• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Galactocèle

Milow29

Colostrum
Bonjour,

J’allaite ma petite fille de 4 mois et demi exclusivement au sein depuis sa naissance.

J’ai la chance d’avoir eu un allaitement plutôt serein malgré quelques petites complications que j’ai toujours réussi à bien géré.

Depuis jeudi dernier, j’ai 2 boules dures au dessus du mamelon gauche. Après consultation avec une sage-femme spécialisée en allaitement, il s’agirait de galactocèles car les boules se ramollissent quand je vide mon sein et deviennent plus dur car le sein se re-remplit de lait. Elle pense que cela est dû à un mauvais positionnsement de bébé au sein et n’est pas trop inquiète mais m’a dit que si cela ne passait pas d’ici quelques jours, je devrais faire une échographie pour envisager ou non une ponction.

Certaines d’entre vous se sont-elles déjà retrouvées confrontées à ce problème? Le galactocèle s’est-il résorbé de lui-même (si j’ai bien compris des recherches que j’ai faites sur internet, non...)? Des solutions naturelles pour aider? J’ai tout essayé... (faire téter avec le menton sur les boules ne fonctionne pas). J’ai vu que dans certains cas la ponction était inefficace et le problème revenait.

Pour me soulager, je dois mettre ma fille au sein toutes les heures jour et nuit. Je n’en peux plus. Je ne partage plus aucun moment avec elle hors l’allaitement et ça me frustre.
J’ai mal même si la douleur est supportable (pas de fièvre). C’est très incommodant car ça me fait mal jusque dans le bras. Et surtout, déjà que je produisais pas mal de lait avant, mais maintenant c’est encore pire et ça me fait mal. J’ai essayé le tire-lait (je ne suis pas du tout à l’aise avec) et je ne tire presque rien alors que bébé tète bien.

J’ai toujours profondément aimé l’allaitement mais cet épisode m’en a dégoutée. J’ai peur de me lancer dans le sevrage de peur d’avoir des engorgements de dingue et autres complications.

Merci pour votre aide/témoignages 😊
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour @Milow29, ces boules sont douloureuses mais le reste du sein est souple? Ou bien est il tendu?
Lorsque ce type de problème persiste l'échographie et la ponction sont en effet la façon la plus fiable de déterminer la nature des boules.
 

Milow29

Colostrum
Bonjour @Milow29, ces boules sont douloureuses mais le reste du sein est souple? Ou bien est il tendu?
Lorsque ce type de problème persiste l'échographie et la ponction sont en effet la façon la plus fiable de déterminer la nature des boules.
Bonjour @Tatian@,

Sein souple et boules douloureuses. Depuis hier soir, une boule a disparu et la deuxième n’est plus douloureuse mais toujours présente. Par contre, j’ai une douleur lancinante qui part du sein vers le bras, comme si un nerf était touché. Je trouve ça bizarre
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Certaines mamans qui ont des lymphangites disent que la douleur suit parfois le trajet des canaux lymphatiques vers le bras.
Tout cela demande à être suivi par un profesionnel de santé.
 
Haut