• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Endormissement au sein et sevrage

Jub

Colostrum
Bonjour à toutes,

Je viens de m'inscrire sur ce forum, en quête d'avis éclairés...

J'allaite mon fils de 8 mois et demi, et souhaiterais aujourd'hui le sevrer.
Mon souci est le suivant: Petit Monsieur a besoin du sein pour s'endormir ! Et ce, depuis sa naissance. C'est un petit dormeur, deux siestes d'une demie-heure chacune par jour environ, et il ne fait évidemment pas ses nuits. Je travaille là-dessus avec la méthode sans pleurs de Pantley (pour celles qui connaissent), mais les résultats ne sont pas franchement au rdv, et je crains de devoir attendre le sevrage naturel pour les endormissements seul. Il parvient à s'endormir parfois sans mon téton dans la bouche, mais toujours après une tétée interrompue alors qu'il devient somnolent, et collé à moi.

J'ai évidemment essayé tous les styles de biberons, tétines, sucettes, tasses à bec, mais il refuse tout en bloc. Lait maternel, tisane, jus de fruits, rien n'y trouve grâce à ses yeux. Un récent essai de lait de suite lui a même donné des haut-le-cœur... Il pleure dès qu'on approche l'Abominable Biberon !

Par ailleurs, il faut noter qu'il se porte comme un charme, et mange parfaitement légumes, fruits, viandes, poissons et yaourts.

Alors, que dois-je faire ? Définir qu'à partir de tel jour, une des trois tétées diurnes (sieste du matin, sieste de l'après-midi, soir) sera remplacée par un biberon ou rien, au risque de lui faire sauter une précieuse petite sieste ? Au risque de chambouler encore plus son semblant de rythme de sommeil ?

J'ai l'impression d'être face à un mur, sans solutions. Pédiatre et mamans alentours me disent "il va s'y faire..." Son père et moi essayons les biberons depuis ses quatre mois quand même ! Alors, il va s'y faire quand ? et comment ? :(

Merci d'avance,
 

lamiss

Hyperlactation
coucou et bienvenue

j'ai sevré ma fille a 9 mois et demi, sein a volonte, tetee d'endormissement et open bar la nuit.

Pour l'endormir sans le sein, j'ai commencé par fixer les mots clefs, la musique et le rituel du dodo du soir. Elle se couchait a heure fixe, on faisait repas/bain/dodo (auj ca a un peu changé). Quand on rentrait dans la chambre : musique, volets/rideaux, installation tetou et endormissement. Je ne saurai pas te dire combien de temps on a fait ca.

Puis, on lui a expliqué le sevrage, qu'on avait pas le choix (raison medicale, prise de traitement) et que le dodo du soir ce serai sans le sein, donc c'est papa qui s'y colle. Parce que je ne veux pas lui mettre le sein sous le nez et ne pas lui donner (elle me le chercher). Elle a compris, mais ce fut compliqué les 3 premiers soirs. Apres tout, je comprends qu'elle rale de perdre quelque chose d'agreable. On verbalisait ses emotions (je pense que tu rales parce que tu voudrai le sein, je comprends).

Pour les sieste ca s'est fait en suite logique. Meme rituel mais raccourci.

Elle a accepté le biberon 3 jours apres le sevrage total, pour la nuit. Aujourd'hui elle le prends un peu parfois le jour. Je precise qu'elle prennait le biberon chez nounou mais s'en etait sevree quelques temps avant et que mon conjoint l'endormait sans biberon pour les siestes quand je travaillais.

Le sevrage pantley, je n'y suis jamais arrivée. Tu peux sevrer sans biberon, a la place du lait propose lui des yaourt, fromage, legumes qui contiennent du calcium. As tu essayer de mettre ton lait dans le biberon ?
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour Jub et bienvenue,

Certaines familles ne passent jamais par la "case biberon" : le bébé est sevré en passant du sein aux solides.
Est-ce que cette idée te tente ? ou veux-tu absolument qu'il boive au biberon ?
 

Jub

Colostrum
Merci pour vos réponses rapides !

Lamiss :
J'ai également instauré un rituel: dîner, bain, volets, musique, histoire, doudou puis tétée... Le fait est que si je saute cette dernière étape cruciale, il s'agite et pleure, et ne dormira pas sans. Apparemment, ta fille pouvait déjà s'en passer chez la nounou, ou lorsqu'elle était couchée par son papa. Les rares fois où j'ai dû le confier à mon mari ou à ma mère, il ne s'est endormi que péniblement, dans les bras, après une demie-heure de pleurs (minimum) !

Sylvie :
Certes, il mange bien et je ne tiens pas spécialement à ce qu'il boive au biberon. Mais il faut bien qu'il boive tout court, non ? :)

Mon problème réside principalement dans ces deux points :
-Comment le faire boire ?
-Comment substituer la tétée d'endormissement ?
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Certains bébés boivent très bien au verre : aimerais-tu essayer ?
à la tasse à bec ?
à la gourde à paille ?

