• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonsoir,
J'ai accouché le 30 juin 2016. En accord avec mon gynécologue-obstétricien, j'ai opté pour un stérilet non-hormonal comme contraceptif. Or je dois saigner pour le poser. Mais je n'ai pas encore eu mon retour de couche donc il m'a prescrit du Duphaston pendant 10 jours. Je lis sur la notice "déconseillé pour l'allaitement". Je le rappelle et je pose également la question au pédiatre de mon fils, même réponse: aucun problème.
Au bout d'un mois, pas de saignement. Cette fois traitement de 20 jours. Seulement je constate que depuis mon bb s'énerve à la tétée, se détourne de mon sein en hurlant comme si je lui présentais la pire des horreurs! Du coup aujourd'hui j'ai décidé de ne pas prendre de cachet et les tétées de sont bien passées: on était content Loulou et moi de se retrouver pour les tétées câlins.
Est-ce que parmi vous certaines ont également pris du Duphaston ou ce genre de médicament et constaté les mêmes effets? J'ai toujours fait confiance à mon gynéco et au pédiatre de mon fils, mais sur ce coup-là je crois qu'il se sont plantés! Résultat: plus de deux semaines de tétées déprimantes (et ça va s'en ressentir à la pesée mensuelle :confused:). J'ai également demandé l'aide d'une consultante en lactation qui vient mercredi ...
 

Sorcelica

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
J'ai fait poser mon sterilet sans retour de couche, je te conseillerai de changer de gyneco, personnellement ce sont les sage femme qui s'occupe de moi.
Elle peuvent poser le sterilet, voila voila a bientot
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Moi aussi j'ai fait poser mon stérilet cuivre sans retour de couche. Et la sage-femme a même attendu que mes saignements s'arrêtent pour le poser deux mois après l'accouchement.
 

cagouille

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
ici aussi stérilet posé sans retour de couches, c'est plus simple pour l'opérateur de le poser en période de règles mais ça n'est pas indispensable. donc je dis comme les autres, trouve un doc ou une SF qui saura te poser ton DIU sans règles.
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Bonsoir,
J'ai accouché le 30 juin 2016. En accord avec mon gynécologue-obstétricien, j'ai opté pour un stérilet non-hormonal comme contraceptif. Or je dois saigner pour le poser. Mais je n'ai pas encore eu mon retour de couche donc il m'a prescrit du Duphaston pendant 10 jours. Je lis sur la notice "déconseillé pour l'allaitement". Je le rappelle et je pose également la question au pédiatre de mon fils, même réponse: aucun problème.
Au bout d'un mois, pas de saignement. Cette fois traitement de 20 jours. Seulement je constate que depuis mon bb s'énerve à la tétée, se détourne de mon sein en hurlant comme si je lui présentais la pire des horreurs! Du coup aujourd'hui j'ai décidé de ne pas prendre de cachet et les tétées de sont bien passées: on était content Loulou et moi de se retrouver pour les tétées câlins.
Est-ce que parmi vous certaines ont également pris du Duphaston ou ce genre de médicament et constaté les mêmes effets? J'ai toujours fait confiance à mon gynéco et au pédiatre de mon fils, mais sur ce coup-là je crois qu'il se sont plantés! Résultat: plus de deux semaines de tétées déprimantes (et ça va s'en ressentir à la pesée mensuelle :confused:). J'ai également demandé l'aide d'une consultante en lactation qui vient mercredi ...
Le Duphaston® est proche de la progestérone, hormone qui chute afin de favoriser la lactation au moment de la naissance.
http://www.lllfrance.org/vous-infor...da-54-la-lactation-de-la-grossesse-au-sevrage
http://www.lllfrance.org/vous-infor...lation-de-la-synthese-du-lait-chez-les-femmes
http://www.lllfrance.org/vous-infor...itement/1424-da-62-le-point-sur-la-prolactine

La #Dydrogestérone (son principe actif) est considéré comme compatible pendant la grossesse. Ci-dessous la fiche du CRAT.

Dydrogestérone

Mise à jour : 11 juillet 2016


DUPHASTON®

La dydrogestérone est un dérivé de la progestérone
Elle est utilisée par voie orale notamment dans les troubles liés à une insuffisance lutéale et l’endométriose.

