• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Infertilité suite à fausse-couche : cherche soutien

Floflo12

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Bonjour à toutes,

Cela fait très longtemps que je ne suis pas revenue sur ce forum où j'ai pourtant passé énormément de temps à chercher de l'aide et à aider d'autres mamans au cours de l'allaitement non écourté de mon fils qui a déjà 4 ans. Aujourd'hui, même si le sujet est éloigné de l'allaitement, je traverse une période difficile et je n'ai envie d'en parler sur aucun autre forum que celui-ci. Donc tout naturellement, je me tourne vers vous toutes les mamans allaitantes-bienveillantes-maternantes...
L'année dernière, nous avons mis en route petit numéro 2 en août. En octobre, nous l'avons perdu. C'était une fausse couche naturelle sans traitement ni chirurgical ni médicamenteux par choix. Elle a duré longtemps, mon corps a mis environ 5 semaines à se débarrasser de tout à coup de saignements intermittents.
Mes cycles sont revenus en janvier mais ils sont très bizarres, parfois très longs, parfois normaux, et je saigne très peu pendant les règles. J'ai toujours eu de "petites" règles mais là c'est pire. Mes seins tiraillent pas mal, gonflent puis deviennent tout petit le lendemain en plein milieu de cycle dans l'anarchie totale. J'ai du colostrum et même parfois un peu de lait blanc qui sort si je presse un sein (je précise que mon sein ne s'est jamais tari même si mon aîné ne tète plus depuis presque 2 ans) J'ai perdu deux kilos alors que je mange davantage qu'avant pour essayer de les reprendre mais rien à faire... Et bien sûr aucune grossesse ne se met en route, ce qui m'inquiète beaucoup car les deux précédentes sont arrivées dès le premier mois d'essai. A l'examen gynéco mon utérus est nickel et mes ovaires aussi. J'ai fait aussi un bilan hormonal complet qui est normal. Le gynéco dit qu'il faut attendre... Mais c'est très long et je commence à paniquer.
J'ai consulté une homéopathe qui m'a prescrit un traitement et qui m'a conseillé pour régulariser mes cycles de prendre du macérat mère de bourgeons de framboisier et de me badigeonner le ventre chaque soir d'un mélange d'huile neutre et d'huile essentielle de sauge sclarée mais pour l'instant aucun résultat...

Je suis pas à la recherche d'une solution miracle mais j'aimerais échanger, trouver du soutien, lire des retours d'expérience rassurants car l'absence de ce deuxième enfant devient chaque jour un peu plus lourde à porter... Merci d'avance à vous pour vos futures réponses.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Désolée pour cette douloureuse expérience :calincoeur:
S'il n'y a aucun problème médical, il n'y a aucune raison que ça ne finisse pas par marcher. Peut-être que ton corps a besoin de temps pour se remettre, une grossesse même écourtée c'est toujours fatigant.

Comme toi j'ai fait une fausse couche tardive (3 mois et demi), c'était il y a deux ans et demi, juste après une autre fausse couche précoce. Nous avons attendu un peu avant de relancer les essais, mais un an après je suis à nouveau tombée enceinte et ma petite merveille a maintenant bientôt 9 mois...
 

MmeMarguerite

Fontaine de lait
Bonjour,

Je n'ai pas vraiment de conseils à te donner, mais je t'envoie tout mon soutien :calin: :calin::calin:
J'ai une amie en parcours FIV qui fait des séances de Reiki avant les transferts, si j'ai bien compris, ce sont des sortes de massages visant à équilibrer les énergies.. peut-être que ça pourrait t'aider à faire le deuil de ta précédente grossesse et préparer ton corps favorablement pour une suivante ?
 

CFD

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
La sophrologie m'a également beaucoup aidé dans un parcours bébé également. De toute façon la solution est toujours la même : lacher prise. Bien sûr c'est facile à dire...
Je t'envoie plein d'énergie positive:zen::calin:
Et puis l'automne qui vient est une bonne saison pour les balades en forêt et les câlins sous la couette 😉
 

Floflo12

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Merci de vos réponses. Niveau deuil ça va ça fait longtemps on y pense plus, celui qui nous manque n'est pas vraiment celui qu'on a perdu mais celui qui ne vient pas en fait... Après, il faut savoir que j'habite dans un coin très rural et que la première grande ville se trouve à plus de 60 kilomètres donc il n'existe pas grand chose autour de chez moi en matière de médecine alternative etc... J'ai déjà pas mal creusé et trouvé une homéopathe à trente kilomètres et un bon gynéco en ville. Quelques séances de sophro sont proposées par ci par là. J'avais essayé mais c'était pas top. J'envisage peut-être d'essayer le yoga pour mieux gérer mon stress...
 

MmeMarguerite

Fontaine de lait
Le yoga ça peut aider aussi, c'est vrai.
Peut-être une séance d'osteo aussi pour remettre en place des choses qui seraient passées inaperçues aux médecins ? Enfin si tu en as à proximité..
 