Pour substituer la tétée d'endormissement, Lamiss pourra te raconter son expérience.
Il y a pleins de pistes et d'astuce dans le livre "A propos du sevrage, quand l'allaitement se termine" en vente dans la boutique du site LLL ( ou auprès du groupe LLL près de chez toi )
 

lamiss

Hyperlactation
La mienne boit a la paille de chez avent, avant elle buvait au verre, pad trop mal, mais quand elle a decouvert la paille ca a ete l'eclate pour elle. Si non quand elle ne boit pas assez a mon gout, je lui donne du concombre, elle adore ca.

C'est toi qui le couche quand tu essayes de sauter la tetee ? c'est pas evident. Chez nounou elle s'est trzs bien adaptee. Avec papa, c'etait parfois rude. Tu peux essayer de sauter les tetees de siestes pour commencer. Je faisais ca en echarpe, petit tour au moment de la sieste, et ca se passait bien. Tu utilises l'echarpe ?
 

Jub

Colostrum
Je vais me renseigner sur ce bouquin, merci !

La tasse à bec et le verre, c'est pas trop ça... Il boit deux gorgées, manque de s'étouffer, et refuse les suivantes. Je vais essayer la paille, je ne pensais pas qu'un si petit bébé puisse savoir aspirer, mais après tout, il aspire bien pour téter !

Oui, c'est moi qui le couche en général, son père et sa grand-mère ont bien essayé quelques fois... Mais que ce soit eux ou moi, s'il n'y a pas de tétée, c'est la crise ! J'ai un porte-bébé manduca, (il ne s'y endort presque jamais) mais est-ce qu'il ne serait pas judicieux de lui apprendre à s'endormir seul, dans son lit ? Est-ce que ce n'est pas remplacer une "mauvaise" habitude par une autre ? Ou est-ce que j'en demande trop d'un coup ?

Je suis preneuse si d'autres mamans ont des pistes !

Merci pour vos conseils,
 

lamiss

Hyperlactation
alors je te dirais que de s'endormir au sein pour passer a seul dans son lit c'est a mon avis trop rude. Un peu comme si tu passais de dormir avec un massage chaque soir a dormir seule dans un endroit que tu ne connais pas.

Ma puce est sevree depuis un bon mois et commence jusge a s'endormir dans son lit apres calin et pendant qu'on la berce, uniquement pour le soir.

est ce que tu lui as expliqué tout ca ?
Est ce qu'il dort a heure fixe la journee ?
est ce qu'il est diversifie ?
comment ton mari s'y est pris pour endormir le petit ?
 

Jub

Colostrum
Oui, c'est sûrement trop d'un coup...

Ce weekend, j'ai essayé les balades aux heures de siestes... Il n'a presque rien dormi (un quart d'heure par-ci, par-là, au bout de deux heures de promenade), mais n'a pas réclamé le sein pour autant. Je peux peut-être faire ça, le distraire aux heures des tétées diurnes, pour ne garder que la tétée du soir ? Ma production baissera, et il se lassera peut-être du sein ? Ca donne quoi, une tétée par jour, plus quelques tétées nocturnes au niveau de la production ? C'est tarissement assuré ?

Pour répondre à tes questions :
- Bien sûr, je lui parle beaucoup, je lui explique tout ça (qu'il ne faut pas me mordre aussi, mais c'est une autre affaire...), mais rien n'y fait !

- J'arrive à peu près à fixer un rythme de sieste régulier, mais il induit la tétée obligatoirement.

- Il est diversifié et mange très bien, de tout.

- Mon mari n'a pas vraiment appliqué de méthode, quand j'ai vraiment dû m'absenter, il a tenu Ptit Bout (qui hurlait) dans ses bras, et a marché jusqu'à ce qu'il sombre d'épuisement, au bout de trois quarts d'heure environ. :(
 

LOLOS44

Montée de lait
bonjour,
j'ai voulu sevrer bb4 à 6 mois (j'en avais marre 3 ans allaitement sans interruption entre bb3 et 4) il a rien voulu savoir j'ai tout essayé et aujourd'hui ce petit monsieur de lui même s'est sevré le jour donc je lui ai expliqué que si il n'en voulait plus le jour c que c t un grand garçon et que pour dormir la nuit il ferait un gros calin mais kil ny aurait plus de néné donc le soir je lui donne son dernier biberon ds la chambre en lui chantant toujours les mems berceuses je lui fais son gros calin en attendant le rot et generalement il s'endort defois en le berçant un peu plus longtemps.
il ne faut pas desesperer soit à son ecoute il te guidera mais de ke tu sens que tu peux t'engouffrais dans une breche vas y fonce!!!!
le papa etant en vacances ma beaucoup aidé aussi en prenant le relais afin de casser les habitudes il faut dire aussi kon sent le lait!!!!
voila j'espere que je t'ai aidé un petit peu
courage tiens bon c un peu long defois mais on y arrive mais surtout n'ecoute pas ceux qui font du dressage car quand bb n'est pas pret c contre productif!!!!
 

lamiss

Hyperlactation
Pour tarir, je ne suis pas sur que la diminution des tetees suffisent...

