• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

 Donner son lait à un autre bébé nourri au biberon ?

Elleetmoi

Période de pointe
Bonjour à toutes et à tous,
Je viens ici pour trouver des réponses à une situation un peu particulière, d'ailleurs je ne savais pas quelle rubrique était la plus adaptée pour poster !
Jeune maman d'un premier bébé de trois mois allaité depuis sa naissance, je m'émeus du sort d'un autre nourrisson : il a deux mois et sa mère a des problèmes de santé en raison desquelles elle ne peut allaiter, ce qui la désole. Le petit est donc au lait industriel depuis sa naissance, et il ne me paraît pas en très bonne santé : coliques, muguet, et à mon sens il est vraiment très gros, en plus il ne sort jamais... Bref, rien de très grave, mais je me demande s'il est possible de tirer mon lait pour le lui donner. On trouve énormément d'information sur le passage du lait maternel au lait industriel, mais beaucoup moins sur l'inverse. Cela doit sûrement être possible puisqu'on parle d'allaitement d'enfants adoptés, dont je déduis qu'ils étaient précédemment nourris au biberon...
Si c'est le cas, comment s'organiser ? Comment tirer mon lait sans porter préjudice à mon bébé, sachant que ma production actuelle me semble pile adaptée (pas d'engorgement ni de manque) ? A quel moment le faire, quelle quantité tirer pour couvrir les besoins d'un bébé de deux mois ? Un allaitement mixte est-il envisageable ? Comment devrait procéder la mère de son côté, sachant qu'actuellement tout est réglé comme du papier à musique (un biberon toutes les trois heures) ? Y aurait-il un effet de sevrage, le bébé risque-t-il de refuser ce nouveau lait ? Enfin et surtout, serait-ce bénéfique pour lui de recevoir mon lait après deux mois ?
Cela fait beaucoup de questions, merci d'avance si quelqu'un peut répondre au moins à quelques unes d'entre elles ! :)
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour Elleetmoi et bienvenue,

Ce que tu envisages de faire s'appelle du cross-nursing : le fait d'allaiter un bébé qui n'est pas le tien tout en allaitant le tien. Le cross nursing prend également en considération le fait de donner du lait maternel pour un autre bébé que le sien.

En France, le don de lait maternel est géré par les lactariums. Les lactariums collectent et traitent le lait humain, qui est ensuite redonné aux bébés qui en ont besoin.

Tu trouveras des informations sur cette pratique sur des sites anglo-saxons.
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je pense qu'il faut au préalable, chez la mère allaitante, s'assurer de l’absence de maladie pouvant être transmise au bébé via le lait non?
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Effectivement @SEmilie , le don de lait pose une question assez large de santé dans la mesure où le lait maternel peut transmettre des maladies.

Il faut par exemple avoir en tête que cela implique aussi le conjoint. En imaginant le pire, on peut ainsi avoir une situation où le conjoint, suite à une infidélité, transmet une mst à la mère allaitante qui la transmet sans le savoir au(x) bébé(s) via son lait même si elle était en bonne santé au début de l'allaitement

Voici ce qu'en dit plus précisément LLL qui n'encourage pas au don de lait en dehors du passage par les lactariums : http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/autres-textes-lll/1610
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Une maman sur ce forum avait tiré son lait pour un autre enfant que le sien. Il doit être possible de retrouver son fil de discussion... Là je suis en vacances et sur mobile donc ce n'est pas facile, mais si quelqu'un s'en souvient et peut le retrouver ?
 

Elleetmoi

Période de pointe
Bonjour,
Merci pour vos réponses. Je suis quasiment certaine de n'avoir aucune maladie, et il se trouve que la mère du bébé à qui j'envisage de donner mon lait fait partie de la famille proche de mon mari, en qui j'ai au demeurant une totale confiance. Donc le problème ne se situe pas vraiment là.
Je vais me renseigner sur le cross nursing et essayer de retrouver le fil de discussion évoqué par Cerise, je posterai ici si je trouve des réponses.
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour @Elleetmoi

Je suis désolée de ne pas pouvoir te transmettre d'informations plus précises, je vois bien que c'est frustrant pour toi. Je lis bien que ton projet est motivé par le souci de ce bébé et de sa maman, c'est tout à ton honneur ! De la même manière qu'une animatrice LLL ne pose aucun diagnostic médical car nous ne sommes pas des professionnels de santé, nous n'encourageons pas les dons de lait en dehors du passage par les lactariums pour des raisons de santé.