Chocob

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Pas vraiment de conseils non plus mais plein de pensées.
Puce est née suite à une fiv après plusieurs années d'essai alors la sensation de vide du bébé espéré qui ne vient pas ça me parle, et peu importe du nombre de mois d'essai.
La fiv a marché du 1er coup, une chance monstrueuse, je n'y croyais pas, mais je me souviens des nombreux mois précédents à guetter en vain chaque changement dans mes cycles, et à pleurer chaque fin de mois dans mes WC.
Bébé 2 devra également être une fiv alors ca cogite dans ma tête : la peur de l'échec, de la fausse couche, de l'attente, de comment je vais pouvoir continuer à allaiter dans ce contexte... car en plus il serait déraisonnable de tarder trop pour reprendre les essais, que dans un monde idéal il faudrait que je consulte de nouveau en début de printemps prochain sauf que c'est demain et que clairement je ne suis pas prête.
😘😘
 

Floflo12

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Pas vraiment de conseils non plus mais plein de pensées.
Puce est née suite à une fiv après plusieurs années d'essai alors la sensation de vide du bébé espéré qui ne vient pas ça me parle, et peu importe du nombre de mois d'essai.
La fiv a marché du 1er coup, une chance monstrueuse, je n'y croyais pas, mais je me souviens des nombreux mois précédents à guetter en vain chaque changement dans mes cycles, et à pleurer chaque fin de mois dans mes WC.
Bébé 2 devra également être une fiv alors ca cogite dans ma tête : la peur de l'échec, de la fausse couche, de l'attente, de comment je vais pouvoir continuer à allaiter dans ce contexte... car en plus il serait déraisonnable de tarder trop pour reprendre les essais, que dans un monde idéal il faudrait que je consulte de nouveau en début de printemps prochain sauf que c'est demain et que clairement je ne suis pas prête.
😘😘
Courage à toi aussi. La peur de la fausse couche me tétanise aussi mais comme tu dis on n'a pas le choix. Attendre ça veut dire prendre le risque de ne pas saisir le bon moment...
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
si tu as perdu du poids et que tu n'étais déjà pas très épaisse, cela peut t'empêcher de tomber enceinte (le corps est bien fait, il garde de l'énergie car une grossesse serait dangereuse en cas de famine).
 

Inaalwyn

Voie lactée
Pas de conseil, ni d'expérience à partager, mais je t'envoies plein de soutien ! :calin: Quand on veut tomber enceinte, chaque mois de report est source de tristesse, alors je n'ose pas imaginer ce que tu vis :calincoeur:
Garde espoir !
 

Floflo12

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Merci les filles, ça me regonfle vos gentils mots 💪
si tu as perdu du poids et que tu n'étais déjà pas très épaisse, cela peut t'empêcher de tomber enceinte (le corps est bien fait, il garde de l'énergie car une grossesse serait dangereuse en cas de famine).
Oui c'est malheureusement le cas je ne pèse plus que 50 kilos, 51 parfois un peu plus et puis en fin de cycle ça chute sans que je comprenne pourquoi alors que je mange pareil que d'habitude... En plus mon corps doit "savoir" que je suis du genre à perdre 3 kilos en début de grossesse alors je me doute bien que ça ne le motive pas.
 

rubelisix

Montée de lait
Bonjour
Alors pour ma part, j'ai eu mon bébé après 4 fausses-couches dont une tardive à 3 mois bien sonnés (j'ai cru que je ne m'en remettrai jamais) et une autre à 12 SA. Bref un cauchemar...MAIS, j'ai découvert la naprotechnologie qui a réglé mon problème (j'avais eu 6 autres enfants auparavant et ces fausses couches étaient inexpliquées). Je précise qu'avant la naprotechnologie j'ai consulté plusieurs gynécologues classiques en vain. Si tu veux plus de précisions n'hésite pas à me demander.
Mon problème était un tout petit fibrome sous-muqueux que les gynécologues ne voyaient pas avec leurs échographies. Il a fallu une radio plus poussée en centre de radiologie.
Garde espoir
 
Je me permets juste de relater ma petite expérience: j'avais pris du GATTILIER ( chaste tree en Anglais ou vittex agnus castus en latin) après une longue attente et deux fausses couches. Après trois mois de prise j'ai eu l'immense joie d'être enceinte de nouveau et de mener le bébé à terme...j'ai trois enfants maintenant😃
Je te souhaite de garder confiance et espoir.
 

FloandN

Colostrum
J’ai également été suivie en n*** suite à une fausse-couche et des difficultés dans mes cycles (cycles longs, essai bébé 1 an...).
Il s’est avéré que j’ai des ovaires un peu fainéants avec déficit chronique de progestérone.
J’ai été complémentée pour mes 2 grossesses suivantes. Et heureusement car j’ai failli les perdre aussi...

Je conseille la *** à toutes mes amies qui rencontrent des difficultés.

cf le site internet **
 
Dernière édition par un modérateur:
Haut