Tu peux en effet le distraire la journee. Ca m'est arrivé de proposerun biscuit a ma fille quand elle voulait le sein et que je ne pouvais pas lui donner. Ca peut diminuer le nombre de tetee.

Si tu veux couper le lait je te conseille persil ou sauge. Par contre je ne saurai pas te dire comment on les utilise.

Tu lui donnes un repas le soir ? quand elle mangeait bien a table elle tetait moins, peut etre ca peut t'aider.

Si non, je ne sais pas quoi te dire. Je pense que les pleurs sont inevitables, en meme temps c'est normal, ils manifestent leur mecontentement...
 

Jub

Colostrum
Merci encore pour vos réponses...

Lamiss :
Oui, je lui donne à manger le soir. Mais j'ai l'impression que les tétées n'ont plus du tout de fonction nourricière pour mon petit bout. Il tète clairement pour combler un besoin de succion plus que pour boire.

Je ne sais pas quoi faire... J'ai l'impression d'être au pied du mur, j'en viens à regretter les moments où encore tout-petit, je refusais qu'on lui donne un biberon par crainte de la confusion sein-tétine. Je ne regrette absolument pas mon allaitement, au contraire, et je recommencerai pour un prochain bébé. Mais maintenant que je veux passer à autre chose, je me sens coincée !

Il y a quelques jours, j'ai essayé de l'endormir sans tétée, j'ai finalement cédé au bout de... trois heures et demie !

Comment faire ?! Je suis franchement désespérée... :(
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
As-tu eu le temps de lire le livre sur le sevrage ? il fourmille d'astuces pour accompagner un sevrage avec douceur et respect.
 

Jub

Colostrum
Non, je ne l'ai encore lu... J’espérais obtenir déjà quelques pistes ici, dans un premier temps.

J'ai rencontré le directeur de la crèche où mon petit bout ira en septembre (deux aprèms par semaine). En me renseignant sur leur politique face aux pleurs, j'ai vaguement abordé mon problème en disant que j'espérais que ce serait réglé d'ici là... Le brave homme m'a dit: "Ce n'est pas lui qui refuse de s'endormir sans tétée, c'est vous, puisque vous continuez..." Su-per !
 

Jub

Colostrum
Je dois avouer que je suis franchement déçue, je traverse un période très difficile, personne ne semble connaître le problème et une grande majorité pense pouvoir régler le problème à grands coups de "laisser-pleurer". Je pensais que ce forum serait LE lieu où trouver des réponses, des témoignages... (Merci d'avoir essayé Lamiss et Lolo)

Je me rends compte qu'on m'invite surtout à passer à la caisse, à acheter un ouvrage que je n'ai même pas feuilleté. Mon sentiment aurait peut-être été moindre si on m'avait au moins donné une ou deux astuces qui y figurent...

Bonne continuation,
 

Aubine

Voie lactée
Coucou Jub, je suis désolée que tu n'aies pas trouvé les réponses que tu cherchais même si je pense que les 2 témoignages obtenus donnaient tout de même de bonne piste.

Pour ce qui est des animatrices... je suppose qu'elles endorment toutes leurs enfants au sein jusqu'à ce que leurs enfants se sèvrent naturellement ou finissent par s'endormir seul (puisque tous les enfants finissent par y arriver et c'est ce qui me fait tenir le coup dans les moments difficiles) Ensuite, c'est logique de demander de petites participations, et je parcours ce forum depuis assez longtemps pour savoir qu'ici on ne pousse pas du tout à la consommation...

Peut être que tu vas avoir d'autres réponses, je te le souhaite, je comprends que tu passes un cap difficile avec ton bébé et je vais parler en connaissance de cause : c'est à nous de faire des choix, les meilleurs pour nous et notre famille... Dans mon cas, avec un bébé de 8 mois et demi bientôt qui ne s'endort qu'au sein et dont le profil ressemble au tien, je n'ai que 2 choix : continuer comme ça jusqu'à ce qu'il y arrive seul ou le laisser pleurer avec des solutions intermédiaires qui ne lui plairont pas trop au début mais auquelles ils pourraient s'habituer. Pour le moment je tiens le coup mais je ne sais pas non plus si je craquerai un jour ou pas. Tout ça pour dire que la solution miracle n'existe pas, il peut y avoir des pistes c'est tout (enfin c'est ce que je pense). Bon courage, très sincèrement, je sais combien c'est difficile parfois.
 