Je n'ai pas réussi à trouver le sujet dont parle cerise dans les archives du forum. Peut-être qu'une maman se souvient du pseudo de la mère concernée ?
 

aurellly

Hyperlactation
si mes souvenirs sont bons, la maman donneuse était une maman "solo", le bébé receveur, avait un papa français et une maman d'origine asiatique, qui avait un 1° enfant de 9 ans resté dans son pays d'origine. Là bas, il avait été mis en nourrice pour que cette maman puisse travailler. cette maman trouvait totalement normal que son 2°enfant ai du lait maternel puisqu'il ne supportait pas le lait artificiel. Je m'en rappelle bien, car la différence de point de vue et de reflexe pour trouver une solution, m'a marquée. Elle avait demandé à son mari une nourrice et pas du LA sans vache....
Il me semble qu'une animatrice avait aussi rappelé que ça ne pouvait pas être rémunéré. La discussion avait été crée par la donneuse.
Si ça peut aider à retrouver la discussion...je ne suis pas assez douée pour chercher.

Sinon tout ça ne réponds pas vraiment à tes questions,
de mon point de vue la question des enjeux symboliques et affectifs n'est pas à écarter,
le point de vue des papas,
le lait qui se digère plus vite donc plus de bib?,
si ce bébé accepte mal ce changement(gout, satiété...)les parents vont-ils tenir bon?
si ce bébé ne veut pas de ton lait, se préparer à ne pas le prendre trop mal, et ne pas créer de tension avec les parents;
et le reste de la famille?, certaines personnes peuvent avoir des réactions idiotes, épidermiques, ignorantes et/ou blessantes alors que tu y mettras tout ton cœur de maman.

J'ai donné mon lait au lactarium de Marmande pendant 2 de mes allaitements, j'ai eu l'impression de faire le Bien ( non non pas prétentieuse du tout;)), et si on m'avait fait des remarques désobligeantes , si on m'avait rembarrée, je l'aurais très mal pris.
je te souhaite de mener à bien ce projet , avec toute ta générosité de maman.
 

Elleetmoi

Période de pointe
Aurélie, effectivement il y a beaucoup de "défis" dans cette affaire, je ne suis pas sûre que les parents accepteraient mais surtout que la mère soit prête à gérer une transition potentiellement délicate. Mais j'aimerais vraiment essayer, même s'il n'avait pas mon lait exclusivement mais en "mixte" avec le lait industriel.
Après s'il n'en veut pas franchement je ne le prendrais pas mal, j'imagine que les industriels s'arrangent pour que leur lait soit très apprécié par les bébés et que ces derniers rechignent ensuite à prendre ce qui est meilleur pour eux. Ce n'est pas de leur faute les pauvres...
En revanche pour les réactions idiotes des gens, là vraiment je m'en fiche, à part un peu d'agacement sur le moment... Ce ne serait pas la première fois que je ferai des choix incompris ;)
J'ai beau chercher sur le forum, je ne retrouve pas le post.
Je crois que je vais tout simplement chercher comment tirer mon lait de manière optimale, puis chercher des infos sur l'allaitement au biberon de lait maternel pour la maman, et elle pourra faire son choix.
 

Elleetmoi

Période de pointe
Bonjour,
Je ressuscite mon post : ayant eu quelques impératifs j'avais mis mon projet de côté, et je n'ai proposé qu'hier à la maman de donner du lait à son fils, ce qu'elle a tout de suite accepté. Nous avons essayé de mettre le bébé au sein mais, je ne vais surprendre personne, il n'a pas réagi. Il venait de manger peu de temps avant ; j'ai fait sortir quelques gouttes, il a eu l'air intéressé et les a prises. Au mieux il a attrapé le mamelon dans sa bouche mais ne l'a pas "pincé". Là je viens de tirer mon lait et je découvre les "joies" du système : presque un quart d'heure pour obtenir un petit 50 ml. Donc j'aimerais bien que le bébé puisse téter directement (j'habite à 5 minutes à pied de chez eux), mais de tout ce que j'ai pu lire sur le sujet, ça m'a l'air vraiment difficile. Selon la mère il faudrait essayer quand il a faim, pour qu'il soit "motivé" à essayer de téter, mais je crains qu'il n'ait pas la succion adaptée, qu'il soit frustré par un débit plus faible que le biberon et qu'il s'énerve... Bref, si quelqu'un a une idée ? D'avance merci !
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
C'est compliqué de rééduquer la succion d'un bébé qui n'a jamais tété au sein ou plus depuis longtemps. Il faudrait un DAL, ça prend du temps, de la patience, et ça ne marche pas à tous les coups... Déjà pour son propre bébé s'est compliqué, alors pour un autre bébé qui n'est pas 100% du temps avec toi...
Le tire-lait, ça peut prendre un peu de temps avant de s'y mettre (50ml en 1/4 pour un premier tirage, c'est déjà pas mal du tout). Si tu instaures quelques "tétées fictives" dans la journée, ton corps s'habituera à produire à ce moment-là, et tu devrais petit à petit tirer de plus en plus.
 
Haut