• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

 Frein de lèvre voir de langue à 15 mois

Clairedelune

Colostrum
Bonjour à toutes et à tous.

J'ai un petit garçon de bientôt 15 mois, je n'ai jamais eu de problème de lacatation ou d'allaitement hormis des douleurs de temps à autres.
Aujourd'hui, je pense à 80% que mon loulou a un frein de lèvre superieur et peut être un frein de langue.

Mon petit a toujours présenté des rots tardif et bloqué, des coliques, un sommeil bref et agité, un réveil agité, une tendance au ronflement,...puis plus tard vers 7-8 mois, j'ai eu des grèves de tété, un bébé qui claquait la langue, un menton qui tremblait....cela s'est calmé avec la diversification.

Vers 11-12 mois j'ai commencé à avoir une baisse de lactation, que j'ai mis en lien avec une lactation automatique qui se mettait en place et le retour de couche. Mais malgré mes efforts bébé s'énervais de plus en plus au sein, réclamais beaucoup en mon absence et de mon côté je tirais de moins en moins, nous avons donc introduit des bibs de LA. Et s'est depuis ces évènements que je me suis renseigné sur ce qui pouvait entraîner un sevrage aussi rapide et brutal, et voilà que j'ai découvert les freins...

Je m'en veux énormément car j'ai toujours senti qu'il y avait un souci et j'ai exploré toutes les solutions que j'avais, j'ai consulté des professionnels, et jamais je ne me suis posé cette question. Toutes ses souffrances pour lui depuis le début. ....

Je viens donc vers vous pour m'orienter vers des professionnels compétents, j'ai cru comprendre que le docteur M n'était pas à l'aise avec les grands et que le docteur L ne faisait plus de frenectomie.
Et par la suite tenter une relactation.

Merci d'avoir pris le temps de me lire.
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Ca pourrait être intéressant d'aller rencontrer une animatrice LLL pour que vous puissiez parler de ton projet et voir ensemble pour les freins.
Tu habites où ?
 

Clairedelune

Colostrum
Pour les freins maintenant que je me suis renseigné je n'ai aucun doute sur le frein de lèvre supérieur, implantation dans la gencive au niveau des dents, "dents du bonheur", impossibilité de retrousser sa lèvre.
J'habite en Auvergne, je sais que la relactation va être difficile...
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
L'animatrice la plus proche semble être à Roanne.
Ca fait loin de chez toi ?
 

Clairedelune

Colostrum
Oui je peux sans souci, mais j'ai déjà était en contact avec une consultante iblc, qui elle même n'a pas détecté ce problème d'ailleurs je n'ai pas le souvenir qu'elle ai regardé plus que ça ses freins.
Dans un premier temps je voudrais surtout avoir l'avis d'un professionnel formé dans le domaine du frein labial et frein de langue et savoir si il faut les couper ou non.
Je me vois mal entamer une relactation si il a toujours des difficultés de succion...
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Oui, tu as raison.
Tu peux appeler Mathilde : elle pourra t'apporter les informations sur les freins.
La formation sur les freins n'est pas uniforme. Certaines IBCLC ne connaissent pas du tout le problème.
Je tague des mamans qui ont l'expérience des freins : elles pourront te donner des informations sur les professionnels de santé qu'elles ont consultés ( en MP ) @picurka @Eclira @Nystagmus
 

Clairedelune

Colostrum
Merci beaucoup en tout cas pour ta réactivité!
Si des mamans peuvent m'apporter des temoignages et des adresses (en MP) j'en serais ravie.
Nous sommes aussi dans une démarche pour vérifier un syndrome de Kiss, réponse mardi.
 

Princesses aux petits pois

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,
Je me retrouve dans ton témoignage...
J'ai découvert tardivement la présence d'un frein de langue chez ma première fille. Elle tetait toutes les 2 h, nuit comme jour, dormait mal...
Je n'ai jamais eu de douleurs donc je n'ai pas pensé tout de suite à un frein...
Bref, nous avons eu confirmation d'une consultante en lactation de la présence d'un frein de langue. Nous avons ensuite rencontré le Dr d'Aix en Provence qui nous a conseillé le laser à Paris. Nous sommes donc allés à Paris voir Dr R et nous ne le regrettons pas. Notre fille avait 15 mois. Beaucoup de choses sont rentrées dans l'ordre après ça mais ça prend du temps...
Suis ton instinct.
N'hésites pas si tu as d'autres questions.
Effectivement c'est super si tu arrives à rencontrer une ani
 

Clairedelune

Colostrum
Bonjour, merci @Princesses aux petits pois
Je suis contente de trouver un témoignage pour un bambin....car je trouve beaucoup de témoignage de petits bébés.
Comment s'est passé la rééducation pour toi? Massage étirement? As tu vu un osteo/ chiro par la suite? Un orthophoniste? Car cela apparement est conseillé par certaines personnes ( vu sur le groupe facebook)
Je me pose surtout des questions par rapport au futur évolution du positionnement de sa langue, de son palais creux...? Comment va ta fille aujourd'hui?
Merci
 

Princesses aux petits pois

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour, merci @Princesses aux petits pois
Je suis contente de trouver un témoignage pour un bambin....car je trouve beaucoup de témoignage de petits bébés.
Comment s'est passé la rééducation pour toi? Massage étirement? As tu vu un osteo/ chiro par la suite? Un orthophoniste? Car cela apparement est conseillé par certaines personnes ( vu sur le groupe facebook)
Je me pose surtout des questions par rapport au futur évolution du positionnement de sa langue, de son palais creux...? Comment va ta fille aujourd'hui?
Merci
Notre fille a 26 mois aujourd'hui.
La rééducation a été difficile. Nous avons fait des étirements. Elle ne se laissait pas faire et pleurait. Certains bambins se laissent faire et ça se passe bien. Nous avons vu un chiro qqs jours après et une autre fois 1 semaine ou 10 jours après

Vu quelle tétait très très souvent ça n'a pas eu d'impact sur ma lactation. Par contre l'introduction des solides à été difficile et c'est là qu'on s'est rendu compte que qqch clochait. Elle avait du mal à mâcher.
Depuis elle dort mieux, mange mieux et est plus detendue.
Aujourd'hui nous sommes confrontés à d'autres problèmes, liés en partie au frein ou pas c'est difficile à dire. En tout cas le frein n'a pas arrangé les choses. Elle a un trouble de l'oralité et un retard de croissance sévère. Elle n'a jamais récupéré son poids et à du mal à remonter la pente. Nous recherchons ce qui cloche et ne négligeons aucune piste.
Sans le frein coupé aujourd'hui ça serait pire...
Courage !
 

Clairedelune

Colostrum
Merci beaucoup et bon courage à toi dans ton parcours.
Je n'en reviens toujours pas qu'avec les conséquences que cela entraîne si peu de personne soit formé, et même qu'on ne le détecte plus systématiquement à la naissance!
En tout cas merci pour vos retours et vos réponses, je sais qu'on s'engage dans un parcours long, fait de visite en visite de specialiste, mais je ne veux pas laisser les choses traîner plus longtemps.
Bonne soirée et bon week-end.
 
Haut