Stephs13

Lactarium
Je suis d'accord
Je ne pense vraiment pas que Sylvie te poussait a la consommation de livres pour la bonne raison qu'elle n'a rien a y gagner!!!!
Je comprends ton désarroi dans ta colère
Je n'ai pas trop de
Pistes: ma fille a sept mois ne s'endort pas au sein mais des le premier réveil je suis obligée de l'y mettre et je dors avec elle sur moi et qui tête non stop
Après il y a les hors de fatigue ou je râle ( comme aujourd'hui car avec l'orage etc j'avais besoin de quelques hures de repos) et les jours ou je suis contente de ce lien si fort
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Jub, je lis ta grande déception.

Ta situation est vraiment difficile et tu te sens désemparée avec un bébé de bientôt 9 mois que tu aimerais vraiment sevrer et qui refuse le biberon. Tu te sens piégée par cet allaitement, c'est ça ?

Tu aurais aimé qu'on te soutienne et qu'on t'apporte des témoignages de sevrages qui puissent t'inspirer pour mener le sevrage que tu désires sans laisser pleurer ton bébé.
C'est vraiment super à toi d'avoir à coeur de respecter les besoins de ton bébé et de ne pas vouloir le laisser pleurer !
 

So aylin

Colostrum
Bonjour à toutes,

Je viens de m'inscrire sur ce forum, en quête d'avis éclairés...

J'allaite mon fils de 8 mois et demi, et souhaiterais aujourd'hui le sevrer.
Mon souci est le suivant: Petit Monsieur a besoin du sein pour s'endormir ! Et ce, depuis sa naissance. C'est un petit dormeur, deux siestes d'une demie-heure chacune par jour environ, et il ne fait évidemment pas ses nuits. Je travaille là-dessus avec la méthode sans pleurs de Pantley (pour celles qui connaissent), mais les résultats ne sont pas franchement au rdv, et je crains de devoir attendre le sevrage naturel pour les endormissements seul. Il parvient à s'endormir parfois sans mon téton dans la bouche, mais toujours après une tétée interrompue alors qu'il devient somnolent, et collé à moi.

J'ai évidemment essayé tous les styles de biberons, tétines, sucettes, tasses à bec, mais il refuse tout en bloc. Lait maternel, tisane, jus de fruits, rien n'y trouve grâce à ses yeux. Un récent essai de lait de suite lui a même donné des haut-le-cœur... Il pleure dès qu'on approche l'Abominable Biberon !

Par ailleurs, il faut noter qu'il se porte comme un charme, et mange parfaitement légumes, fruits, viandes, poissons et yaourts.

Alors, que dois-je faire ? Définir qu'à partir de tel jour, une des trois tétées diurnes (sieste du matin, sieste de l'après-midi, soir) sera remplacée par un biberon ou rien, au risque de lui faire sauter une précieuse petite sieste ? Au risque de chambouler encore plus son semblant de rythme de sommeil ?

J'ai l'impression d'être face à un mur, sans solutions. Pédiatre et mamans alentours me disent "il va s'y faire..." Son père et moi essayons les biberons depuis ses quatre mois quand même ! Alors, il va s'y faire quand ? et comment ? :(

Merci d'avance,

Bonjour,

Je vois que ton post date de 2014, serais-tu me dire comment tu as réussi à le sevrer finalement?

Je suis exactement dans la même situation que toi à l’épOque.. j’aurais pu écrire ce message au mot près...

Merci j’espÈre que tu pourras me répondre..
 

celia68

Colostrum
Bonjour,

Je vois que ton post date de 2014, serais-tu me dire comment tu as réussi à le sevrer finalement?

Je suis exactement dans la même situation que toi à l’épOque.. j’aurais pu écrire ce message au mot près...

Merci j’espÈre que tu pourras me répondre..
Bonjour je suis moi aussi dans cette même situation, je suis désespérée et ne sais absolument pas comment m’en sortir. Ma fille de 6 mois a démarré l’adaptation à la crèche il y a un mois et n’y dort pas (puisque je ne suis pas là), et elle refuse catégoriquement le biberon. Je dois donc m’y rendre toutes les 3h pour l’allaiter ce qui n’est plus tenable. Et les nuits eh bien je dois aller me coucher a 21h pour qu’elle dorme et pas question de vouloir m’echapper ensuite de « notre » lit une fois endormie car c’est le réveil assuré dans les minutes qui suivent. Nous ne savons plus quoi faire pour nous en sortir.
Nous n’avons malheureusement pas eu le fin mot de l’histoire de Jud, qu’en est-il de ton côté (car je vois que ton post date de l’an dernier donc j’ose espérer que tu n’en es plus là!)?
Merci beaucoup et bonne journée.
 
Haut