ETAT DES CONNAISSANCES

  • Les données publiées chez les femmes exposées à la dydrogestérone en cours de grossesse sont nombreuses et aucun élément inquiétant n’est retenu à ce jour.
  • Les données cliniques sont très nombreuses et rassurantes pour la progestérone.
EN PRATIQUE

  • Découverte d’une grossesse
    • Arrêter la dydrogestérone.
    • Rassurer quant au risque malformatif de la dydrogestérone.
  • Allaitement
    • Il n’y a pas de donnée sur le passage de la dydrogestérone dans le lait, mais aucun événement particulier n’est signalé chez des enfants allaités de mères sous dydrogestérone ou progestérone.
    • Au vu de ces éléments, l’utilisation de la dydrogestérone est possible en cours d’allaitement.
Seuls quelques noms de spécialités sont mentionnés dans ce site. Cette liste est indicative et n’est pas exhaustive.

CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
Hôpital Armand Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 PARIS
Tel/fax : ++33 (0)143412622
- Ligne téléphonique réservée au corps médical.
www.lecrat.fr

Copyright CRAT 2016 - Tous droits réservés 2016 -
Cela dit, certaines mamans ont remarqué, que bien que prenant une pilule (contraceptif oral) contenant uniquement des progestatifs et considérée compatible avec l'allaitement, leur lactation baissait voire était stoppée par la prise du contraceptif.
http://www.lllfrance.org/vous-infor...tative-et-baisse-de-la-secretion-lactee-8-cas

Le comportement que tu décris de ton enfant peut faire penser à un enfant qui est perturbé par une variation de lactation peut-être en volume et en goût (quand la sécrétion se réduit, il arrive que le lait devienne moins sucré et plus salé). Qu'en penses-tu ?
Si c'est le cas, le simple fait de stopper le médicament donne un rebond de lactation et ça repart.

A tout hasard, je te mets également un lien sur la régulation des naissance (contraception) et différentes options :
http://www.lllfrance.org/vous-infor...t/1343-da-60-allaitement-regulation-naissance
http://www.lllfrance.org/vous-infor...2-61-allaitement-et-regulation-des-naissances
http://www.lllfrance.org/vous-infor...s/1256-contraception-fertilite-et-allaitement
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Coucou à toutes,

Je vous réponds pendant la tétée du loulou qui se rattrape drôlement :D
Alors, mon gynéco a essayé de me poser le stérilet sans saignement et avant de proposer la solution médicamenteuse... Je lui fais parfaitement confiance, je dois le rappeler dans 2 semaines.
Ensuite, je me trouve devant un constat très simple: en l'espace de deux jours je suis passée de tétées énervées avec un bébé contorsionné devant le sein à des tétées calmes, apaisantes qui durent largement plus de 5 minutes. Tout est redevenu comme "avant" et le seul changement est l'arrêt du Duphaston. Alors je ne suis pas du genre à tirer de conclusions hâtives mais là ça me paraît évident...
Je l'ai déjà dit plus haut je crois mais je n'ai pas eu de baisse de ma lactation, bien au contraire. Je pensais même que j'avais un REF avant de mettre en cause le médicament, c'est pour dire...
En tous cas je me sens tellement bien de pouvoir à nouveau partager ces moments de tendresse avec mon fils. Je crois bien que lui aussi car il a davantage demandé le sein. Même la nuit s'en est ressentie: il s'est moins réveillé et j'ai pu le recoucher dans son landau alors qu'il dormait souvent contre nous. Je vais quand même maintenir le rdv avec la consultante en lactation (elle vient mercredi).
Aujourd'hui nous avions rdv chez le pédiatre et il n'a pris que 330gr ce mois-ci, alors on va bien se rattraper!!
 

Sorcelica

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Hum bah il a loupe c'est pas de chance je me souviens que ma sage femme avait prescrit de l'homeo avant la pose mais c'etait pour evitez les contraction je crois, je vais essayer de retrouver sa
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Ne t'embête pas Sorcelica, mon problème c'était mon bébé qui ne tétait pas à cause du Duphaston. Et je crois bien qu'il est résolu :) (j'attends encore quelques jours pour crier victoire).
Merci en tous cas!
 
Haut