• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

clemenceg

Colostrum
Bonjour à toutes,
Je suis toute nouvelle sur le forum. Ma fille est née il y a tout juste 15 jours et c'est un vrai bonheur. Exception pour l'allaitement qui est un vrai calvaire et ce depuis sa naissance. En effet, ma fille n'arrive pas à rester accrocher au sein et à téter. Les soignants ont tout d'abord pensé que cela venait de mes mamelons qui sont relativement plats. Mais au fil du séjour à la maternité, chaque personne a donné son avis et il a été trouvé chez ma fille un frein postérieur de Type 4.
Nous avons vu l'ORL ainsi que l'ostéopathe et plusieurs conseillères en lactation. Nous avons trouvé une perle qui nous a confirmé le frein de type 4 non individualisé très épais et court ainsi qu'un frein labial mais moins contraignant. Elle a su nous diriger vers une kinésithérapeute spécialisée dans la dyspraxie linguale ce qui empêche l'ORL de le couper. Nous devons pratiquer des exercices pour permettre au frein de se désépaissir. Nous sommes extrêmement bien entourés par tout ce staff médical mais je vous avoue que la situation est compliquée car je trouve le temps long et que je n'ai pas de visibilité. J'ai peur de ne pas arriver à mettre ma fille au sein et que mon allaitement soit fichu. J'ai vraiment la sensation de faire une course contre la montre et que chaque jour m'éloigne de la mettre au sein ...
Je pratique le tire-allaitement et j'utilise le DAL au doigt ainsi que des biberons Medela car il est impossible pour mon bébé de se nourrir au sein, et même avec les autres moyens elle est souvent désemparée. Je continue de la mettre au sein avec des bouts de sein au moins 2 fois par jour pour entretenir ses réflexes mais c'est extrêmement douloureux car cela me crée des crevasses. De plus, ce n'est pas un petit bébé donc elle a des besoins importants et quand c'est l'heure de manger, c'est l'heure et elle s'énerve très vite. A chaque biberon j'ai mal au coeur et je me dis que je mets peut-être mon allaitement en péril mais en même temps le plus important c'est qu'elle mange ... J'ai peur de ne pas tenir le tire-allaitement sur le long terme car cela me fatigue beaucoup.
Est-ce que l'une d'entre vous est passé par là et a réussi ? Tous mes espoirs vont sur la freinotomie.
Je vous remercie par avance pour vos messages.
 
Haut