• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Inflammation chronique seins après mastite

Bibounette

Colostrum
Bonjour,

J'ai eu une mastite 2 semaines après mon accouchement qui a eu lieu le 25 mars. J'avais les seins engorgés car je produisait beaucoup trop de lait. J'ai eu les 2 seins rouges et douloureux, une fièvre de 40 degrés et des frissons. Après l'achat d'un tire-lait et un traitement de 7 jours par flucloxacilline, mes symptômes ont disparus rapidement.

3 jours après la fin de mon traitement, la totalité de mes seins sont redevenus un peu rouges et j'ai eu une faible fièvre (37.8). J'ai pris 2 ibuprofenes et la fièvre est passée pour ne jamais revenir.

Après avoir consulté un médecin, j'ai eu une 2eme antibiothérapie avec flucloxacilline 7 jours, sans aucun résultat.

Aujourd'hui cela fait donc 6 semaines que mes seins sont un peu rouges, chauds et que j'ai un peu une sensation de brûlure. La médecin me dit que ce n'est pas une mastite et à envoyé une photo de mes seins à un dermatologue (j'ai trouvé ça stupide mais passons). Le retour du dermatologue est d'appliquer une crème à base de cortisone. Je ne suis pas d'accord car mon bébé va téter cette crème et que si j'ai une infection, les corticoïdes sont clairement contre indiqué.

Je me demande si j'ai toujours une infection bactérienne ou développé une candidose? Ou peut être une simple inflammation ?

Si quelqu'un peut m'aider, je serais vraiment reconnaissante.
 

Piyo

Voie lactée
Je ne peux pas t'apporter de réponse mais si tu penses que tu as encore une infection bactérienne, est ce que ton médecin ou un autre peut te prescrire un prélèvement (peau et lait) pour analyse et antibiogramme?
J'ai eu a le faire, ça permet d'être sûr et de voir si il n'y a pas de souches résistantes.
 

Gaelle67

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,

J'ai eu une mastite 2 semaines après mon accouchement qui a eu lieu le 25 mars. J'avais les seins engorgés car je produisait beaucoup trop de lait. J'ai eu les 2 seins rouges et douloureux, une fièvre de 40 degrés et des frissons. Après l'achat d'un tire-lait et un traitement de 7 jours par flucloxacilline, mes symptômes ont disparus rapidement.

3 jours après la fin de mon traitement, la totalité de mes seins sont redevenus un peu rouges et j'ai eu une faible fièvre (37.8). J'ai pris 2 ibuprofenes et la fièvre est passée pour ne jamais revenir.

Après avoir consulté un médecin, j'ai eu une 2eme antibiothérapie avec flucloxacilline 7 jours, sans aucun résultat.

Aujourd'hui cela fait donc 6 semaines que mes seins sont un peu rouges, chauds et que j'ai un peu une sensation de brûlure. La médecin me dit que ce n'est pas une mastite et à envoyé une photo de mes seins à un dermatologue (j'ai trouvé ça stupide mais passons). Le retour du dermatologue est d'appliquer une crème à base de cortisone. Je ne suis pas d'accord car mon bébé va téter cette crème et que si j'ai une infection, les corticoïdes sont clairement contre indiqué.

Je me demande si j'ai toujours une infection bactérienne ou développé une candidose? Ou peut être une simple inflammation ?

Si quelqu'un peut m'aider, je serais vraiment reconnaissante.
Et contacter une sage femme consultante en lactation pour un avis?
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Aujourd'hui cela fait donc 6 semaines que mes seins sont un peu rouges, chauds et que j'ai un peu une sensation de brûlure.
Ça n'est pas du tout une situation normale, des seins rouges et chauds c'est le signe qu'il y a quelque chose qui "cloche".
Sens tu des zones dures dans les seins?
Es ce que tu as l'impression que bébé arrive à les drainer correctement?
As tu la possibilité de consulter un autre médecin? Un gynécologue par exemple (certains sont spécialisés dans les pathologies du sein)
 

Bibounette

Colostrum
Ça n'est pas du tout une situation normale, des seins rouges et chauds c'est le signe qu'il y a quelque chose qui "cloche".
Sens tu des zones dures dans les seins?
Es ce que tu as l'impression que bébé arrive à les drainer correctement?
As tu la possibilité de consulter un autre médecin? Un gynécologue par exemple (certains sont spécialisés dans les pathologies du sein)
Merci pour votre réponse, il n'y a pas de zones dures, les 2 seins sont rouges sur toute la surface où il y a la glande mammaire. Pas un rouge écarlate mais plutôt une rouge inflammation comme quand on a un bouton de moustique. Mes seins (notamment mes mamelons) sont douloureux. Mon bébé drainé très bien mes seins et ils restent assez souples. Elle tète bien.

