois (voire même souvent!!!) réprobateurs. Comme je suis intimement convaincue que je prends la meilleure décision en décidant de poursuivre l'allaitement, et que ce n'est que du bonheur, la plupart du temps toutes ces critiques ne m'atteignent pas.
    Je ne dis pas qu'il ne faut pas se battre contre les idées reçues, bien au contraire. Il faut démonter les faux arguments en apportant des preuves, en formant le personnel soignant, etc......
    En gros faire un travail de fond. Parce qu'il arrive qu'en se laissant porter par nos convictions, on peut se montrer virulente (ce que je peux tout à fait comprendre étant donné toutes les bêtises qu'on peut entendre sur le sujet) en défendant notre cause et celle de nos bébés, mais cet état d'esprit peut justement nous déservir en nous faisant passer pour des mères butées qui cherchent uniquement à imposer leur point de vue.
     
  18. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Re coucou les mamans, donc ce matin, je suis tombée encore sur "les maternelles", et j'ai constaté que c'était pas si mal !

    http://les-maternelles.france5.fr/?page=emission&id_rubrique=3722

    Le pédiatre présent était très bien comme quoi ça existe !

    Il expliquera par exemple :

    comment donner le biberon à l'horizontal, nourrir le bébé à son rythme.
    comment aider le bébé à se calmer grâce au portage et au peau à peau, sécuriser le bébé.
    comment les préparations pour nourrisson spécial coliques ou autres particularités sont surtout des arguments commerciaux, qu'il ne faut pas gaver le bébé peu importe avec quel lait.

    On y parle du REF, comment aider à calmer une hyperlactation.
    Comment à cause d'un REF bébé tète en apnée.


    Que ce soit au sein ou au biberon, qu'il ne faut pas que le débit soit trop rapide. Qu'il n'y a pas de bébé goulu, juste des bébés qui font ce qu'ils peuvent !

    Donc plein de bonnes choses dans cette émission, pour une fois j'ai pas eu envie de zapper !

    Un petit truc qui manque, c'est peut-être parler des pleures du nourrissons, ne pas laisser pleurer bébé, c'est survolé, je suppose par manque de temps.
    http://www.lllfrance.org/Autres-tex...ir-a-propos-des-pleurs-des-bebes.html?q=sears

    Et on aurait pu parler un peu plus du portage qui aide à prévenir des coliques justement.... on en parle juste à la fin, avec la maman qui porte en écharpe. Donc pas besoin de la bouillotte quand maman porte en écharpe ( ou papa ).

    Et pour le bébé qui se réveille à 5h du mat, pourquoi ne pas le prendre au lit vers maman pour finir la nuit en cododo... peut-être que bébé ne sait pas se rendormir seul ( ce qui est normal ), et le cododo aide à le sécuriser, et l'aide à se rendormir, donc maman peut se rendormir avec son bébé rassuré, près de sa maman.

    Bon, tout ça on peut aussi l'apprendre en contactant une animatrice LLL, mais bon, LLL ne passe pas encore à la télé, dommage !
    http://www.lllfrance.org/Nous-contacter/Une-animatrice-benevole-pres-de-chez-vous.html

    Sur le site LLL il y a beaucoup de lecture sur ce sujet : http://www.lllfrance.org/chercher.html?q=coliques

    http://www.lllfrance.org/Allaiter-A...quand-le-bebe-pleure-beaucoup.html?q=coliques

    http://www.lllfrance.org/Boutique/Livres/Ne-pleure-plus-bebe.html

    Bon courage aux mamans !

    Bises
     
    Dernière édition: 14 Avril 2011
  19. Pauline

    Pauline Voie lactée

    Le Dr PILLIOT est président de la CoFAM => Coordination Française pour l'Allaitement Maternel. Ce n'est donc pas étonnant qu'il ait tenu ce discours ! Mais c'est agréable de savoir qu'ils donnent aussi la parole à ce genre de médecin. J'ai juste du mal à suivre leur "ligne éditoriale". Je ne réclame pas qu'ils se positionnent pour ou contre, au contraire. Mais d'une émission à l'autre, on voit tellement tout et son contraire, que c'en est perturbant !
     
  20. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Oui oui, j'ai souri quand j'ai vu qui était ce pédiatre ! Mais il n'est pas le seul, c'est très bien de mettre en valeur ces pédiatres qui pour une fois ne font pas de pub pour le lait en poudre.

    Justement c'était très équilibré par rapport aux bébés nourris au sein ou au biberon, très bien !

    Apprendre à materner que ce soit au sein ou au biberon, pour une fois c'était bien, sans rivalité. Le but est d'aider les mères et leur bébés qui souffrent.

    Bises
     

Partager cette page

Chargement...