Malheureusement je vis actuellement aux Pays-Bas et le gynécologue n'est pas en accès libre et je n'ai pas la possibilité de changer de médecin généraliste. Je souhaitais avoir des pistes et essayer de lui soumettre. Pour l'instant, elle est convaincue que ce n'est pas une mastite et a envoyé une photo de mes seins à un dermatologue. Je ne comprends pas pourquoi car ce n'est pas un problème de peau! Le dermatologue a estimé que cela arrive après une mastite d'avoir une inflammation résiduelle mais cela fait 6 semaines! Il a prescrit une crème aux corticoïdes pour mettre sur les seins mais elle n'est pas adaptée pour l'allaitement car bébé ne doit pas l'avaler. Donc je ne l'ai pas utilisé. De plus les corticoïdes sont déconseillés en cas d'infection et je crains une infection persistante. Est ce que les analyses de mon lait sont possibles pour voir si il y a toujours une infection bactérienne ? Est ce qu'une consultante en lactation est indiquée dans mon cas?
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Oui, c'est possible de demander l'avis d'une consultante en lactation.
C'est vrai que ce tableau est étrange, souvent lorsqu'une mastite "traîne" il y a une boule dans le sein, une zone douloureuse en profondeur. On peut comprendre que le médecin soit déstabilisé par ces symptômes très atypiques.
Il est possible de faire une analyse de lait, surtout en cas de douleur persistante des mamelons par exemple. (voir cet article) https://www.lllfrance.org/vous-info...-82-candidoses-du-mamelon-questions-et-doutes
Lorsqu'on craint une complication d'une mastite, l'examen généralement effectué c’est une échographie pour vérifier qu'il n'y ait pas un abcès dessous.
J'ai fait des recherches et je n'ai rien trouvé qui décrive ce type d'inflammation, à part en effet les dermatoses (eczéma) du sein.
J'ai trouvé un article qui parle des mastites chroniques et de leur aspect atypique
La symptomatologie des mastites chroniques est beaucoup plus vague, et elles sont donc peu
et/ou mal diagnostiquées. La manifestation la plus fréquente est une douleur à type de coup de
couteau ou de brûlure dans le sein. Une étude a constaté que le S. epidermidis était le germe le
plus fréquent dans ce type de mastite ( Jimenez ), fait retrouvé également par une autre étude
( Delgado ). Globalement, les Staphylocoques retrouvés dans le lait humain en cas de mastite
chronique étaient essentiellement coagulase négative. Ces germes sont normalement des com-
mensaux, mais ils peuvent aussi être impliqués dans des infections nosocomiales, en particulier
le S. epidermidis ( Otto ). Les Streptocoques, en particulier le S. viridans, peuvent également jouer
un rôle dans ce type de mastite, même si leur présence semble dépendre de l’hôte. Par exemple,
on a retrouvé des S. uberis et dysgalactiae dans les mastites bovines, mais pas dans les mastites
humaines. En revanche, les S. mitis et salivarius sont fréquents chez la femme ( Delgado ). La
combinaison des Streptocoques viridans et des Staphylocoques coagulase négative a le potentiel
de former des biofilms épais dans les canaux lactifères, qu’ils peuvent obturer plus ou moins
totalement.
Les dossiers de l’allaitement n°137
Copyright LLLFrance – août 2018
Concernant l'utilisation des corticoïdes, leur utilisation par voie locale est possible en cas d'allaitement d'après le CRAT
http://lecrat.fr/articleSearch.php?id_groupe=15
La pommade "tous usages" du Dr Newman contient un corticoïde : https://www.lllfrance.org/vous-info...ade-tous-usages-et-traitement-de-la-candidose
 

Piyo

Voie lactée
Il est possible de faire une analyse du lait (expression manuelle du lait dans un labo d'analyse pour moi) et des cellules de peau du sein/mamelon pour les bactéries et la mycose. Ca peut permettre de ne pas écarter de pistes.
Bon courage
 
Haut